Myosotis des marais

Myosotis des marais en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Myosotis des marais

  • Nom(s) latin(s)

    Myosotis scorpioides, Myosotis palustris

  • Famille

    Boraginacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante de bassin ▶ Hélophytes (pieds dans l'eau) | Amphiphytes (plante de berges)

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,45 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    8-10 x 15 pieds/m²
  • Profondeur (aquatique)

    Moins de 30 cm

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Bassin
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Plante aquatique
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le myosotis des marais est désormais, suite à une révision taxonomique, l'espèce Myosotis scorpioides, mais le taxon encore le plus fréquent est Myosotis palustris. Myosotis scorpioides ou palustris est originaire du centre de l'Europe en bordure des rivières, ruisseaux, et dans les prairies hygrophiles ou marécageuses, mais il peut être trouvé ailleurs, y compris une grande partie de l'Amérique du Nord, en tant qu'espèce introduite et est parfois considéré comme une mauvaise herbe nuisible aux espèces autochtones.

Le myosotis de zone humide (parfois légèrement inondées) est une plante rampante de 15 cm de haut, formant d'agréables tapis au bord des eaux. La floraison est plus tardive que celles des myosotis ordinaires, de mai-juin à la fin de l'été. Les fleurs sont plus grandes que celles du myosotis des jardins et celui des près. On ne retrouve pas chez cette espèce le port dense de l'espèce Myosotis alpestris, mais sa valeur ornementale convient bien autour d'un bassin. Ce myosotis tapissant propose une floraison estivale avec de très jolies fleurs bleues.

Si la plante se plaît, sa croissance peut être importante, mais elle reste facile à contrôler. Sa souche rampante forme des touffes lâches de 10 à 40 cm de hauteur à pousses couchées radicantes. Les tiges sont anguleuses et portent des feuilles alternes, spatulées et légèrement velues. Elles sont absentes de la base de l'inflorescence.

La floraison s'étale de mai à juillet ou juin à septembre selon les latitudes. Elle produit de nombreuses petites fleurs bleues à gorge blanche de 5 à 8 mm de diamètre. Les fleurs sont constituées de cinq pétales.

Rustique, il supporte des hivers à -15 °C, même si le feuillage est caduc.

Idée de plantation : associez le myosotis des marais à la linaigrette Eriophorum angustifolium, les deux plantes s'entendent à merveille. En utilisation de type « couvre-sol », en bordure de bassin, elle peut se planter aux pieds d'iris d'eau et de carex qui apporteront un peu d'ombrage au myosotis.

Espèces et variétés de myosotis des marais

Myosotis scorpioides (Myosotis palustris)

Myosotis scorpioides (Myosotis palustris)
  • Nom commun : Myosotis des marais, Oreille de Souris, « Ne m'oubliez pas », Comaret des Marais
  • Floraison : Estival, tout l'été, avec de belles fleurs bleues qui viennent caresser la surface lorsque le myosotis d'eau est faiblement immergé.
  • Végétation : Les feuilles vert pâle recouvrent le sol, formant un tapis.
  • Qualités : Très décorative aux bords d'un bassin de jardin ou d'une mare.

Plantation du myosotis des marais

Plantation du myosotis des marais

Frank Vincentz/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où le planter ?

Le myosotis des marais se plante en site mi-ombragé, en terre bien humide, à raison d'une dizaine ou quinzaine de plants au m². La berge d'un petit plan d'eau paysager est idéale, surtout si elle est parfois inondée : il supporte une immersion partielle durant quelques semaines. Il est envisageable de planter le myosotis des marais dans une petite couche d'eau de 5-8 cm par exemple.

Quand planter Myosotis scorpioides ?

Plantez-le au printemps ou durant l'automne.

Comment le planter ?

En panier ajouré ou directement en pleine terre humide, plantez dans le substrat en laissant le collet dépasser de la surface du sol.

Culture et entretien du myosotis des marais

Culture et entretien du myosotis des marais

aRy/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Les myosotis n'ont pas besoin d'entretien notable et les conditions de culture sont faciles.

Taille

Il faut dégager les feuilles mourantes et supprimer les tiges florales en début de fructification si l'objectif n'est pas de récolter les graines pour semis.

Note : le myosotis des marais est une hémicryptophyte dont les bourgeons persistent durant la mauvaise saison au niveau du sol alors que la partie haute de la plante meurt en hiver.

Maladies, nuisibles et parasites

Le myosotis des marais peut être attaqué par les larves et les adultes de chrysomèle.

Multiplication du myosotis des marais

Multiplication du myosotis des marais

rodtuk/CC BY-SA 2.0/Flickr

La multiplication de l'espèce est très facile par semis mais on la multiplie également par division des touffes.

Les graines peuvent être récoltées pour semis en fin de fructification.

Conseils écologiques

Le myosotis des marais joue un rôle utilitaire lors des crues, en stabilisant certaines berges contre l'érosion, surtout envers le batillage et les vaguelettes formées par le vent et le courant.

Un peu d'histoire…

Le basionyme de l'espèce est parfois admis comme Myosotis scorpioides var. palustris.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides