Veronicastrum

Veronicastrum en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Veronicastrum

  • Nom(s) latin(s)

    Veronicastrum virginicum

  • Famille

    Scrophulariacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 2 m
  • Largeur à maturité

    0,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide
  • Densité

    3 au m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Verger Prairie Massif ou bordure Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Veronicastrum virginicum, de la famille des Scrophulariacées, fleurit en été, de juillet à septembre, voire octobre suivant le climat, en épis terminaux et axillaires de 20 cm de long. Ils sont composés de fleurettes tubulaires bleu lavande à étamines proéminentes. Le port de la plante est érigé. Les feuilles longues, étroites et rugueuses, vert foncé, regroupées par 3 à 9 en verticilles, disposés en étoiles le long des tiges, sont caduques. Suivant les variétés et le sol, la hauteur varie de 1,20 à 2 m. Les graines sont portées par de petites capsules ovales.

Originaire des États-Unis, elle habite les prairies fraîches, les berges des étangs, les fossés, lisières et prés inondables, en Virginie, au Dakota, au Nebraska, au Kansas, en Oklahoma, en Ontario, au sud du Texas et de la Floride, jusqu'aux états situés le long de la côte atlantique.

Proche des véroniques, Veronicastrum virginicum est plus vigoureux et vit beaucoup plus longtemps. C'est une plante majestueuse à découvrir sans attendre. Si elle est peu proposée en jardinerie, vous pouvez la trouver chez les pépiniéristes spécialisés en vivaces.

Sa silhouette élégante et altière, sa longue floraison et sa robustesse la prédisposent à de multiples emplois. Installez-la en fond de massif de vivaces, en plate-bande, en bordure d'allées, sans oublier le jardin bouquetier. Placez-la, en masse importante devant un massif d'arbustes à feuillage sombre ou pourpre. La disposition des épis lui confère une allure de candélabre géant, léger et peu encombrant au sol. C'est vraiment en grand nombre qu'elle a le plus d'allure. Plantez, si vous le pouvez, 5 pieds au minimum, toujours en quinconce pour avoir un bel effet. Malgré sa haute taille, elle ne craint pas le vent.

Associez-la à de grandes graminées, comme des miscanthus et à d'autres vivaces : angélique, Aruncus, astilbe, baptisia, eupatoire, salicaire, rudbeckia, soleil, pigamon, verveine de Buenos Aires…

Quand vous installez un véronicastrum, c'est pour des dizaines d'années : cette plante n'aime guère être dérangée. La division n'est donc pas nécessaire, sauf si vous désirez la multiplier.

Cette plante est superbe en hiver, lorsque le gel la brode. Ne la rabattez que début mars, lorsque les nouvelles pousses arrivent.

Espèces et variétés de véronicastrum

Veronicastrum virginicum

Espèce type

Veronicastrum virginicum Espèce type
  • Taille : Environ 1,40 m
  • Fleurs : Fleurs lavande.
  • Qualités : Ne craint pas le vent.

'Fascination'

Veronicastrum virginicum 'Fascination'
  • Taille : Entre 1,50 et 1,80 m.
  • Fleurs : Longs épis fins longs lilas de 20 à 25 cm.
  • Qualités : Avec sa silhouette architecturale, c’est la plus spectaculaire.

'Diane'

Veronicastrum virginicum 'Diane'
  • Taille : De 1,20 à 1,40 m.
  • Fleurs : Épis ultra-fins, blancs très doux, à peine rosés.
  • Qualités : Une teinte très élégante

'Album'

Veronicastrum virginicum 'Album'
  • Taille : De 1,20 à 1,40 m.
  • Fleurs : Fleurs blanches.

'Roseum'

Veronicastrum virginicum 'Roseum'
  • Taille : De 1,40 à 1,60 m.
  • Fleurs : Fleurs rose pâle.

'Pink Glow'

Veronicastrum 'Pink Glow'
  • Taille : 1,30 à 1,50 m.
  • Fleurs : Fleurs rose doux.

'Lavendelturm'

Veronicastrum virginicum 'Lavendelturm'
  • Taille : De 1,50 à 1,80 m.
  • Fleurs : Fleurs bleu lavande très pâle.
  • Qualités : Grande taille.

'Erika'

Veronicastrum 'Erika'
  • Taille : De 1,20 à 1,40 m.
  • Fleurs : Épis rose vif devenant pâle au fil des semaines.
  • Qualités : Couleur changeante.

'Springdew'

Veronicastrum 'Springdew'
  • Taille : 1 m, port évasé.
  • Fleurs : Fleurs blanches.
  • Qualités : Petite taille, port évasé.

Veronicastrum sibiricum

Espèce type

Veronicastrum sibiricum Espèce type
  • Taille : Entre 1,10 et 1,40 m.
  • Fleurs : Fleurs lavande.
  • Qualités : Originaire de Sibérie, de Chine et du Japon. Bonne tenue.

Plantation de véronicastrum

Plantation de véronicastrum

Anya Andreyeva/CC BY NC ND 2.0/Flickr

Où le planter ?

Plantez le véronicastrum au soleil ou à ombre légère, en bonne terre de jardin, fertile et fraîche, même humide, lourde et argileuse.

Cette plante, très rustique, peut être installée en toutes régions. Dans le midi, préférez une mi-ombre.

Quand planter le véronicastrum ?

Au printemps, entre mars et mai, ou en septembre et octobre.

Comment le planter ?

Espacez chaque pied de 40 à 60 cm. Dans un sol parfaitement nettoyé, faites un trou de trois fois le volume du contenant, en tout sens. Ajoutez une pelletée de compost à la terre d'origine. Rebouchez partiellement. Faites tremper le conteneur dans une cuvette d'eau pendant une heure. Dépotez, installez la plante, sans enterrer le collet. Rebouchez, tassez fortement. Arrosez abondamment. Paillez.

Culture et entretien de véronicastrum

Culture et entretien de véronicastrum

mwms1916/CC BY NC ND 2.0/Flickr

Arrosez régulièrement pendant les semaines qui suivent la plantation, puis en cas de sécheresse. Renouvelez le paillage régulièrement, pour conserver la fraîcheur, surtout fin juin avant l'arrivée de grosses chaleurs.

Dans les endroits très ventés, il peut être nécessaire de tuteurer le véronicastrum. Faites-le discrètement, car il n'y a rien de plus laid qu'un tuteurage trop lourd. Les branchettes de noisetier ou de saule se prêtent bien à cet emploi.

Apportez un peu de compost au début du printemps ou de l'automne.

Rabattez les tiges sèches en mars seulement, car elles sont très attractives tout l'hiver et habillent bien l'espace, surtout sous le givre et la neige.

Quand et comment cueillir le véronicastrum ?

Ces épis font de superbes bouquets. Cueillez des tiges de la taille que vous désirez quand les fleurettes commencent à s'ouvrir, le matin de bonne heure, avant que le soleil soit trop présent.

La conservation de véronicastrum

Pour conserver ce bouquet pendant une dizaine de jours, ôtez toutes les feuilles qui risquent de tremper dans l'eau du vase. Recoupez les tiges sous l'eau, à la longueur voulue, et mettez-les tout de suite en vase, dans une grande quantité d'eau. Renouvelez l'eau chaque jour, pour conserver ce bouquet pendant une semaine, voire dix jours.

Maladies, nuisibles et parasites

C'est une plante bien solide, éventuellement elle peut avoir une attaque d'oïdium, ce qui ne nuit pas à sa floraison. Si l'attaque est un peu trop virulente et nuit à la beauté de la plante, traitez avec du purin de prêle.

Multiplication de véronicastrum

Multiplication de véronicastrum

mwms1916/CC BY NC ND 2.0/Flickr

Les touffes n'ont pas besoin d'être divisées pour rester attractives, mais si vous désirez procéder à la multiplication, attendez que la plante ait au moins 3 ou 4 ans. Agissez en mars avril ou en octobre.

Sortez la souche à l'aide d'une fourche bêche. Séparez la touffe, à la bêche ou avec les mains, en prenant soin que chaque partie ait un départ de végétation.

Conseils écologiques

Abeilles, papillons et autres insectes pollinisateurs sont très friands du nectar des cette plante : installez-en à divers endroits du jardin, jusqu'au verger. Sans oublier le potager : les légumes qui y poussent aiment être accompagnés de plantes fleuries.

Pour lutter contre l'oïdium qui attaque parfois le veronicastrum, optez pour une décoction de prêle. La prêle, riche en silice, renforce la résistance des plantes aux maladies cryptogamiques : taches noires des rosiers, cloque du pêcher, rouille, oïdium, mildiou…

Agissez presque comme si vous faisiez une décoction pour vous, avec des plantes médicinales. Là, c'est une décoction de plantes au service d'autres plantes.

Un peu d’histoire…

On trouve cette plante parfois sous son ancien nom : Veronica virginica.

Veronicastrum est nommé par les anglophones 'Culver's root', 'Beaumont's Root' ou 'Bowman's Root'.

Le nom Veronicastrum vient de Veronica – en latin, vera, vraie, véritable, authentique, et du latin icona (du grec « eikon ») –, auquel est ajouté le suffixe astrum, pour astre, étoile. Virginicum, pour préciser l’origine de la plante, en Virginie.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides