Panicum virgatum

Panicum virgatum en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Panic érigé

  • Nom(s) latin(s)

    Panicum virgatum

  • Famille

    Poacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Herbes et graminées

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Élancé ou colonnaire
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide Sol sec

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Prairie Massif ou bordure Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Panicum fait partie de la famille des Poacées. Il comporte près de cinq cents espèces de graminées annuelles et vivaces originaires des prairies d'Europe, d'Amérique du Nord et des zones tropicales sèches. Quelques espèces annuelles, dont le millet, sont cultivées comme céréales vivrières en Afrique et en Asie. Le panic le plus couramment cultivé au jardin d'ornement est une espèce vivace rhizomateuse à végétation non traçante, Panicum virgatum, appelé communément panic érigé (ou dressé) ou parfois millet d'Amérique.

Panicum virgatum est une graminée des hautes prairies fertiles d'Amérique du Nord, du sud canadien jusqu'au sud de l'Amérique centrale, hors littoral pacifique. Elle fait preuve d'une excellente rusticité tolérant des températures négatives jusqu'à -25 °C voire davantage. Elle supporte également les embruns, la sécheresse ou l'humidité estivale et la pollution. Elle mesure entre 80 cm et 2 m de hauteur pour 60 à 80 cm d'étalement. Elle forme une touffe dense à la silhouette érigée et étroite qu'elle conserve toute la saison de végétation. Son feuillage caduc décline différentes teintes de verts plus ou moins nuancés de bleu ou de pourpre selon les variétés. Il blondit au cours de l'été et prend de belles colorations automnales. La floraison estivale prend la forme de panicules vaporeux vert nuancé de pourpre.

Cette graminée dite de « saison chaude » offre un feuillage qui se développe tard au printemps. Ses feuilles linéaires, fines et aplaties font au minimum une cinquantaine de centimètres de longueur. Elles naissent vert bleuté puis jaunissent en fin d'été pour se teinter de cuivre, d'écarlate ou de pourpre violacé en automne. La touffe de feuilles sèches, souvent jaune paille, reste décorative tout l'hiver.

Panicum virgatum fleurit en fin d'été, de début août à fin octobre selon le climat, hissant alors sa végétation en fleurs jusqu'à près de 2 m de hauteur. Au bout de hautes tiges vigoureuses, s'épanouissent de longues et lâches panicules ramifiées composées de petits épis verdâtres qui rosissent ou s'empourprent au fil des semaines. La floraison garde une belle tenue sous les précipitations de l'automne.

La silhouette dense et nette de cette grande graminée permet de structurer, de rythmer, de cloisonner ou d'offrir du volume et de la verticalité au décor, qu'elle soit cultivée en pleine terre ou en grand bac. Elle peut, par exemple, être utilisée comme écran végétal pour se cacher des regards et filtrer les courants d'air, mais aussi attirer le regard vers des points stratégiques : bout d'une allée, coin de la terrasse…

Placez-la en arrière des massifs ensoleillés pour caler les floraisons d'annuelles (cosmos, dahlias...) et de vivaces (asters, échinacées, géraniums vivaces, monardes, persicaires, grands phlox et sédums...). Elle donne une touche de naturel aux compositions tout en les allégeant avec sa floraison aérienne. Elle a toute sa place plantée en masse ou en isolée dans les jardins naturels, les prairies fleuries, les jardins secs ou de graviers mais aussi près des bassins.

En bac, plantez-la en isolé ou en compagnie de plantes basses fleuries ou à feuillage pourpre, doré ou bleuté.

Ses inflorescences ont une bonne tenue dans les bouquets frais ou secs.

Espèces et variétés de Panicum

Panicum virgatum

'Cloud Nine'

Panicum virgatum 'Cloud Nine'
  • Floraison : Août-septembre. Inflorescences vaporeuses jaune d'or puis beige jusqu'en hiver.
  • Végétation : H : 1,50 à 2 m. Feuillage très bleuté.
  • Qualités : Un des plus hauts.

'Dallas Blue'

Panicum virgatum 'Dallas Blue'
  • Floraison : Août-septembre. Larges panicules pourpres.
  • Végétation : H : 1,20 à 1,80 m. Silhouette évasée. Feuilles larges bleu métallique.
  • Qualités : Vigoureux. Grandes fleurs. Pour soleil et sol sec et pauvre (se couche si trop fertile).

'Heavy Metal'

Panicum virgatum 'Heavy Metal'
  • Floraison : Août-septembre. Larges et vaporeuses inflorescences beige rosé.
  • Végétation : H : 0,70 à 1,20 m. Feuillage bleu métallique.
  • Qualités : Silhouette dense, très verticale. Espaces réduits. Sol sec et soleil pour un bleu intense.

'Heiliger Hain'

Panicum virgatum 'Heiliger Hain'
  • Floraison : Août-septembre. Inflorescences beige rosé.
  • Végétation : H : 0,70 à 1 m. Feuillage bleu acier teinté de rouge bordeaux.
  • Qualités : Espaces réduits. Potées. Belles colorations automnales.

'Prairie Sky'

Panicum virgatum 'Prairie Sky'
  • Floraison : Août-septembre. Fines panicules rouge bordeaux.
  • Végétation : H : 1,20 à 1,50 m. Feuillage gris bleu.
  • Qualités : Ressemble à 'Dallas Blue' en plus fin et encore plus bleu.

'Rehbraun'

Panicum virgatum 'Rehbraun'
  • Floraison : Août-octobre. Inflorescences rosées.
  • Végétation : H : 1 à 1,60 m. Feuillage vert foncé teinté de pourpre.
  • Qualités : Massifs d'automne. Idéal à mi-ombre.

'Rotstrahlbusch' (syn. Hänse Herms)

Panicum virgatum 'Rotstrahlbusch' (syn. Hänse Herms)
  • Floraison : Août-octobre. Inflorescences rosées.
  • Végétation : H : 0,60 à 1,50 m. Feuillage vert foncé rougissant en été. Rouge cuivré en automne.
  • Qualités : Espaces réduits. Potée et massifs d'automne. Beaux coloris d'automne.

'Squaw'

Panicum virgatum 'Squaw'
  • Floraison : Août-octobre. Inflorescences beige rosé.
  • Végétation : H : 1,20 à 1,50 m. Feuillage vert bleuté devenant brun rouge en automne.
  • Qualités : Feuillage d'automne très foncé. Massifs d'automne.

'Warrior'

Panicum virgatum 'Warrior'
  • Floraison : Août-septembre. Grandes inflorescences fines et rosées.
  • Végétation : H : 1,50 à 2 m. Touffe très droite. Large feuillage vert bleuté devenant rouge écarlate en automne.
  • Qualités : Le plus haut ! Très rustique, florifère et vigoureux. Tous sols. Soleil et mi-ombre. Jardin naturel.

Panicum amarum

Espèce type

Panicum amarum Espèce type
  • Floraison : Juin-juillet. Inflorescences roses devenant rouges en automne.
  • Végétation : H : 1,20 m. Larges feuilles vert glauque. Touffe évasée.
  • Qualités : Effet très naturel. Jardin sec ou de graviers.

Panicum capillare

Espèce type

Panicum capillare Espèce type
  • Floraison : Multitude d'inflorescences très aériennes.
  • Végétation : H : 0,80 m sur 0,30 m d'étalement. Végétation annuelle. Port en touffe.
  • Qualités : Semis facile. Croissance rapide. Effet vaporeux.

Panicum clandestinum

Espèce type

Panicum clandestinum Espèce type
  • Floraison : Juillet-août. Petites inflorescences brunes.
  • Végétation : H : 1 à 1,50 m. Souche traçante. Touffe arrondie. Larges feuilles vert franc teinté de bronze.
  • Qualités : Tolère bien les sols humides. Idéal comme plante de berge. Le feuillage évoque celui d'un bambou.

Plantation du Panicum virgatum

Plantation du <em>Panicum virgatum</em>

Où le planter ?

Installez-le en plein soleil ou à mi-ombre légère dans un sol frais mais bien drainé, plutôt neutre ou calcaire. Certaines variétés offrent une meilleure tenue et des colorations de feuillage plus intenses dans une terre peu fertile et plutôt sèche. De même, une exposition trop ombragée nuit à la belle silhouette colonnaire naturelle du panic.

Sa croissance est rapide en situation chaude.

Quand planter le Panicum virgatum ?

Plantez-le au printemps (de mars à juin) ou en début d'automne lorsque le sol s'est bien réchauffé ou qu'il est encore chaud. La reprise se fait mal en sol froid et humide, les racines peuvent même pourrir.

Préférez la plantation printanière en région froide ou/et en sol lourd et humide en hiver.

Comment la planter ?

Prévoyez 3 à 4 godets au m² selon les dimensions adultes de la variété choisie. Respectez 60 à 80 cm d'espace vital autour des plantes.

Désherbez et ameublissez le sol en profondeur. Le trou doit faire au minimum deux à trois fois le volume de la motte. Pour améliorer le drainage d'un sol très compact, amendez avec du compost mûr et du gravier ou des petits cailloux.

Défaites délicatement le chevelu de racines s'il a « chignonné ». Placez la motte en évitant d'enterrer son collet. Terminez la plantation par un arrosage copieux et la pose d'un paillis organique (paillettes de lin, coques de cacao).

Comment planter Panicum virgatum en pot ?

Préférez un contenant au matériau poreux pour éviter les excès d'eau et assez lourd pour ne pas basculer car la haute silhouette du panic offre une prise au vent qui peut faire basculer la potée. Évitez les pots à col resserré qui rendent difficiles les rempotages ultérieurs.

Vérifiez la présence de trous de drainage et placez une épaisseur de billes d'argile au fond du pot. Comblez avec un substrat composé à parts égales de terre de jardin (ou de terreau pour rosiers), de perlite et de terreau.

Culture et entretien du Panicum virgatum

Culture et entretien du <em>Panicum virgatum</em>

En pleine terre

Le temps de la reprise (le premier été), arrosez régulièrement pour maintenir un sol frais. Ensuite le panic se débrouille avec l'eau du ciel. Les variétés à feuillage bleuté sont même plus belles en sol plutôt sec. Pour imiter les arrosages, paillez si vous ne l'avez pas fait lors de la plantation.

En sol pauvre, apportez au printemps et en cours d'été un engrais en granulés ou soluble de type 15/5/5. Trop d'azote « ramollit la végétation » tandis qu'un apport équilibré en phosphore et en potasse permet une belle floraison. Dans un sol naturellement riche, inutile de fertiliser.

En pot

Maintenez le sol frais, sans excès, pendant toute la période de végétation. Limitez les arrosages en hiver et ôtez les soucoupes. Rapprochez la potée des murs de l'habitation pour éviter les excès d'eau et les courants d'air. En climat froid, protégez les racines en enveloppant le pot avec plusieurs épaisseurs de voile non tissé.

Fertilisez une fois par mois d'avril à août pour encourager la floraison.

Rempotez au début du printemps, tous les 2 ou 3 ans en fonction du développement du panic, et surfacez dans l'intervalle.

Taille du Panicum virgatum

Supprimez les inflorescences dès qu'elles ne sont plus décoratives.

Attendez la fin du de l'hiver, dès le démarrage de la nouvelle végétation, pour tailler les chaumes desséchés. Rabattez jusqu'aux nouvelles pousses et peaufinez avec un nettoyage manuel en coupant à la base les feuilles et les tiges sèches.

Maladies, nuisibles et parasites

Panicum virgatum se montre bien résistant aux parasites et aux maladies. Le feuillage peut toutefois être sujet à la rouille en conditions trop humides. Supprimez les feuilles atteintes et remédiez aux causes.

Multiplication du Panicum virgatum

Multiplication du <em>Panicum virgatum</em>

andreasbalzer/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

La multiplication de Panicum virgatum se fait par division ou semis.

Division de touffes

La multiplication la plus facile est la division de touffes au printemps (et en début d'automne en climat doux). Sur les sujets un peu âgés difficiles à extraire du sol, prélevez des éclats périphériques. Replantez aussitôt.

Semis

Le semis est idéal pour obtenir de nombreuses plantes à peu de frais en vue de végétaliser une prairie, un talus ou les berges d'un bassin.

Les semences de Panicum virgatum sont faciles à trouver dans le commerce. Semez-les de janvier à juin à la surface d'un bon terreau de semis humidifié et couvrez à peine avec du substrat tamisé. Placez au chaud, à exposition lumineuse entre 16 et 21 °C. Maintenez le terreau frais sans excès.

La germination peut mettre un à plusieurs mois. Préservez du gel le premier hiver et repiquez en godet individuel au printemps suivant le semis.

Conseils écologiques

L'enracinement profond du Panicum virgatum (équivalent à sa hauteur) améliore la perméabilité d'un sol ingrat tout en l'enrichissant lors de la décomposition de son abondant feuillage. Son caractère non invasif permet de l'accompagner d'autres plantes et ainsi d'améliorer la biodiversité végétale. Il permet également de limiter l'érosion des sols en milieux secs et ventés auxquels il est adapté, et d'ancrer les rives des cours d'eau.

Son feuillage qui reste en place tout l'hiver sert de protection contre le froid, la neige et les prédateurs à la faune du jardin : insectes, cailles, campagnols, faisans, hérissons…

Bon à savoir : sa croissance rapide et son développement important sans engrais ni pesticides en font un candidat de choix pour la production de biocarburants. Une tonne de Panicum virgatum permet potentiellement de produire plus de 3 500 L d'éthanol (2,5 fois le rendement du maïs). Mais comme pour nombre de biocarburants, la question se pose encore de savoir si cette production ne coûte pas plus en énergie que ce qu'elle produit…

Un peu d'histoire…

Le nom générique Panicum est un mot latin désignant le millet, dérivé du mot panus qui signifie « fil ».

Avant la conquête de l'Ouest, de nombreuses prairies nord-américaines recelaient des graminées indigènes avec une forte présence de Panicum virgatum. Elles servaient de fourrages aux troupeaux de bisons qui foulaient alors tout le territoire. Les colons ont éliminé en grande partie cette flore locale pour la culture céréalière (maïs, blé). D'autres graminées plus basses comme les fétuques furent alors introduites. Le fort potentiel écologique du Panicum virgatum a relancé l'intérêt pour cette graminée depuis la fin du XXe siècle.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides