Azorelle

Azorelle en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Azorelle

  • Nom(s) latin(s)

    Azorella

  • Famille

    Apiacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    < 0,15 m
  • Largeur à maturité

    0,30 m à plusieurs mètres

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    9 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'azorelle forme des coussins qui, en se rejoignant, prennent l'aspect de petites collines. Ce paysage miniature très original s'étend en tapis qui poussent lentement, mais un peu plus vite que dans le milieu d'origine de la plante où les conditions climatiques sont très dures.

Le feuillage en rosette haut de 3 à 7 cm environ offre une couleur vert pomme devenant foncée en été. Ces rosettes ont la particularité de croître les unes sur les autres au fil des années, de façon à profiter de la chaleur du sol. C'est ce qui crée les petites buttes caractéristiques de l'azorelle. La plante s'étend aussi en largeur pour recouvrir les rochers, cailloux et terrains d'éboulis sur lesquels elle pousse à l'état sauvage.

La floraison de l'azorelle est jaune anisé vif, émaillée sur toute la surface du feuillage. Elle s'épanouit en été et attire les insectes butineurs. Elle est autofertile.

L'azorelle a été introduite dans les catalogues de pépiniéristes pour l'agrément des jardins de rocaille, et il y a quelques années a bénéficié des recherches concernant les alternatives au gazon, en même temps que beaucoup d'autres plantes naines. Mais elle n'a pas eu de succès dans cette voie car elle ne supporte pas le piétinement et ne peut donc remplacer les étendues de gazon.

Cette plante vivace très rustique, aux contours arrondis et à la croissance très lente répond par contre très bien aux critères des jardins de rocaille, des jardins miniatures, jardins zen ou compositions de jardins secs destinées à être regardées. Dans les potées elle s'arrondit, en bordure d'allée elle s'étale pour recouvrir les dalles ou pavés, sur les talus elle s'utilise pour stabiliser les sols quand rien ne pousse sur ces terrains rocailleux et pentus.

Dans les jardins contemporains, l'azorelle est souvent intégrée au nouveau mobilier de jardin qui fait la part belle aux inclusions de végétaux. On peut par exemple en garnir les centres de tables extérieures, les larges accoudoirs des canapés design, les rebords des bancs… partout où des encoches ont été prévues pour accueillir des plantes résistantes au manque de terre et d'arrosage. Mais ces utilisations ne peuvent être viables que si l'exposition n'est pas trop chaude du mois de mai au mois de septembre.

Espèces et variétés d'azorelle

Il existe environ 70 espèces d'azorelles (toutes dans l'hémisphère austral), dont une seule est commercialisée habituellement pour les jardins d'ornement, Azorella trifurcata. D'autres espèces se trouvent chez les collectionneurs et pépiniéristes spécialisés anglais ou hollandais, comme Azorella yareta et A. speciosa. Mais ces espèces sont très peu répandues en France.

Azorella trifurcata

Azorella trifurcata
  • Floraison : Fleurs jaune anisé mellifère apparaissant en juillet-août au-dessus des coussins.
  • Végétation : La plante épouse le relief du sol. Les rosettes ne dépassent pas 5 à 7 cm de haut, mais comme elles poussent les unes au-dessus des autres, elles finissent par former des petites buttes.
  • Qualités : La plante sert de couvre-sol et parfois d'alternative au gazon mais ne peut être piétinée. Elle se développe en largeur sur plusieurs dizaines de centimètres selon son âge.

Plantation de l'azorelle

Plantation de l'azorelle

Natalie Tapson/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Où la planter ?

Un sol pauvre lui suffit, surtout très bien drainé. En terre de jardin retenant l'eau normalement, ajoutez des graviers (non calcaires) pour faciliter un drainage plus rapide de l'eau de pluie.

Évitez tous les emplacements humides, et les endroits trop chauds en été car même si la plante supporte les expositions très ensoleillées, elle ne pousse à l'état sauvage que dans les milieux de climat froid. C'est la raison pour laquelle il est parfois indiqué qu'elle peut se planter à mi-ombre. En réalité, seul le plein soleil lui convient, mais un soleil froid. Il est déconseillé de planter l'azorelle en plein soleil dans le Midi ou sur une terrasse exposée plein sud bénéficiant de températures élevées en été.

La plante n'aime pas le calcaire, elle préfère les sols à tendance acide.

Quand planter l'azorelle ?

La plante est proposée en godets, elle peut donc être installée toute l'année au jardin. Évitez cependant les mois les plus chauds et les périodes de gel où la terre est très dure.

Comment la planter ?

L'azorelle se plante comme une vivace, mais sans ajout de terreau en pleine terre, la plante s'adaptant très bien aux terrains pauvres, caillouteux, aux rocailles et jardins de graviers. En pot, faites un mélange de terreau et de graviers non calcaires.

Les distances de plantation sont d'environ 30 cm pour arriver à créer un tapis, il faut donc 9 plants au m².

Culture et entretien de l'azorelle

Culture et entretien de l'azorelle

Sten/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Arrosez régulièrement mais avec parcimonie pendant la reprise, et les premiers six mois après la plantation si celle-ci a lieu au printemps. En automne, laissez l'arrosage aux pluies de saison. Ensuite, arrosez quand il fait chaud, toujours avec parcimonie.

Aucun entretien n'est réellement utile à la plante, elle ne se taille pas et n'a pas besoin d'engrais. Ses coussins peuvent accueillir des graines d'adventices qu'il vaut mieux enlever quand elles lèvent, mais au fil du temps la couverture se densifie et les adventices n'arrivent plus à s'installer.

Maladies, nuisibles et parasites

Aucun parasite n'est à déplorer sur ce type de plante très résistante, et elle est également exempte de maladies.

Multiplication de l'azorelle

Multiplication de l'azorelle

David Short/CC BY 2.0/Flickr

L'azorelle se multiplie au printemps. La façon la plus simple et à la portée de tout jardinier reste la division des rosettes. On en prélève quelques-unes à l'aide d'un outil tranchant, pour les replanter aussitôt dans l'endroit du jardin qu'elles vont coloniser à nouveau. Il faut penser à arroser le temps de la reprise sinon le feuillage jaunit, puis la plante n'aura plus besoin de soins.

Conseils écologiques

La culture de l'azorelle n'est pas compliquée et ne demande pas d'entretien spécifique, mais dans les endroits trop riches, trop chauds ou trop copieusement arrosés, elle risque de dépérir. Implantez-la dans un milieu qui reprend les caractéristiques de celles de son milieu d'origine qui vous voulez la conserver de longues années.

Un peu d'histoire…

Originaire de l'hémisphère sud, l'azorelle est sauvage sur les îles Kerguelen, où elle occupe de grandes superficies sur les terrains caillouteux de bord de mer, les amas rocheux et les éboulis. Elle est appréciée par certains oiseaux nichant au sol. Elle garnit aussi des terres arides et froides dans la Cordillère des Andes, au Pérou, en Argentine, en Bolivie et en Antarctique. L'espèce Azorella yareta (synonyme compacta) appelée aussi yareta est réputée pour son étonnante longévité (2 000 à 3 000 ans) dans des conditions extrêmes. Elle résiste en effet au vent, au froid et au manque de terre en enveloppant les rochers. Longtemps récoltée par les populations autochtones pour servir de combustible après séchage, l'azorelle est aujourd'hui une espèce en voie de disparition, donc protégée.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides