Betterave

Betterave en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Betterave, Betterave rouge

  • Nom(s) latin(s)

    Beta vulgaris

  • Famille

    Chénopodiacées

  • Type(s) de plante

    Plante comestible ▶ Légume racine

Esthétique

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Bisannuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 0,45 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Cette plante potagère bisannuelle est cultivée pour sa racine. Elle mesure environ 30 cm et possède des feuilles ovales. Sa racine dodue est de forme ronde ou allongée. Selon les variétés, les couleurs sont variées : rouge, rose, jaune ou blanc.

En cuisine, la betterave se consomme crue (râpée, en salade, coupée en tranches, mélangée à d’autres crudités) ou cuite (au four, à l’eau ou à l’étouffée).

La betterave potagère possède de nombreuses propriétés médicinales, elle est très riche en vitamines et en minéraux. Elle a des vertus apéritives, énergétiques, nutritives, ou revitalisantes. De plus, elle est très digeste.

Bon à savoir : elle est vivement conseillée aux personnes souffrant d’anémie. En revanche, elle est déconseillée aux diabétiques, car elle contient beaucoup de sucre.

Types et variétés de betterave potagère

On distingue plusieurs variétés de betterave qui se distingue par leur forme et leur couleur. Voici notre sélection.

À racine rouge

'Crapaudine'

À racine rouge 'Crapaudine'
  • Saveur : Très bon goût sucré, chair très rouge.
  • Racine : Racine longue et conique.
  • Qualités : Variété ancienne.

'Tonda di Chioggia'

À racine rouge 'Tonda di Chioggia'
  • Saveur : Chair douce et sucrée.
  • Racine : Racine rose vif veiné de blanc.
  • Qualités : À consommer de préférence crue.

'Rouge Globe'

À racine rouge 'Rouge Globe'
  • Saveur : Chair tendre et sucrée.
  • Racine : Racine ronde et riche en jus.
  • Qualités : Excellente crue.

'D’Égypte'

À racine rouge 'D’Égypte'
  • Saveur : Chair tendre et juteuse.
  • Racine : Racine ronde aplatie, au rouge intense.
  • Qualités : Précoce et rustique.

À racine jaune

'Burpee's Golden'

À racine jaune 'Burpee's Golden'
  • Saveur : Saveur fine, douce et sucrée.
  • Racine : Racine ronde jaune d’or.
  • Qualités : Croissance rapide.

À racine blanche

'Albina Vereduna'

À racine blanche 'Albina Vereduna'
  • Saveur : Saveur tendre et sucrée faisant penser à la patate douce.
  • Racine : Racine ronde.
  • Qualités : À consommer jeune et cuite de préférence.

Semis de la betterave

Semis de la betterave

Où la semer ?

La betterave aime une exposition ensoleillée. Elle préfère un sol frais, léger et argilo-silicieux. Évitez les sols caillouteux et calcaires.

Au potager, elle s'associe bien avec le chou-rave, le haricot nain, la laitue et l'oignon. Il est préférable d'attendre 4 ans avant de la planter au même endroit.

Quand et comment semer la betterave ?

Il est conseillé d'incorporer du compost bien décomposé l'automne précédant la plantation. Griffez le sol et enlevez les cailloux qui pourraient déformer les racines.

Le semis se fait en lignes d'avril à mi-juin :

  • À l'aide d'une serfouette, tracez des sillons espacés de 40 à 50 cm.
  • Déposez 3 graines tous les 15 ou 20 cm et recouvrez-les de 1 cm de terre.
  • Tassez et arrosez.
  • Éclaircissez quand les plants ont 3/4 feuilles afin de ne laisser que le plus beau plant de chaque poquet.
  • Repiquez ailleurs les plus vigoureux des plants arrachés.

Il est également possible de débuter les semis en mars, sous abri (tunnel plastique par exemple).

Il est préférable de semer en lune décroissante.

Culture et entretien de la betterave

Culture et entretien de la betterave

La betterave n'est pas très gourmande en arrosage. Toutefois, elle peut devenir fibreuse en cas de manque d'eau :

  • Arrosez une fois par semaine en été en évitant de mouiller le feuillage.
  • Paillez en cas de fortes chaleurs afin de limiter l'évaporation et d'empêcher le développement des mauvaises herbes.

La betterave peut souffrir de carence en bore. Pour l'éviter, des produits spéciaux sont vendus en jardinerie. L'utilisation d'un purin d'orties ou de consoude est également efficace.

Enfin, binez et sarclez régulièrement en faisant attention de ne pas endommager les racines, les mauvaises herbes nuisant au développement de la betterave.

Maladies, nuisibles et parasites

La betterave craint particulièrement la cercosporiose, la jaunisse de la betterave, le mildiou, la rouille, le ver blanc :

  • La cercosporiose : des petites taches jaunes apparaissent sur les feuilles qui se dessèchent. Supprimez et brûlez les feuilles malades. Pulvérisez un fongicide.
  • La jaunisse de la betterave : due aux piqûres de pucerons, les feuilles du cœur deviennent jaunes et se déforment. Traitez avec un insecticide végétal à base de pyrèthre et brûlez les parties atteintes.
  • Le mildiou : une humidité excessive entraîne le pourrissement des racines. La prévention comme le traitement consistent à replanter la plante à un emplacement où l'eau ne risque pas de stagner, et à arroser régulièrement mais sans excès.
  • La rouille : des taches de rouille surgissent sur les feuilles. Celles-ci dépérissent. Arrachez et brûlez les plantes malades. Pulvérisez un purin d'orties ou de prêle.
  • Le ver blanc : il dévore les extrémités de la racine et la plante meurt. Ramassez et détruisez les larves. Pulvérisez un insecticide végétal.

Récolte

Quand et comment récolter la betterave potagère ?

La récolte a lieu environ 3 mois et demi après le semis, soit entre juillet et octobre :

  • Arrachez la racine selon vos besoins.
  • La betterave peut rester en terre jusqu'aux gelées.

La conservation de la betterave

  • Laissez sécher la betterave pendant 24 h après l'arrachage.
  • Coupez le feuillage et les racines et débarrassez la betterave de la terre en la brossant.
  • Stockez-la dans du sable, dans une cave ou en silo.

Multiplication de la betterave potagère

Multiplication de la betterave potagère

Comme indiqué plus haut, la méthode de multiplication de la betterave est le semis.

Conseils écologiques

Même si le corbeau est considéré comme un nuisible, il sera votre allié pour lutter contre le ver blanc, car il en est très friand.

Un peu d’histoire…

La betterave fait partie de la famille des Chénopodiacées. Elle est originaire d’Europe méridionale.

Connue depuis l’Antiquité, elle fait son apparition en France au XVe siècle et ce n’est qu’au XIXe siècle que son usage se popularise, donnant naissance à de nouvelles variétés rouges, blanches ou jaunes.

De nos jours, elle est également utilisée comme colorant par les industries pharmaceutiques ou alimentaires.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides