Gerbera

Gerbera en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Gerbera, Marguerite du Transvaal

  • Nom(s) latin(s)

    Gerbera

  • Famille

    Astéracées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,20 à 0,40 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le gerbera est une plante ornementale aux fleurs très décoratives ressemblant à des marguerites avec de larges capitules. Ses feuilles en rosette basale peuvent être dentées lobées ou pennées, plus ou moins velues.

Le gerbera n'est pas trop difficile à cultiver, mais il faut absolument lui éviter le froid et le gel.

Il peut s'utiliser en pot, en jardinière, en massif ou en rocaille. Il se plaît dans les régions méditerranéennes mais s'est adapté aux zones plus tempérées. Il ne peut être installé au jardin que dans les régions au climat doux.

Dans les autres régions, c'est une excellente plante de serre ou de véranda qui peut aussi être cultivée comme plante d'intérieur qui peut alors atteindre 40 cm de hauteur.

Par ailleurs, le gerbera fait l'objet d'une culture commerciale pour la production de fleurs coupées. C'est le cinquième groupe de fleurs coupées le plus vendu au monde après les roses, les œillets, les chrysanthèmes et les tulipes.

Enfin, certains gerberas contiennent naturellement des dérivés de coumarine, une substance aromatique utilisée par les créateurs de parfums.

Note : la durée de vie du gerbera ne dépasse pas trois ans en général.

Variétés de gerberas

On compte une trentaine d’espèces de gerberas et plusieurs milliers d’hybrides qui possèdent une corolle simple ou double et dont la forme, la taille et la couleur varient.

Une seule espèce est connue en France : G. jamesonii.

Gerbera jamesonii ou Marguerite du Transvaal

 Gerbera jamesonii ou Marguerite du Transvaal
  • Fleurs : Grandes feuilles lancéolées, velues et coriaces. Deviennent laineuses au revers en vieillissant.
  • Qualité : Fleurs solitaires rouge orangé de 10 à 12 cm de diamètre. Le G. jamesonii Patio® développe des fleurs de 12 à 14 cm de diamètre, aux coloris originaux (cuivre, rose tyrien, rouge…).

Gerbera viridifolia

 Gerbera viridifolia
  • Fleurs : Feuilles très variables de taille et de forme.
  • Qualité : Fleurs solitaires, petits capitules. Petites fleurs ligulées blanches à extrémité jaunâtre. Hampe florale de 45 cm.

Plantation du gerbera en pleine terre

Plantation du gerbera en pleine terre

Où et quand planter le gerbera ?

Pour la culture en pot, utilisez une bonne terre de jardin enrichie avec un engrais longue durée ou du terreau pour plante fleurie.

Vous pouvez garder le gerbera toute l’année mais :

  • Pendant l’hiver, placez-le dans une pièce claire et aérée où la température minimale sera de 18 °C.
  • Dès l’arrivée de la belle saison, sortez votre plante et installez-la dans un endroit exposé au sud.

Bon à savoir : le gerbera s’adapte très bien aux serres et aux vérandas. En revanche, évitez absolument de le placer près d’un radiateur.

Comment planter le gerbera ?

N’utilisez pas des pots ou jardinières trop grands qui favorisent la stagnation de l’eau. Cultivez en pot de 12 à 20 cm de diamètre.

  • Disposez au fond du contenant une bonne épaisseur de drainage avec des gravillons, des billes d’argile ou des tessons.
  • Recouvrez d’une partie de la terre préparée.
  • Installez délicatement le gerbera bien au centre.
  • Ajoutez le reste de la terre, sans recouvrir la base des feuilles et tassez bien.
  • Arrosez avec modération pour éviter tout risque de pourriture du collet ou des racines.

Où et quand planter le gerbera ?

Dans les régions au climat doux (températures ne descendant pas en dessous de -5 °C), le gerbera peut se planter en pleine terre dès le mois d’avril. Il fleurit en été et les températures estivales comprises entre 18° et 24 °C lui conviennent parfaitement.

Privilégiez une exposition abritée du vent (au pied d’un mur par exemple), à la mi-ombre, ou au soleil non brûlant. Plantez-le dans un sol riche en humus, léger et bien drainé.

La plante devra être renouvelée tous les 3 ans pour maintenir de beaux massifs.

Attention : le gerbera est sensible à l’humidité stagnante.

Comment planter le gerbera ?

  • Préparez un trou faisant 2 à 3 fois la taille de la motte.
  • Comme pour la plantation en pot ou jardinière, posez un lit de gravier, de billes d’argile ou de tessons pour faciliter le drainage.
  • Recouvrez d’une partie de la terre.
  • Placez la plante au centre.
  • Ajoutez le reste de la terre, sans recouvrir le collet et tassez bien.
  • Arrosez avec modération pour éviter tout risque de pourriture du collet ou des racines.

Culture et entretien du gerbera

Culture et entretien du gerbera

Certains gestes peuvent contribuer à le conserver en bonne santé :

  • Arrosez régulièrement en été et plus modérément en hiver mais sans mouiller le feuillage ! En effet, on ne mouille jamais les feuillages pubescents.
  • Laissez le substrat toujours un peu humide en été, mais en hiver, laissez-le sécher en profondeur entre 2 arrosages.
  • Apportez de l'engrais pour plantes fleuries (type géranium) tous les 15 jours pendant la floraison.
  • Supprimez régulièrement les feuilles séchées et ôtez les fleurs au fur et à mesure qu'elles se fanent.

Rustique dans le sud de la France, le gerbera doit être protégé du froid et du gel dans les autres régions. L'idéal est de rentrer le pot ou la jardinière dans une véranda pendant la saison froide et de le ressortir au jardin à la mi-mai.

Rempotez votre plante tous les 2 ans, de préférence au printemps. Un gerbera dont les feuilles deviennent de plus en plus petites doit être vite rempoté.

Note : le gerbera à grande tige nécessite parfois d'être tuteuré, car ses fleurs hautes sont fragiles.

Maladies, nuisibles et parasites

  • Si la plante souffre d'un excès d'eau ou d'un manque d'engrais, ses feuilles situées à la base jaunissent puis brunissent. Espacez les arrosages et apportez de l'engrais pour plantes fleuries.
  • Si les feuilles se décolorent ou s'affaissent, c'est signe de pourriture du collet. Rempotez la plante dans un terreau sain et isolez-la.
  • Si les feuilles jaunissent mais que les nervures restent vertes, le gerbera manque de fer ou de magnésium. Apportez un produit anti-chlorose qui neutralisera le calcaire et arrosez avec de l'eau douce.
  • Des champignons peuvent affecter le feuillage en produisant des taches plus ou moins grandes, de couleur brune bordée de pourpre avec en surface des points noirâtres. Si les feuilles sont entièrement envahies, celles-ci se dessécheront et tomberont.
  • Les pucerons et les mouches blanches peuvent attaquer les tiges et les feuilles :
    • Dans ce cas, appliquez sur les endroits concernés un insecticide végétal à base de pyrèthre.
    • Contre les pucerons, une solution de savon noir est également efficace. Diluez 25 g de savon dans 1 L d'eau et pulvérisez sur les feuilles.

Multiplication du gerbera

Multiplication du gerbera

Le gerbera se multiplie par semis à l'automne ou au printemps ou par division de la touffe dès le printemps.

Semis

Le semis est un procédé délicat :

  • Semez en terrine garnie d'un mélange terreux léger, riche et à tendance acide, composé de 1/3 de terre franche, 1/3 de terreau et 1/3 de sable.
  • Recouvrez finement les graines.
  • Maintenez à une température de 16 à 18 °C et à une lumière tamisée.
  • Vaporisez de l'eau régulièrement sur le mélange terreux sans le détremper. La levée s'effectue en 12 jours environ.
  • Procédez au rempotage des plantules en les espaçant de 5 cm, environ 1 mois après la levée et placez vos pots en serre chaude.
  • Lorsque les jeunes plants sont suffisamment développés, installez-les dans des pots profonds, bien drainés.
  • Disposez graviers, billes d'argiles ou tessons au fond du pot.

Division de touffe

La division de touffe est utilisée sur les sujets adultes. Faites-la régulièrement, tous les 2 ans par exemple.

Pour les sujets en pots, faites-le lors du rempotage. Pour les sujets en pleine terre, préférez un jour frais pour agir.

  • Divisez la plante avec vos pouces et assurez-vous que chaque morceau a des racines suffisantes. N'abîmez pas les racines, les rejets séparés ayant naturellement du mal à reprendre.
  • Replantez immédiatement les parties divisées pour ne pas les affaiblir, soit dans des pots de 10 cm remplis de terreau ou en bordure de serre.
  • Coupez une partie de la surface des feuilles les plus grandes ou les plus abîmées, en veillant toutefois à ne pas couper le cœur.

Les fleurs coupées se conservent une quinzaine de jours en bouquet, si elles sont cueillies à complet épanouissement. Néanmoins, pour les conserver plus longtemps, coupez et fendez les tiges, utilisez de l'eau et un vase bien propres et pensez à changer l'eau.

Le gerbera se marie très bien avec la rose ou l'œillet dans des bouquets composés.

Sa tige souple facilite les effets créatifs de certains fleuristes. Si celle-ci perd de sa tenue, vous pouvez piquer un fil de fer à la base de la fleur et l'enrouler sur toute la longueur de la tige.

Conseils écologiques

Le gerbera fait partie des plantes dites dépolluantes. Il est ainsi conseillé de le placer dans toutes les pièces de votre intérieur, car il neutraliserait les émanations de composés chimiques. Il absorberait en effet :

  • le benzène (fumées, encres, peintures, vernis) ;
  • le toluène (peintures, solvants) ;
  • le trichloréthylène (dégraissants, produits de nettoyage de vêtements, moquettes, mousses, tissus) ;
  • le formaldéhyde (colles, agglomérés, isolations, vernis) ;
  • et le CO2(chauffage, moteur).

Un peu d’histoire…

Le gerbera est originaire d’Amérique du Sud, d’Afrique, de Madagascar et d’Asie. Il appartient à la famille des Astéracées. Elle a été nommée en hommage à Traugott Gerber, un botaniste allemand du XVIIIe siècle.

La symbolique du gerbera dépend de sa couleur. Quelques exemples :

  • Bleu : innocence, fidélité, sincérité.
  • Jaune : gloire, jalousie, trahison.
  • Orange : chaleur, richesse.
  • Rouge : amour, sacrifice, passion, courage.
  • Blanc : joie, vérité, pureté.

En Scandinavie, il est devenu l’emblème de la journée sans tabac (31 mai). Il est offert aux personnes s’abstenant de fumer ce jour-là.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides