Laurier du Portugal

Laurier du Portugal en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Laurier du Portugal

  • Nom(s) latin(s)

    Prunus lusitanica

  • Famille

    Rosacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre feuillu

    Arbuste ▶ Arbuste Feuillu

Esthétique

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
    Conique ou pyramidal
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    5 à 10 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Bosquet ou forêt Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Dans les Prunus, deux catégories sont privilégiées dans nos jardins : les espèces caduques à fleurs ou à fruits, et les persistantes qui servent de brise-vent, d'ornement pendant les mois d'hiver et de bosquet pour garnir les endroits un peu difficiles à végétaliser dans le jardin. Les haies sont les premières à bénéficier de cette deuxième catégorie, en particulier avec le laurier palme (également connu sous le nom de laurier-cerise) qui depuis une trentaine d'années a été largement employé à cet usage, souvent à tort.

Le laurier du Portugal, Prunus lusitanica, a lui toujours été considéré plutôt comme un arbuste d'ornement, formant il est vrai de belles haies mais à croissance lente, ce qui l'a relégué au second plan derrière son cousin le laurier palme. Cette utilisation n'est en réalité pas conseillée si la taille d'entretien n'est pas suivie de façon rigoureuse chaque année, ou s'il n'est pas accompagné par des espèces buissonnantes plus petites car l'arbuste devient inexorablement un petit arbre au fil des ans, avec un tronc assez épais.

Les feuilles de Prunus lusitanica sont d'un joli vert foncé brillant, ovales et dentelées, portées de façon alterne sur des tiges rougeâtres. Cela lui donne un attrait décoratif supplémentaire. L'arbuste atteint 6 à 10 m de haut pour un étalement de 3 à 4 m tant qu'il garde son port buissonnant. On peut le conserver dans cette forme par la taille.

La floraison mellifère du laurier du Portugal (Prunus lusitanica) s'épanouit en mai-juin en petites fleurs blanches odorantes regroupées en épis. Elle est suivie par des fruits charnus, non comestibles, qui du rouge vif tournent au noir à maturité. Ils sont par contre appréciés des oiseaux.

Rustique jusqu'à -15 °C environ, l'arbuste préfère les climats moins rigoureux mais s'acclimate toutefois assez bien et reste peu exigeant. Son écorce est gris foncé.

Ce laurier du Portugal s'emploie judicieusement en isolé, dans un angle de palissade par exemple, en lisière de bosquet arboré ou en haie touffue associé à d'autres espèces. On peut le conduire sur tronc pour composer tout autour un massif vivace aux fleurs estivales de façon à créer un point d'appel pour les abeilles qui ainsi du printemps jusqu'en fin d'été viendront visiter l'endroit. Comme il supporte bien la taille, il peut également être formé en topiaire.

Espèces et variétés de laurier du Portugal

L’espèce Prunus lusitanica est aussi nommée Prunus laurocerasus lusitanica. Elle fait donc partie de la catégorie des Prunus laurocerasus vendus de façon courante pour l’ornement des jardins.

Prunus lusitanica

Espèce type

Prunus lusitanica Espèce type
  • Floraison : Floraison mellifère en mai-juin, suivie de baies rouges puis noires, non comestibles.
  • Végétation : Arbuste touffu quand il est jeune, croissance lente. Feuillage vert foncé porté par des tiges rougeâtres. Atteint 6 à 10 m à maturité en devenant un petit arbre.
  • Qualités : Ses feuilles assez longues, fines et pointues d’un beau vert brillant sont décoratives. L’arbuste attire les abeilles et insectes butineurs au printemps.

'Angustifolia', syn. 'Myrtifolia'

Prunus lusitanica 'Angustifolia', syn. 'Myrtifolia'
  • Floraison : Floraison identique au type, en épis de petites fleurs blanches mellifères suivies de baies non comestibles.
  • Végétation : Port plus pyramidal que l’espèce type, feuillage vert. Atteint 3 à 4 m de haut en 10 ans et 2 m de large environ.
  • Qualités : Végétation compacte même sans taille. Espèce idéale pour former des cônes.

'Selection' (obtention pépinières Minier)

Laurier du Portugal 'Selection' (obtention pépinières Minier)
  • Floraison : Nombreux épis de fleurs blanches suivies par des fruits non comestibles.
  • Végétation : Feuillage vert bien brillant.
  • Qualités : Floraison beaucoup plus attractive que sur les autres variétés, et port pyramidal très dense.

'Variegata'

Prunus lusitanica 'Variegata'
  • Floraison : Floraison blanche suivie de baies non comestibles.
  • Végétation : Feuillage panaché de blanc crème. Croissance plus lente que le type et port élancé.
  • Qualités : Le feuillage panaché éclaire davantage les haies et compositions arbustives persistantes.

Semis et plantation de laurier du Portugal

Semis et plantation de laurier du Portugal

Donaleen/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

Le laurier du Portugal, Prunus lusitanica, préfère les situations ensoleillées.

Il accepte de nombreux types de sols, et pousse bien en sol neutre. Il supporte aussi les terrains légèrement calcaires mais pas trop. Un terrain frais et bien drainé est le meilleur endroit.

Quand planter le laurier du Portugal ?

La plantation se fait soit au printemps de mars à fin mai, donc avant les chaleurs estivales et après le gel hivernal, soit en fin d'été en septembre-octobre pour laisser les racines s'installer avant qu'il ne fasse très froid.

Comment le planter ?

On plante le plus souvent les formes topiaires en pot. Dans ce cas, il faut choisir un bac de grande taille (au minimum 50 × 50 cm) afin que l'arbuste puisse développer ses racines dans une profondeur de terre suffisante. Quand c'est possible, un mélange de terreau et de bonne terre de jardin est la meilleure option. Sinon la plantation se fait dans un terreau enrichi.

En pleine terre, la distance de plantation à respecter par rapport aux autres arbustes est d'au moins 1,50 m, en haie espacez au minimum les pieds de 1 m.

Culture et entretien de Prunus lusitanica

Culture et entretien de <em>Prunus lusitanica</em>

flipsockgrrl/CC BY NC SA 2.0/Flickr

Épandez un paillis organique au pied de l'arbuste après la plantation.

Arrosez régulièrement pendant la première année de plantation, du printemps à l'automne et quand il fait très sec en hiver. L'arbuste est persistant, il a donc également besoin d'eau en hiver. Si les feuilles s'affaissent, c'est que le sol est trop sec. Ensuite quand il s'est bien installé, il se contente des pluies de la saison froide sans demander d'arrosage à cette période de l'année sauf quand il est cultivé en bac car le volume de terre n'est pas suffisant pour retenir l'eau assez longtemps.

En bac, l'arrosage doit donc toujours être régulier. Un apport d'engrais organique chaque printemps est également nécessaire. Pour les formes topiaires, un deuxième apport d'engrais peut s'effectuer en fin d'été pour mieux nourrir la plante.

Taille de laurier du Portugal

Quand tailler ?

La taille de fin d’hiver est souvent la plus recommandée, mais elle a l’inconvénient de supprimer la floraison. Cette taille concerne en particulier les formes topiaires sur lesquelles on privilégie toujours la forme et le feuillage au détriment de la floraison.

Si l’on veut conserver la floraison, il vaut mieux tailler en fin d’été, avant que les températures ne baissent de trop pour laisser les plaies de coupe se cicatriser avant l’hiver.

Comment tailler ?

Pour les formes topiaires, on rééquilibre la silhouette en fonction de la forme voulue. Pour les haies, la taille supprime les pousses au sommet afin que l’arbuste se ramifie davantage en conservant un port buissonnant.

Quand on laisse l’arbuste sans taille, il prend de lui-même une forme naturelle arborée au fil des ans.

Maladies, nuisibles et parasites

L'otiorrhynque, un coléoptère noir moucheté de jaune de la famille des charançons, fait des ravages sur le feuillage en le découpant. La forme arrondie des découpes est caractéristique, et si ce parasite n'est pas éliminé, il peut dévorer par petits bouts les feuilles entières. Il agit la nuit, ce qui n'est pas évident pour pouvoir le repérer. Les plus gros dégâts sont occasionnés par les larves qui s'enterrent dans le sol et dévorent les racines de l'arbuste. Un traitement à base de nématodes élimine les larves. En secouant l'arbuste le soir après avoir placé une bâche au sol, on peut aussi récupérer les insectes adultes pour les éliminer dans de l'eau savonneuse.

Il est aussi possible de s'en débarrasser en favorisant leurs prédateurs (carabes), tout en nourrissant régulièrement l'arbuste pour qu'il résiste aux attaques.

Multiplication de laurier du Portugal

Multiplication de laurier du Portugal

Jon Sullivan/CC BY NC 2.0/Flickr

Le bouturage s'effectue en été ou fin d'été, à partir de tiges semi-aoûtées ou aoûtées.

Prélevez 20-25 cm des parties terminales de jeunes tiges semi-lignifiées ou lignifiées pour les replanter dans un terreau léger après avoir recoupé la base en biseau au-dessous d'un œil et enlevé les feuilles du bas. Vous pouvez tremper cette base dans une poudre d'hormone pour favoriser l'enracinement. Gardez les boutures hors gel et arrosez régulièrement jusqu'au printemps suivant où vous les transplanterez en pleine terre au jardin.

Conseils écologiques

La lutte écologique contre les insectes parasites ne peut s'effectuer que lorsque l'on arrête totalement l'emploi des pesticides. Il est vrai que les dégâts peuvent au départ être conséquents, mais ensuite un équilibre s'établira entre parasites et prédateurs de ces derniers parmi lesquels vous pourrez trouver les oiseaux qui reviendront alors en plus grand nombre.

Cela demande donc un peu de patience et de travail pour déjà éliminer manuellement les parasites et surveiller la progression des choses. Mais dès la deuxième année, les oiseaux seront plus nombreux pour vous aider.

Un peu d’histoire…

Cet arbuste ou petit arbre pousse de façon sauvage au Portugal (lusitanica signifie venant du Portugal), il y est endémique et fait partie des espèces forestières de la façade océanique de ce pays. Il pousse aussi au nord-ouest de l’Afrique et aux Açores.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides