Ceropegia

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Ceropegia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Chaîne des cœurs

  • Nom(s) latin(s)

    Ceropegia woodii

  • Famille

    Asclépiadacées, Apocynacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante comestible

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 2 m
  • Largeur à maturité

    0,20 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda Serre froide
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Ceropegia se répartit sur une vaste zone de pays chauds comprenant l'Afrique (Éthiopie, Somalie, Kenya, Ouganda, Namibie, Angola…), les îles Canaries, l'Inde, Madagascar, les Philippines, l'Australie, la Nouvelle-Guinée. Proche parent des genres Hoya et Stapelia, il appartient à la famille des Asclépiadacées (ou à celle des Apocynacées et à la sous-famille des Asclépiadoidées selon la classification APG III de 2010). Les quelque 160 à 200 espèces se distinguent par une floraison insolite en forme de trompette terminée en parasol ou en lanterne.

Le port peut être très différent selon les espèces puisque l'on trouve des plantes retombantes, rampantes (Ceropegia armandii), mais aussi des sujets aux tiges dressées, cylindriques et succulentes notamment aux Canaries comme C. dichotoma et C. fusca. Chez certaines espèces comme C. conrathii et rendallii, les racines forment un caudex émettant des tiges fines qui disparaissent pendant la saison sèche.

La chaîne des cœurs, Ceropegia woodii, originaire des zones semi-arides d'Afrique du Sud, est la plante la plus répandue dans les jardineries. Dotée d'une croissance rapide, elle émet de longues tiges filiformes et ramifiées rougeâtres, portant de petits tubercules aériens verdâtres à certains nœuds. Ces derniers servent à stocker des réserves utilisées pendant les périodes de sécheresse. Les racines sont elles-mêmes constituées de tubercules mesurant jusqu'à 5 cm de diamètre ; chez certains clones, leur taille dépasse 10 cm. Les feuilles opposées, vert bleuté marbré de blanc au-dessus et violettes au revers, sont cordiformes ; elles mesurent environ 2 cm de diamètre et se distribuent le long des tiges au niveau d'entre-nœuds distants de 4 cm les uns des autres. La plante conserve son feuillage toute l'année. Les limbes s'épaississent lorsque la plante est soumise à une sécheresse prolongée.

La floraison intervient en été sous la forme de petites fleurs rose pourpre poilues de 2 cm, constituées d'un tube recourbé vers le haut, renflé à la base et rattaché à la tige par un long pédoncule. L'extrémité de la corolle se divise en 5 lobes fusionnés aux extrémités formant une sorte de cage chez cette espèce ou de parapluie chez d'autres. L'intérieur du tube floral est parcouru de petits poils en mouvement, dirigés vers le bas, qui empêchent momentanément la sortie des mouches pollinisatrices. En effet, les fleurs émettent une odeur fétide pour attirer de petites mouches qui ressortent de la fleur une fois que les poils ont fané, chargées des pollinies collées à leur corps, comme chez les orchidées.

Le fruit est formé de deux longs follicules de 5 cm de long sur 0,2 cm d'épaisseur, contenant des graines plates munies d'une aigrette.

La plante est toxique pour les animaux. Ceropegia pusilla, originaire d'Inde, est une plante médicinale menacée d'extinction que l'on tente de reproduire in vitro. C'est aussi le cas de plusieurs espèces du Rajasthan, telles que C. bulbosa et attenuata qui servent à soigner les calculs rénaux ou la surdité.

Le nom Ceropegia vient du grec kêros, cire, et pêgê, fontaine ou source. Linné faisait allusion à l'aspect des fleurs rappelant les bâtons de cire traditionnels japonais lorsqu'il la nomma en 1737.

Espèces de Ceropegia

Les espèces de Ceropegia autres que woodii sont rares et souvent plus difficiles à cultiver.

Type retombant ou grimpant

Chaîne des cœurs (Ceropegia woodii, syn. C. linearis subsp. woodii)

Type retombant ou grimpant Chaîne des cœurs (Ceropegia woodii, syn. C. linearis subsp. woodii)
  • Végétation : Tiges retombantes très fines, atteignant 2 m de long, émergeant d'une souche tubéreuse de 5 à 10 cm de diamètre. Feuilles persistantes cordiformes vert bleuté marbré de blanc.
  • Fleurs et fruits : Floraison en août-septembre sous forme de lanternes rose pourpre de 2 cm, terminées par 5 filets soudés violines, et situées au niveau des nœuds. Légère odeur de charogne.
  • Qualités : Espèce la plus courante. Originaire du sud-est de l'Afrique. Suspension pour intérieur, à croissance rapide, facile à cultiver. Touche graphique et légère. Ne tolère pas en dessous de 5 °C.

Plante parachute (Ceropegia sandersonii)

Type retombant ou grimpant Plante parachute (Ceropegia sandersonii)
  • Végétation : Plante volubile s'enroulant autour d'un support, de 1 m de haut sur 60 cm d'étalement. Feuilles charnues vert foncé de 4-5 cm de long, clairsemées.
  • Fleurs et fruits : Fleurs en parapluie très originales de 5 cm de long, blanches tachetées de vert.
  • Qualités : Plante de collection du Natal, Mozambique et Afrique du Sud. À maintenir entre 15 et 22 °C. Placez le pied à l'ombre et la tête au soleil, durant quelques heures ou plus longtemps sous une lumière tamisée.

Bushman's pipe (Ceropegia ampliata)

Type retombant ou grimpant Bushman's pipe (Ceropegia ampliata)
  • Végétation : Grimpante succulente volubile aux feuilles cordiformes de 3 mm qui tombent dès leur maturité. Rhizome tubéreux. Tiges vertes atteignant 2 m de long.
  • Fleurs et fruits : Fleurs en forme de pipes, blanches striées de vert, terminées par 5 pointes courtes vertes refermées en extrémité comme une cage.
  • Qualités : Plante de collection sud-africaine, malgache, tanzanienne. A besoin d'au moins 4 h de soleil direct par jour. Faibles arrosages. Fertilisez de mai à octobre tous les trois arrosages. Maintenez à plus de 5 °C.

Type à caudex

Ceropegia conrathii

 Ceropegia conrathii
  • Végétation : Forme un large caudex de 10 cm d'où surgissent de fines tiges dressées de 20 cm. Feuilles vertes pointues de 2-3 cm.
  • Fleurs et fruits : Fleurs blanches et vertes très graphiques.
  • Qualités : Originaire des provinces du Transvaal et du KwaZulu-Natal en Afrique du Sud. Plante de collection.

Type buissonnant à port dressé

Ceropegia dichotoma

Type buissonnant à port dressé Ceropegia dichotoma
  • Végétation : Buisson de tiges succulentes ramifiées jusqu'à 1 m en tous sens.
  • Fleurs et fruits : Fleurs tubulaires jaune pâle de 3 cm de long, groupées par 2 à 7 au sommet des tiges.
  • Qualités : Originaire des Canaries. Pousse entre 0 et 700 m d'altitude sur les roches volcaniques sèches.

Type à port rampant

Ceropegia armandii

 Ceropegia armandii
  • Végétation : Tiges rampantes crassulescentes très biscornues. 15 cm de haut. Feuilles très petites, caduques.
  • Fleurs et fruits : Fleurs vertes en forme de lanternes chinoises.
  • Qualités : Originaire de Madagascar. Apprécie un engrais riche en phosphore.

Plantation du Ceropegia

Plantation du <em>Ceropegia</em>

Krzysztof Ziarnek, Kenrai/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où le planter ?

Placez la chaîne de cœur dans un endroit très ensoleillé pendant au moins 3-4 h par jour. Plus la lumière est intense, plus la coloration violette des tiges et du revers des feuilles sera accentuée.

Cependant, la plante a davantage besoin de chaleur que de lumière. Elle peut se mettre sur un balcon pendant la belle saison ou être placée derrière une vitre, recevant un soleil direct ou indirect, puis passer l'hiver à l'intérieur entre 5 et 10 °C. Cette période de dormance est indispensable pour induire la floraison estivale.

Les plantes de collection ont des besoins spécifiques détaillés dans le tableau des espèces.

Quand planter le Ceropegia ?

Pendant toute la belle saison (avril à septembre).

Comment le planter ?

Composez un mélange léger au pH neutre ou acide de 50 % de sable et 50 % de terreau de feuilles ou bien de 1/3 de terre de jardin, 1/3 de sable ou pouzzolane et 1/3 de terreau horticole. Certaines espèces tolèrent le calcaire.

Les racines très charnues de type caudex ne doivent pas être totalement enterrées.

Choisissez un pot, ou une corbeille, suffisamment grand, que vous suspendez en hauteur. Une plante adulte nécessite un pot de 8 à 10 cm de diamètre, en terre cuite de préférence.

Il est possible de grouper plusieurs espèces en veillant à espacer les tubercules de 4-5 cm pour un bel effet.

Culture et entretien du Ceropegia 

Culture et entretien du <em>Ceropegia</em> 

Maja Dumat/CC BY 2.0/Flickr

Pendant les périodes de chaleur, effectuez des arrosages copieux mais bien espacés à raison d'une fois par semaine en été, afin de laisser sécher le substrat sur les 2/3 de la motte et de ne pas faire pourrir la souche charnue. Diminuez fortement les arrosages pendant la période hivernale à raison d'une fois par mois et placez la plante de préférence entre 5 et 10 °C.

Fertilisez de temps en temps les plantes adultes avec un engrais riche en phosphore de type engrais pour rosiers.

Rempotez les jeunes plantes au printemps.

Taille du Ceropegia 

Vous pouvez tailler à tout moment. Coupez les tiges lorsqu'elles deviennent trop longues, juste au-dessus d'un nœud.

Maladies, nuisibles et parasites

Un excès d'eau entraîne la pourriture des bulbes.

Un excès d'azote dans l'engrais fait jaunir le feuillage.

Les cochenilles et pucerons peuvent parasiter la plante.

Multiplication du Ceropegia

Multiplication du <em>Ceropegia</em>

Michael Wolf/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

La multiplication végétative est plus employée car elle est relativement aisée tandis que l'obtention de graines n'est pas fréquente.

Bouturage

Bouturez au printemps, en été ou en début d'automne. On peut choisir de bouturer les tiges ou bien de prélever les petits tubercules aériens.

Bouture de tige :

  • Sectionnez l'extrémité d'une tige de 5 à 7 cm, au-dessous d'un nœud, si possible comportant quelques tubercules. Attention, les tiges poussant vers le bas, il est important de retourner votre tige pour la mettre à raciner dans le pot.
  • Supprimez les feuilles au niveau du premier nœud et enfoncez ce dernier d'environ 2 cm avec un tubercule, dans un substrat allégé avec du sable ou de la perlite. L'enracinement peut demander jusqu'à 8 semaines.
  • Attendez quelques jours avant d'arroser afin que les tissus cicatrisent bien.
  • Il est aussi possible de placer la bouture dans de l'eau pendant 1 à 2 semaines. Repiquez-la en terre dès que des racines pointent au niveau d'un nœud ou d'un tubercule.

Multiplier à partir d'un tubercule :

  • Choisissez un tubercule fixé aux tiges d'au moins 5 mm de diamètre. Conservez une paire de feuilles au-dessus puis enterrez-le de moitié dans du sable.
  • Placez les boutures sous une lumière tamisée pendant toute la phase d'enracinement.

Semis

Semez au printemps en utilisant des graines fraîches. Procédez comme pour les Cactées dans un substrat pour semis placé dans une mini-serre ou dans une caissette recouverte d'une plaque en verre, à 20 °C. Recouvrez les graines de 1 cm de substrat tamisé.

Pensez à retourner la plaque de verre tous les jours pour éviter que les gouttelettes de condensation ne tombent sur les graines.

Repiquez les plantules dès que la manipulation est possible et placez-les sous une lumière tamisée jusqu'à ce que les racines soient bien développées.

Conseils écologiques

La chaîne des cœurs est une plante qui demande très peu d'entretien et se multiplie très facilement, une plante parfaite, à la fois originale par son graphisme et sa floraison.

Un peu d'histoire…

Linné baptise le Ceropegia candelabrum ou biflora, une grimpante pakistanaise en 1737. Presque un siècle plus tard, le botaniste allemand Johan Franz Drège (1794-1881) fait la découverte en 1830 de C. ampliata et d'au moins deux autres espèces lors de son voyage dans le Cap oriental. L'échantillon provenant du maquis de la vallée du bas Great Fish River est confié à E.H.F. Meyer (1791-1858) de Koenigsberg pour une détermination réalisée en 1837. Ce dernier se réjouit de la précision géographique donnée à ces collectes et tente une analyse phytogéographique de la région.

Ceropegia woodii et conrathii sont quant à elles nommées par le botaniste allemand Friedrich Richard Rudolf Schlechter (1872-1925) respectivement en 1894 et 1905.

Il existe de nombreuses similitudes entre les genres Ceropegia (160 espèces), Brachystelma (100 espèces) et Riocreuxia (8 espèces) que les chercheurs tentent de classifier.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides