Bromelia

Bromelia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Bromélia

  • Nom(s) latin(s)

    Bromelia

  • Famille

    Broméliacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif | Plante à fruits décoratifs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    0,60 à 1 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda Serre chaude
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Haie Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Au sujet du bromélia, une confusion est courante sur la toile ou dans les livres : celle de faire un raccourci et de nommer bromélia toute plante appartenant à la famille des Broméliacées. En fait, les bromélias constituent un genre bien défini, plutôt méconnu et peu cultivé par les jardiniers, de cette famille qui lui doit pourtant son nom.

Le genre Bromelia appartient à la grande famille des Bromaliacées, des plantes tropicales terrestres, dont la plus populaire est l'ananas, ou épiphytes comme les tillandsias. Les bromélias comportent une cinquantaine d'espèces vivaces à feuillage persistant et à végétation rhizomateuse ou drageonnante. Ils poussent en larges colonies dans les zones boisées ou rocailleuses d'Amérique centrale, d'Amérique du Sud et des Antilles.

Les bromélias se caractérisent par une rosette de longues feuilles étroites et rigides dont les bords sont hérissés d'épines recourbées. Lors de la floraison, du centre de la rosette émerge un large et dense épi de fleurettes tubulaires rouge vif, violettes ou blanches entouré de bractées aux couleurs vives. Les fleurs sont suivies de baies jaunes contenant les graines.

Soyez patient : une rosette peut mettre plusieurs années pour fleurir. Chaque rosette ne fleurit qu'une seule fois, mourant ensuite lentement, en quelques mois, et laissant la place aux jeunes rejets. Ce caractère parthénocarpique (qui se forme sans fécondation) est partagé par tous les membres de la famille des Broméliacées.

La grande taille, supérieure à 1 m pour un étalement d'au moins autant, le caractère gélif et les épines redoutables des bromélias font qu'on les trouve rarement à la vente comme plante d'intérieur ou pour le jardin.

Bromelia balansae (Bromélia de Balansa) est une espèce terrestre sud-américaine relativement facile à se procurer via des échanges de graines et de rejets avec des passionnés de Broméliacées. De croissance rapide, ce bromélia forme une rosette qui peut dépasser 1 m d'envergure et dont le feuillage ressemble à celui de l'ananas. La couleur orange électrique à rouge vif des bractées entourant l'épi floral lui fait mériter son appellation de « Cœur de Feu ». Les longues feuilles vert vif, écailleuses au revers, sont équipées d'épines redoutables. En Amérique du Sud, ce bromélia est utilisé pour constituer des haies défensives impénétrables. Le long épi floral aux fleurettes mauves aux bractées blanches laisse la place à une grosse grappe de baies orange décorative de nombreux mois avant maturité.

Les bromélias peuvent être cultivés dans une serre tenue hors gel ou en pleine terre dans la région de l'oranger et sur le littoral atlantique où les gels sont rares et de courte durée. Ils supportent jusqu'à -2 °C.

Espèces de bromélia

Bromelia balansae (Argentine, Bolivie, Brésil, Colombie et Paraguay)

'Variegata'

Bromelia balansae (Argentine, Bolivie, Brésil, Colombie et Paraguay) 'Variegata'
  • Floraison : Bractées de couleur orange électrique à rouge vif entourant l'épi floral aux fleurettes mauves.
  • Végétation : Hauteur : 60 cm et Étalement : 80 cm. La variété 'Variegata' a un feuillage marginé de crème.
  • Utilisations : Pour haie défensive ou jardin sec.

Bromelia humilis (Vénézuéla)

--

Bromelia humilis (Vénézuéla) --
  • Floraison : Court épi bleu violet. Longue floraison.
  • Végétation : H : 30 cm et E : 60 cm. Rosette de longues feuilles épineuses. Bractées rouge pourpre.
  • Utilisations : Pour haie défensive, jardin sec ou potée.

Bromelia pinguin (Amérique centrale, Antilles, naturalisée en Floride)

--

Bromelia pinguin (Amérique centrale, Antilles, naturalisée en Floride) --
  • Floraison : Court épi rouge à bractées blanches. Fruit comestible.
  • Végétation : H : 1 m et E : 90 cm. Très épineux.
  • Utilisations : Pour haie défensive ou jardin sec. Fibre utilisée pour le cordage.

Plantation du bromélia

Plantation du bromélia

BotBln/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où le planter ?

Le bromélia apprécie les sols fertiles, légers, humifères, bien drainés et plutôt acides.

Offrez-lui une situation lumineuse en plein soleil ou à mi-ombre légère. Dans la serre, placez-le près d'une face exposée au sud. En été, sortez le bromélia en pot en lui épargnant les situations trop brûlantes.

Quand planter le bromélia ?

Mettez-le en pot ou en pleine terre en climat doux de préférence au printemps.

Comment le planter en pleine terre ?

En pleine terre, allégez le sol avec des cailloux ou des graviers (non calcaires) et du terreau de feuilles. Après plantation, paillez avec des copeaux d'ardoise, des galets, des tessons de terre cuite pour améliorer le drainage et éviter la pousse des mauvaises herbes : le désherbage autour des bromélias n'est pas une sinécure !

Comment planter le bromélia en pot ?

Choisissez un contenant percé de trous de drainage adapté à la croissance rapide de votre bromélia. Placez une couche de billes d'argiles au fond du pot pour améliorer le drainage. Utilisez un substrat adapté aux Broméliacées (mélange de terreau de feuilles, de tourbe et de sphaigne ou de substrat pour orchidée).

Manipulez la plante avec des gants, car ses épines sont redoutables !

Culture et entretien du bromélia

Culture et entretien du bromélia

Bocabroms/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Arrosage

En pleine terre : arrosez régulièrement et copieusement le premier été qui suit la plantation. Ensuite, le bromélia se contente de l'eau du ciel.

Culture en pot : utilisez de l'eau non calcaire à température ambiante. Si votre eau du robinet a un pH supérieur à 7, neutralisez le calcaire en plaçant de la tourbe un à deux jours dans un seau d'eau ou récupérez de l'eau de pluie.

Pendant la période de végétation, de mars à octobre, arrosez régulièrement le bromélia en laissant sécher la surface du substrat entre deux arrosages.

Diminuez les apports d'eau en automne et en hiver pour respecter le repos végétatif. Évitez juste au substrat de dessécher complètement.

Fertilisation

Elle est inutile en pleine terre hormis si le sol est très filtrant. Dans ce cas, apportez une couche de compost en début d'automne.

En pot, apportez un engrais liquide peu azoté tous les mois de mars à septembre. Réduisez de moitié les doses recommandées par le fabricant.

Hivernage

Le feuillage des bromélias de pleine terre sera protégé des gels prolongés par quelques épaisseurs de voile en non-tissé.

Les sujets en pot apprécient une température supérieure à 13-15 °C.

Rempotage

Rempotez en fin d'hiver tous les 2 ou 3 ans selon la croissance du bromélia. Surfacez dans l'intervalle.

Maladies, nuisibles et parasites

Les bromélias cultivés en pleine terre sont rarement malades ou parasités. Les sujets en pot peuvent être colonisés par des cochenilles farineuses.

Multiplication du bromélia

Multiplication du bromélia

Matthieu Sontag/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

La multiplication du bromélia se fait par division des rejets ou semis.

Division de rejets

Au printemps, coupez les rejets à l'aide d'un couteau aiguisé et désinfecté à l'alcool. Rempotez-les en godets individuels remplis d'un terreau de bouturage ou d'un mélange de terreau et d'un tiers de perlite. Mettez à l'étouffée sous sachet transparent les rejets sans racine pour faciliter leur enracinement qui peut prendre 1 à 2 mois. Placez les petites bromélias au chaud (20-25 °C) et à la lumière sans rayons directs du soleil.

Semis

Le semis est pratiqué pour se procurer des espèces introuvables sous forme de plantes dans le commerce.

Semez des graines fraîches de janvier à mars sur un mélange spécial semis, impérativement stérile. Attention, les graines des bromélias gardent leur capacité germinative seulement quelques mois, conservées à l'abri de l'humidité.

Couvrez le substrat avec un ou deux millimètres de tourbe qui pompera les excès d'eau et un peu de poudre de charbon de bois pour éviter la fonte des semis. Répartissez les graines et ne les couvrez pas : elles ont besoin de lumière pour germer. Humidifiez légèrement par vaporisation et placez la terrine à l'étouffée dans un sachet transparent en maintenant une chaleur de fond de 26-27 °C. La germination prend 2 semaines à 2 mois selon l'espèce semée.

Si le substrat semble un peu sec, humidifiez par le bas par capillarité en trempant la terrine dans de l'eau à température ambiante.

Dès l'apparition des premières feuilles, ôtez progressivement le sachet, car une bonne aération est nécessaire au développement des plantules. Lorsque les petits bromélias sont endurcis : supportant l'air ambiant, quelques variations de température et un ensoleillement plus direct, repiquez-les en pots individuels.

Conseils écologiques

La germination des graines de bromélias, et de broméliacées de manière générale, se fait à l'étouffée, à température élevée et sur un substrat humide. Les conditions idéales pour l'apparition de moisissures et de champignons qui peuvent rapidement décimer les premiers germes. Au premier signe de moisissure, ôtez le couvercle de la mini-serre ou le sachet transparent et placez la terrine une heure au soleil direct. Cela peut suffire à détruire les champignons microscopiques sans endommager les plantules et sans utiliser de fongicide !

Un peu d'histoire…

Le nom générique Bromelia a été donné par Linné en hommage au botaniste suédois Olof Ole Bromelius (1639-1705).

La découverte du Nouveau-Monde fut aussi l'occasion aux Européens de découvrir leur première Broméliacée : l'ananas que Christophe Colomb ramena à la reine Isabella d'Espagne en 1493. Ce fruit exotique s'invita alors à la table des rois d'Europe.

En 1754, Carl von Linné reconnaît 14 Bromaliacées pour lesquelles il définit deux genres : Bromelia et Tillandsia. L'ananas faisait alors partie des Bromelia.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides