Tetradium daniellii

Tetradium daniellii en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Arbre à miel, Tétradium de Daniel, Arbre aux mille fleurs

  • Nom(s) latin(s)

    Tetradium daniellii

  • Famille

    Rutacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre feuillu

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif | Plante à fruits décoratifs

    Plante comestible ▶ Autres plantes médicinales

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    > 10 m
  • Largeur à maturité

    4 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    0,25 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Bosquet ou forêt Massif ou bordure Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Tetradium, baptisé avant 1981 Euodia, réunit 8 ou 9 espèces de petits arbres caducs faisant partie de la famille des Rutacées. Toutes les espèces sont natives d'Extrême-Orient occupant une zone allant de l'est de l'Himalaya jusqu'au Japon, le sud de Java et Sumbawa.

L'espèce daniellii est pratiquement la seule espèce cultivée pour l'ornement ou pour la production de miel alors que d'autres espèces sont mellifères. On la surnomme « l'arbre à miel » ou « l'arbre aux cent mille fleurs » tant sa floraison est généreuse et attractive pour les abeilles. Elle est originaire des montagnes du nord de la Chine dans la province de Hupehense et de Corée. Elle vit en forêt, en lisière ou sur les pentes ouvertes depuis le niveau de la mer jusqu'à 3200 m d'altitude.

Cet arbre très rustique, à croissance rapide se dresse jusqu'à 20 m de haut et forme une large couronne de 5 m de diamètre. Son seul défaut est d'être sensible aux gelées tardives qui grillent le feuillage. Sa longévité est assez courte allant de 15 à 40 ans.

Le feuillage opposé, sans stipule, mesure 30 cm de long et se compose de 5 à 11 folioles ovales, pointues aux deux extrémités, à marge ondulée. Le limbe se teinte d'un joli vert sombre vernissé sur le dessus avec un revers velouté bleuté. Il contient des glandes sécrétrices visibles à l'œil nu qui lui donnent un aspect piqueté et un léger arôme au froissement. On retrouve ce caractère chez les autres membres de la famille des Rutacées tels que la rue et les agrumes. Le feuillage jaunit avant de chuter à l'automne.

L'arbre à miel porte en bout de branches (en position terminale et axillaire) des corymbes de 10-15 cm de large, rouges ou pourpres en boutons qui déploient des nuées de petites fleurs crème très odorantes en fin du printemps et surtout fin juillet et première quinzaine d'août. La floraison est capable de se poursuivre jusqu'à la fin de l'été dans les régions tempérées. Les fleurs sont unisexuées et possèdent 4 ou 5 sépales (0,5 à 1,5 cm) et 4 ou 5 pétales blanchâtres avec le même nombre d'étamines pour les fleurs mâles. Le pistil des fleurs femelles est encadré de disques nectarifères et les carpelles contiennent 1 ou 2 ovules. Après fécondation, les corymbes, formés de follicules de 2 à 8 mm, prennent une couleur rouge vif laissant apparaître les graines luisantes noires de 2-3 mm. Ces graines oléagineuses munies d'un bec restent attachées aux follicules et sont très appréciées des oiseaux qui s'en nourrissent vers la mi-décembre. Elles servent aussi à produire une huile utilisée en cuisine et pour les cheveux en Corée. Attention, plusieurs autres espèces de Tetradium ont des graines toxiques.

La fleur du Tetradium offre un des nectars les plus riches en sucre (44 à 64 %) dont la quantité par fleur atteint 0,2 mg. Le pollen constitue également une très bonne source de nourriture pour les abeilles. La floraison correspond dans certaines régions à une période creuse précédant celle du lierre qui a lieu en octobre. L'arbre est apprécié des apiculteurs car sa floraison comble un vide mais aussi parce que l'essence ne montre pas de phénomène d'alternance comme le robinier ou le tilleul.

L'huile extraite des graines de Tetradium riticarpum, souvent désigné sous le nom Euodia rutaecarpa, est utilisée en médecine traditionnelle chinoise depuis la dynastie Han (206 av. J.-C à 220 apr. J.-C). Elle possède une action réchauffante sur le corps qui combat les douleurs notamment gastro-intestinales, les céphalées et l'arthrite, agit contre les vomissements, les cancers et possède des effets anti-coagulant, stimulant et vermifuge. Son goût amer est aussi très épicé.

Note : « L'arbre de miel » désigne aussi le Sophora japonica.

Espèces et variétés de Tetradium

Arbre à miel, tétradium de Daniel (Tetradium daniellii)

Tetradium daniellii  Euodia daniellii., Zanthoxylum daniellii
  • Synonyme : Euodia daniellii., Zanthoxylum daniellii
  • Végétation : Arbre caduc de 15-20 m de haut sur 5 de large, plus généralement de 7 m sur 4. Écorce grise rugueuse, jeunes pousses velues et bourgeons nus tomenteux. Feuilles vert sombre lustrées, imparipennées de 30 à 40 cm de long. Folioles de 12 cm de long sur 6 de large. Devient jaune clair en automne.
  • Fleurs et fruits : Floraison généreuse en corymbes crème de 10-15 cm de large, très parfumée, de juin à août. Fleurs mâles et femelles généralement séparées. Follicules de 4 ou 5 carpelles à graines lisses noires restant attachées aux follicules en novembre-décembre.
  • Qualités : Origines chinoises des provinces de Anhui, sud de Gansu, Guizhou, Hebei, Henan, Hubei, Jiangsu, Liaoning, Sud de Ningxia, Est de Qinghai, Shaanxi, Shandong, Shanxi, Sichuan, sud-est de Xizang, Yunnan et de Corée, jusqu'à 2 300 m d'altitude. Résiste à -25 °C. Très mellifère. Petit arbre d'ombrage ornemental, idéal dans un petit jardin. Croissance rapide.

Arbre à miel à feuilles de frêne (Tetradium fraxinifolium)

Tetradium daniellii --
  • Synonyme : --
  • Végétation : Arbre de 12 m aux feuilles imparipennées de 20 à 70 cm de long, munies de 5 à 15 folioles épais, souvent glauques, rugueux.
  • Fleurs et fruits : Floraison en mai et novembre. Inflorescences de 7 à 24 cm de diamètre. Fleurs vertes à jaune pâle devenant marron. Fruits rouges en juillet et novembre.
  • Qualités : Pousse entre 700 et 3 000 m d'altitude en Chine (sud-est du Xizang et Yunnan), au Bhoutan, en Inde, au Myanmar, au Népal, en Thaïlande et au nord du Vietnam. Très florifère et mellifère.

Tetradium glabrifolium

Tetradium daniellii  Boymia glabrifolium ,  Euodia ailanthifolia
  • Synonyme : Boymia glabrifolium, Euodia ailanthifolia
  • Végétation : Arbre ou arbuste de 20 m. Feuillage pourpre de 15 à 40 cm de long, à pétiole rose. 5 à 19 folioles assez étroits et pointus. Feuilles rouge orangé à l'automne.
  • Fleurs et fruits : Inflorescences verdâtres, jaune pâle à blanches brunissant en fanant, de 10-20 cm de large, de juin à septembre. Follicules à 5 carpelles de septembre à décembre.
  • Qualités : Forêts et fourrés entre 0 et 1 200 m d'altitude en Chine (du Sichuan à l'extrême l'est), ainsi qu'en Inde, Indonésie, Malaisie, Thaïlande, au Bhoutan, Japon, Myanmar, Vietnam et aux Philippines.

Plantation de l'arbre à miel

Plantation de l'arbre à miel

Où le planter ?

Plantez le Tetradium dans tout terrain bien drainé, de préférence calcaire, au soleil ou à mi-ombre. Les terrains légers, fertiles et frais permettent un développement très rapide.

En alignement, espacez les plants de 10-12 m. Vous pouvez aussi le planter au sein d'une haie libre, dans un massif d'arbustes ou en isolé, mais à l'abri du vent car son bois est assez cassant. Il supporte bien la pollution.

Quand planter l'arbre à miel ?

Au début du printemps notamment pour les régions froides, ou à l'automne.

Comment le planter ?

Creusez une large fosse et réalisez un apport d'engrais de fond (phosphore et potassium) au niveau des racines et d'amendement organique (fumier, compost...) près de la surface. Formez une cuvette en rebouchant le trou afin de retenir l'eau d'arrosage.

Évitez de planter des arbres en motte car la reprise en plus difficile que des plants en conteneur et choisissez de jeunes sujets, de moins de 1 m car la croissance est rapide.

Culture et entretien de Tetradium daniellii

Culture et entretien de <em>Tetradium daniellii</em>

Après sa plantation en pleine terre, la croissance de l'arbre à miel est très rapide et le jeune plant atteint facilement 1 m en une saison.

Veillez à bien l'arroser pendant 1 à 2 ans de manière à maintenir le sol frais. Une fois bien installé, l'arbre résiste bien à la sécheresse.

Taille de l'arbre à miel

Contentez-vous de supprimer les branches qui se croisent et les bois morts, en fin d'hiver avant la reprise de la végétation.

Maladies, nuisibles et parasites

Les gelées en mars peuvent griller les jeunes pousses mais l'arbre réagit bien et reforme des pousses dans la foulée.

Ses branches peuvent casser avec le vent.

Multiplication de Tetradium daniellii

La multiplication est possible par bouturage de tige aoûtée en hiver ou par semis de graines en automne en pleine terre.

Récoltez les graines vers décembre puis mettez-les à sécher. Stratifiez les graines à froid en pleine terre ou bien dans un pot placé à -18 °C, soit dans le congélateur, pendant 1 à 2 semaines.

Semez-les dans une terrine ou en pleine terre, sous un châssis ou en serre non chauffée. La germination prend environ 1 mois.

Au bout de 6 mois, repiquez les plantules en pots individuels de 10 cm de diamètre et placez-les à mi-ombre, en veillant à l'arrosage. Rempotez les plants à l'automne dans des pots de 3 l et stockez-les à l'abri des fortes gelées sous un châssis par exemple. Pour les planter, attendez que les plants soient âgés de 2 voire 3 ans si les hivers durent longtemps.

La première floraison intervient sur des sujets âgés de 4-5 ans.

Conseils écologiques

Tetradium daniellii est un arbre très mellifère adapté à beaucoup de situations cependant il pourrait devenir invasif comme aux États-Unis, voire en Provence.

Un peu d'histoire…

Le genre Tetradium fut définit en 1790 par João de Loureiro (1717-1791), missionnaire portugais en Cochinchine, à partir de l'arbuste japonais Tetradium trichotomum. L'identité du genre au sein des Rutacées fut établie dans le Genera Plantarum de Bentham et Hooker en 1862. Entre-temps Sprengel transféra l'espèce Tetradium trichotomum dans le genre Brucea en 1824 tandis que De Candolle plaçait le Tetradium entre les genres Brucea et Ailanthus. Bentham et Hooker conclurent la synonymie entre les genres Tetradium (avec Philagonia, Boymia et Megabotrya) et Euodia, suivis par Engler (1896, 1931).

Le botaniste américain Thomas Gordon Hartley fut l'auteur en 1981 de la dernière reclassification de Euodia daniellii en Tetradium daniellii. Il révisa l'ensemble de la famille des Rutacées et notamment le genre Tetradium dans The Gardens' Bulletin Singapore volume 34 (91-131). Le genre Euodia, très proche aussi des Brucea est désormais réservé aux 6 espèces tropicales rencontrées dans le Pacifique : Nouvelle-Guinée, Madagascar, Nouvelle-Zélande, Malaisie, Australie, Samoa, etc. Il se caractérise par des feuilles opposées tri ou unifoliées, des inflorescences uniquement axillaires, des fleurs hermaphrodites, des graines rugueuses libérées lors de l'ouverture des follicules. Le genre Melicope combine des caractères des 2 genres Euodia et Tetradium (note 1). Les fleurs unisexuées du Tetradium montrent de surcroît une différence notable entre les gynécées des fleurs femelles aux 4-5 carpelles contigus et ceux des fleurs mâles à carpelles rudimentaires divergents. Cette configuration florale se retrouve chez le genre Zanthoxylum qui par ailleurs se distingue des Tetradium par des feuilles alternes

Le nom Tetradium est le diminutif de tetras en grec qui signifie « par quatre » en raison de son périanthe qui présente généralement 4 sépales, 4 pétales et de ses 4 étamines. Euodia vient du grec et signifie « bonne odeur », faisant allusion à ses feuilles aromatiques. Le nom d'espèce daniellii honore William Freeman Daniell (1818-1865), chirurgien de l'armée britannique et botaniste qui entretenait une correspondance avec William Jackson Hooker (1785-1865), directeur des Jardins botaniques royaux de Kew avec Charles Darwin (1809-1882).

Tetradium daniellii figure aussi sous le nom vernaculaire d'arbre aux abeilles aux États-Unis (bee-bee-tree), en Hongrie et en Allemagne. Il fut introduit en France à la fin du XIXe siècle et vers 1905 aux États-Unis où il aurait tendance à s'échapper des jardins (Ohio, Pennsylvanie, Missouri, 2000) sans que sa nature invasive soit avérée (note 2).

Note 1 : http://www.biodiversitylibrary.org/item/148277#page/113/mode/1up

Note 2 : http://quod.lib.umich.edu/m/mbot/0497763.0043.105?rgn=main;view=fulltext

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides