Litchi

Litchi en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Litchi

  • Nom(s) latin(s)

    Litchi sinensis

  • Famille

    Sapindacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre fruitier

    Plante comestible ▶ Arbre fruitier

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Terre de bruyère
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda Serre froide
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le litchi (Litchi sinensis) est un arbre fruitier de la famille des Sapindacées. Originaire du sud de la Chine, son nom vient du chinois que l'on peut noter phonétiquement « Li-tchi ». Chez nous on l'appelle couramment litchi, letchi ou litchi de Chine. Par déformation, on l'appelle donc parfois litchi chinensis (mais là ce n'est plus son vrai nom latin, sinensis venant du latin Sina « Chine » comme dans sinologie, l'étude de la Chine).

Le litchi est aujourd'hui cultivé dans plusieurs pays, dans l'hémisphère nord et sud, dans les régions tropicales et subtropicales du globe. La Chine et l'Inde en sont les plus gros producteurs et fournissent à eux deux 80 % de la production mondiale, qui s'élève à 2,5 millions de tonnes annuelles.

Les litchis que l'on consomme en France sont souvent originaires de l'hémisphère sud, et principalement de Madagascar qui fournit chaque année environ 100 000 tonnes de litchis pour le marché européen (dont 25 000 tonnes pour la France). C'est pourquoi nous consommons des litchis l'hiver puisqu'ils arrivent à maturité entre mi-novembre et mi-janvier dans l'hémisphère sud. Si vous trouvez des litchis l'été sur les étals, ils viennent alors de l'hémisphère nord, souvent de Thaïlande ou d'Israël.

Le litchi sinensis est un arbre qui mesure entre 10 et 15 m dans son milieu naturel. Ses branches sont plutôt souples et fines, son feuillage est dense et persistant. Quand les nombreux fruits regroupés en grappes font plier de leur poids le feuillage, cela renforce son port rond et accentue son aspect retombant. Ses feuilles sont des feuilles dites composées que l'on appelle feuilles paripennées. Elles présentent donc un nombre pair de folioles à la forme lancéolée d'un vert légèrement brillant et assez foncé.

En fleurissant, le litchi donne naissance à de nombreuses petites fleurs mellifères de couleur blanc-rosée, groupées en panicules (grappes de grappes de fleurs et donc plus tard de fruits). La floraison est magnifique et aboutit à la production de petits fruits rouges à l'enveloppe épaisse et rugueuse : les litchis.

De forme sphérique, arrondie et un peu en forme de cœur, le litchi est un fruit de petite taille qui mesure 3-4 cm de diamètre. On l'appelle aussi prune de Chine ou cerise de Chine. Son enveloppe, de couleur rouge-orangé, voire rouge rosée à maturité, est dure et résistante tandis qu'à l'intérieur, la chair du litchi est pulpeuse, juteuse, brillante et légèrement translucide de couleur blanche. Au milieu se trouve une graine unique, allongée, de couleur brune et brillante.

Riche en vitamine C et en eau, sucré et parfumé au goût de rose, le litchi est un fruit comestible très apprécié des Chinois et du reste du monde. Le litchi frais est délicieux à manger cru, seul ou en salade de fruits, avec d'autres fruits exotiques et sucrés (attention, ne pas manger la graine qui est toxique). Il apporte une note délicate, ainsi que du jus. Si vous aimez le sucré-salé, vous pouvez le cuisiner avec du poulet ou du porc. Les amateurs de glace pourront aussi en réaliser de délicieux sorbets.

Le litchi est un arbre tropical, peu rustique et fragile il aime le soleil et la chaleur. Il supporte de courtes gelées mais, en France, vous ne pourrez pas planter le litchi en pleine terre car il craint trop le gel et le froid prolongé de nos hivers, tolérant peu des températures inférieures à 8 °C. En revanche, il fait une belle plante d'intérieur, en pot, installé sous serre, en véranda ou près d'une fenêtre bien lumineuse.

Nutrition : les litchis, excellents pour la santé, détiennent des propriétés astringentes, antalgiques, stomachiques et toniques.

Espèces et variétés de litchis

Il n'existe pas de « variétés végétales » (naturelles) de litchi sinensis mais il existe de nombreux cultivars créés par l'homme. Ces derniers sont des variétés sélectionnées et multipliées par marcottage ou greffage qui ne savent pas reproduire leurs caractéristiques distinctes naturellement (génétiquement). Il existe plusieurs dizaines de cultivars aujourd'hui – notamment chinois, qui produisent différents litchis tels que les litchis ronds, les litchis aux feuilles sombres, les litchis balancés par le vent ou encore les litchis au parfum de Xin Xing – dans lesquels il est difficile de s'y retrouver car une certaine confusion règne dans les noms des variétés.

Litchis velus : si vous croisez des litchis avec des « poils », ce sont en fait des ramboutans, fruits exotiques de la même famille que le litchi mais d'un autre genre. Originaires d'Asie on les appelle aussi « litchis velus ».

Litchi sinensis

 Litchi sinensis
  • Feuillage : Feuilles d'un vert légèrement brillant et assez foncé.
  • Floraison : Grappes de petites fleurs mellifères d'un blanc rosé.
  • Fruits : Fruit de 3-4 cm de diamètre, riches en vitamine C et en eau.

Plantation du litchi

Plantation du litchi

Où le planter ?

Le litchi ne tolère pas l'hiver prolongé, le gel, les vents froids. Il supporte jusqu'à 8 °C (et de brèves gelées) mais en dessous n'est vraiment pas en forme. Il s'épanouit plutôt bien sous une température de 18-20 °C minimum, ce qui correspond globalement à une température d'intérieur de maison/appartement. N'oublions pas que c'est une plante tropicale.

Chez nous, le litchi est donc à cultiver en intérieur. Vous pouvez facilement faire germer un noyau en le plantant dans du terreau. En pot, après quelques années et rempotages, votre litchi pourra atteindre 2-3 m de hauteur. Si vous avez de la chance, vous pourrez peut-être assister à une magnifique floraison !

Quand planter le litchi ?

Plantez le noyau de litchi au printemps ou en été, la chaleur et la luminosité l'aideront naturellement à pousser. Le litchi aime les sols acides, profonds et bien drainés.

Culture et entretien du litchi

Culture et entretien du litchi

Notez bien que le litchi est un arbre tropical. Il a donc des besoins tropicaux ! Pour favoriser son bon développement, cherchez chez vous à l'installer dans les meilleures conditions de chaleur, de luminosité et d'hygrométrie.

Arrosage et humidité

L'été, maintenez son substrat humide en arrosant selon les besoins. Les plantes en pot ayant un faible volume de terre, celui-ci sèche vite, surtout en atmosphère chaude, surveillez-le régulièrement. Généralement, l'arrosage en été se fait 1 à 2 fois par semaine mais ce n'est pas systématique, tout dépend des conditions qui font sécher plus ou moins vite la terre (chaleur, hygrométrie, exposition, taille du pot). Tâtez la terre pour savoir s'il faut arroser et arrosez sans excès.

L'hiver, maintenez les arrosages mais diminuez leur fréquence, il n'a pas les mêmes besoins, d'autre part cela favorise une éventuelle floraison. Vous pouvez laisser sécher un peu le substrat entre deux arrosages, ça lui fera du bien. Mieux vaut arroser moins souvent mais copieusement que peu trop régulièrement (cela est valable en été également).

Toute l'année, vaporisez de temps à autre de l'eau sur son feuillage pour l'humidifier, il se portera mieux et ses feuilles n'en seront que plus belles, bien vertes et brillantes. Idéalement 1 à 2 fois par semaine mais si la fréquence est moindre pas de panique, toute brumisation lui sera bénéfique. 2 brumisations/semaine pour 1 arrosage au pied est un assez bon équilibre pour cet arbre tropical, en fonction de la rapidité de sèche du substrat bien sûr et du taux d'hygrométrie de l'air ambiant.

Toute l'année, vous pouvez aussi placer le pot de votre litchi sur un lit de graviers/cailloux (ou billes d'argile) trempés dans l'eau. L'eau s'évaporera naturellement vers le haut et votre litchi bénéficiera de cette humidité en permanence. Rechargez en eau la soucoupe au fur et à mesure des besoins. Attention, videz bien le surplus d'eau de la soucoupe (risque de pourriture des racines).

Conseil : arrosez avec de l'eau à température ambiante pour ne pas refroidir le litchi originaire des tropiques (pas de l'eau froide tout juste tirée du robinet, risque de choc thermique) et de préférence non calcaire (eau de pluie). Pour avoir de l'eau à température ambiante, mettez-la en bouteille 1-2 jours avant minimum, ce qui permet aussi qu'une partie du calcaire s'évapore.

Engrais

Le litchi est un arbuste à croissance lente et n'a pas besoin de trop d'engrais, surtout au début de sa vie.

Les premières années, un bon terreau horticole suffit pour lui apporter la nourriture dont il a besoin.

Quand le litchi devient plus grand, vous pouvez faire des apports d'engrais à libération lente au printemps ou en été.

Luminosité et chaleur

Dans son milieu naturel, le litchi peut être en plein soleil, mais un petit arbuste en pot en intérieur n'a pas la même exigence. Il a besoin de lumière mais attention au soleil direct qui pourrait brûler ses feuilles.

Installez-le dans un endroit le plus lumineux possible, par exemple derrière une fenêtre orientée à l'est, dans une véranda ou une serre. Au niveau des températures, placez-le dans une pièce chaude, entre 15-20 °C (ou plus), une température de maison donc, et pas moins de 8 °C, car au-delà il n'est vraiment pas heureux. Attention aux courants d'air qui ne plaisent pas au litchi.

L'été, quand il fait chaud, faites prendre l'air à votre litchi. Vous pouvez le sortir à l'extérieur pendant la journée, ça lui sera bénéfique, il pourra bénéficier d'air et de soleil. Et s'il pleut, il profitera d'une eau non calcaire et non chlorée qui lavera son feuillage. Sortez-le graduellement pour l'habituer à l'extérieur, sans l'installer directement au soleil direct et sans le brusquer au niveau des températures, allez-y progressivement.

Rempotage

Si vous souhaitez que votre litchi prenne de la hauteur et se développe, vous pouvez le rempoter quand celui-ci devient trop grand pour le pot. Les années sans rempotage, vous pouvez apporter à votre litchi des oligo-éléments par surfaçage (terre de bruyère + sable).

Choisissez un pot plus large et plus profond que le précédent et procédez au rempotage au printemps.

Taille du litchi

Le litchi en pot n'a pas besoin de taille particulière : toute l'année, enlevez simplement les feuilles mortes ou jaunies.

Maladies, nuisibles et parasites

Le litchi d'intérieur peut être sujet aux attaques de cochenilles et de pucerons.

Cochenilles

Les cochenilles s'attaquent aux tiges de la plante, vous pouvez apercevoir des petits boucliers de cires collés sur les écorces ce qui affaiblit la plante. En outre, leurs excrétions permettent le développement de champignons, très nocifs pour la plante.

Traitez tous les 8 jours en pulvérisant une solution de savon noir diluée dans de l'eau chaude, en additionnant de l'huile d'arachide.

Pucerons

Les pucerons se nourrissent de la sève de la plante, les feuilles sont gluantes et déformées. Traitez en conséquence pour vous débarrasser des gêneurs.

Récolte

Sous nos latitudes, n'espérez pas trop récolter de fruits sur votre litchi d'intérieur car les conditions climatiques ne sont pas assez favorables. Par contre, voici quelques conseils pour choisir les meilleurs litchis du magasin quand vous ferez vos courses.

Sachez tout d'abord qu'après la cueillette, la coque des litchis a tendance à brunir assez rapidement. Mais à l'intérieur, le fruit continue d'être savoureux et qualitatif malgré ce brunissement inesthétique.

Pour pallier ce problème de couleur, les litchis qui arrivent dans nos magasins, acheminés par avion puis camions, sont de plus en plus traités au soufre pour brunir moins vite.

Pour choisir de bons litchis, ne vous fiez donc pas à leur couleur mais à leur forme, choisissez ceux qui ont une forme de cœur, bien arrondie, bien gonflée, signe qu'ils sont sucrés, bons et avec un petit noyau.

Les litchis moins « gonflés » présenteront un gros noyau (donc moins à manger) et seront moins sucrés.

La conservation des litchis

À température ambiante, le litchi brunit très vite, signe de son dessèchement. Consommez-le rapidement après achat dans les 2-3 jours.

Pour conserver vos litchis plus longtemps, placez-les dans le bac en bas de votre réfrigérateur, ils pourront se conserver jusqu'à 2 semaines.

Multiplication du litchi

Multiplication du litchi

Le litchi en pleine terre, sous un climat approprié, se multiplie par marcottage ou greffage au printemps. Pour multiplier vos plants de litchi d'intérieur, il est possible de semer un noyau.

Récupérez un beau noyau de litchi (pas un noyau atrophié). Nettoyez-le à l'eau claire pour le débarrasser des restes de pulpe. Faites-le tremper pendant 2 jours dans un verre d'eau à température ambiante (18-20 °C).

Choisissez un pot au fond percé de 20-25 cm de largeur et de 20-30 cm de profondeur. La taille du pot est modeste au départ mais suffisante pour accueillir le noyau et une jeune pousse. Vous rempoterez votre litchi plus tard dans un pot plus grand. Préparez votre pot avec une couche de billes d'argile (drainage) et un substrat composé de terre de bruyère à laquelle vous ajouterez un peu de sable.

Plantez-le noyau dans la terre humide non mouillée (arrosez la veille de la plantation) et enfoncez-le verticalement de 2/3 de sa taille, pointe vers le haut, en laissant dépasser le haut du noyau.

Placez le pot dans une pièce chaude (18-20 °C ou plus) et lumineuse (près de la fenêtre/dans une serre). Maintenez le terreau humide en arrosant sans excès. Au bout de quelques semaines (généralement 3-4 semaines maximum), vous verrez apparaître une petite pousse, prémices de votre litchi.

Bon à savoir : pour accélérer la pousse, vous pouvez aussi placer le pot près d'une source de chaleur, à côté d'un radiateur, en surveillant bien l'humidité pour que la terre ne sèche pas. Une fois la pousse sortie, changez le pot de place car la chaleur sèche peut faire brunir les feuilles.

Conseils écologiques

Pour économiser l'eau et afin que votre litchi bénéficie d'un bon degré d'hygrométrie, installez à ses côtés d'autres plantes tropicales qui ont également des besoins élevés en eau (second litchi, bananier, dieffenbachia…). Elles créeront entre elles un microclimat humide, profitant les unes et les autres de leur évaporation d'eau.

Un peu d'histoire…

Le litchi est cultivé depuis des millénaires en Chine. Fruit courant et très apprécié par tous, il le fut également des empereurs. La première référence historique à la culture de litchis remonte donc au règne de Han Wudi, septième empereur de la dynastie Han qui ordonna en 111 av. J.-C. la plantation de litchis dans l'enceinte du palais. Celle-ci échoua, le palais étant situé au nord de la Chine sous un climat peu propice au bon développement de l'arbre.

Bien des siècles plus tard, en 1764, le litchi fut introduit sur l'île de la Réunion. Il arriva donc peu de temps après à Madagascar, aujourd'hui fournisseur principal de litchis pour l'Europe.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides