Zelkova

Zelkova en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Faux orme de Sibérie, Zelkova du Japon

  • Nom(s) latin(s)

    Zelkova

  • Famille

    Ulmacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre feuillu

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    > 10 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Sol caillouteux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Bosquet ou forêt Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Zelkova comprend 6 espèces d'arbres à feuilles caduques toutes asiatiques. Son aire de répartition s'étend depuis l'Asie Mineure jusqu'au Japon en passant par la Sibérie et la Chine. Il appartient à la famille des Ulmacées. Deux espèces ont principalement été plantées en Europe, Zelkova carpinifolia, originaire du nord de l'Iran sur le littoral de la mer Caspienne et Z. serrata, natif du Japon. Ce n'est que récemment que l'on fit la découverte d'espèces proches de chez nous : Z. abelicea, endémique de Crète, en 1920 et Z. sicula, de Sicile en 1992 !

Ces arbres ont un port caractéristique régulier, arborant un tronc court et massif doté d'une très belle écorce écailleuse aux tons chauds d'où part un faisceau dense de branches dressées. Ils possèdent une longévité d'environ 300 ans. Le houppier frôle les 20 à 35 m de hauteur sur 15 m de largeur. Les zelkovas sont appréciés comme arbres de parc mais on pourrait s'attendre à les trouver plus souvent d'autant qu'ils sont insensibles à la graphiose ayant décimé les ormes en Europe et aux États-Unis.

Les feuilles simples vert foncé sont asymétriques comme chez l'orme. Le limbe est crénelé ou denté et rattaché à la tige par un pétiole très court. Les stipules se détachent très vite, caractéristique de la famille des Ulmacées. Le feuillage acquiert une très belle coloration automnale rouge orangé notamment chez Z. serrata.

À la différence des ormes, les fleurs mâles et femelles sont séparées sur l'arbre. Privées de pétales, elles se présentent sous la forme d'un bouquet d'étamines jaunâtres ou de pistils. La pollinisation se fait donc par le vent. Les fleurs femelles, plus petites, se situent en position latérale à l'extrémité des nouvelles pousses tandis que les mâles se localisent à leur base.

Le fruit appelé nucule rappelle une petite cerise sculptée d'un demi-centimètre, à 4 faces, à chair sèche, avec un noyau central (drupe).

En Chine et au Japon, Zelkova serrata est exploité pour son bois précieux dans la construction de maisons, de meubles de luxe et des ponts de navire. On le trouve souvent sous forme de bonsaï en raison de son port très élégant. Il figure comme emblème de différentes villes japonaises comme Sagamihara et Suzuka. Le bois dur et rosé de Z. carpinifolia est employé dans la menuiserie, le charronnage, la confection des crosses de fusils pour sa densité et son élasticité. Z. abelicea sert de fourrage en période sèche, ce qui contribue à sa disparition sur l'île crétoise. Il est classé comme vulnérable. La totalité d'un jeune arbre était nécessaire pour fabriquer la houlette du berger, le katsouna, pratique désormais interdite.

Zelkova vient de son nom caucasien dzelva ; carpinifolia indique sa ressemblance avec les feuilles du charme, Carpinus en latin, et serratus signifie dentelé.

Bon à savoir : Z. carpinifolia est souvent appelé à tort « orme de Sibérie » alors que ce nom s'applique à Ulmus pumila.

Espèces et variétés de zelkova

Faux orme de Sibérie, orme du Caucase (Zelkova carpinifolia, syn. Z. crenata)

Espèce type

Faux orme de Sibérie, orme du Caucase (Zelkova carpinifolia, syn. Z. crenata) Espèce type
  • Végétation : Arbre de 15 à 35 m de haut à cime dense ovoïde. Feuilles dentelées, de 3 à 8 cm de long, possédant entre 6 et 12 paires de nervures, vert foncé, souvent à poils rudes dessus et sur la nervure centrale dessous. Couleur jaune orangé à l'automne. Écorce lisse et grise à plages orange.
  • Fleurs et fruits : Fleurs odorantes en avril. Les mâles de 0,6 cm de long, les femelles plus petites, situées en position axillaire à l'extrémité des pousses. Fruit de 0,6 cm.
  • Qualités : Originaire des monts du Caucase. Très bel arbre d'ornement, rustique (-34 °C). S'emploie aussi en bonsaï.

'Verschaffeltii'

Zelkova 'Verschaffeltii'
  • Végétation : Feuilles à dents aiguës.
  • Fleurs et fruits : Comme le type.
  • Qualités : Comme le type.

Zelkova du Japon, keaki, orme du Japon (Zelkova serrata)

Espèce type

Zelkova du Japon, keaki, orme du Japon (Zelkova serrata) Espèce type
  • Végétation : Arbre de 20 m et plus à large houppier étalé. Jeunes pousses pourpres. Feuilles de 3 à 5 cm oblongues et dentées, 8 à 12 paires de nervures, vert clair, légèrement rêches dessus et lustrées au revers. Pétiole plus long que chez « carpinifolia ». Teintes flamboyantes, jaune à rouille en automne. Écorce lisse mouchetée d'ocre.
  • Fleurs et fruits : Floraison fin avril et mai. Fleurs mâles jaunes, de 0,4 cm, situées à la base des pousses et les femelles vertes, plus petites, vers l'extrémité. Fruit vert de 0,3 cm.
  • Qualités : Originaire du Japon, de Corée et de Taïwan. Résiste à -40 °C. Très bel arbre d'alignement ou de parc. Souvent cultivé en bonsaï. Porte-greffe des ormes européens.

'Nire' (syn. 'Aki Nire')

Zelkova du Japon, keaki, orme du Japon (Zelkova serrata) 'Nire' (syn. 'Aki Nire')
  • Végétation : Feuillage d'automne jaune. Écorce craquelée laissant voir l'orange sous le gris.
  • Fleurs et fruits : Comme le type.
  • Qualités : Apprécié en bonsaï, car l'écorce de l'espèce type reste lisse et grise sur les bonsaïs.

'Goshiki'

Zelkova 'Goshiki'
  • Végétation : Feuilles vert clair aux marges piquetées de crème.
  • Fleurs et fruits : Comme le type.
  • Qualités : Feuillage lumineux.

'Variegata'

Zelkova du Japon, keaki, orme du Japon (Zelkova serrata) 'Variegata'
  • Végétation : Feuilles panachées de blanc.
  • Fleurs et fruits : Comme le type.
  • Qualités : Feuillage lumineux.

Zelkova abelicea (syn. Z. cretica)

Espèce type.

Zelkova abelicea (syn. Z. cretica) Espèce type.
  • Végétation : Arbre de 3 à 5 m de haut, à couronne dense jusqu'au sol qui drageonne facilement. Petites feuilles crénelées vertes.
  • Fleurs et fruits : Petites fleurs hermaphrodites parfumées. Reproduction par semis limitée.
  • Qualités : Endémique de Crète. Pousse dans les forêts de montagne entre 850 et 1 800 m d'altitude.

Plantation du zelkova

Plantation du zelkova

Chris Guise/CC BY NC SA 2.0/Flickr

Où le planter ?

Il apprécie les sols frais, profonds, neutres ou acides mais il supporte bien la sécheresse estivale. Le sol doit être bien drainé et assez riche.

Plantez-le au soleil.

Quand planter le zelkova ?

Plantez le zelkova en automne de préférence.

Comment le planter ?

Le zelkova se plante en pleine terre mais il peut être traité sous forme de bonsaï d'extérieur.

  • Creusez une fosse au moins 3 fois plus large que le diamètre de la motte et profonde de 40 cm.
  • Plantez 1 à 3 tuteurs avant de placer l'arbre.
  • Ajoutez quelques pelletées de compost ou de terreau à la terre de remplissage.
  • Liez le tronc au(x) tuteur(s) avec du lien souple.
  • Avant d'arroser, formez une cuvette afin de bien plomber les racines.

Culture et entretien du zelkova

Culture et entretien du zelkova

Tim/CC BY NC SA 2.0/Flickr

Arrosez l'arbre durant la première année qui suit la plantation.

Placez les bonsaïs à mi-ombre au cours de l'été et maintenez-les en extérieur durant l'hiver.

Taille du zelkova

Taillez le zelkova en hiver ou en juin-juillet. Supprimez simplement les branches mal placées.

Maladies, nuisibles et parasites

Si les zelkovas peuvent se montrer sensibles à la graphiose de l'orme, ils résistent malgré tout.

Ils sont parfois attaqués par la galéruque de l'orme (Galerucella luteola). Les larves jaunes et noires de 12 mm commettent les plus gros dégâts en rongeant les feuilles en juin puis une seconde fois en août-septembre. Les adultes, des coléoptères jaunes ou vert olive marqués de 3 bandes noires, de 6 mm de long, s'attaquent également au jeune feuillage lorsqu'ils sortent de leur hibernation en avril-mai. Appliquez un insecticide type pyréthrine ou bifenthrine dès le début des dégâts, surtout chez les jeunes arbres.

Multiplication du zelkova

Multiplication du zelkova

Chris Guise/CC BY NC SA 2.0/Flickr

Bouturage estival

Réalisez des boutures herbacées de rameaux en juin.

Bouturage automnal

Réalisez des boutures de racines en automne dans un mélange de tourbe et de sable.

  • Prélevez des tronçons de racines charnues que vous enterrez en oblique de manière à laisser sortir une des extrémités.
  • Maintenez sous châssis froid durant tout l'hiver.
  • Repiquez au printemps en pots individuels, dès que des pousses apparaissent.

Semis

Semez le zelkova au printemps.

  • Il est préférable de faire tremper les graines dans de l'eau tiède pendant 1 à 2 jours.
  • Faites stratifier les graines pendant 6 semaines dans un sachet placé dans le bac du réfrigérateur.
  • Semez à 1-2 cm de profondeur dans du compost que vous maintenez humide mais non détrempé.
  • Placez le semis à la lumière entre 20 et 24 °C.
  • Repiquez les plants dès qu'ils se touchent et placez-les à l'extérieur.

Conseils écologiques

Les zelkovas sont des arbres adaptés au froid comme à la sécheresse, peu sensibles aux maladies.

Contre la galéruque de l'orme, il existe une protection biologique à base de nématodes, Steinernema carpocapsae, que l'on pulvérise sur le feuillage et le tronc. Effectuez deux traitements à une semaine d'intervalle entre juin et septembre pour chaque génération de larves.

Un peu d'histoire…

Des graines de Zelkova carpinifolia furent rapportées aux jardins de Kew en 1760 et en France en 1785 par le botaniste français André Michaux, avec dans l'idée d'exploiter l'arbre pour son bois d’œuvre. Ce dernier fait pour la première fois la description complète de l'arbre adulte découvert dans la forêt du Gilan près de la mer Caspienne. Dans un premier temps, l'arbre porte le nom de Planera, dédié au botaniste et médecin allemand Jean-Jacques Planer (1743-1789). André Michaux lui donne ainsi le nom de Planera richardii qui sera changé en 1798 par René Louiche Desfontaines en Planera crenata et baptisé de façon courante « planère à feuilles d'orme ». Faute de communication, Peter Watson (1761-1830) du Jardin botanique de Kew, le nomme Planera carpinifolia (à feuilles de charme). Vers 1840, le nom de Zelkova carpinifolia est appliqué tandis que le genre Planera est dédié à une seule espèce, P. aquatica. Cet arbre du sud-est des États-Unis pousse en zone humide et se trouve être sensible à la graphiose de l'orme.

On trouve le zelkova mentionné encore comme rare dans le Jardin des Plantes de Paris au début de XIXe siècle. Il est reproduit par greffe « en fente rez-terre » (à ras de terre) sur l'orme commun car ses graines sont peu viables.

En 1924, Zelkova abelicea, endémique de Crète, est implanté à Kew Gardens, 4 ans après sa découverte. La localisation récente d'une nouvelle espèce en Sicile témoigne encore d'une expansion beaucoup plus vaste du genre Zelkova il y a 30 000 ans au cours de l'ère tertiaire.

Zelkova serrata a fait l'objet de la première modélisation informatique de l'architecture d'un grand arbre, réalisée par l'UMP AMAP (botAnique et bioinforMatique de l'Architecture des Plantes) de Montpellier. Il a ensuite servi à élaborer le logiciel de modélisation en 3D, AMAPsim.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides