Stachys

Stachys en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Épiaire, Oreille d'ours

  • Nom(s) latin(s)

    Stachys

  • Famille

    Lamiacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,30 à 0,40 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    2 à 4 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Couvre-sol Massif ou bordure Rocaille
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

« Oreille d'ours », « oreille de lapin », « épiaire laineux »… autant de noms qui louent la grande douceur du feuillage duveteux de cette plante vivace. Celle-ci se présente en effet comme une touffe d'une quinzaine de centimètres de hauteur, aux rameaux étalés, un coussin aux feuilles persistantes, ovales, recouvertes d'un véritable duvet qui nuance leur coloris vert d'une teinte argentée.

En été des hampes florales, elles aussi duveteuses s'élèvent au dessus du feuillage portant de petites fleurs tubulaires, roses à mauves, enveloppées dans des bractées laineuses et regroupées en épis. Si l'esthétique de ces fleurs est discutable (certains jardiniers suppriment les hampes florales dès leur apparition, jugeant qu'elles déparent la silhouette de la plante) il est à retenir qu'elles ont l'intérêt d'être nectarifères et d'attirer les abeilles et les papillons.

S'accommodant, et même appréciant, les sols pauvres et caillouteux (ceux qui composent les talus ou autres endroits difficiles à fleurir), l'épiaire laineuse est rustique (elle accepte des températures allant jusqu'à -28°C) et supporte parfaitement les embruns et autres conditions des bords de mer. Cette plante basse orne ainsi, avec élégance, tous les jardins en servant de bordure ou de couvre-sol. Le coloris et la texture très doux de l'oreille d'ours lui permettent de servir d'écrin aux plantes aux coloris pastel (ancolies, gauras, géranium…) ou bien, au contraire, au fleurs aux couleurs éclatantes (crocosmias, cosmos sulphureus, lobélie…)

Espèces et variétés de Stachys

Lorsque l'on parle d'épiaires on pense bien souvent à l'oreille d'ours qui se décline en quelques variétés. On méconnaît souvent les autres épiaires (Stachys) qui pourtant se distinguent par une très belle floraison. Des plantes à découvrir donc.

Oreille d'ours, Épiaire laineux (Stachys byzantina)

'Big Ears' (syn : 'Comtesse Helen Von Stein', aussi surnommée « Oreille de lapin »

Oreille d'ours, Épiaire laineux (Stachys byzantina) 'Big Ears' (syn : 'Comtesse Helen Von Stein', aussi surnommée « Oreille de lapin »
  • Description : Amples feuilles (jusqu'à 20 cm de long) grisées, épaisses et particulièrement douces au toucher.
  • Hauteur : 60 cm
  • Floraison : En juin-juillet.

'Primrose Heron'

Stachys 'Primrose Heron'
  • Description : Feuillage duveteux et d'un étonnant coloris doré et patiné.
  • Hauteur : 50 cm
  • Floraison : En juin-juillet.

'Coton Boll' ou 'Sheila Mac Queen'

Stachys 'Coton Boll' ou 'Sheila Mac Queen'
  • Description : Doit son nom à ses inflorescences, regroupées en très courts épis particulièrement laineux.
  • Hauteur : 50 cm
  • Floraison : En juin-juillet.

'Silver Carpet'

Oreille d'ours, Épiaire laineux (Stachys byzantina) 'Silver Carpet'
  • Description : Superbe tapis de feuilles argentées. Supporte assez bien les endroits ombragés où elle compose un intéressant couvre-sol.
  • Hauteur : 15 cm
  • Floraison : Ne fleurit pas (ou presque pas).

Grande bétoine, bétoine à grandes fleurs (Stachys macrantha, syn. S. grandiflora ou S. spicatha)

Espèce type

Grande bétoine, bétoine à grandes fleurs (Stachys macrantha, syn. S. grandiflora ou S. spicatha) Espèce type
  • Description : Forme un coussin de feuilles caduques, cordiformes allongées, crénelées. Pousse en sol ordinaire, au soleil ou à mi-ombre. Fait merveille au premier plan d'un massif.
  • Hauteur : 50-60 cm
  • Floraison : Courts épis de fleurs rose vif en juin-juillet.

'Superba'

Grande bétoine, bétoine à grandes fleurs (Stachys macrantha, syn. S. grandiflora ou S. spicatha) 'Superba'
  • Description : Spectaculaire ! Forme une touffe très dense.
  • Hauteur : 50-60 cm
  • Floraison : Fleurs beaucoup plus grandes que celles de l'espèce type, d'un magnifique rose pourpre violacé très lumineux. En juin-juillet.

'Rosea'

Stachys 'Rosea'
  • Description : Séduit par le camaïeu de rose qu'offrent ses épis floraux, du fuchsia des boutons au pastel des fleurs épanouies.
  • Hauteur : 50-60 cm
  • Floraison : En juin-juillet.

Bétoine officinale, Épiaire officinale (Stachys officinalis)

Espèce type

Bétoine officinale, Épiaire officinale (Stachys officinalis) Espèce type
  • Description : Touffe dense de feuilles obtuses, allongées, crénelées et gaufrées. Spontanée en Europe.
  • Hauteur : 60 cm
  • Floraison : En juillet-août, grands épis de fleurs d'un beau rose magenta.

'Alba'

Stachys 'Alba'
  • Description : Comme le type.
  • Hauteur : Comme le type.
  • Floraison : Fleurs blanches.

'Pink Cotton Candy'

Stachys 'Pink Cotton Candy'
  • Description : Comme le type.
  • Hauteur : Comme le type.
  • Floraison : Charmant rose bonbon.

Bétoine du Texas (Stachys coccinea)

Espèce type (surnommée « Scarlet hedgnettle » = ortie des haies écarlate)

Bétoine du Texas (Stachys coccinea) Espèce type (surnommée « Scarlet hedgnettle » = ortie des haies écarlate)
  • Description : Pousse dans les canyons et au bord des cours d'eau du sud-ouest des États Unis. Semi-arbustive, formant une touffe dressée, élancée au feuillage vert, dentelé et duveteux.
  • Hauteur : 60 cm
  • Floraison : Multitude d'épis de fleurs d'un rouge flamboyant de mai à septembre. Très goûtée des colibris qui raffolent de son nectar dans son pays d'origine.

Plantation de l'épiaire (Stachys)

Plantation de l'épiaire (<em>Stachys</em>)

Patrick Standish/CC BY 2.0/Flickr

Où la planter ?

Cette plante est très tolérante sur la nature du sol. Même si elle préfère les terrains secs, pierreux et pauvres, elle s'épanouit dans toute terre de jardin à condition que celle-ci soit bien drainée.

L'épiaire laineuse apprécie le plein soleil mais pousse également à la mi-ombre.

Quand et comment planter l'épiaire ?

Comme tous les plants de vivaces commercialisés en godet, ceux de Stachys peuvent être installés en pleine terre toute l'année, en dehors des périodes de gel et de canicule. Toutefois mieux vaut installer ce végétal au printemps et ce tout particulièrement dans les régions aux automnes humides.

Plantez les épiaires en veillant à ne pas enterrer le collet et espacez les plantes de 40 à 50 cm.

Culture et entretien de l'épiaire

Culture et entretien de l'épiaire

John Powers/CC BY SA 2.0/Flickr

L'épiaire, très peu exigeante, n'a presque pas besoin d'entretien. En effet, parfaitement résistante à la sécheresse, elle ne demande pas d'arrosage. On évitera également de lui apporter toute forme de fertilisation.

Ses rhizomes traçant lui permet de s'étendre au fil du temps, sans jamais devenir envahissante toutefois. L'épiaire laineuse forme ainsi un couvre-sol qui limite efficacement la croissance des mauvaises herbes.

L'entretien de cette plante se limite donc à supprimer les hampes défleuries et, si nécessaire, à retirer en fin d'hiver les quelques feuilles qui auraient pu être abîmées par le gel.

Maladies, parasites et nuisibles

Cette plante ne subit pas d'attaques de maladies ni de ravageurs. Elle n'a donc aucun besoin de traitement.

Multiplication des Stachys

Multiplication des <em>Stachys</em>

Esther Westerveld/CC BY 2.0/Flickr

Rien de plus facile que de multiplier l'épiaire : il suffit de prélever, à l'aide d'une fourche-bêche, quelques pousses à l'extrémité de la touffe. Ou bien de repiquer quelques plants issus de semis spontanés. Pratiquez de préférence à la sortie de l'hiver.

L'épiaire laineuse peut aussi se semer, en mai-juin, dans des terrines, à 15 °C.

Conseils écologiques

Parce qu'elles accueillent une grande diversité d'insectes, d'oiseaux et autres animaux indigènes, il est toujours conseillé d'implanter le plus possible de plantes sauvages dans le jardin. Bétoine des bois (Stachys sylvatica), Épiaire des marais (Stachys palustris), bétoine officinale (Stachys officinalis)… plusieurs stachys poussent spontanément dans les campagnes françaises. N'hésitez donc pas à la repiquer au pied d'une haie, dans un massif : elles orneront le jardin de leurs fleurs en attirant une foule d'auxiliaires.

Un peu d'histoire…

La bétoine officinale est connue depuis l'Antiquité pour ses vertus médicinales. Elle a même longtemps été considérée comme une grande panacée du Moyen-Âge. On considérait ainsi qu'elle permettait de lutter contre pas moins de 47 maladies ! Et il était alors courant de lui attribuer des vertus magiques. Ainsi la célèbre école de Saverne , reprenant les écris de Pline, affirmait que les serpents ne pouvaient franchir un cercle constitué par des tiges de bétoine officinale. Ses feuilles, séchées, étaient utilisées comme ersatz de tabac ; elles provoquaient des éternuements censés dégager le cerveau.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides