Indigotier

Indigotier en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Indigotier

  • Nom(s) latin(s)

    Indigofera

  • Famille

    Fabacées, Légumineuses

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante comestible ▶ Autres plantes médicinales

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
    Palissable
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 5 m
  • Largeur à maturité

    1 à 2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Serre froide
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Indigofera constitue un vaste genre comprenant plus de 700 espèces qui regroupe des annuelles, des vivaces, des sous-arbrisseaux jusqu'à de petits arbres de 5-6 m de hauteur. On trouve les indigotiers essentiellement dans les zones tropicales et subtropicales des deux hémisphères mais aussi en région tempérée d'Asie. Ils appartiennent à la famille des Fabacées (Légumineuses). Les formes cultivées sont plutôt des arbustes et sous-arbrisseaux caducs. Leurs petites feuilles pennées se constellent d'épis ou grappes lâches (racèmes) roses, pourpres ou blancs.

Indigofera heterantha est le principal arbuste cultivé dans nos jardins tempérés. Il est natif d'une zone allant de l'Afghanistan jusqu'à l'ouest de la Chine. Il peuple des fourrés denses entre 1 500 et 3 000 m d'altitude et tolère par conséquent des gels jusqu'à -16 °C. Cet arbuste gracieux émet des rameaux arqués, jusqu'à 2-3 m en tous sens. Son feuillage léger est composé de folioles velues vert grisâtre qui tombent à l'automne. La repousse des feuilles est assez tardive car elle se situe en mai-juin mais la croissance est ensuite très rapide, atteignant 1,50 m en quelques semaines. Le feuillage devient jaune d'or à l'automne.

L'arbuste se couvre d'une profusion de fleurs roses de fin juin jusqu'à octobre. Les fleurs sont réunies en grappes dressées et denses, de 12 à 20 cm de long. Chaque fleur, brièvement pédonculée et mesurant 1 à 2 cm de diamètre, possède 5 pétales : l'étendard, les 2 ailes et le carène formé de 2 pétales comme chez la fleur du pois. Leur teinte varie du rose pâle au rose pourpre. Elles sont très attractives pour les insectes. Les fruits sont des gousses étroites noires de 4-5 cm de long qui s'ouvrent en séchant.

Le mot Indigofera vient de l'espagnol indigo qui indique sa provenance indienne et donna son nom au pigment bleu que l'on extrait de la plante, et du mot latin ferre, « porter ». Heterantha vient du grec heteros, « divers, autre » et de anthos, « fleur », pour indiquer la variabilité des fleurs.

Les vertus thérapeutiques de l'indigotier sont exploitées en Chine et en Afrique. Les protéines lectines extraites d'Indigofera heterantha ont notamment des propriétés antibactériennes et antifongiques.

Note : on appelle faux indigo l'arbuste Amorpha fruticosa qui forme aussi de très longs épis violets.

Espèces et variétés d'indigotier

Indigofera heterantha, syn. I. dosua HORT.

Espèce type

Indigofera heterantha, syn. I. dosua HORT. Espèce type
  • Végétation : Arbuste caduc de 2-3 m en tous sens. Feuilles de 6 à 10 cm composées de 13 à 21 folioles de 1 à 1,5 cm de long, vert gris dessus, glauques et velues au revers.
  • Fleurs et fruits : Grappes serrées rose pourpre. Floraison de juillet à octobre.
  • Qualités : Originaire d'Afghanistan et du nord-ouest de l'Himalaya. Répandu dans le Midi. Résiste à -16 °C.

'Gerardiana' (syn. I. gerardiana)

Indigofera heterantha, syn. I. dosua HORT. 'Gerardiana' (syn. I. gerardiana)
  • Végétation : Comme le type.
  • Fleurs et fruits : Fleurs plus grosses d'un rouge violacé.
  • Qualités : Comme le type.

Indigofera decora (syn. I. incarnata)

Espèce type

Indigofera decora (syn. I. incarnata) Espèce type
  • Végétation : Arbuste de 0,60 m de haut sur 1 m et plus de diamètre en climat doux. Feuilles vernissées vert sombre de 25 cm de long composées de 7 à 13 folioles.
  • Fleurs et fruits : Fleurs rose-mauve, en longs racèmes pendants, durant les mois les plus chauds.
  • Qualités : Originaire du sud de la Chine et du Japon. Tolère -16 °C. Repart facilement de la souche après un gel.

f. alba

Indigotier  f. alba
  • Végétation : Comme le type.
  • Fleurs et fruits : Fleurs blanches.
  • Qualités : Comme le type.

Indigofera kirilowii

Espèce type

Indigofera kirilowii Espèce type
  • Végétation : Arbuste de 1 m de haut sur 1,20 m de large, à longs rameaux souples. Feuilles caduques vert clair, composées de 7 à 11 folioles velues et terminées par une pointe, mesurant 1 à 3 cm de long.
  • Fleurs et fruits : Floraison continue rose lilas d'avril à juin. Fleurs de 2 cm de large en grappes denses de 12 cm.
  • Qualités : Natif de Corée, de Mandchourie (Chine) et du nord de Kyushu (Japon). Forme compacte et étalée. Bon couvre-sol. Résiste à -20 °C.

Indigo de Chine, indigo rose (Indigofera amblyantha)

Espèce type

Indigo de Chine, indigo rose (Indigofera amblyantha) Espèce type
  • Végétation : Très bel arbuste de 1,50 m en tous sens, souvent à tronc unique fin d'où partent de minces tiges érigées. Feuilles de 10 à 20 folioles velues à leur naissance.
  • Fleurs et fruits : Fleurs roses à longs épis dressés (30 fleurs !). Floraison continue de juin à octobre.
  • Qualités : Peuple les falaises fluviales de l'Hubei en Chine jusqu'à 1 800 m d'altitude. Introduit par Wilson aux États-Unis vers 1911. Plante rare. Tolère -19 °C.

Indigotier des teinturiers (Indigofera tinctoria)

Espèce type

Indigotier des teinturiers (Indigofera tinctoria) Espèce type
  • Végétation : Vivace arbustive de 1,80 à 2,40 m en tous sens. Feuilles velues sur les deux faces, composées de 12 folioles.
  • Fleurs et fruits : Grappes de fleurs rouges et bleues.
  • Qualités : Ne tolère pas le gel. Plante tinctoriale.

Semis et plantation de l'indigotier

Semis et plantation de l'indigotier

영철 이/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

Dans le Midi, l'indigotier se cultive en pleine terre. Choisissez un emplacement plutôt ensoleillé ou mi-ombragé, à l'abri des vents froids hivernaux. L'indigotier peut se planter contre un mur afin d'être palissé et protégé.

Il se montre plus résistant en sol bien drainé car il peut ainsi facilement repartir de la souche en cas d'hiver rigoureux. Il tolère tous les types de sols même pauvres et calcaires ainsi que la sécheresse.

Au nord de la Loire, il est préférable de le cultiver en pot dans un terreau léger et frais.

Quand planter l'indigotier ?

Plantez-le au printemps de préférence.

Comment le planter ?

En sol lourd, apportez une couche de graviers au fond de la fosse ou plantez sur une butte de 20 cm ou sur un talus afin d'améliorer le drainage. En pleine terre, il est inutile de réaliser des apports de fertilisants.

L'arbuste se plante en isolé, en massif ou s'intègre à une haie libre. Pensez à l'entourer de bulbes ou d'arbustes printaniers car son démarrage est tardif.

Pour la culture en pot, prévoyez un bac ou un pot assez lourd et large d'au moins 20 cm de diamètre. Placez une couche de drainage dans le fond et remplissez-le de terreau mélangé à du sable grossier.

Culture et entretien de l'indigotier

Culture et entretien de l'indigotier

Leonora Enking/CC BY SA 2.0/Flickr

Arrosez l'arbuste durant la première année de reprise.

Vous pouvez pincer les pousses en cours de croissance afin de favoriser la ramification.

L'arbuste produit assez souvent des rejets de racines sans pour autant devenir envahissant.

En région froide, rentrez la plante dans une véranda fraîche au cours de l'automne.

En pot, pratiquez un arrosage régulier en laissant sécher le substrat sur 2 cm de profondeur entre 2 arrosages. Pendant l'hiver, contentez-vous de maintenir le substrat frais.

Stimulez la remontée de floraison en apportant de l'engrais pour fleurs tous les 15 jours dans l'eau d'arrosage ou apportez du compost ou bien des capsules d'engrais à libération lente au printemps.

Taille de l'indigotier

Quand tailler ?

Taillez en fin d'hiver et éventuellement en cours de croissance. Attention, une taille à l'automne peut être fatale pour l'indigotier.

Comment tailler ?

Rabattez les tiges à la hauteur que vous souhaitez car l'arbuste rejette très bien depuis la souche. Les espèces qui forment un tronc seront juste pincées après le démarrage des pousses.

Ôtez le bois mort le cas échéant.

Maladies, nuisibles et parasites

Pas de nuisibles véritables.

Multiplication de l'indigotier

Multiplication de l'indigotier

Ian Sutton/CC BY NC SA 2.0/Flickr

Division

Divisez l'indigotier en été. Séparez les rejets situés à distance de l'arbuste en donnant un coup de bêche bien affûtée. Replantez sans attendre en pot ou en pleine terre.

Semis

Semez à l'automne. Seule certaines espèces comme I. amblyantha se multiplient de cette façon. Semez dans un terreau à semis au chaud.

Repiquez assez rapidement les plantules en godets puis rempotez-les suffisamment tôt afin que le pivot ne tourne pas dans le pot. Selon la vitesse de croissance du jeune plant, vous attendrez 2 à 3 ans pour le planter en pleine terre au printemps.

Bouturage

Bouturez en été. Prélevez des boutures aoûtées et plantez-les dans du sable humide.

Dès que les feuilles se touchent, séparez les plants et repiquez-les en godets. Rempotez si nécessaire avant de les mettre à leur place définitive au bout de 1 à 2 années de culture.

Conseils écologiques

L'indigotier est un arbuste facile à cultiver, très florifère, qui attire beaucoup les abeilles. Il se contente par ailleurs de conditions assez médiocres. Sa résistance à la sécheresse est équivalente à celle du romarin. Comme chez toutes les Légumineuses, l'association des racines avec des bactéries du sol permet à la plante de capter l'azote de l'air.

Un peu d'histoire…

L'indigotier est surtout connu pour les propriétés colorantes des feuilles d'Indigofera tinctoria, pseudotinctoria et suffruticosa cultivés notamment en Inde. Un essai de culture dans la région de l'Isle-sur-Sorgue, en Provence, eut lieu au XIXe siècle mais les rendements furent décevants car la plante a besoin de beaucoup de chaleur pour produire le fameux pigment bleu. L'indigo peut cependant provenir de plantes appartenant à des familles très différentes comme le pastel des teinturiers (famille des Brassicacées) qui prévalait en Europe jusqu'à la découverte de l'indigotier au XVIe siècle.

L'indigo synthétique issu de produits pétroliers voit le jour au XIXsiècle. La mutation s'effectue très rapidement en raison des besoins grandissants de l'industrie textile mais aussi des problèmes environnementaux ou alimentaires que posent l'exploitation d'une plante tinctoriale, que ce soit dans son milieu naturel ou sur les terres arables. Une révolte anti-indigo, « The Blue Mutiny », se déclenche notamment au Bengale en 1859 pour dénoncer l'emprise que prend cette culture sur les terres anciennement dédiées aux rizières.

L'indigo synthétique, beaucoup moins cher, plus facile à produire et à utiliser, ne contient cependant qu'une seule molécule, l'indigotine. L'indigo issu de matériaux végétaux rassemble quant à lui diverses autres molécules en proportions variables telles que l'isatine, l'iso-indiburine et l'indiburine de teintes violacées, l'iso-indigotine de couleur marron, le tout procurant un coloris beaucoup plus riche et subtil. Un regain d'intérêt s'exprime depuis une petite décennie envers ces teintures végétales d'autant que la reproductibilité d'une nuance est plus facile à obtenir grâce à la colorimétrie. Cet engouement s'est révélé notamment suite au symposium-atelier international sur les teintures naturelles de novembre 2006, organisé à Hyderabad par l'UNESCO, les Crafts Council of India. Il trouve un terrain d'application dans l'art et le design textiles (cf note). Des projets de remise en culture de l'indigotier sont en cours en Inde, au Mexique et au Salvador.

Note : Cardon D. (2008), « Aux origines des plantes, des plantes et des hommes », Fayard, p. 230-237.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides