Streptocarpus

Streptocarpus en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Streptocarpus, Primevère du Cap, Oreille d'éléphant

  • Nom(s) latin(s)

    Streptocarpus

  • Famille

    Gesnériacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,45 m
  • Largeur à maturité

    0,30 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Salle de bain Serre chaude Serre tempérée
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Streptocarpus fait partie de la famille des Gesnériacées qui comporte aussi les genres Gloxinia et Saintpaulia pour les plus connus. Il regroupe plus de 150 espèces d'annuelles, de vivaces et de sous-arbrisseaux, originaires de zones humides d'Afrique tropicale et méridionale ainsi que de Madagascar. On les nomme parfois 'primevères du Cap' en référence à l'origine sud-africaine de plusieurs espèces et à la ressemblance du feuillage avec celui du genre Primula. Les fleurs évoquent quant à elles celles des saintpaulias en version agrandie. L'appellation « oreille d'éléphant » est également utilisée pour les variétés à grandes feuilles.

Le genre Streptocarpus se subdivise en deux groupes ou sous-genres : les espèces acaules à feuille unique et mourant après la floraison (monocarpique), à plusieurs feuilles ou constituées d'une rosette de feuilles, et les espèces caulescentes que l'on nomme parfois Streptocarpella, à tiges charnues et ramifiées. Les fleurs de toutes ces espèces se ressemblent : elles sont réunies en petites grappes au sommet de hampes florales axillaires et présentent des corolles tubulaires à cinq lobes évasés. Les streptocarpus commercialisés sont généralement réservés à la culture à l'intérieur ou en serre chaude car ils nécessitent des températures supérieures à 10-15 °C. On cultive quelques espèces botaniques mais ce sont les variétés hybrides acaules qui sont les plus répandues et qui offrent la plus grande diversité de floraison.

L'espèce acaule Streptocarpus rexii offre une rosette de feuilles ovales, festonnées et gaufrées de 20 à 30 cm de longueur, qui évoquent le feuillage des primevères communes. La plante peut fleurir toute l'année produisant des hampes florales portant une ou trois fleurs lilas pâle griffées de violet sur ses lobes inférieurs. Cette espèce a été très utilisée pour les travaux d'hybridation qui ont donné naissance à de nombreux cultivars. Ces derniers offrent comme Streptocarpus rexii une rosette de feuilles vert moyen à vert foncé sans pétiole. Leurs fleurs en trompettes de 4 à 6 cm de diamètre déclinent de nombreux coloris allant du blanc pur au violet foncé en passant par toute une gamme de roses, de bleus, de mauves et de pourpres. Certaines variétés offrent des fleurs semi-doubles ou doubles tandis que d'autres sont parfumées.

Streptocarpus saxorum est une espèce caulescente dont les tiges charnues et ramifiées, au port lâche et retombant, peuvent atteindre une trentaine de centimètres. Ses petites feuilles ovales (2 à 3 cm de longueur) et gris-vert, sont opposées, épaisses et duveteuses. Leur revers offrent des nervures saillantes. La plante fleurit du printemps à l'automne, voire davantage dans de bonnes conditions de culture. Une nuée de fleurettes bleu mauve à gorge blanche (2 cm de diamètre) surmontent le feuillage au bout de longues et fines tiges axillaires. On le trouve parfois sous les noms de Streptocarpus caulescens ou Streptocarpella 'Concord Blue'.

Les streptocarpus constituent de belles potées à placer près des fenêtres est, ouest ou sud avec voilage, de la maison ou dans la partie ombragée d'une serre ou d'une véranda. Le Streptocarpus saxorum est parfait en suspension avec son port alangui et sa végétation gracieuse et vaporeuse.

Espèces et variétés de stretocarpus

Streptocarpus hybride

'Constant Nymph'

Streptocarpus hybride 'Constant Nymph'
  • Floraison : Grappes de 2 à 5 fleurs bleues à gorge crème (3 à 6 cm de diamètre). Stries violet foncé.
  • Végétation : Hauteur : 30 cm et Étalement : 60 cm. Rosette de longues feuilles lancéolées et soyeuses.
  • Qualités : Valeur sûre. Florifère.

'Lisa'

Streptocarpus 'Lisa'
  • Floraison : Fleurs rose corail.
  • Végétation : Comme ci-dessus.
  • Qualités : Florifère.

'Blushing Bride'

Streptocarpus 'Blushing Bride'
  • Floraison : Fleurs semi-doubles rose très pâle.
  • Végétation : --
  • Qualités : Florifère. Peu courante.

'Black Gardenia'

Streptocarpus hybride 'Black Gardenia'
  • Floraison : Fleurs doubles violettes.
  • Végétation : --
  • Qualités : Florifère. Peu courante.

'Bristol Smelly Cat'

Streptocarpus hybride 'Bristol Smelly Cat'
  • Floraison : Fleurs odorantes, mauves, griffées de violet à gorge tachée de jaune pâle.
  • Végétation : --
  • Qualités : Florifère et parfumée. Peu courante.

Plantation du streptocarpus

Plantation du streptocarpus

Al/CC BY NC ND 2.0/Flickr

Où le planter ?

Le streptocarpus apprécie une exposition lumineuse mais tamisée car il craint les rayons directs du soleil pouvant occasionner des brûlures et des décolorations du feuillage.

Côté substrat, il nécessite un terreau drainant, léger, humifère, fertile et plutôt acide (riche en tourbe).

Attention, la plante déteste les excès d'humidité, les courants d'air froids et les variations de températures brutales.

Quand planter le streptocarpus ?

Le streptocarpus est disponible à la vente pendant les périodes habituelles de floraison, du printemps jusqu'à l'automne. Si vous l'installez à l'extérieur, attendez que les températures nocturnes ne passent plus sous les 13-15 °C pour le faire.

Comment le planter ?

Conservez-le dans son contenant d'origine ou placez-le dans le pot de votre choix sans augmenter les dimensions. Un pot trop grand favorise le feuillage au détriment de la floraison. Vérifiez la présence indispensable des trous de drainage. Utilisez un terreau spécial plantes fleuries d'appartement de bonne qualité allégé avec de la perlite ou de la vermiculite.

Culture et entretien du streptocarpus

Culture et entretien du streptocarpus

amortize/CC BY NC SA 2.0/Flickr

Arrosage

Utilisez de l'eau non calcaire à température ambiante. Si votre eau du robinet a un pH supérieur à 7, neutralisez le calcaire en plaçant de la tourbe un à deux jours dans un seau d'eau ou récupérez de l'eau de pluie.

Pendant la période de végétation, de mars à octobre, arrosez régulièrement la plante pour garder un substrat frais, mais sans excès sous peine de voir pourrir le collet. Laissez légèrement sécher la surface du substrat pour éviter le sur-arrosage, plus néfaste que le sous-arrosage comme chez nombre de plantes d'intérieur ! Évitez de mouiller les feuilles qui peuvent se tacher ou pourrir. La meilleure façon d'arroser se fait par le bas en remplissant la soucoupe que vous videz au bout d'une heure. Dans les atmosphères sèches et chaudes, augmentez l'hydrométrie ambiante en plaçant le pot sur un plateau couvert de billes d'argile maintenues humides (ou dans un cache-pot garni d'un fond des mêmes billes d'argile humides).

En automne, diminuez la fréquence des arrosages. Pendant la saison hivernale, veillez seulement que le substrat ne dessèche pas si la plante est au repos dans une pièce fraîche à la température maintenue au dessus de 10 °C (sous 15 °C, elle ne fleurit plus et ne pousse plus). Si le streptocarpus continue de fleurir car il bénéficie d'une bonne luminosité et d'une température supérieure à 15 °C, encouragez par le maintien d'un substrat frais.

Fertilisation

De mai à début septembre, ajoutez un engrais liquide riche en potasse, tous les 15 jours à l'eau d'arrosage pour soutenir la longue floraison. Le meilleur engrais recommandé par les passionnés de streptocarpus est celui pour tomates ! Réduisez de moitié les doses indiquées par le fabriquant. Supprimez régulièrement à la base les hampes florales fanées (streptocarpus acaules) ou les fleurs avec leurs pédoncules (streptocarpus caulescents) pour éviter la fructification au détriment de la floraison.

Hivernage

Si vous souhaitez conserver votre streptocarpus qui a passé l'été dehors, ne tardez pas à le rentrer dans la véranda ou la maison. Dès que les températures nocturnes passent sous les 15-13°C, hivernez-le à l'intérieur. Une plante qui a souffert du froid ne se remet souvent pas de son déménagement à l'abri : ses fleurs tombent, son feuillage flétrit… il finit par pourrir.

Rempotage

Rempotez en fin d'hiver en prenant un contenant légèrement plus grand. Les racines des streptocarpus adorent être à l'étroit. Si la potée est grosse et que le volume de substrat a permis qu'il ne s'épuise pas trop rapidement, contentez-vous d'un rempotage tous les deux ans et d'un surfaçage dans l'intervalle.

Profitez du rempotage pour tailler les espèces caulescentes et les inciter à se ramifier, gage d'une floraison plus généreuse. Agissez avec précaution, les tiges cassent comme du verre.

Maladies, nuisibles et parasites

Les streptocarpus cultivés dans de bonnes conditions sont rarement malades. Ils peuvent toutefois être parasités par des pucerons, des aleurodes et des cochenilles farineuses qui se logent sous les feuilles.

Pensez à remédier aux causes avant d'agir sur les conséquences : les excès d'eau au niveau des racines, une luminosité trop faible ou une température trop basse peuvent provoquer le flétrissement des feuilles et ensuite leur pourrissement. Des gouttes d'eau ou trop de soleil direct causent des taches brunes sur les feuilles. Une mauvaise ventilation ou trop de froid peut entraîner une moisissure grise, le botrytis, sur les parties aériennes ou l'apparition de taches blanches circulaires signalant la présence d'oïdium (qui semble toucher surtout les hybrides à fleurs violet pourpre !).

Multiplication du streptocarpus

Multiplication du streptocarpus

Graeme Churchard/CC BY 2.0/Flickr

Bouturage de feuilles

La multiplication des streptocarpus acaules se fait au printemps par bouturage des feuilles au chaud et à la lumière, dans la maison ou la véranda.

Prélevez une belle feuille bien vert foncé que vous incisez au couteau bien aiguisé tout le long de la nervure centrale ou plusiers fois dans le sens de la largeur. Enterrez délicatement la base de ces boutures sous un centimètre de terreau de bouturage ou du substrat utilisé pour la plantation des streptocarpus. Vaporisez régulièrement le terreau pour qu'il reste frais sans être humide. S'il fait chaud et sec, placez à l'étouffée sous un sachet transparent. Les boutures manifestent des signes de reprise en un à deux mois. Attendez que les petites plantules aient des petites racines pour les repiquer en pot individuel.

Rappel : lorsque vous pratiquez à l'étouffée (sous plaque de verre ou sachet transparent), dès les signes de reprise, habituez les boutures à l'air ambiant en aérant progressivement le milieu jusqu'alors confiné. Pour cela, déplacez la plaque de verre ou percez peu à peu le sachet.

Bouturage de tiges

La multiplication des streptocarpus caulescents (à tiges) se fait par bouturage des extrémités de tiges au printemps. Utilisez un terreau de bouturage ou le substrat de plantation allégé de vermiculite, si ce n'est pas le cas. Enterrez les boutures de moitié (3 à 4 cm). Maintenez-les à l'étouffée et au chaud et à la lumière dans la maison ou la véranda.

Bouturage dans l'eau

Les tiges du Streptocarpus saxorum peuvent même être bouturées avec succès dans l'eau, toujours au chaud et à la lumière dans la maison. Repiquez ces boutures dans du terreau lorsque les racines font 4 à 5 cm.

Semis

Le semis en fin d'hiver ou au début du printemps se pratique pour multiplier des espèces peu courantes dans le commerce. Le semis des variétés hybrides ne donnent pas des sujets identiques au pied-mère. Les graines très fines sont réparties à la surface d'un terreau de semis bien tamisé sans être recouvertes car elles ont besoin de lumière pour germer. Vaporisez et couvrez la terrine avec une plaque de verre ou un plastique pour conserver l'humidité. Maintenez au chaud à une température optimale de 20-25 °C. Repiquez les plantules individuellement en début d'automne ou au printemps suivant.

Conseils écologiques

Lors du bouturage des streptocarpus, inutile de tremper les coupes de feuilles dans de la poudre d'hormones de bouturage car ces plantes contiennent naturellement assez d'hormones pour s'en passer. Par contre, un peu de cannelle en poudre sur les coupes favoriserait l'enracinement en prévenant le pourrissement.

Un peu d'histoire…

Le nom générique streptocarpus vient du grec στρεπτώ (strepto) qui signifie tordu et καρπός (karpos) qui veut dire fruit, allusion à la torsion de la gousse lors de la libération des minuscules graines.

En 1824, le premier streptocarpus est arrivé en Europe aux jardins botaniques royaux de Kew, à l'ouest de Londres, envoyé par Mr Bowie qui était chargé par Sa Majesté de récolter des végétaux en Afrique du Sud. On lui donna comme nom d'espèce rexii en hommage à George Rex, le propriétaire du lieu où fut récoltée la plante.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides