Lithops

Lithops en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Lithops, Plante caillou

  • Nom(s) latin(s)

    Lithops

  • Famille

    Aizoacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante grasse, succulente ou cactus

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    < 0,15 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    0,5 pied/cm²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Lithops, composé d'une quarantaine d'espèces et vivant de façon isolée ou sous forme de colonies, s'étend depuis le désert de Namibie à l'ouest jusqu'au nord-est de l'Afrique du Sud en passant par les zones désertiques ou semi-désertiques de la moitié ouest de l'Afrique du Sud. Cette vivace succulente appartient à la famille des Aizoacées, anciennement Mésembryanthémacées, et se retrouve depuis le niveau de la mer jusqu'à 1 500 m d'altitude en montagne ou sur les plateaux du centre. Mais en milieu naturel, l'urbanisation galopante et la pollution atmosphérique tendent à faire disparaître la plante caillou.

La plante caillou colonise tout terrain sableux ou graveleux constitué de quartz, de débris granitiques ou schisteux. Elle s'immisce aussi dans les fissures des blocs escarpés de grès ou de basalte plus ou moins riches en fer, voire même pour certaines espèces dans des sols calcaires ou fortement salés. Dans tous les cas, la zone est soumise à des vents incessants, à une forte luminosité et l'eau de pluie est très vite absorbée par le sous-sol, ne laissant s'installer qu'une végétation rase succulente ou xérophile.

Le lithops met en œuvre plusieurs procédés pour résister à la sécheresse. Tout d'abord, la surface exposée à l'air libre est minimale. En période de sécheresse extrême, les tissus crassulescents diminuent de volume et permettent à la plante de s'enterrer complètement jusqu'au retour de la pluie. Ensuite, les fleurs s'ouvrent en période plus humide et résistent quelques jours à l'ardeur du soleil grâce à des cellules réfléchissantes qui donnent cette brillance particulière aux pétales. Enfin, les fruits ne s'ouvrent que s'ils sont mouillés, ce qui permet aux graines de germer dans de bonnes conditions. Ils se referment lorsque la sécheresse est de retour. Par ailleurs, les lithops sont aussi capables de capter le brouillard venant de l'océan et la rosée créée par les écarts de température entre le jour et la nuit.

Chaque spécimen présente au moins une paire de feuilles opposées très charnues, de 3 à 5 cm de long, soudées à la base et mesurant de 1,5 à 5 cm de diamètre. La tige est absente, la partie supérieure des feuilles, en forme de lune, arbore différentes couleurs et porte des ornementations variables selon les espèces mais aussi au sein d'une même espèce. Celle-ci correspond à une fenêtre translucide qui permet aux rayons du soleil d'atteindre les pigments de chlorophylle des cellules profondes de la paroi interne. La plante fait aussi preuve de mimétisme, adoptant les tons de son habitat afin d'échapper au broutage de certains herbivores. Une épaisse couche de cire recouvre l'épiderme et donne un aspect de cuir qui se ride lorsque la plante manque d'eau. Chaque année et durant la période sèche, la plante produit 1 à 3 nouvelles « têtes » grâce aux réserves contenues dans les anciennes feuilles, jusqu'à les épuiser complètement. Une fois les nouvelles feuilles développées, la pluie est de retour, la plante émet alors des racines capillaires capables d'absorber à nouveau l'eau et les sels minéraux. Elle se met ensuite à fleurir.

La floraison a lieu généralement à partir de septembre, sachant que la croissance du lithops s'enclenche en début d'hiver, soit au mois d'août dans l'hémisphère sud, lorsque la chaleur est devenue moins intense. Les mois les plus chauds débouchent en effet sur une période de dormance. La fleur paraît dans la fente qui sépare les deux feuilles. Son éclosion a lieu en milieu de journée, comme chez tous les membres de la sous-famille des Mesanbryanthemoideae. Une sorte de marguerite légèrement parfumée, aux couleurs chatoyantes, blanche ou jaune, parfois bicolore, mesurant de 2,5 à 5 cm de diamètre, recouvre généreusement les feuilles durant quelques jours. Sous nos climats, la fleur peut rester ouverte durant 2 semaines. À la différence de la marguerite (Astéracée), les faux pétales sont des staminodes pétaloïdes. Les étamines fertiles, nombreuses et en nombre indéterminé, se trouvent au centre, entourées d'un cercle de staminodes non pétaloïdes. La fleur, pollinisée par des mouches, abeilles ou scarabées, se referme à la tombée de la nuit. La plante est autostérile.

Le fruit, d'une grande complexité dans le règne végétal, est une capsule plate formée de plusieurs loges qui s'ouvrent comme une fleur. Les graines très fines sont libérées à la faveur d'une pluie, transportées par l'eau ou le vent, afin d'assurer une germination rapide. Ce processus appelé hygrocastie permet aux plantes des zones arides d'assurer leur descendance.

Le nom de genre Lithops dérive des mots grecs lithos, la pierre et opsis, semblable à.

Espèces et variétés de lithops

Il est très difficile pour un non-spécialiste de distinguer les espèces en raison de la variabilité de couleurs et d'ornementation des feuilles même au sein d'une même espèce. Il est donc rare que l'espèce soit mentionnée.

Plante caillou, pierre vivante (Lithops dorotheae)

 Plante caillou, pierre vivante (Lithops dorotheae)
  • Végétation : Feuilles à face convexe vert pâle, chamois ou beige à marques translucides rouge sang.
  • Fleurs et fruits : Fleurs jaunes.

Lithops divergens

 Lithops divergens
  • Végétation : Feuilles profondément divisées, semi-cylindriques, vert pâle marbrées de blanc.
  • Fleurs et fruits : Fleurs jaunes en automne.

Lithops olivacea

 Lithops olivacea
  • Végétation : Feuilles vert foncé piquetées de blanc, à rebord clair.
  • Fleurs et fruits : Fleurs jaunes.

Lithops lesliei var. mariae

 Lithops lesliei var. mariae
  • Végétation : Feuilles très aplaties bleu violacé piquetées de beige.
  • Fleurs et fruits : Fleurs jaunes.

Lithops karasmontana var. opalina

 Lithops karasmontana var. opalina
  • Végétation : Feuilles à marbrures roses et violacées rappelant l'opale.
  • Fleurs et fruits : Fleurs blanches.

Lithops verruculosa 'Rose of Texas'

 Lithops verruculosa 'Rose of Texas'
  • Végétation : Feuilles de couleur variable piquetées de rouge.
  • Fleurs et fruits : Cultivar à fleurs rouges. Couleur de fleur rare chez le lithops.

Plantation du lithops

Plantation du lithops

Reggie1/CC BY-NC 2.0/Flickr

Où le planter ?

Le lithops se cultive en pot en extérieur et se rentre l'hiver dans une véranda ou serre froide. Sa culture dans un intérieur chauffé nuit à la plante qui va mourir doucement.

Les plantes cailloux aux tons clairs, gris à beige, exigent une lumière plus tamisée que celles à tons sombres, marron ou vert foncé. Mais des plantes qui manquent de lumière ont tendance à s'allonger.

Utilisez une terrine peu profonde voire un pot à bonsaï où vous pouvez associer plusieurs espèces.

Quand planter le lithops ?

Plantez-le au printemps lorsque le substrat est encore sec.

Comment le planter ?

Installez une couche de gros graviers au fond du pot. Remplissez le pot avec au moins 3-4 cm d'un substrat composé de 25 à 50 % d'une terre à blé – un peu argileuse, pas trop riche en humus et peu calcaire – ou de terreau à cactus tamisé (mailles de 50 mm), additionné de matière minérale, soit du sable mélangé avec de la pouzzolane, du granite ou du quartz concassé.

Enterrez la plante seulement jusqu'au collet. Puis complétez avec seulement du minéral jusqu'à la surface des feuilles afin de permettre à la plante de s'enterrer.

Patientez au moins une semaine pour arroser afin que les racines cicatrisent bien.

Culture et entretien du lithops

Culture et entretien du lithops

Martin Heigan/CC BY-NC-ND 2.0/Flickr

Malgré le changement d'hémisphère, la plante conserve son cycle de vie initial avec toutefois quelques adaptations à réaliser selon vos observations.

Conditions de culture

Un hiver passé dans une pièce chauffée ne leur est pas favorable et la plante meurt lentement. Préférez à la limite un séjour dans une serre froide bien aérée où peuvent avoir lieu de courtes gelées (jusqu'à -5 °C).

Vous pouvez sortir la plante au printemps en la plaçant progressivement au soleil, car il peut entraîner des brûlures, surtout sur les plantes aux tons clairs.

Arrosage

Il est important de suspendre les arrosages de janvier jusqu'à fin mars. La plante tolère alors des températures basses de l'ordre de 2-3 °C dans un endroit très lumineux et aéré. Cependant, si la plante se ride trop, il est conseillé de brumiser. Durant ce cycle, la plante se consacre à l'émission de nouvelles feuilles.

À partir d'avril et jusqu'à fin mai, une fois que les anciennes feuilles sont bien flétries, débutez les brumisations agrémentées de quelques arrosages.

Entre juin et octobre-décembre, effectuez de vrais arrosages. Vous pouvez ainsi noyer le pot 1 à 2 fois par mois de façon à bien imbiber le substrat en profondeur. Cependant, si les jours et les nuits sont chaudes, la plante risque de rentrer en dormance et de s'enterrer. Il convient alors de réduire l'arrosage. Arrosez le matin pour éviter les chocs thermiques.

Commencez à espacer les arrosages au moment de la floraison (septembre-octobre).

Note : globalement la plante caillou demande moins d'arrosage que les Cactées. Il est préférable de l'oublier afin de la conserver de longues années !

Fertilisation

La plante caillou n'apprécie guère les apports d'engrais qui fragilisent ses tissus et la rendent sensible à la pourriture. Il est en revanche nécessaire de la rempoter de temps à autre, bien que l'opération soit délicate en raison de la finesse des racines.

Maladies, nuisibles et parasites

Dans son milieu naturel, le lithops est apprécié des animaux du désert cherchant à se désaltérer tels que les rongeurs, les criquets et les antilopes.

La pourriture due à un manque de drainage est le principal problème du lithops en culture car il ne possède aucune défense contre les champignons ou bactéries, quasi absents de son milieu naturel.

Les poux des racines s'attaquent parfois aux racines comme chez les Cactées, formant des amas cotonneux. Il convient de dépoter la plante, de la débarrasser de tout le substrat et de la faire tremper dans un insecticide systémique pour pucerons pendant 1 h. Bien laisser sécher la plante avant de la rempoter dans un substrat neuf.

Multiplication du lithops

Multiplication du lithops

yellowcloud/CC BY 2.0/Flickr

La division de touffe est assez délicate en raison de la fragilité des racines. On pratique plutôt le semis. Pour obtenir des graines, l'éclosion de 2 fleurs est nécessaire car la plante est autostérile. La période de floraison pouvant s'étendre jusqu'à 2 semaines sous nos climats, il est assez facile d'obtenir un fruit.

Quand semer ?

Semez de mars à mai.

Comment semer ?

  • Remplissez un pot ou une caissette d'un mélange de sable et de tourbe humidifiés puis semez les fines graines, le plus clair possible.
  • Placez le semis entre 25 et 30 °C sous une lumière diffuse, en veillant au maintien de l'humidité jusqu'à la germination.
  • Arrosez plutôt par capillarité ou en vaporisant la surface afin de ne pas déranger les graines.
  • Par la suite, diminuez progressivement l'humidité en aérant et en espaçant les arrosages.
  • N'attendez pas trop pour repiquer dans le substrat de culture.

Conseils écologiques

Le lithops vit presque totalement enterré, appelé à résister aux conditions très dures du désert. Capable de recueillir la moindre goutte de brouillard, de rosée ou de pluie, il joue un rôle essentiel dans l'écosystème où il sert de nourriture à de nombreux animaux. Il convient donc de veiller à sa préservation d'autant qu'il ne parvient pas à se naturaliser dans d'autres zones que son habitat primitif.

Un peu d'histoire…

Le lithops est décrit pour la première fois en 1815 par le naturaliste anglais William John Burchell (1781-1863) dans son Catalogus geographicus. Super-intendant du Jardin botanique de Sainte-Hélène, il rapporte de nombreux spécimens de son voyage entre 1811 et 1815 en Afrique du Sud qu'il confie au British Museum - Natural History de Londres.

La plante caillou est appelée en Afrique du Sud « jouet hottentot », « popo » ou encore parfois « plante-fesse » en raison de ses contours. Son nom anglais finger magnets évoque l'envie irrésistible de toucher ses formes lisses et charnues.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides