Élodée du Canada

Élodée du Canada en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Élodée du Canada, Peste d'eau

  • Nom(s) latin(s)

    Elodea canadensis

  • Famille

    Hydrocharitacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

    Plante de bassin ▶ Totalement immergées

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide
  • Profondeur (aquatique)

    Entre 30 et 60 cm Plus de 60 cm

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Bassin
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Plante aquatique
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'élodée du Canada, Elodea canadensis, est une hydrophyte immergée enracinée. Cette plante, originaire d'Amérique du Nord, fut introduite dans des plans d'eau naturels de France, où on ne connaît que la plante femelle. Elle pose aujourd'hui des problèmes d'invasion des zones humides, lui offrant le nom commun de « peste d'eau ». L'élodée du Canada se développe très rapidement dans des eaux calmes et très riches en éléments nutritifs. Elle est très résistante à toutes sortes de conditions, même polluées. Elle peut vivre à des profondeurs importantes où elle forme des tapis denses et persistants.

Note : en culture en plan d'eau, elle peut devenir invasive si elle n'est pas contrôlée. On choisira judicieusement son implantation afin de pouvoir réguler son expansion.

L'élodée du Canada flotte entre deux eaux pour former un épais tapis, voire un petit buisson persistant de touffes fortement ramifiées. La tige, très fine (1 mm) et longue (atteignant 2, parfois même 3 m de longueur), porte de nombreuses feuilles persistantes, vert foncé, sessiles, lancéolées, au bord denté et ondulé, de 10 mm de long pour 3 mm de large. La plante est dioïque, mais peut se présenter également sous une forme monoïque.

Comme toute hydrophyte enracinée, l'élodée du Canada vient fleurir au-dessus de la surface, mais la floraison n'a rien de vraiment remarquable. Elle s'étale de juin à septembre avec de minuscules fleurs blanc rosé, s'épanouissant à fleur d'eau. La fleur mâle, pédonculée sur 15 cm, comporte 3 pétales et sépales et mesure 3 mm de diamètre. La fleur femelle (cas en France) est plus petite.

*La rhizofiltration est une technique de dépollution des sols par l'utilisation de racines immergées de plantes qui captent les polluants. Ces racines sont récoltées une fois saturées en polluants.

Note : pour les aquariums, Elodea canadensis n'est pas l'élodée la plus recommandée, on préférera l'espèce Egeria densa.

Espèces d'élodée du Canada

Elodea canadensis

Elodea canadensis
  • Nom commun : Élodée du Canada, peste d'eau
  • Floraison : Forme de toutes petites fleurs blanches à roses juste au-dessus de la surface de l'eau durant tout l'été.
  • Végétation : Épais tapis persistant de touffes fortement ramifiées.
  • Qualités : Plante oxygénante et dépolluante. Très rustique.

Plantation de l'élodée du Canada

Plantation de l'élodée du Canada

Bas Kers (NL)/CC BY NC S 2.0/Flickr

Où la planter ?

On la rencontre parfois en eau saumâtre mais ce n'est pas son biotope préféré. Cette plante, très rustique avec une excellente résistance au froid, affectionne les eaux bien éclairées.

Concernant le substrat, plus la vase sera riche, plus son développement sera important.

Quand planter l'élodée du Canada ?

L'élodée du Canada est insérée dans le milieu aquatique en toute période hors gel, mais de préférence au printemps.

Comment la planter ?

Laissez les plantes immergées s'enraciner durant quelques semaines avant d'introduire une population piscicole dans un bassin, sinon, les jeunes pousses risquent d'être entièrement grignotées par des poissons végétariens dès leur mise en place.

Installez des bottes (groupe de plusieurs tiges) sous 0,30 à 1 m d'eau avec une faible densité en raison de sa croissance très rapide.

Culture et entretien de l'élodée du Canada

Culture et entretien de l'élodée du Canada

Kenraiz/CC BY SA 4.0/Wikimedia

Aucun soin n'est impératif, pensez seulement à élaguer régulièrement durant les périodes de forte croissance pour éviter une invasion massive du plan d'eau. Taillez dans la masse, sans précaution particulière, durant toute la période de croissance.

Maladies, nuisibles et parasites

L'élodée n'a pas de prédateur notable.

Multiplication de l'élodée du Canada

Multiplication de l'élodée du Canada

UuMUfQ/CC BY SA 3.0/Wikimedia

Les plantes naturelles en Europe sont toutes femelles, la multiplication est donc végétative. L'espèce se multiplie le plus vite à partir de morceaux sectionnés en étêtant une tige, d'une longueur de 5-10 cm. Il suffit de repiquer dans le substrat la bouture prélevée.

Note : les élodées, peu appréciées des poissons, ne craignent pas grand-chose et il restera toujours un peu qui se développera.

L'enracinement se fait grâce à de petites racines situées à la base des tiges. D'autres racines peuvent apparaître au niveau des nœuds : on coupera juste en dessous de ces nœuds pour un repiquage. Les racinules permettent à la plante de capter les éléments nutritifs directement dans l'eau.

En automne, la plante produit des tiges d'hiver et des turions.

Note : il est plus difficile de s'en débarrasser que de la multiplier…

Conseils écologiques

L'élodée du Canada est une excellente plante oxygénante avec de fortes capacités dépolluantes : elle participe à l'équilibre biologique des bassins. Elle est souvent reconnue comme la meilleure des espèces oxygénantes, mais cela peut avoir un revers : poussant trop densément, la photosynthèse va bel et bien produire beaucoup d'oxygène mais, attention, en période nocturne, elle dégagera aussi du gaz carbonique nocif pour les poissons.

Un peu d'histoire…

L'espèce Elodea canadensis est originaire d'Amérique du Nord, surtout du Canada, mais elle a été introduite en Irlande, en 1836, puis sur tout le continent à partir de 1860. Elle a tout colonisé ! Des introductions ont également été réalisées en Australie et en Nouvelle-Zélande.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides