Tibouchina

Tibouchina en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Tibouchina

  • Nom(s) latin(s)

    Tibouchina urvilleana

  • Famille

    Mélastomatacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant
  • Forme

    Buissonnant
    Élancé ou colonnaire
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1,50 à 5 m
  • Largeur à maturité

    1 à 1,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    1 à 2 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le tibouchina attire par sa floraison d'une couleur exceptionnelle. Ce très bel arbuste plébiscité par les pépiniéristes renouvelle en effet ses fleurs d'août à la fin septembre ou fin octobre. Dans son milieu d'origine, quand il profite d'une atmosphère chaude et humide, il devient un arbre d'une quinzaine de mètres de haut. En culture en Europe, il ne dépasse pas la taille d'un arbuste.

Les fleurs du tibouchina, de grande taille (environ 10 cm de diamètre), montrent cinq pétales largement ouverts sur des étamines proéminentes. Leur teinte bleu-violet d'une rare intensité les classe parmi les fleurs les plus attractives apparaissant sur les plantes arbustives. Les boutons rouges avant la floraison sont décoratifs tout comme les capsules frutescentes qui suivent la fanaison des fleurs.

Le feuillage de Tibouchina urvillea est également décoratif, puisqu'il offre un aspect velouté avec de grandes feuilles oblongues fortement nervurées. Il persiste dans le milieu d'origine de la plante, la forêt tropicale humide, et peut être semi-persistant sous nos climats en devenant orangé en automne.

Les tiges quadrangulaires sont cassantes, jeunes elles ont une couleur rouge cuivré qui vire ensuite au brun. Une fois la plante bien installée dans son environnement, il est déconseillé de la changer de place pour éviter d'abîmer les tiges.

L'ensemble de la ramure est assez peu ramifié sur une hauteur de 2 à 3 m environ sous nos climats en culture d'extérieur. Sensible au froid, le tibouchina ne peut résister au gel. Dès que la température descend en dessous de zéro, il risque de dépérir. Proposé en arbuste sur tige, il offre une ramure concentrée en partie haute, ce qui est plus facile à gérer pour le protéger en hiver.

Le tibouchina est également proposé pour la culture en intérieur, mais il faut dans ce cas bénéficier d'une grande pièce où l'arbuste pourra avoir assez de lumière, et surveiller l'hygrométrie ambiante afin que les parasites ne se développent pas.

Espèces et variétés de tibouchina

Peu d'espèces sont disponibles à la vente en culture d'extérieur.

Tibouchina urvilleana

 Tibouchina urvilleana
  • Floraison : Fleurs d'un coloris bleu-violet intense, solitaires, épanouies en août-septembre et jusqu'à la fin octobre si le climat est doux.
  • Végétation : Grandes feuilles de 10 cm de long environ, joliment nervurées sur une ramure assez aérée de 2 à 3 m de haut sous nos climats.
  • Qualités : Cet arbuste est assez inclassable, sa magnifique floraison tardive incite à l'adopter dans les endroits bien protégés du froid et du vent.

Tibouchina grandifolia

 Tibouchina grandifolia
  • Floraison : Fleurs violet intense, une des plus petites.
  • Végétation : Feuilles lustrées, striées perpendiculairement à la nervure centrale.
  • Qualités : La ramure de cette espèce est plus fournie et se développe davantage en buisson sous nos climats.

Tibouchina granulosa

 Tibouchina granulosa
  • Floraison : Fleurs violet intense.
  • Végétation : Cet arbuste atteint 3 à 4 m de haut quand on arrive à le faire pousser bien à l'abri, et produit de longues tiges garnies de grandes feuilles.
  • Qualités : Espèce plus vigoureuse mais ayant les mêmes besoins climatiques (sensible au gel).

Plantation du tibouchina

Plantation du tibouchina

Où le planter ?

Le tibouchina arbustif demande à être planté à l'abri des gelées printanières et des vents. Il apprécie un sol légèrement acide. Évitez les terres calcaires.

L'emplacement de l'arbuste est également important, car s'il aime pousser en pleine lumière il ne supporte pas une exposition brûlante en été. Placez-le près d'un grand arbre qui pourra lui apporter un ombrage salutaire en été, ou contre une haie (palissade, mur) dont l'ombre portée permettra en été d'assurer un peu d'ombre à l'arbuste au milieu de la journée.

Quand planter le tibouchina ?

Une installation au printemps permet de profiter de l'arbuste de suite et de voir sa floraison au cours de l'été. Vu sa très faible rusticité, il n'est pas conseillé de le planter en automne.

Comment le planter ?

Un apport de terreau suffit pour améliorer le sol dans une bonne terre de jardin, additionné d'un peu de terre de bruyère (pas plus de 30 %). Sinon ajoutez du compost bien décomposé à l'automne précédent, et apportez une pelletée de terreau de feuilles au printemps au pied de l'arbuste.

Pour la culture en pot, prenez un terreau enrichi en matière organique, et comportant un rétenteur d'eau si possible. Mélangez à ce terreau environ 20 % de terreau de feuilles ou de terre de bruyère. Par contre, évitez les bacs à réserve d'eau.

Culture et entretien du tibouchina

Culture et entretien du tibouchina

mauroguanandi/CC BY 2.0/Flickr

Arrosez quand le temps est sec, et ne laissez jamais le substrat s'assécher du printemps à l'automne si vous le cultivez en pot. En hiver, si vous rentrez le tibouchina hors gel mais en véranda fraîche, baissez la fréquence de l'arrosage pour laisser la plante en semi-repos. À l'extérieur, l'arbuste se suffira des pluies.

Dans les régions où le gel sévit en hiver, protégez l'arbuste avec un voile d'hivernage, en plusieurs couches si les températures descendent en dessous de -5 °C.

Un tuteurage du tronc ou des tiges qui repoussent après un rabattage maintient la plante. Cette dernière reste effectivement sensible au vent et à tout déplacement car ses tiges peuvent casser facilement.

Un apport d'engrais organique est conseillé en pot, au printemps et une seconde fois en début d'été.

Taille du tibouchina

Quand tailler ?

Certains jardiniers préfèrent tailler l'arbuste chaque année en le rabattant sévèrement, d'autres effectuent simplement une taille de mise en forme, par exemple quand l'arbuste est conduit sur tronc avec une ramure en boule au sommet. Dans tous les cas, la taille se pratique après la floraison et avant l'hiver, de préférence au mois d'octobre.

Comment tailler ?

Raccourcissez simplement les tiges de la longueur désirée.

Maladies, nuisibles et parasites

La plante cultivée en véranda peut subir les attaques d'araignées rouges ou de cochenilles farineuses. Veillez à conserver une atmosphère assez humide et ne laissez pas le substrat sécher, sans pour autant le saturer d'eau. À l'extérieur, en région douce, l'arrosage en pluie fine (en dehors de la période de floraison) permet d'éloigner les araignées rouges.

Multiplication du tibouchina

Multiplication du tibouchina

fotoculus/CC BY NC SA 2.0/Flickr

Quand bouturer ?

La meilleure période est la fin de l'été, pour ne pas risquer de supprimer une partie de la floraison.

Comment bouturer ?

On prélève des tronçons de tiges de 15 cm, lors de la taille par exemple. Coupez en dessous d'une paire de feuilles, enlevez ces dernières et plongez le bas de la tige dans de la poudre d'hormone. Plantez chaque bouture dans un godet individuel garni d'un mélange de sable et de terreau de rempotage. Arrosez, couvrez avec un plastique transparent et placez au chaud dans un endroit lumineux mais sans soleil direct. Pensez à arroser régulièrement. Enlevez le plastique au bout d'un mois. Transplantez au printemps en gros pot ou au jardin.

Conseils écologiques

Cet arbuste à la floraison spectaculaire demande certaines précautions de culture. Si vous n'avez pas un emplacement bien protégé, un climat doux et le temps de vous en occuper, ne tentez pas sa culture. Vous éviterez ainsi des déconvenues, et un recours aux traitements chimiques pour pallier aux attaques de parasites. Car ces derniers s'en prennent en premier aux plantes faibles qui ne poussent pas dans de bonnes conditions.

Un peu d'histoire…

Le tibouchina d'Urville, appelé aussi tibouchine, est originaire d'Amérique latine et se rencontre principalement au Brésil sous sa forme arbustive et en Guyane. Son nom rend hommage au Capitaine Jules Dumont d'Urville, explorateur français du début du XIXe siècle. Mais plus de 300 espèces existent sur ce continent, autant sous forme de plantes vivaces, d'arbustes, de plantes grimpantes ou de petits arbres.

La plante est parfois appelée « fleur araignée » à cause de ses étamines proéminentes dont la couleur est similaire à celle des pétales. Mais il faut prendre cette appellation vernaculaire avec prudence car plusieurs espèces ont le même surnom, par exemple la cléome parmi les plantes annuelles ou le chlorophytum (« plante araignée ») dans les espèces cultivées en intérieur. Le nom latin s'avère donc la meilleure façon de savoir à quelle plante on a exactement affaire.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides