Myosotis

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Myosotis en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Myosotis, « ne m'oubliez pas »

  • Nom(s) latin(s)

    Myosotis

  • Famille

    Borraginacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace Bisannuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,45 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    10 à 15 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Bosquet ou forêt Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le myosotis fait partie de la famille des Boraginacées et est originaire d'Europe. Sa floraison, en petit bouquet au cœur clair, est en général printanière. Il forme une touffe aux feuilles lancéolées et rugueuses.

Il mesure entre 15 à 30 cm, voire 60 cm pour le myosotis des marais. Il est souvent cultivé comme une bisannuelle. Le myosotis fleurit d'avril à juin et jusqu'en octobre pour certaines variétés et selon le climat.

La plupart des espèces sauvages ont des fleurs de couleur bleue, mais, cultivées, elles peuvent aussi être roses ou blanches.

Variétés de myosotis

On distingue 50 espèces de myosotis. Voici les plus courantes.

Myosotis des Alpes (Myosotis alpestris)

 Myosotis des Alpes (Myosotis alpestris)
  • Floraison : Avril à juin. Fleurs bleu vif à l’œil jaune. Certaines variétés offrent une floraison blanches.
  • Hauteur : 0,20 à 0,30 m.
  • Qualités : Idéal en rocailles. Fleurs odorantes.

Myosotis des bois (Myosotis sylvatica)

 Myosotis des bois (Myosotis sylvatica)
  • Floraison : Mai à juin. Nombreux cultivars offrant des floraisons bleues, blanches ou roses.
  • Hauteur : 0,30 m.
  • Qualités : Rustique, bisannuelle ou vivace à port buissonnant.

Semis et plantation du myosotis

Semis et plantation du myosotis

Où planter le myosotis ?

Le myosotis préfère un emplacement ensoleillé dans les régions tempérées ou mi-ombragé dans les régions chaudes. Il décore magnifiquement les massifs, les bordures, les rocailles, mais on peut aussi l'utiliser en potée. Certaines variétés sont idéales en sous-bois.

Il apprécie un sol riche, frais, bien drainé et si possible enrichi d'un fertilisant à base de fumier.

Le myosotis se marie très bien avec les pensées, les primevères, les tulipes et les narcisses.

Note : il protège les framboisiers des vers, si le myosotis est établi à côté de ceux-ci.

Quand et comment le planter ?

Le myosotis se plante généralement en pleine terre de septembre à mars, en évitant les périodes de gelées :

  • Désherbez et bêchez le sol.
  • Si votre terre est lourde, incorporez un substrat drainant de type gravier ou sable et du compost.
  • Faites tremper les godets dans une bassine d'eau avant de les mettre en place.
  • Une fois plantés, tassez bien la terre et arrosez.
  • Espacez les plants de 15 à 30 cm en fonction des variétés.

Pour la plantation en pot :

  • Optez pour un pot percé afin d'assurer un bon drainage.
  • Tapissez le fond du pot de billes d'argile ou de graviers.
  • Remplissez la moitié du pot avec du terreau.
  • Disposez les plants en ménageant un espace de 15 cm entre eux.
  • Recouvrez de terreau, tassez et arrosez.

Quand et comment semer ?

Le semis se réalise en pépinière de juin à début septembre :

  • Choisissez un endroit protégé, ombragé. La température doit idéalement se situer entre 15 et 20 °C.
  • Remplissez la terrine de terreau spécial semis.
  • Tassez le terreau et semez les graines à la surface.
  • Recouvrez finement de terreau (1 mm).
  • Arrosez légèrement. Le substrat doit rester humide durant toute la période de la levée.
  • Repiquez en godet une fois que les plants ont développé quelques feuilles.
  • Plantez en pleine terre à l'automne.

Le semis en pleine terre se réalise en août :

  • Préparez le sol comme indiqué dans la partie plantation en pleine terre.
  • Semez à la volée.
  • Arrosez légèrement.
  • Une fois que les plants ont atteint quelques centimètres, éclaircissez-les en ne gardant que les plus beaux tous les 15 à 30 cm.

Culture et entretien du myosotis

Culture et entretien du myosotis

Le myosotis ne demande pas d’entretien particulier, mais des gestes peuvent contribuer à le maintenir en bonne santé :

  • Arrosez simplement en cas de forte chaleur, car le myosotis n’a pas besoin de beaucoup d’eau.
  • En pot ou en jardinière, prévoir un arrosage régulier mais sans laisser l’eau stagner dans la soucoupe.
  • Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure pour stimuler la venue de nouvelles fleurs.

Maladies, nuisibles et parasites

Le myosotis craint l’oïdium ainsi que les limaces.

Connu sous le nom de « maladie du blanc », l’oïdium sévit durant l’été. Il entraîne un feutrage blanc sur les feuilles, les jeunes pousses ou encore les boutons floraux.

Le bicarbonate de soude permet de lutter contre l’oïdium de manière préventive :

  • Mélangez les ingrédients suivants :
    • 10 g de bicarbonate de soude ;
    • 4 litres d’eau ;
    • 40 ml de savon doux (liquide vaisselle par exemple).
  • Vaporisez la solution sur les feuilles.

Si l’oïdium est déjà installé, supprimez les organes atteints et pulvérisez du soufre.

Les limaces et escargots sont également friands des jeunes plants de myosotis. Installez des pièges à bière pour les détourner de vos plantes !

Multiplication du myosotis

Multiplication du myosotis

Le myosotis est envahissant et se ressème spontanément.

Il est possible de récupérer les graines qui se trouvent dans des petites gousses apparaissant après la floraison.

Une fois la tige florale séchée et les gousses ouvertes, coupez la tige florale et secouez-la à l’endroit où vous souhaitez voir fleurir des myosotis l’année suivante.

Conseils écologiques

Pour éviter l’oïdium, il est important de respecter les distances de plantation. Le lait, avec ses vertus antifongiques, peut également être votre allié :

  • Mélangez ½ litre de lait dans 4,5 litres d’eau et pulvérisez 1 fois par semaine sur vos plantes infectées.
  • Vous pouvez également l’utiliser en prévention.

Un peu d’histoire...

Le myosotis a été surnommé « ne-m’oubliez-pas », nom qui a pour origine une légende médiévale.

Lors de la promenade d’une dame et de son chevalier le long d’une rivière, celui-ci se pencha pour lui cueillir un myosotis, mais il perdit l’équilibre à cause du poids de son armure. Tandis qu’il se noyait, il jeta alors la fleur à sa dame tout en lui criant : « Ne m’oubliez pas ! »

De nos jours, la fleur est l’emblème de la Société Alzheimer puisque le myosotis invite à garder en mémoire les personnes atteintes de cette maladie.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides