Mammillaria elongata

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Mammillaria elongata en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Mammillaire allongé

  • Nom(s) latin(s)

    Mammillaria elongata

  • Famille

    Cactacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 0,30 m
  • Largeur à maturité

    0,50 m et plus

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda Serre chaude Serre tempérée
  • Utilisation extérieure

    Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les amateurs de cactées ont l'habitude des mammillaires offrant une forme en boule, mais quelques espèces parmi ce genre poussent plutôt en tronçons cylindriques rassemblés en touffes serrées. C'est le cas de Mammilaria elongata qui se remarque par ses touffes serrées. Celles-ci s'étalent en vieillissant, par des ramifications et des rejets qui étendent la touffe en périphérie. L'étalement peut, dans le milieu d'origine de la plante, couvrir plusieurs mètres carrés et continuer sa progression tant que le terrain convient si d'autres plantes n'occupent pas déjà les lieux.

La croissance assez lente chez les espèces globulaires est plus rapide chez Mammilaria elongata du fait de l'aptitude des tiges ramifiées à s'enraciner. Cette caractéristique permet aussi de diviser la plante pour augmenter sa collection ou conserver des plants de remplacement.

Sous les climats du nord de l'Europe, la mammillaire allongée (Mammilaria elongata) se cultive uniquement en intérieur, car elle ne résiste pas aux températures en dessous de zéro et préfère que ces dernières restent en valeurs positives, au-dessus de 5 °C. Mais en Europe du Sud, elle peut être plantée en pleine terre dans un jardin rocailleux. Dans le sud de la France, il est aussi possible de la cultiver au jardin, par exemple sur une pente très bien drainée et exposée au soleil, dans un endroit bien protégé des vents et du gel en hiver.

Très appréciés des collectionneurs, ces cactus perpétuent l'intérêt qu'on leur porte grâce à la couronne de petites fleurs jaune pâle apparaissant en apex (autour du sommet du cactus). Ces fleurs tiennent un à deux mois, et remontent parfois en cours de saison. Elles donnent ensuite naissance à de minuscules fruits qui sont des capsules contenant des graines.

Le corps de la plante atteint entre 15 et 30 cm de haut. Ses tiges sont ramifiées à la base et poussent à des hauteurs différentes mais qui restent peu élevées. Jeunes, elles sont couvertes de poils blanchâtres qui entourent de fins aiguillons recourbés. Comme chez tous les cactus, ces aiguillons sont le système foliaire atrophié qui permet à la plante de résister à de longues périodes de sécheresse.

Note : les filaments laineux couvrant les tiges peuvent masquer les aiguillons, mais ces derniers n'en sont pas moins présents et très dangereux pour les mains du jardinier. La manipulation de ce type de plante requiert des gants épais, et il est déconseillé de laisser ces cactées à la portée des jeunes enfants.

Espèces et variétés de Mammillaria elongata

Les mammilaires comprennent environ 170 espèces et de nombreuses sont vendues chez les spécialistes des cactées, chez les fleuristes et au rayon plantes d'intérieur des jardineries. L'espèce Mammillaria elongata ressemble beaucoup à une autre fleurissant rose, Mammillaria bombycina, et qui produit des tiges de hauteur régulière. La mammillaire allongée possède une variété couramment proposée, M. elongata 'Copper King'.

Mammillaria elongata

Espèce type

Mammillaria elongata Espèce type
  • Floraison : Petites fleurs jaunes ouvertes en mai-juin, réunies en couronne au sommet des tiges.
  • Végétation : Cactée s'étalant en touffes denses de 15 à 25 cm de haut, composées de tiges cylindriques dressées et ramifiées à la base.
  • Qualités : Cette forme de cactus est originale et reste de faible hauteur.

'Copper King'

Mammillaria elongata 'Copper King'
  • Floraison : Fleurs de couleur crème.
  • Végétation : Les aiguillons présentent une couleur cuivrée.
  • Qualités : La couleur cuivrée se remarque bien au sommet des tiges et contraste avec les fleurs jaune pâle à crème.

Plantation de Mammilaria elongata

Plantation de <em>Mammilaria elongata</em>

Où le planter ?

En pleine terre, ce cactus poussera en terrain rocailleux très bien drainé, ou bien dans un jardin de graviers. Les rocailles en pente sont idéales. Une exposition ensoleillée est préférable.

En pot, il sera installé en intérieur. Il est possible de le sortir au jardin ou sur le balcon de la fin du printemps jusqu'en début d'automne. Évitez-lui les longues périodes de pluie en le protégeant sous un auvent ou en le sortant seulement quand les grosses pluies sont finies. Ce cactus n'aime pas les atmosphères humides.

Quand planter Mammilaria elongata ?

La plantation a lieu au printemps, pour laisser le cactus s'installer avant la période froide.

Comment le planter ?

Le sol doit rester bien drainé toute l'année. Un mélange de terre, sable et graviers convient.

Pour la culture en pot, un terreau spécifique pour cactées est idéal, ou un mélange de terreau, sable et gravillons. Le pot doit être plus large que haut, car ce cactus s'étale beaucoup en largeur. Attention à choisir un pot assez lourd (terre cuite) pour stabiliser l'ensemble.

Culture et entretien de Mammilaria elongata

Culture et entretien de <em>Mammilaria elongata</em>

Ezequiel Coelho/CC BY-NC-ND 2.0/Flickr

La culture de ces cactus est assez facile en général. Mais dans le cas d'un arrosage trop copieux ou trop fréquent, la plante périclite. Au printemps, il est aussi primordial de reprendre cet arrosage progressivement, mais sans l'oublier.

Arrosez peu, principalement en période de croissance entre mars-avril et juillet et laissez le cactus au repos en période hivernale. La fréquence des arrosages est d'environ une fois tous les 10 jours en été, et presque pas en hiver c'est-à-dire tous les mois et demi, simplement pour ne pas laisser le substrat se dessécher totalement. Dans le cas d'une plantation en pleine terre, n'arrosez pas de l'automne jusqu'au printemps.

Un lit de graviers secs placé sous le pot dans une large coupelle permet une meilleure aération, donc un meilleur drainage et évite que l'eau résiduelle d'arrosage ne vienne pourrir les racines. Mais attention, cette eau résiduelle doit être la moins présente possible, donc l'arrosage doit rester parcimonieux. Dès que vous sortez le pot au jardin ou sur le balcon, enlevez la coupelle.

Le rempotage a lieu au printemps, dans un pot plus grand, tous les 2 à 3 ans.

Taille de Mammilaria elongata

La taille est inutile. Le port de gants est recommandé pour toute manipulation.

Maladies, nuisibles et parasites

Ce type de cactus n'est pas sujet aux parasites du fait de l'abondance des aiguillons qui couvrent les tiges.

Multiplication de Mammilaria elongata

Multiplication de <em>Mammilaria elongata</em>

Ryan Somma/CC BY-SA 2.0/Flickr

La multiplication la plus facile s'effectue par division des touffes car les tiges s'enracinent ensuite rapidement. Mais il est possible aussi de récolter les capsules de graines en été et de réaliser un semis. Il faut ensuite de la patience pour voir grandir les jeunes cactées.

La division se pratique au printemps, au moment du rempotage. Coupez de façon nette les tiges périphériques à la base pour les séparer du reste de la touffe, individuellement ou en groupe de plusieurs tiges si des petits rejets sont collés aux autres. Faites attention à bien laisser les racines sous chaque tige, au moment de la séparation. Ces tiges sont installées dans un terreau spécial cactées, déjà dans un pot qui leur servira au moins pendant deux ans pour ne pas avoir à les manipuler trop souvent. Arrosez au bout de 3 à 4 jours seulement. Ensuite, gardez au chaud à 18 C minimum, dans un endroit abrité et lumineux.

Conseils écologiques

Il est très tentant de cultiver ce cactus au jardin, pour son caractère colonisateur. Tentez l'expérience dans les jardins du sud et du sud-ouest qui bénéficient d'un climat très doux en hiver, mais conservez un ou deux sujets en pots que vous sortez à la belle saison et rentrez en hiver pour pallier à d'éventuels dégâts dus aux intempéries hivernales.

Un peu d'histoire…

Le nom de mammillaire indique la ressemblance des espèces en boule avec un mamelon, ce qui n'est plus vrai avec les espèces allongées. Mammilaria vient du latin mamilla et signifie « mamelle ».

Les mammillaires sont originaires du Mexique, et se retrouvent dans les pays d'Amérique Centrale. Ces cactus ont été décrits à la fin du XVIIIe siècle puis rassemblés dans un genre précis au début du XIXe.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides