Haricot

Haricot en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Haricot, Haricot vert, Haricot à grains

  • Nom(s) latin(s)

    Phaseolus vulgaris

  • Famille

    Fabacées, Légumineuses

  • Type(s) de plante

    Plante comestible ▶ Autres légumes

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
    Grimpant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    40 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le haricot (Phaseolus vulgaris) est une annuelle sensible au froid, au port grimpant ou buissonnant.

Il existe de nombreuses variétés de haricots, à gousses ou à graines, vert, jaune, violet ou strié de rouge… Il peut se récolter durant tout l’été en échelonnant les semis. Sa floraison de couleur blanche, rose ou violette intervient de mai à juillet.

Assez facile à cultiver, il nécessite cependant un emplacement ensoleillé et chaud pour pousser correctement.

Ce légume est riche en vitamines et minéraux. Il est également peu calorique.

Variétés de haricot

Les haricots se répartissent en deux grandes catégories :

  • Les haricots grimpants (dits haricots à rames), au port volubile, qui sont proches du type original et peuvent atteindre 3 à 4 m, plus généralement 2 m ;
  • Les haricots nains, à port érigé et plus ramifié que les précédents, hauts de 50 cm.

Certaines variétés sont plutôt destinées à la consommation de gousses (haricots immatures), d’autres à la consommation de grains, frais ou secs. D’autres encore se consomment indifféremment des deux façons.

Les haricots verts peuvent être :

  • « à filets » ou « extra-fins », précoces, à longues gousses d’une saveur incomparable, mais qui forment des fils si elles ne sont pas cueillies très jeunes ;
  • ou « mangetout », un peu moins savoureux, mais sans fils.

Les variétés modernes combinent les atouts des deux types, on les nomme souvent « filets sans fil ».

Haricot nain gousses

'Triomphe de Farcy'

Haricot 'Triomphe de Farcy'
  • Catégorie : Haricot à filets
  • Description : Longues gousses de 18 cm, fines et légèrement marbrées de brun.
  • Qualités : Très ancienne variété précoce, peu sensible au froid de printemps.

'Fin de Bagnols'

Haricot nain gousses 'Fin de Bagnols'
  • Catégorie : Haricot à filets
  • Description : Gousses longues (15-18 cm), rondes et droites de couleur vert clair, grain chocolat clair marbré.
  • Qualités : Variété ancienne très hâtive recommandée pour les semis précoces en début de saison. Lente à prendre le fil. Pour consommation en frais et congélation.

'Delinel'

Haricot nain gousses 'Delinel'
  • Catégorie : Filets sans fil
  • Description : Longues gousses de 16-18 cm, grain noir.
  • Qualités : Se consomme aussi bien vert qu’en grains frais ou secs.

'Voletta'

Haricot nain gousses 'Voletta'
  • Catégorie : Filets sans fil
  • Description : Haricot beurre, gousses rondes, jaunes, de 18 cm.
  • Qualités : Amélioration de la variété ancienne 'Beurre du Paradis', très productif, résistant aux maladies. Gousses croquantes d’une saveur très délicate.

'Purple Teepee'

Haricot nain gousses 'Purple Teepee'
  • Catégorie : Mangetout
  • Description : Gousses violettes de 15 cm, qui se développent au-dessus du feuillage, ce facilite la cueillette.
  • Qualités : Variété charnue, sans fils, redevient verte à la cuisson. Très savoureuse.

'Contender'

Haricot 'Contender'
  • Catégorie : Mangetout
  • Description : Gousses rondes et charnues, de couleur vert moyen sans fil, d’environ 15 cm.
  • Qualités : Le plus ancien des mangetout. Variété productive et rustique, recommandée pour les conserves, mais pas pour la congélation.

Haricot nain mixte

'Saint-Esprit à œil rouge'

Haricot nain mixte 'Saint-Esprit à œil rouge'
  • Catégorie : Se consomme aussi bien vert qu’en grains frais ou secs.
  • Description : Gousses plates, vertes, de 14 cm, grains marqués d’une tache rouge-brun au niveau de l’ombilic.
  • Qualités : Très digeste en sec, gousse très tendre. Variété adaptée à la congélation.

'Coco blanc précoce'

Haricot 'Coco blanc précoce'
  • Catégorie : Comme de nombreux cocos, se consomme aussi bien vert, quand il est jeune, qu’en grains frais ou secs.
  • Description : Gousses plates, de 12 cm environ contenant 5-6 grains, blancs et ovales.
  • Qualités : Plante vigoureuse à la production abondante. Le plus planté.

Haricot nain à écosser

'Rognon de Pont-l’Abbé'

Haricot 'Rognon de Pont-l’Abbé'
  • Catégorie : Appelé aussi mojhette. Grains demi-secs ou secs.
  • Description : Gousses de 20 cm, contenant 4 à 8 grains blancs en forme de rognons.
  • Qualités : Variété ancienne au goût très fin et à la peau peu épaisse. Se congèle facilement.

'Coco rose d’Eyragues'

Haricot nain à écosser 'Coco rose d’Eyragues'
  • Catégorie : Grains frais ou secs.
  • Description : Gousse rose marbrée de vert très clair (qui devient jaune à maturité), grain rose marbré de violet.
  • Qualités : Variété très précoce et rustique, rendement très important. Cultivé dans le sud de la France, où c’est une base de la soupe au pistou.

'Comtesse de Chambord’ ou haricot riz

Haricot 'Comtesse de Chambord’ ou haricot riz
  • Catégorie : Grains frais ou secs
  • Description : Nombreuses gousses assez courtes (8-9 cm), droites, aplaties contenant 4 à 6 grains blancs allongés de 1 cm de long.
  • Qualités : Variété tardive. Grains fondants à la peau fine d’excellente qualité gustative.

Haricot à rames gousses

'Or du Rhin' ou 'Merveille de Venise'

Haricot à rames gousses 'Or du Rhin' ou 'Merveille de Venise'
  • Catégorie : Mangetout beurre
  • Description : Gousses jaune d’or, longues de 28 cm, larges et plates, aux grains ronds et noirs.
  • Qualités : Gousses charnues, à la texture fondante, absolument sans fil, de très bonne qualité gustative.

Phénomène

Haricot à rames gousses Phénomène
  • Catégorie : Variété mixte, mangetout, grains frais ou secs
  • Description : Très longues gousses vertes, jusqu’à 25 cm, disposées en grappes autour de la plante. Grain blanc.
  • Qualités : Variété à très fort rendement, adaptée à la consommation en frais, la conserve et la congélation. Gousses charnues et sans fil.

'Vigneronne'

Haricot à rames gousses 'Vigneronne'
  • Catégorie : Mangetout
  • Description : Fleurs roses, gousses vertes mouchetées de violet, plates, un peu arquées, de 20 à 25 cm de long, grain chamois marbré de noir.
  • Qualités : Variété ancienne suisse, vigoureuse et très productive. Haricots sans fil d’une saveur incomparable. Idéal pour la congélation.

Haricot à rames à écosser

'Soissons gros blanc à rames’

Haricot à rames à écosser 'Soissons gros blanc à rames’
  • Catégorie : Grains frais ou secs
  • Description : Le plus gros haricot français ! Gousses vertes de 20 à 25 cm de long contenant 4 à 6 grains plats énormes (2 cm secs et 3 cm quand ils ont trempé), de couleur ivoire, en forme de rognons.
  • Qualités : Variété tardive et productive, recommandée dans le guide Clause 1932, elle est très appréciée en grains secs pour la finesse de sa peau, sa chair tendre, onctueuse et savoureuse. Adaptée à la congélation.

'Alaric'

Haricot 'Alaric'
  • Catégorie : Grains frais ou secs
  • Description : Type Tarbais, grains larges et plats, en forme de rognons, de 2 cm de long, dans des gousses de 13 à 16 cm.
  • Qualités : Haricot à la peau fine, chair fondante et moelleuse, utilisé dans les cassoulets. Label rouge depuis 1998.

'Borlotto'

Haricot à rames à écosser 'Borlotto'
  • Catégorie : Grains secs
  • Description : Haricot type coco. Gousse rouge veinée de blanc, grain blanc marbré de rose.
  • Qualités : Chair dont la consistance rappelle celle de la châtaigne.

Semis du haricot

Semis du haricot

Où semer le haricot ?

Le haricot est une plante de zone tempérée, voire tropicale. Il a besoin de chaleur pour prospérer, sa croissance est stoppée au-dessous de 12 °C.

Il apprécie un sol sain, frais et meuble, sans fumure organique récente. Il redoute le calcaire et les terres froides ou sèches.

Quand semer le haricot ?

Semez en place au printemps, dès que les gelées ne sont plus à craindre et que le sol est suffisamment réchauffé. Vous devez éprouver une sensation de chaleur si vous enfoncez un doigt dans la terre. Si les nuits sont encore fraîches, vous pouvez installer un mini-tunnel que vous ouvrirez en journée et fermerez la nuit.

Échelonnez les semis tous les 15 jours jusqu'en août (dans les régions au climat doux) pour une récolte en vert.

Conseil : pour accélérer la germination, faites tremper les graines 24 h avant le semis.

Comment semer le haricot ?

Semez en lignes espacées de 40 à 50 cm (70 cm pour les variétés grimpantes), une graine tous les 5 à 7 cm, ou en poquets de 4 ou 5 graines disposés en quinconce tous les 40 cm (6 ou 7 graines tous les 50 cm pour les grimpants).

Recouvrez les graines de 2 à 3 cm de terre.

Bon à savoir : le haricot n'apprécie pas du tout la compagnie des plantes de la famille des Alliacées (aujourd'hui Amaryllidacées). Éloignez-le des poireaux, oignon, ail et échalotes

Culture et entretien du haricot

Culture et entretien du haricot

Binez à la levée, pour casser la croûte superficielle, puis, lorsque les plants mesurent 20 cm, buttez en ramenant la terre de part et d'autre du rang sans enterrer les pieds.

Installez les rames à cette occasion pour les variétés grimpantes.

Recommencez le binage et le buttage une fois en cours de culture, puis paillez pour maintenir l'humidité.

Les deux périodes cruciales pour l'arrosage sont la floraison et la formation des gousses. Arrosez si vous êtes en période de sécheresse à ce moment-là.

Maladies, nuisibles et parasites

Pucerons

Ces insectes suceurs de sève se regroupent en colonie. Les feuilles et jeunes pousses attaquées se recroquevillent et s'enroulent sur elles-mêmes.

En cas d'attaque légère, éliminez les colonies au jet d'eau ou lavez le feuillage avec une solution de savon mou.

Les coccinelles sont un précieux allié. Plantez des herbes aromatiques comme la sarriette aide également à les tenir à distance.

Bruche

La bruche du haricot (Acanthoscelides obtectus) est un petit insecte coléoptère semblable au charançon qui ne s'attaque qu'aux haricots en grains, mais peut détruire une récolte entière.

S'il rencontre des conditions favorables de température (autour de 20 °C), jusqu'à 4 générations peuvent se succéder. La femelle adulte pond ses œufs par petits lots sur les gousses du haricot en train de mûrir et, après éclosion, les larves perforent l'enveloppe et s'installent dans une graine pour s'y développer. Les adultes passent l'hiver dans la graine et recommencent à s'activer au printemps.

Le moyen le plus sûr pour éliminer ces indésirables est de laisser les grains écossés quelques jours dans le congélateur. Vous pouvez recommencer en cours d'hiver si vous avez un doute.

Anthracnose

L'anthracnose provoque de nécroses brunes sur les nervures et les pétioles des feuilles ainsi que des taches brunes sur les gousses et les graines.

Si vous avez déjà eu cette maladie chez vous, semez des variétés résistantes à l'anthracnose.

En prévention, pulvérisez de la décoction de prêle à 15 jours d'intervalle. Arrachez et brûlez les premières plantes atteintes.

Graisse

Cette maladie est due au climat : par temps pluvieux et orageux, puis chaud et sec, des taches nécrotiques entourées d'un halo vert clair ou jaune vif apparaissent sur les feuilles et des taches d'aspect graisseux sur les gousses.

Si le temps paraît favorable à son développement, effectuez des pulvérisations de bouillie bordelaise préventivement, deux fois à 8 jours d'intervalle.

Récolte

Quand et comment récolter ?

Selon les variétés et le type, le haricot se récolte entre 60 et 120 jours après le semis.

  • Récoltez les haricots à filet tous les jours ou tous les deux jours pour qu’ils soient bien tendres.
  • Les filets sans fil ou les mangetout se récoltent une ou deux fois par semaine.
  • Les grains frais se ramassent lorsque la gousse jaunit, au fur et à mesure des besoins.
  • Les grains secs se récoltent en une fois, en arrachant les pieds lorsque les gousses deviennent noires.

La conservation du haricot

Le haricot vert se conserve très bien congelé, après avoir été blanchi, ou en bocaux stérilisés.

Le haricot grain frais se congèle très bien tel quel. On peut aussi le stériliser après l’avoir fait cuire.

Le haricot grain sec se fait sécher en suspendant les pieds tête en bas, dans un local aéré et non chauffé. Il peut être laissé ainsi tout l’hiver ou écossé lorsque les grains sont bien secs, puis stocké dans un récipient hermétique : bocal, boîte…

Multiplication du haricot

Multiplication du haricot

La multiplication du haricot se fait par semis. Il est en effet possible de récolter les graines sur vos plants.

Vous ne pourrez ressemer que les variétés reproductibles de haricot (en général, les variétés anciennes non hybrides) qui ne se seront pas croisées entre elles (à moins de vouloir créer de nouvelles variétés).

  • Repérez les plus beaux pieds (marquez-les pour les reconnaître) sur lesquels vous laisserez se développer (pour les haricots verts) les premières gousses.
  • Repérez ces gousses sur les haricots grains, ce sont celles que vous conserverez pour la semence.
  • Faites sécher comme pour les grains secs.

Conseils écologiques

Les plantes de la famille du haricot (pois, fève, lentille…) ont la particularité d'enrichir le sol en azote. Profitez-en pour cultiver une plante gourmande derrière vos haricots (légumes-feuilles en particulier, comme l'épinard, la mâche…), vous économiserez un apport.

Quelques gousses d'ail non épluchées dans les bocaux ou les boîtes dans lesquelles sont conservés les haricots empêcheraient la bruche de se développer.

Un peu d’histoire…

Originaire d'Amérique du Sud, le haricot a colonisé tout le continent américain avant d'être rapporté en Europe par les conquistadors au XVIe siècle. L'origine du nom « haricot » est incertaine, il pourrait s'agir d'un mot aztèque, ayacotl, qui désignait une petite légumineuse, ou bien de l'italien araco, qui n'est plus usité aujourd'hui, et qui fait aussi référence à une légumineuse d'origine européenne.

Le haricot connut rapidement un grand succès en Europe, où il s'est multiplié en d'innombrables variétés, remplaçant d'autres légumineuses traditionnelles, comme la fève dans le cassoulet. Jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, il sera uniquement consommé en grains. Ce sont les Italiens qui, les premiers, commencent à consommer les jeunes gousses tendres encore immatures sous forme de légume frais. Aujourd'hui, le haricot est le premier légume vert consommé en France et, avec ses nombreuses variétés locales ('Coco de Paimpol', 'Lingot du Nord', 'Soissons', 'Mogette de Vendée' ou 'Tarbais'), il fait largement partie de notre patrimoine national.

Les peuples amérindiens cultivaient le haricot selon la technique dite « des trois sœurs », c'est-à-dire en associant maïs, courge et haricot, trois plantes complémentaires qui profitaient chacune de la proximité de l'autre. Grâce à sa tige rigide, le maïs offrait un support au haricot (à l'époque, il n'existait que des variétés grimpantes) et lui permettait de profiter du soleil. Quant à la courge, elle occupait l'espace entre les tiges et formait un excellent couvre-sol au pied des deux autres, empêchant le soleil de sécher la terre. Il va sans dire, mais la science ne le découvrira que bien plus tard, que le haricot fournissait au maïs et à la courge un engrais de première qualité.

Ce système de culture intégrée a été repris en partie en France pour la culture du haricot tarbais, traditionnellement associé au maïs. Comme toutes les légumineuses, le haricot a la capacité de fixer l'azote de l'air grâce à des bactéries qui vivent en symbiose dans ses racines. C'est ainsi qu'une culture de haricot enrichit le sol pour la culture suivante ou la culture associée.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides