Anigozanthos

Anigozanthos en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Patte de kangourou, Pied de kangourou

  • Nom(s) latin(s)

    Anigozanthos

  • Famille

    Haemodoracées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 2 m
  • Largeur à maturité

    30-100 cm

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    5 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda Serre froide
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Anigozanthos forme un genre que l'on trouve exclusivement dans la partie sud-ouest de l'Australie-Occidentale (État australien) et qui compte 11 espèces. Cette vivace persistante baptisée patte ou pied de kangourou pousse dans une variété d'habitats et de sols. Macropidia fuliginosa, connu sous le nom de black kangaroo paw (patte de kangourou noire), appartient à un genre voisin des Anigozanthos et ne comporte qu'une seule espèce. Ces deux genres appartiennent à la famille des Haemodoracées.

La taille de la plante varie de 0,30 à 2 m de hauteur selon l'espèce. On la cultive facilement en pleine terre ou en pot et pour les fleurs coupées. Le feuillage persistant en forme de glaive comme chez l'iris ou les graminées ne présente pas vraiment d'intérêt. Il est issu d'une souche rhizomateuse qui s'épaissit au fil des ans.

La floraison s'étale du printemps à l'été, soit de fin août jusqu'à décembre en Australie. De nombreux hybrides présentent une floraison de longue durée, aux coloris exceptionnels comme l'or, le vert, le grenat ou le vermillon.

Les tiges florales de l'Anigozanthos, parfois ramifiées, sont couvertes d'un manteau de poils doux qui se prolonge sur les fleurs. Elles partent de la base de la souche et surgissent bien au-dessus du feuillage, déployant une ribambelle de fleurs chatoyantes unies ou bicolores. Les fleurs inodores et hermaphrodites produisent du nectar au fond de la corolle. Elles sont pollinisées par des oiseaux à bec fin, des abeilles, des papillons ou par de petits marsupiaux (opossums) qui recueillent le pollen en se frottant aux étamines. La corolle présente un tube allongé d'environ 3-4 cm, courbe et ouvert sur 6 pétales étoilés. Les 6 anthères se présentent au sommet et dans la partie supérieure de la corolle de façon à pouvoir décharger le pollen sur le front ou le crâne des pollinisateurs. Chaque essence est dotée d'un tube à nectar de longueur différente de manière à faciliter la rencontre avec le stigmate (extrémité du pistil) de la même espèce lors du butinage.

Cette plante exotique fait son effet aussi bien en isolé qu'en massif ou en pot sur une terrasse. L'Australie a développé de nombreux hybrides adaptés à la culture en pot et à la fleur coupée. La plante est désormais cultivée aux États-Unis, en Israël et au Japon. Attention, certaines personnes sont allergiques aux poils qui recouvrent la plante. Il est préférable de ne pas trop y toucher.

Anigozanthos vient du latin anigos, inégal, et anthos, fleur : la corolle asymétrique se révèle particulièrement adaptée à la pollinisation par les animaux et notamment par les oiseaux.

Espèces et variétés d’Anigozanthos

La plupart des hybrides ont pour parent Anigozanthos flavidus, qui leur confère une robustesse particulièrement adaptée aux plantes de jardin. La sélection vise l’obtention de couleurs vives et de plantes compactes. L’essentiel des hybrides à fleurs rouges viennent de son croisement avec A. rufus, ceux à fleurs jaunes avec A. pulcherrimus. Une série de cultivars portent le nom de 'Bush Gems'. Ce sont des plantes compactes, résistantes à la principale maladie fongique touchant les Anigozanthos, qui conviennent bien à la potée fleurie même s’ils sont un peu moins robustes que leur parent A. flavidus. Les principales variétés utilisées pour la fleur coupée sont 'Big Red', 'Orange Cross' et 'Yellow Gem'.

Anigozanthos flavidus

Espèce type

Anigozanthos flavidus Espèce type
  • Végétation : Touffe vigoureuse de 0,70 à 1 m de diamètre. Longues feuilles vert terne, persistantes, de 30 à 45 cm de long.
  • Fleurs et fruits : Tiges florales de 1 à 2 m de haut dans différents tons jaunes, verts ou rouges assez ternes. Fleurit du printemps à l’été, voire toute l’année en conditions chaudes. Il existe des cultivars aux couleurs plus attractives rouges, orange et roses.
  • Qualités : La plus rustique du genre, cette espèce résiste à -5 °C. Pousse en forêts clairsemées en zone humide du sud-ouest de l’Australie. S’adapte à tous sols drainés, au plein soleil comme à l’ombre fraîche, aux étés humides. Attire beaucoup les oiseaux.

Anigozanthos manglesii

Espèce type

Anigozanthos manglesii Espèce type
  • Végétation : Plante vivace rhizomateuse jusqu’à 1,10 m de haut sur 0,45 m d’étalement. Feuilles vert glauque en forme de glaive de 20 à 60 cm de long.
  • Fleurs et fruits : Tiges florales rouge vif et corolles vertes à pétales retournés sur le haut du tube. Floraison entre août et novembre en Australie.
  • Qualités : Originaire de la province du sud-ouest de l’Australie sur sable et terreau sablonneux. Espèce protégée difficile à cultiver et traitée souvent comme une annuelle. Très bel effet exotique mais très sensible aux maladies fongiques. Tolère le vent et les embruns.

Patte de chat ou cat's paw (Anigozanthos humilis)
Sous-espèces : Anigozanthos humilis grandis, A. h. chrysanthus

Espèce type

Patte de chat ou cat's paw (Anigozanthos humilis) Sous-espèces : Anigozanthos humilis grandis, A. h. chrysanthus Espèce type
  • Végétation : Vivace de 40 cm (espèce type) jusqu’à 1 m de haut. Le feuillage peut disparaître totalement en été voire pendant plusieurs années sans que le rhizome ne meure.
  • Fleurs et fruits : Fleurs velues deux fois plus hautes que le feuillage chez la sous-espèce « grandis », jaune orangé, devenant rouge en s’ouvrant, parfois vertes, de 5 cm de long. La sous-espèce « chrysanthus » porte des fleurs jaunes.
  • Qualités : La plus commune des espèces notamment après le passage du feu. Vit jusqu’à 5 ans. Bien désherber pendant sa dormance. Supporte les étés humides. Ses sous-espèces sont rares et protégées. Récompensée par la Royal Horticultural Society.

Anigozanthos rufus

Espèce type

Anigozanthos rufus Espèce type
  • Végétation : Feuillage étroit de 30 cm en tous sens.
  • Fleurs et fruits : Fleurs rouge sombre éclatant, à intérieur vert pâle, bien au-dessus du feuillage, 1 m de haut.
  • Qualités : A donné des hybrides aux rouges très attractifs, croisé avec A. flavidus.

Hybrides et cultivars

'Pink Joey'

Hybrides et cultivars 'Pink Joey'
  • Végétation : Cultivar de 0,50 m de haut sur 1 m d’étalement.
  • Fleurs et fruits : Épis de 50 cm de fleurs rose saumoné.
  • Qualités : Une variété de A. flavidus aussi résistant.

'Regal Claw'

Hybrides et cultivars 'Regal Claw'
  • Végétation : Feuillage de 25 cm de long.
  • Fleurs et fruits : Bouquets doubles de fleurs de 4 cm, orange, couvertes d’un feutrage rouge, surtout au printemps.
  • Qualités : Très bel hybride entre « pressii » et « flavidus ». Bien arroser et à placer en plein soleil.

'Bush Pizzazz'

Hybrides et cultivars 'Bush Pizzazz'
  • Végétation : 30 à 50 cm de haut.
  • Fleurs et fruits : Fleurs magenta du printemps à l’été.
  • Qualités : Fait partie des 'Bush Gems'. Parfait en pot, en rocaille ou pour former des bordures. Tolère la sécheresse, les embruns et le plein soleil.

'Big Red'

Hybrides et cultivars 'Big Red'
  • Végétation : Feuilles de 25 cm de long.
  • Fleurs et fruits : Bouquets de fleurs rouge tomate, de plus de 4 cm de long, sur des tiges dépassant 1,50 m.
  • Qualités : Hybride entre « flavidus » et « rufus ». Très bonne fleur à couper. Longue floraison de la fin du printemps jusqu’au milieu de l’été.

'Yellow Gem'

Hybrides et cultivars 'Yellow Gem'
  • Végétation : Feuilles de 25 cm de long.
  • Fleurs et fruits : Fleurs jaune vif de plus de 4 cm de long.
  • Qualités : Apprécié en fleurs coupées.

Plantation de l’Anigozanthos

Plantation de l’<em>Anigozanthos</em>

Où le planter ?

La plante possède une durée de vie assez courte de 3 à 5 ans. Certaines espèces comme A. manglesii sont même cultivées comme annuelle. La plante est sensible au gel (-5 voire -7 °C) mais peut facilement se cultiver en pot que l'on place dans un endroit abrité durant l'hiver ou bien au pied d'un mur orienté au sud.

Offrez-lui une exposition ensoleillée et un sol parfaitement drainé. Les rhizomes traçants se plaisent dans un sol léger, sablonneux, voire humifère, mélangé à du sable, surtout très bien drainé, acide, neutre ou alcalin. La plante supporte la sécheresse mais il convient de l'arroser pour prolonger sa floraison. Dans son habitat, elle rentre souvent en dormance durant l'été.

Quand planter l'Anigozanthos ?

Plantez-le au printemps de préférence.

Comment le planter ?

Utilisez un terreau spécial plantes méditerranéennes ou constituez un mélange de 1/3 de terreau, 1/3 de terre du jardin et 1/3 de billes d'argile pour le drainage. Placez également des billes d'argile ou des tessons de poterie au fond du pot.

Paillez avec de la pouzzolane pour améliorer le drainage et réchauffer le sol plus rapidement au printemps.

Culture et entretien de l’Anigozanthos

Culture et entretien de l’<em>Anigozanthos</em>

Apportez de la matière organique bien compostée au printemps.

Divisez la touffe régulièrement en début d'été pour conserver sa vigueur puis apportez du compost au pied.

Pendant l'hiver, la plupart des espèces sont dormantes, aussi il est important de ne pas les arroser pendant cette période. Apportez une épaisse couche de feuilles mortes, d'écorces ou de paille pour protéger la souche installée en pleine terre.

Coupez les feuilles en fin d'hiver à 10 cm du sol afin de limiter les maladies.

En pot, apportez un engrais organique complet (pauvre en phosphore pour l'espèce humilis), ou à libération lente après la floraison. Les hybrides 'Bush Gems' gagnent à recevoir un nouvel apport au printemps pour favoriser la remontée des fleurs.

Maladies, nuisibles et parasites

Les champignons et les escargots peuvent endommager la plante.

Au domaine du Rayol (jardin botanique du Var), on a constaté que l'épandage de cendre de cheminée encourageait la floraison et la fructification de la plante en raison de son effet fongicide et fertilisant.

En Australie, la maladie de l'encre (ink disease) affecte la plupart des espèces mais à des degrés divers. Elle se traduit par le noircissement du feuillage. Les espèces plus petites y sont plus sensibles. Cependant, les hybrides 'Bush Gems' se montrent plus résistants.

Multiplication de l’Anigozanthos

Multiplication de l’<em>Anigozanthos</em>

La multiplication in vitro est la plus pratiquée pour les espèces difficiles à multiplier comme le Macropidia et les hybrides. Sinon, les espèces sont semées, voire divisées.

Division

On divise en début d'été en Australie car la plante rentre souvent en dormance pendant la saison sèche. Chez nous, l'opération s'effectue plutôt à la fin de la floraison, soit vers l'automne ou bien au printemps.

  • Sortez la motte si elle est suffisamment vigoureuse et séparez des touffes qui comportent suffisamment de racines et de feuilles.
  • Plantez les touffes dans des pots séparés et placez-les dans un endroit abrité jusqu'à la reprise de la végétation.

Semis

Semez au début du printemps de préférence mais cela reste faisable durant l'été.

  • Épandez les semences fraîches dans un terreau de semis parfaitement drainé et placez-les au chaud.
  • Contentez-vous de vaporiser pour maintenir l'humidité.
  • Rajoutez un peu de cendre ou du charbon de bois pulvérisé si les plantules sont attaquées par la fonte des semis (provoquée par différents champignons de type Botrytis, Phytophthora, Fusarium, Pythium...).
  • La germination peut prendre jusqu'à 1 mois.
  • Repiquez les plantules lorsqu'elles mesurent environ 10 cm et distancez-les de 30 cm en pleine terre ou plantez-les dans des godets de 10 cm de diamètre.
  • Les jeunes plants fleurissent généralement après un an de culture.

Conseils écologiques

Les pattes de kangourou sont des plantes très importantes pour nourrir les oiseaux et les petits mammifères des forêts clairsemées du Sud-ouest australien. Leur capacité de régénération après le feu permet une recolonisation rapide du milieu.

Un peu d’histoire…

Anigozanthos manglesii à fleurs vertes et rouges est l'emblème de l'Australie-Occidentale.

La famille des Haemodoracées dérive du genre Haemodorum proche des Amaryllis et dont on trouve de nombreuses espèces en Australie du Nord et Nouvelle-Guinée. La famille se compose de 14 genres réunissant plus de 100 espèces. Elle peuple essentiellement l'hémisphère sud (Amérique du Sud tropicale, Amérique centrale, sud-est de l'Amérique du Nord, Afrique du Sud, Australie et Nouvelle-Guinée). Elle se caractérise par des feuilles coriaces, succulentes, en forme de glaive, alternes à marges lisses et à nervures parallèles. Les fleurs fortement laineuses sont hermaphrodites et disposées en cymes, panicules ou grappes.

Après un feu, certaines espèces vont se régénérer majoritairement à partir de la souche rhizomateuse profonde et éventuellement par le semis comme Anigozanthos flavidus, A. rufus, A. pulcherrimus et Macropidia fuliginosa, à vie brève, uniquement à partir des semences comme A. onycis, A. gabrieliae et A. bicolor.

Les oiseaux nectariphages australiens ne butinent pas comme les colibris d'Amérique du Sud en vol stationnaire en battant rapidement des ailes mais ont besoin de se poser sur une plante environnante.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides