Aubriète

Aubriète en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Aubriète

  • Nom(s) latin(s)

    Aubrieta

  • Famille

    Brassicacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    < 0,15 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Aubrieta fait partie de la famille des Brassicacées (comme les choux, les radis, les navets…) et comprend une douzaine d'espèces de plantes vivaces alpines, toutes originaires des montagnes du pourtour méditerranéen et d'Asie Mineure, de la Turquie jusqu'en Iran, où on les trouve dans les roches, les éboulis, les forêts de conifères, en zone tempérée fraîche.

L'aubriète fut nommée au XVIIIe siècle par le botaniste Michel Adanson, en l'honneur du peintre naturaliste Claude Aubriet, peintre du Jardin du Roi (précurseur du Jardin des Plantes). Ses dessins de plantes sont conservés au Muséum d'histoire naturelle.

Petite vivace tapissante, l'aubriète est l'une des vivaces les plus utilisées et les plus appréciées pour sa floraison printanière abondante et les tapis denses qu'elle forme rapidement. Ne dépassant pas 15 cm de haut, elle s'étale beaucoup en formant des touffes denses. Ses tiges rampantes portent des petites feuilles persistantes, souvent duveteuses, irrégulièrement dentées, vert grisé ou bleuté. Il existe aussi des variétés à feuillage panaché. Tôt au printemps, entre avril et juin selon le climat, pendant environ six semaines, les feuilles disparaissent littéralement sous la masse des petites fleurs, simples ou doubles, de 1 à 2 cm de diamètre, dont les 4 pétales forment une croix. Elles se déclinent dans les tons bleu, violet, rose et pourpre, au cœur blanc ou jaune.

Très résistante au froid, l'aubriète peut parfois souffrir de la chaleur. Son feuillage devient alors caduc et disparaît en été, mais réapparaît chaque printemps. Sa longévité ne dépasse cependant pas 4 ou 5 ans.

Enfin, sa floraison précoce lui vaut d'être très visitée par les abeilles et les papillons.

Parfaite dans les rocailles, sur les murets, où elle forme de jolies cascades fleuries, l'aubriète se plaît en compagnie d'autres vivaces tapissantes comme l'arabette, l'alysse, les œillets nains, le phlox subulata, la giroflée vivace, l'euphorbe de Corse… ou avec des bulbes de printemps : scille, muscaris, jacinthe… Pour prolonger la floraison, associez-la à la campanule des murailles.

Elle est aussi tout à fait adaptée à la culture en auge ou jardinière, au pied de vivaces plus hautes.

Espèces et variétés d'aubriète

Les aubriètes cultivées sont des hybrides dont les lignées sont complexes. Ce sont celles que l'on trouve dans le commerce. Leurs différences viennent essentiellement de la couleur de la floraison, et parfois du feuillage.

On peut trouver quelques rares espèces chez pépiniéristes spécialisés.

Aubriète deltoïde (Aubrieta deltoidea)

Une grande quantité d'hybrides sont vendus sous ce nom.

Aubriète deltoïde (Aubrieta deltoidea) Une grande quantité d'hybrides sont vendus sous ce nom.
  • Floraison : Entre avril et juin selon le climat, fleurs bleu lilas à gorge blanche recouvrant la touffe.
  • Végétation : Hauteur : 0,08 à 0,15 m × largeur 0,40 à 0,60 m. Port tapissant, petites feuilles persistantes spatulées, légèrement dentées, duveteuses, vert grisé.
  • Qualités : Durée de vie assez courte.

Aubriète gracile (Aubrieta gracilis)

On trouve souvent la variété Kitte®

Aubriète gracile (Aubrieta gracilis) On trouve souvent la variété Kitte®
  • Floraison : Fleurs violettes.
  • Végétation : Hauteur : 0,15 m. Similaire à A. deltoidea, mais feuilles linéaires vert bleuté.

Aubrieta canescens

--

Aubrieta canescens --
  • Floraison : Très généreuse floraison bleu violacé.
  • Végétation : Hauteur : 0,05 à 0,10 m. Coussin de feuillage gris vert persistant.

Aubriètes hybrides

'Leichtlinii'

Aubriètes hybrides 'Leichtlinii'
  • Floraison : Fleurs rose carmin foncé.
  • Végétation : Hauteur : 0,10 à 0,15 m.

Audrey F1

Aubriètes hybrides Audrey F1
  • Floraison : Existe en bleu foncé ou violet clair. Coloris vifs.
  • Qualités : Nouvelle variété plus uniforme et compacte. Très précoce

Superbissima

Aubriètes hybrides Superbissima
  • Floraison : Fleurs bleues, rouge carmin ou violettes.
  • Qualités : Amélioration de A. deltoidea, plus vigoureuse, fleurs plus grandes et coloris plus purs.

'Dr Mules Variegata'

Aubriètes hybrides 'Dr Mules Variegata'
  • Floraison : Fleurs pourpres.
  • Végétation : Feuilles marginées de crème.

'Fiona'

Aubriètes hybrides 'Fiona'
  • Floraison : Fleurs blanc pur.

'Aureovariegata'

Aubriètes hybrides 'Aureovariegata'
  • Floraison : Fleurs mauves.
  • Végétation : Feuilles panachées de doré.

Semis et plantation de l'aubriète

Semis et plantation de l'aubriète

Où la planter ?

Résistante à la sécheresse, l'aubriète préfère cependant une terre humifère un peu fraîche, qui ne se dessèche pas trop durant l'été. Pour autant, elle ne supporte pas l'excès d'humidité. Plantez-la dans un sol bien drainé, au milieu des cailloux : elle apprécie la présence de pierres et de calcaire.

Elle ne fleurit abondamment qu'en plein soleil.

Quand planter l'aubriète ?

L'aubriète se plante de septembre à mars, hors période de gel.

Comment la planter ?

Espacez les pieds de 30 cm. Un apport de compost est recommandé.

En terre lourde, plantez sur une butte pour favoriser l'écoulement de l'eau.

En pot, plantez dans une auge en pierre ou une balconnière (20 cm de profondeur). Étalez une couche de drainage dans le fond et installez les plants dans un mélange composé de 2/3 de terreau pour plantes fleuries et 1/3 de terre de jardin auquel vous ajouterez un peu de compost.

Culture et entretien de l'aubriète

Culture et entretien de l'aubriète

En pleine terre

Arrosez immédiatement après la plantation et régulièrement la première année. Une fois installée, elle n'a plus besoin de beaucoup de soins.

Si elle supporte la sécheresse, il vaut mieux toutefois maintenir un sol frais. Un paillage peut y contribuer.

Apportez un fertilisant organique (fumier, compost…) à l'occasion du nettoyage de printemps.

Si elle se dégarnit au centre de la touffe, recouvrez les tiges nues d'un peu de terreau, cela favorisera le démarrage de nouvelles pousses.

Tous les 3 ou 4 ans, pensez à renouveler les plants car l'aubriète a une durée de vie assez brève.

En pot

Arrosez régulièrement, dès que la terre est sèche en surface.

Apporter un engrais liquide « plantes fleuries » tous les mois au printemps et en été.

Rempotez au printemps.

Taille de l'aubriète

Quand tailler ?

Rabattez la touffe après la floraison pour conserver un port compact et une bonne vigueur.

Attention : n'attendez pas l'automne pour réaliser cette opération, vous compromettriez la floraison suivante.

Comment tailler ?

Rabattez les tiges au niveau du sol à l'aide de la cisaille.

Maladies, nuisibles et parasites

Très résistante aux attaques de champignons, l'aubriète est malgré tout parfois atteinte par la rouille blanche.
 La maladie est favorisée par une grande humidité atmosphérique. Elle se manifeste par des taches blanchâtres sur les deux faces des feuilles.

En prévention, évitez les arrosages excessifs, surtout sur le feuillage, aérez les plantations, désherbez.

Elle peut aussi – rarement – être la proie des pucerons. En cas d'invasion, pulvérisez de l'eau savonneuse ou un mélange d'eau et d'huile d'olive.

Multiplication de l'aubriète

Multiplication de l'aubriète

L'aubriète peut se multiplier par semis, d'avril à juillet, bouturage, en juin-juillet, division de touffe au printemps ou en automne ou marcottage en été.

Semis

Semez en pépinière, en terre légère, d'avril à juillet. Repiquez de mai à août, avec précaution, car les racines sont très fragiles. Mettez en place en septembre-octobre ou au printemps suivant.

Bouturage

Prélevez des boutures d'extrémité sur les rameaux n'ayant pas fleuri. Plantez-les dans un mélange drainant contenant du sable. Repiquez-les en godets à l'automne. Installez au printemps suivant.

Division

Opérez juste avant la floraison ou à l'automne.

Marcottage

La multiplication par marcottage permet d'obtenir de nombreuses plantes.

Une fois l'aubriète rabattue, après la floraison, buttez-la sur 10 cm avec un mélange de terre et de sable. Maintenez frais pendant l'été. À l'automne, défaites la butte et prélevez les pousses qui ont formé des racines et repiquez-les en pépinière ou en godets.

Conseils écologiques

Si vos aubriètes ont été victimes d'une maladie telle que la rouille blanche, évitez d'en replanter au même endroit pendant plusieurs années, car les spores, disséminées par la pluie et l’eau d’arrosage, sont très présentes dans le sol, n'attendant que leur prochaine victime !



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides