Livistona

Livistona en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Livistona, Palmier éventail

  • Nom(s) latin(s)

    Livistona

  • Famille

    Arécacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Palmier

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Palme ou parasol
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    1 à 1,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda Serre froide
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Livistona fait partie de la famille des Palmiers ou Arécacées qui comporte également les genres Chamaerops, Phoenix et Trachycarpus pour les plus connus, et qui se reconnaît à son stipe unique (tige non ramifiée) et son houppier dense de feuilles palmées ou pennées. Les livistonas, couramment surnommés « palmiers éventail » ou « palmiers fontaine » comprennent une trentaine d'espèces originaires des régions chaudes et humides de l'Australie et de l'Asie. Ils se caractérisent par de longs pétioles épineux, de grandes palmes rondes, plissées et coriaces, disposées en éventail et divisées en segments très pointus, et des panicules de fleurs crème surgissant au cœur des feuilles au printemps ou en été.

Sous nos climats, les livistonas sont généralement cultivés comme plantes d'intérieur, de serre chaude ou de véranda car ils craignent le gel et nécessitent généralement des températures supérieures à 5 °C pour bien prospérer. Dans la nature, ces palmiers deviennent des arbres, de grande taille atteignant entre 20 et 30 m selon les espèces, aux stipes épineux. Cultivés en pot, ils poussent plus lentement et gardent des dimensions modestes compatibles avec ce type de culture, jusqu'à 1,50 m de hauteur sur 0,80 m de largeur, et restent souvent acaules. Les feuilles coupées peuvent être utilisées pour donner du volume et du spectaculaire à de grands bouquets.

Deux espèces de livistona sont couramment commercialisées : Livistona australis et Livistona chinensis. Dans les régions à climat doux, où les gelées sont rares et de très courte durée, il est possible de les cultiver en pleine terre : Livistona chinensis est toutefois un peu plus rustique que Livistona australis.

Livistona australis, le palmier éventail australien, est un palmier de grande taille originaire des forêts de l'Est australien. Dans son habitat naturel, il dépasse les 25 m. Son stipe robuste est couvert de fibres épineuses. Les pétioles, épineux également, mesurent jusqu'à 1,50 m de longueur. Heureusement, ils sont trois fois moins longs quand on les cultive en pot ! Les feuilles vert foncé brillant, presque circulaires, sont partiellement divisées en segments recourbés à leur extrémité. Tout le printemps, le palmier fleurit, produisant de grandes panicules crème suivies de petits fruits sphériques brun foncé.

Livistona chinensis, le palmier éventail chinois, parfois nommé latanier de Chine, est un palmier de taille moyenne dépassant 10 m de hauteur, au stipe brun vert, lisse et renflé à la base, dans son habitat naturel asiatique s'étendant du Japon à Taïwan. Il ressemble au Livistona australis s'en distinguant par des pétioles plus courts et une fructification estivale suivie de fruits gris ou bleutés. Il offre également une rusticité supérieure à son cousin austral supportant des températures négatives de courte durée. Ses parties aériennes grillent dès -5 °C et sa souche est détruite autour de -7 /-8 °C.

Espèces et variétés de livistona

Livistona australis (palmier « éventail » australien)

 Livistona australis (palmier « éventail » australien)
  • Floraison : Très rare en culture en pot.
  • Végétation : H : > 25 m dans la nature. Longs pétioles. Grandes palmes vert foncé.
  • Qualités : Rusticité faible : -2 à -6 °C de courte durée. Culture en pleine terre possible si climat de l'oranger. Bourgeon terminal consommé par les aborigènes.

Livistona chinensis (palmier « éventail » chinois)

 Livistona chinensis (palmier « éventail » chinois)
  • Floraison : Très rare en culture en pot.
  • Végétation : H : 6 à 12 m dans la nature. Pétioles courts. Grandes palmes élégamment recourbées vert vif.
  • Qualités : L'espèce la plus rustique (jusqu'à -5 à -8 °C sur une courte durée). Culture en pleine terre en climat doux. A besoin de moins de luminosité que les autres espèces.

Livistona rotundifolia, syn. Saribus rotundifolius (palmier « tabouret »)

 Livistona rotundifolia, syn. Saribus rotundifolius (palmier « tabouret »)
  • Floraison : Très rare en culture en pot.
  • Végétation : H : 20 m dans la nature. Croissance lente en pot. Grandes feuilles rondes vert luisant. Végétation plus large que haute.
  • Qualités : Originaire des Philippines et d'Indonésie. Ne supporte pas des températures inférieures à 12-15 °C. Culture délicate.

Plantation du livistona

Plantation du livistona

barloventomagico/CC BY NC ND 2.0/Flickr

Où le planter ?

Installez-le dans une pièce lumineuse sans rayon direct du soleil surtout pendant l'été, et loin des radiateurs en hiver.

La température optimale pour cultiver ce palmier se situe entre 17 et 22 °C. Si vous le sortez l'été, épargnez-lui des températures inférieures à 10 °C (vérifiez les minimales nocturnes avec un thermomètre minima-maxima). Le feuillage exposé à un froid excessif noircit.

Offrez-lui un substrat consistant, type terreau pour rosiers, ou composez votre mélange avec une part de bonne terre de jardin et deux parts de terreau pour plantes vertes.

Pendant la belle saison, sortez-le sur la terrasse ou au jardin, à situation mi-ombragée, sinon gare aux brûlures du feuillage.

Quand planter le livistona ?

L'achat du livistona se fait toute l'année pour une culture à l'intérieur.

Comment le planter ?

Le pot doit être profond et lourd pour éviter que le palmier ne bascule. Un excellent drainage est essentiel sous peine d'une croissance ralentie et un pâlissement du feuillage. Vérifiez les trous d'évacuation du contenant et placez une couche de billes d'argile au fond du pot avant la plantation.

Culture et entretien du livistona

Culture et entretien du livistona

Gardening in a Minute/CC BY NC 2.0/Flickr

Arrosage

Maintenez le substrat légèrement humide en arrosant copieusement et régulièrement, au minimum 3 fois par semaine, pendant toute la période de végétation. Attention aux excès, les racines n'aiment pas tremper dans l'eau. Videz les soucoupes.

A contrario, les frondes d'une plante qui a soif ont du mal à se déployer et à former un bel éventail. Leur pointe a alors également tendance à brunir. Bassinez régulièrement les feuilles si l'atmosphère est sèche pour éviter les attaques de parasites.

Placez la potée sur un plateau ou une soucoupe de billes d'argile ou de petits cailloux tenus partiellement immergés afin d'augmenter l'hygrométrie.

En hiver, réduisez la fréquence d'arrosage à une ou deux fois par semaine. Attendez que la surface sèche légèrement entre deux apports d'eau.

Fertilisation

De mars à septembre, encouragez la croissance avec des apports hebdomadaires d'engrais spécial plantes vertes ou plantes d'intérieur en divisant par deux les doses recommandées par le fabricant. Un livistona carencé pousse lentement et fait rarement de nouvelles feuilles.

Rempotage

Rempotez chaque début du printemps les jeunes sujets. Manipulez avec précaution pour ne pas endommager les racines. Si la plante est volumineuse et le contenant de belle taille, un rempotage un an sur trois est suffisant avec un surfaçage du terreau dans l'intervalle. Attendez un bon mois après le rempotage pour fertiliser.

Taille

Enlevez les frondes sèches en les coupant avec un sécateur bien aiguisé le plus près possible de leur base.

Maladies, nuisibles et parasites

Une atmosphère sèche peut favoriser la présence de parasites. Observez régulièrement le feuillage sans oublier les revers.

Des filaments sous les feuilles trahissent la présence d'araignées rouges.

Des petits amas cotonneux indiquent la présence de cochenilles. Les feuilles deviennent souvent collantes à cause du miellat exsudé par les parasites.

Multiplication du livistona

Multiplication du livistona

PpYukShing/CC BY SA3.0/Wikimedia

La multiplication de ce palmier se fait généralement par semis. Laissez tremper les graines pendant un jour dans l'eau. Semez dans des godets individuels remplis de terreau de semis riche en perlite ou en vermiculite sans couvrir les graines qui ont besoin de lumière pour germer. Humidifiez et enfermez les godets dans des sachets en plastique transparent. Placez au chaud et à la lumière : une température comprise entre 25 et 30 °C est idéale. La germination prend entre 1 et 6 mois selon les espèces. Dès l'apparition des premiers germes, ôtez le plastique. Commencez les apports d'engrais un ou deux mois plus tard.

Conseils écologiques

Les livistonas font partie des palmiers touchés par le Paysandisia archon (Lépidoptère), le papillon des Palmiers, originaire d'Amérique du Sud et introduit malencontreusement en Europe. Ce grand papillon a fait sa première apparition dans le Var en 2001 provoquant par sa dissémination le dépérissement de quelques milliers de palmiers de la Côte d'Azur et du Languedoc-Roussillon. En effet, sa longue larve blanchâtre loge dans des galeries creusées dans le stipe et se nourrit de la cellulose des fibres provoquant à la longue le déclin du palmier hôte. Il existe des méthodes de lutte chimique mais aussi biologique pour éradiquer ces larves notamment avec un piégeage sexuel du papillon à l'aide de phéromones ou la pulvérisation d'un insecticide naturel à base de spores du champignon microscopique Beauveria bassiana qui infecte la larve et la fait mourir.

Un peu d'histoire…

Le nom générique Livistona a été donné par le botaniste écossais Robert Brown (1773-1858) pour rendre hommage à son compatriote Sir Patrick Murray (1634-1671), baron de Livingstone, botaniste, responsable des jardins botaniques d'Edimbourg.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides