Marjolaine

Marjolaine en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Marjolaine, Marjolaine officinale

  • Nom(s) latin(s)

    Origanum majorana

  • Famille

    Lamiacées

  • Type(s) de plante

    Plante comestible ▶ Aromatiques et condiments | Plante à tisane

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Son nom Origanum majorana viendrait du grec origanon qui signifie « qui aime la montagne », cette plante ayant une prédilection pour les versants ensoleillés des zones montagneuses méditerranéennes ; majorana viendrait du persan marza-gush qui veut dire « oreille de souris », ce qui décrit bien la forme et la couleur des feuilles.

La marjolaine est un sous-arbrisseau formant des touffes de 25 à 50 cm de hauteur et de 30 à 40 cm de largeur. Les feuilles sont petites, ovales, opposées et grisâtres. Les fleurs blanc rosé groupées en inflorescences apparaissent de juillet à septembre.

La marjolaine est une plante peu rustique qui ne supporte pas le froid humide.

La marjolaine est un aromate très prisé en cuisine pour la qualité de son parfum. Comme le thym, on la met en fin de cuisson pour ne pas altérer son arôme. Elle est également utilisée en phytothérapie et aromathérapie pour ses propriétés antibactérienne, fongicide, sédative et anti-inflammatoire.

Espèces et variétés de marjolaine

Origanum majorana

Origanum majorana
  • Nom commun : Marjolaine
  • Variété : Pas de variété connue.
  • Qualités : À installer au jardin d’aromates ou au potager en bordure. Également en jardinière.

Plantation de la marjolaine

Plantation de la marjolaine

Luana/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Où la planter ?

La marjolaine trouvera sa place au jardin d'aromates ou au potager en bordure, et se plante à bonne exposition dans une terre humifère et légère.

On peut aussi la cultiver en pot sur la terrasse ou en jardinière.

Quand planter la marjolaine ?

Plantez cet aromate en mai-juin.

Comment la planter ?

En pleine terre : plantez vos plants en les espaçant de 30-40 cm en tous sens.

Pour une culture en pot, choisissez un pot ou une jardinière de terre cuite, remplissez d'un mélange de 1/3 de bonne terre de jardin, 1/3 de sable grossier (1,5/3 mm), 1/3 de compost.

Culture et entretien de la marjolaine

Culture et entretien de la marjolaine

M a n u e l/CC BY-NC-ND 2.0/Flickr

La marjolaine est une plante peu exigeante en eau, mais prenez garde à ne pas la laisser se dessécher après la plantation. En pot, on surveillera l'arrosage juste après la plantation, mais toujours en laissant sécher entre deux arrosages.

Attention : la marjolaine craint l'humidité stagnante et l'excès arrosage !

Des binages et sarclages réguliers favoriseront le réchauffement du sol.

La marjolaine étant une plante peu rustique, plantez sur butte et paillez le pied l'hiver (les fougères sèches font un très bon paillage).

Taille de la marjolaine

Taillez la marjolaine de fin mai à fin juin.

Rabattez la touffe à 15-20 cm pour favoriser la repousse. Utilisez un sécateur ou une cisaille bien affûté et désinfecté.

Maladies, nuisibles et parasites

Les chenilles de la phalène blanche peuvent causer quelques dégâts : des pulvérisations avec une préparation au bacille de Thuringe régleront le problème.

Bon à savoir : le bacille de Thuringe (Bacillus thuringiensis, souvent désigné par le sigle Bt) est utilisé en agriculture biologique.

Récolte

Quand et comment récolter ?

La première récolte se fait durant l'été et peut se prolonger jusqu'en octobre.

La conservation de la marjolaine

Séchez les feuilles le plus rapidement possible à 25-35 °C et mettez en bocaux.

Multiplication de la marjolaine

Multiplication de la marjolaine

nociveglia/CC BY 2.0/Flickr

Division

Divisez en mai après les Saints de glace.

Divisez la touffe en éclats, à l'aide d'une serpe de jardiner bien affûtée et désinfectée, replantez immédiatement.

Semis

Sélectionnez un joli plant sur lequel vous ne récolterez pas les feuilles après la taille de mai-juin. Laissez le monter en fleurs puis en graines. Récoltez en août-septembre. Séchez, battez puis ensachez les graines. Le gramme contient 4 500 graines qui peuvent se conserver 8 ans.

En pépinière, semez sous abri en mars-avril.

En pleine terre, semez en pleine terre en mai, après les Saints de glace. Éclaircissez le semis à 30-40 cm.

Conseils écologiques

En association des cultures, la marjolaine serait bénéfique à tous les légumes, mais il faut faire attention à ne pas laisser la culture compagne déborder sur les plants de marjolaine qui ne supportent pas la concurrence.

Un peu d'histoire…

Connue et utilisée de longue date dans tout le bassin méditerranéen, elle entrait dans la composition de l'onguent qui servait à embaumer les momies égyptiennes.

En France, elle apparaît au XVIe siècle et jouit d'un grand pouvoir, comme l'atteste la chanson En passant par la Lorraine : « s'il fleurit je serai reine… ». On en porte un bouquet sur soi, ou on en suspend dans les maisons pour se protéger de la peste et du choléra.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides