Amicie

Amicie en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Amicie, Amicie à fleurs jaunes

  • Nom(s) latin(s)

    Amicia zygomeris

  • Famille

    Fabacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1,50 à 2 m
  • Largeur à maturité

    1,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    3 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation intérieure

    Véranda Serre froide
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Haie Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Amicia compte 8 espèces de vivaces herbacées ou arbustives de la famille des Fabacées. Ces plantes sont originaires d'Amérique Centrale mais aussi des vallées de la Cordillère des Andes en Amérique du Sud.

Amicia zygomeris ou amicie à fleurs jaunes est l'espèce la plus cultivée même si elle reste cantonnée aux jardins de collection. Dans son pays d'origine, le Mexique, elle forme un petit arbre alors que chez nous elle se comporte davantage en vivace. Elle résiste de cette façon beaucoup mieux dans le nord de la France car la plante se renouvelle chaque année depuis la souche. On la trouve en altitude entre 1 800 et 2 500 m, au nord dans l’État de Chihuaha jusque dans les vallées de la Sierra Madre dans l’État d'Oaxaca au sud-ouest du pays.

La souche ligneuse, mesurant jusqu'à 1,50 m de diamètre, émet de longues tiges duveteuses vert pâle nuancées de pourpre atteignant 2-3 m en une saison. La partie aérienne meurt lors de fortes gelées si bien que la plante repart de la souche très souvent.

Les grandes feuilles alternes, rattachées aux tiges par des pétioles pourpre violet sont composées de 4 folioles de 6-8 cm, en forme de cœur qui se replient vers le bas durant la nuit. Ce phénomène se nomme la nyctinastie. La base des feuilles s'orne d'un joli stipule foliacé vert chartreux veiné de pourpre de 2 à 4 cm de diamètre qui constitue le principal attrait de la plante.

Les grappes réunissant 3 à 9 fleurs de pois jaune orangé, naissent à l'aisselle de chaque feuille, quasiment sur toute la longueur de la tige en août. Les fleurs irrégulières (zygomorphes) d'environ 3 cm sont de type Papilionacées, pourvues d'un calice glanduleux à 2 lobes très développés sur les 5, s'ouvrant comme les pages d'un livre et d'une corolle à 5 pétales (1 grand étendard, 2 ailes courtes et 1 carène formé de 2 pétales soudés de la taille de l'étendard). La couleur des pétales vire au vert pourpre en fanant, continuant à décorer l'arbuste jusqu'aux gelées ou jusqu'à la maturation des graines. Les gousses aplaties vertes puis brunes épousent la forme des 2 graines ovoïdes aplaties qu'elles contiennent.

Le nom Amicia fut donné en l'honneur de Giovanni Battista Amicie (1786-1863), un savant italien qui contribua à l'amélioration du microscope, s'intéressa aux étoiles comme aux sciences biologiques. Zygomeris vient du grec zygo « paire » et de meros « partie ».

Espèces et variétés d'amicie

Amicie à fleurs jaunes (Amicia zygomeris)

Espèce type

Amicie à fleurs jaunes (Amicia zygomeris) Espèce type
  • Végétation : Buisson érigé de 1,50 à 2 m de haut sur 1,50 m de diamètre. Grandes stipules vertes veinées de pourpre décoratives.
  • Fleurs et fruits : Floraison jaune en août-septembre-octobre. Gousse rétrécie entre les graines.
  • Qualités : Originaire des États mexicains de Chihuahua, Oaxaca et Veracruz. Parties aériennes meurent à partir de -7 °C.

'Variegata'

Amicie 'Variegata'
  • Végétation : Feuillage panaché de blanc.
  • Fleurs et fruits : Idem espèce type
  • Qualités : Idem espèce type

Plantation de l'amicie

Plantation de l'amicie

Leonora Enking/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où la planter ?

Choisissez une zone abritée des vents froids et un sol très bien drainé comme un talus afin d'augmenter sa résistance au froid. L'amicie tolère des gels jusqu'à -10 °C et se plaît sur la zone littorale depuis la mer méditerranée jusqu'en Normandie ou bien dans des zones abritées, placée contre un mur bien exposé ou dans un jardin de graviers. Plantez-la en plein soleil exposée au sud ou à l'ouest.

L'amicie apprécie les sols riches et suffisamment secs en hiver. Elle forme de jolies associations avec les cannas, ou les Hedychiums.

Quand planter l'amicie ?

Au printemps de préférence.

Comment la planter ?

Creusez une fosse assez large de manière à enrichir et alléger le sol avec du compost ou du terreau sur un grand volume. En sol argileux, ajoutez une couche de graviers au fond de la fosse ou mélangez du sable à la terre de remplissage.

Positionnez la souche de façon à ce que le collet coïncide avec la surface du sol. Comblez le trou puis arrosez copieusement de façon à chasser les bulles d'air. Paillez pour maintenir la fraîcheur.

La plante peut pousser en conteneur et se placer dans une véranda durant l'hiver. Installez une couche de drainage dans le fond du pot et remplissez ce dernier de terreau enrichi en argile (terreau à géranium).

Culture et entretien de l'amicie 

Culture et entretien de l'amicie 

Lotus Johnson/CC BY-NC 2.0/Flickr

Maintenez le sol frais pendant toute la période de végétation.

Protégez la souche à l'approche de l'hiver avec 20 cm de feuilles mortes ou de fougères.

Taille de l'amicie

Taillez toutes les tiges détruites par le gel en fin d'hiver de préférence. La plante peut se rabattre au ras du sol.

Maladies, nuisibles et parasites

Les limaces et escargots sont friands des jeunes pousses au printemps. Veillez à poser des pièges ou à mettre des granulés.

Multiplication de l'amicie

Multiplication de l'amicie

Leonora Enking/CC BY-SA 2.0/Flickr

L'amaicie se multiplie par semis ou bouturage.

Semis

Au printemps, semez les graines dans un substrat à semis et placez entre 13 et 18 °C.

Selon le développement atteint par vos semis en début d'été, vous opterez pour le repiquage soit en pleine terre, soit en pot de 10 cm de diamètre. Cette dernière option vous permettra de placer le plant à l'abri en serre froide ou en véranda durant le premier hiver et de renforcer la souche avant sa mise en place définitive.

Bouturage

En été, réalisez des boutures de racines en prélevant des bâtonnets de racines de la grosseur d'un crayon.

Les boutures de tiges aoûtées sont aussi très faciles.

Conseils écologiques

La plante s'adapte à des sols pauvres sableux ou rocailleux et résiste très bien au gel avec une bonne couverture de la souche. Par ailleurs, elle fleurit en fin d'été jusqu'aux gelées, saison où les floraisons se font plus rares.

Un peu d'histoire…

L'Amicia glandulosa fut découvert par Alexander von Humboltd (1769-1859) lors de son exploration de la Nouvelle-Grenade (Colombie, Équateur, Panama et Venezuela) avec Aimé Bonpland (1773-1858). Karl Siguismund Kunth (1788-1850) est celui qui consacra 24 ans de sa vie à classer leur collection. Il en fit la description dans Nova Genera et Species Plantarum (quarto ed.) mais c'est Augustin Pyramus de Candolle (1803-1893), professeur suisse à la faculté de médecine de Montpellier qui fit la description de l'espèce mexicaine A. zygomeris. Celle-ci fut décrite de façon plus exhaustive dans le Linnaea sous l'appellation Hedysarum grandiflorum, à partir d'échantillons recueillis par Scheide dans des bois à Jalacingo (État de Veracruz).

L'espèce zygomeris fut introduite en Grande-Bretagne en 1826, au jardin de Kew qui fit parvenir un spécimen en Australie dès 1843 par le biais de John Bidwill (1815-1853). Ce botaniste anglais parti vivre en Australie devint directeur du Jardin botanique de Sydney en 1844.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides