Morelle noire

Morelle noire en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Morelle noire

  • Nom(s) latin(s)

    Solanum nigrum

  • Famille

    Solanacée

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à fruits décoratifs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,15 à 0,30 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide
  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Massif ou bordure
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

La morelle noire (Solanum nigrum), ou « raisin de loup », est originaire d'Europe et d'Asie occidentale. Cousin de la pomme de terre (Solanacée), ce petit arbuste de 20 à 80 cm de hauteur pousse partout en France dans la nature ou dans les jardins. Les anciens l'appelaient « tue-chien », car toutes les parties de la plante sont toxiques et contiennent un poison (la solanine) qu'on retrouve dans les pommes de terre vertes. Sa cousine la morelle rouge est également toxique. Sa fleur, qui ressemble à une roue composée de 5 pétales blancs s'épanouit de juillet à octobre. Elle est suivie par des baies charnues, en forme d'œufs, d'abord vertes puis noires à maturité. Elles restent sur la plante après la chute automnale des feuilles. Le fait que les oiseaux les consomment ne prouve pas qu'elles soient comestibles !

Les baies noires de la morelle très toxiques peuvent attirer les jeunes enfants. Comme celles de ses cousines de la famille des Solanacées (Belladone, datura, jusquiame, pommier d'amour, tabac, etc.), elles contiennent un alcaloïde très puissant qui peut provoquer de nombreux troubles et même la mort. Dilué, il est utilisé en homéopathie pour soulager les sinusites. Jadis ses feuilles fraîches étaient broyées puis mises sur les plaies pour les faire cicatriser. Elles soignaient aussi diverses maladies de peau. De récentes découvertes en cancérologie offrent des pistes intéressantes pour soigner certains cancers de la peau avec des extraits de morelle noire.

Il est possible de cultiver la morelle noire pour l'aspect décoratif de ses baies et ses propriétés médicinales, mais à cause de la toxicité de ses fruits, il vaut mieux l'arracher. De plus, avec la complicité des oiseaux qui propagent ses graines, elle devient rapidement envahissante.

Espèces et variétés de morelle noire

Cette espèce sauvage pousse spontanément dans la nature et les jardins abandonnés. Pour les amateurs de baies décoratives (toxiques !), il existe une morelle cultivée : Solanum dulcamara 'Variegata'.

Nous la déconseillons fortement si vous possédez de jeunes enfants ou des animaux domestiques !

Solanum nigrum

Solanum nigrum
  • Nom commun : Morelle noire
  • Floraison : Fleurs blanches à 5 pétales de juillet à octobre
  • Défauts : Baies noires très toxiques
  • Qualités : Décorative et attractive des oiseaux

Plantation de la morelle noire

Plantation de la morelle noire

Dalgial/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où la planter ?

La morelle noire pousse dans tous types de sol même pauvres ou calcaires. Elle n’a pas de préférence pour l’exposition, ensoleillée ou à mi-ombre, par contre elle redoute les régions à hivers rigoureux.

Quand la planter ?

La morelle noire se plantera de préférence au printemps dans les régions à hivers longs, mais en automne dans le Sud de la France. D’ailleurs, vous n’aurez pas besoin de la planter car elle s’installera toute seule à partir des graines disséminées par les passereaux.

Comment la planter ?

Si vous n’avez pas envie d’acheter de plants de morelle vendus en jardinerie, vous pourrez en prélever dans la nature ou chez un voisin.

Pour éviter d’enterrer son collet au moment de la plantation, utilisez une baguette posée sur le sol au-dessus du trou de plantation. Tassez bien la terre et arrosez copieusement (au moins deux arrosoirs de dix litres).

Culture et entretien de la morelle noire

Culture et entretien de la morelle noire

H. Zell/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Les seuls soins à prodiguer à la morelle noire sont des arrosages fréquents en période de sécheresse. Paillez son pied pendant l'été à l'aide compost ou de de chutes de gazon.

Maladies, nuisibles et parasites

À part les araignées rouges, très peu de parasites et de maladies osent affronter les alcaloïdes de ses feuilles qui font office de fongicides et d'insecticides naturels.

Multiplication de la morelle noire

Multiplication de la morelle noire

Adam Grubb and Annie Raser-Rowland/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Nous vous déconseillons de la multiplier dans votre jardin, car elle devient vite envahissante et fait partie des « pestes vertes » qui envahissent nos espaces verts, comme le buddleia. Contrairement à la morelle noire qui n'attirera que… les sorcières, ce dernier a le mérite de favoriser la venue des papillons.

Conseils écologiques

La morelle noire peut permettre la confection de purins aux propriétés fertilisantes et traitantes. Diluez dans dix litres d’eau de pluie un kilo de plantes fraîches et laissez macérer une semaine. Attention ça puire !

Un peu d’histoire…

La morelle noire a mauvaise réputation depuis le Moyen Âge, car selon la légende, elle était employée par les sorcières pour fabriquer des onguents et s'en badigeonner le corps pour rencontrer le diable. Ces onguents magiques avaient aussi la propriété de vous transformer en… loups-garous ! Les sorcières confectionnaient également avec leurs baies des confitures qui leur permettaient de communiquer avec les défunts. Cette réputation sulfureuse a freiné en Europe les recherches sur ses propriétés médicinales et alimentaires.

En Bohème, les feuilles de morelle sont mises dans le lit des bébés pour faciliter leur endormissement et en Afrique on frotte avec leurs baies les gencives des enfants qui percent leurs dents. Au siècle dernier, ses feuilles additionnées à celles de belladone, jusquiame, tabac et pavot entraient dans la composition du « baume tranquille », un tranquillisant à base de plantes, efficaces aussi contre les otites et les douleurs rhumatismales. En Afrique, ses feuilles sont consommées comme légumes… mais nous vous déconseillons de le faire sans avis médical !



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides