Gloxinia

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Gloxinia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Gloxinia, Gloxinia des fleuristes, Gloxinia élégant

  • Nom(s) latin(s)

    Gloxinia speciosa, Sinningia speciosa

  • Famille

    Gesnériacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 0,30 m
  • Largeur à maturité

    0,15 à 0,30 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Difficile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide Sol sec

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda
  • Utilisation extérieure

    Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le gloxinia des fleuristes, du genre Sinningia, appartient à la famille des Gesnériacées. Il est originaire du Brésil. On le nomme aussi gloxinia ou gloxinia élégant.

C’est une plante vivace à tubercule qui mesure environ 0,30 m de hauteur et d’étalement. Ses feuilles caduques d’un vert foncé sont épaisses, duveteuses, larges et ovales. La floraison apparaît l’été, après cinq mois environ de culture, donnant des fleurs en forme de longue cloche disposées en bouquets, aux corolles parfois ondulées ou gaufrées. Si les fleurs sont à l’origine violettes, pourpres, bleues ou blanches, certains hybrides produisent des fleurs bicolores, tachetées, tigrées ou rayées d’une couleur foncée sur un fond clair. Le tubercule du gloxinia est semblable à une boule aplatie d’où partent les tiges depuis le haut et les racines filiformes depuis les bords.

Le gloxinia n’est pas rustique. Il se cultive en pot, en intérieur, en serre et véranda.

La plante est robuste et peut vivre une bonne dizaine d’années, si on lui apporte les soins de base.

Espèces et variétés de gloxinia

Le genre Sinningia comprend une vingtaine d’espèces de plantes tubéreuses, dont l’espèce Sinningia speciosa ou Gloxinia speciosa, est la plus connue. Il ne faut pas la confondre avec le genre Gloxinia qui regroupe un petit nombre de plantes à rhizomes écailleux souterrains et qui appartient aussi à la famille des Gesnériacées.

Le tableau ci-dessous présente les espèces les plus répandues, intéressantes pour leurs diversités.

Gloxinia élégant, Gloxinia des fleuristes (Sinningia speciosa)

 Gloxinia élégant, Gloxinia des fleuristes (Sinningia speciosa)
  • Tiges et feuilles : Tiges couvertes d’un duvet de poils fins et courts. Elles peuvent atteindre 30 cm de hauteur. Feuilles vert foncé et teintées de rouge en dessous. Elles sont charnues, duveteuses, ovales et larges, garnies de festons. Elles font 20 cm de long pour 15 cm de large.
  • Fleurs : Entre 1 et 3 hampes florales se dressent à l’angle des feuilles supérieures. Chaque hampe porte une fleur pendante, rouge, bleue, violette ou blanche qui peut avoir des rayures jaunes ou blanches.
  • Qualités : Espèce la plus connue, qui donne naissance à de très nombreux hybrides, aux fleurs souvent plus colorées et aux feuilles plus grandes. C’est le cas des variétés 'Keller' ou 'Challenger'. Elle fleurit l’été pendant 2 mois, puis se repose pendant près de 6 mois.

Sinningia cardinal (Sinningia cardinalis ou Reichsteneria cardinalis)

 Sinningia cardinal (Sinningia cardinalis ou Reichsteneria cardinalis)
  • Tiges et feuilles : Tiges dressées, vert moyen, recouvert d’un duvet blanc fin. Elles peuvent atteindre 25 cm de hauteur. Feuilles ovales, garnies de festons et couvertes d’un duvet de poils fins et courts. Elles font de 8 à 15 cm de long pour 5 à 12 cm de large.
  • Fleurs : Fleurs rouge cardinal ou rouge sang, en bouquets, avec 5 lobes. Les deux lobes supérieurs de la fleur sont soudés et forment une sorte de visière au-dessus des autres lobes.
  • Qualités : Elle fleurit à l’automne pendant 3 mois puis se repose sur une courte durée.

Edelweiss du Brésil (Sinningia leucotricha ou Reichsteneria leucotricha)

 Edelweiss du Brésil (Sinningia leucotricha ou Reichsteneria leucotricha)
  • Tiges et feuilles : Tiges dressées, vert tendre, recouvertes de duvet blanc. Elles peuvent atteindre 25 cm de hauteur. Feuilles vert tendre, recouvertes d’un duvet blanc, disposées en étoiles en haut de la tige. Elles font 15 cm de long pour 10 cm de large.
  • Fleurs : Fleurs en cylindres, roses ou oranges, en bouquets, avec 5 lobes.
  • Qualités : Elle fleurit en été ou à l’automne pendant 2 mois puis se repose sur une courte durée.

Sinningia miniature (Sinningia pusilla)

Gloxinia Sinningia miniature ( Sinningia pusilla )
  • Tiges et feuilles : Tiges de 1 cm de long. Feuilles rondes, garnies de festons. Elles font 1 cm de diamètre.
  • Fleurs : Fleurs en forme de trompette, violettes ou bleu lavande à gorge blanche.
  • Qualités : Espèce minuscule, très cultivée. Elle donne naissance à de très nombreux hybrides miniatures aussi. Se cultive bien en terrarium. Connaît une croissance rapide. Espèce très florifère qui fleurit sans cesse.

Sinningia regina

Gloxinia  Sinningia regina
  • Tiges et feuilles : Tiges pourpres, couvertes d’un duvet de poils fins et courts. Elles peuvent atteindre 20 cm de hauteur. Feuilles légèrement bleutées. Elles sont duveteuses, ovales et dentées. Elles font entre 10 et 20 cm de long pour 10 à 15 cm de large.
  • Fleurs : Entre 4 et 6 hampes florales se dressent à l’angle des feuilles. Chaque hampe porte une fleur pendante, violette à gorge pourpre.
  • Qualités : L’espèce fleurit à la fin de l’été, puis se repose pendant près de 6 mois.

Plantation du gloxinia

Plantation du gloxinia

Où le planter ?

Le gloxinia aime les terreaux légers adaptés à ses racines filiformes, légèrement acides et drainés. Utilisez un terreau pour plantes fleuries, de la terre de bruyère, ou préparez un mélange 1/3 de tourbe, 1/3 de sphaigne et 1/3 de perlite fine.

Il a besoin d'ombre ou de mi-ombre. S'il faut lui éviter le soleil, il a néanmoins besoin d'être placé dans un espace clair. Placez votre gloxinia à quelques mètres (2 ou 3 m) d'une fenêtre orientée à l'est.

Une culture en serre ombragée lui correspond bien. Veillez à ce que la température ne descende pas en dessous de 18 °C, notamment la nuit. Idéalement, maintenez une température comprise entre 18 et 22 °C.

Quand planter le gloxinia ?

Installez dans votre pièce entre le mois de mars et le mois de juin.

Comment le planter ?

Choisissez des pots peu profonds, en plastique :

  • Préparez des caissettes remplies de tourbe humide.
  • Plantez les plants puis placez les caissettes dans une pièce de 21 °C.
  • Laissez grandir les plants jusqu'à ce qu'ils atteignent 5 cm de hauteur.
  • Dégagez-les délicatement et préparez des pots de 12 cm de diamètre remplis de terreau léger.
  • Plantez chaque plant séparément en veillant à placer le haut du tubercule au ras du terreau.
  • Humidifiez la terre sans détremper le pied de la plante.
  • Ajoutez une soucoupe de graviers humides sous le pot, afin de créer une humidité favorable à la plante.

Bon à savoir : vous pouvez ajouter une couche de charbon de bois ou de sable grossier à la surface du terreau, afin d'éviter la pourriture du collet.

Culture et entretien du gloxinia

Culture et entretien du gloxinia

Joe Shlabotnik/CC BY 2.0/Flickr

Arrosez modérément mais régulièrement 1 fois par semaine, afin de maintenir le terreau humide pendant toute la période de croissance de la plante. Ensuite, diminuez lorsque les feuilles commencent à jaunir. Ne laissez pas d'eau stagner dans les soucoupes. N'utilisez pas d'eau froide.

Bon à savoir : il est possible d'arroser par capillarité. Il s'agit de placer une mèche dont une partie trempe dans un réservoir d'eau et l'autre réside dans le terreau.

Après la floraison, le gloxinia doit se reposer. Gardez les tubercules au sec lorsque tous les organes aériens sont morts. Placez le pot dans un endroit sombre autour de 15 °C.

Faites un apport d'engrais soluble toutes les semaines, pendant toute la durée de la floraison.

En été, le gloxinia ne doit pas avoir trop chaud. Il faut augmenter l'humidité et bien laisser l'air circuler autour de la plante. Vous pouvez sortir vos pots, en veillant à les protéger du soleil direct.

Ne rempotez pas le gloxinia chaque année, car ses racines peuvent rester un peu serrées. Préférez le printemps pour réaliser le rempotage.

Taille du gloxinia

Pas de taille nécessaire. Supprimez simplement les feuilles et les fleurs fanées au fur et à mesure.

Maladies, nuisibles et parasites

Le gloxinia est sujet aux attaques de thrips, de minuscules insectes ailés, qui envahissent les feuilles par temps sec et chaud. Celles-ci changent de teinte, deviennent argentées, sèchent et meurent. En prévention, bassinez le feuillage régulièrement. En traitement, vaporisez un mélange de savon noir, d'huile végétale de neem et de décoction d'ail. Si l'invasion est très forte, utilisez du pyrèthre ou de la roténone. Il est préférable après une telle attaque de rempoter votre plante avec du nouveau terreau.

Attention aussi aux pucerons qui s'installent lorsque l'atmosphère est trop sèche. Enlevez les feuilles trop infestées et augmentez l'humidité de l'air. Si les insectes persistent, vaporisez un insecticide systémique.

Le gloxinia est sensible à l'oïdium qui recouvre d'un duvet gris blanc et gluant les feuilles et les tiges. Celles-ci se recourbent et finissent par mourir. Un excès d'humidité favorise son développement. Aérez la plante en enlevant quelques feuilles et traitez avec du soufre mouillable ou un fongicide du type carbendazine, triforine ou du bupirimate.

Multiplication du gloxinia

Multiplication du gloxinia

anneheathen/CC BY NC ND 2.0/Flickr

Le gloxinia se multiplie par semis, par division et par bouturage.

Semis

Procédez aux mois de février ou de mars :

  • Préparez des caissettes remplies de tourbe humide.
  • Semez les graines fines en les espaçant bien, puis placez les caissettes dans une pièce de 21 °C, à une lumière tamisée.
  • Vaporisez la surface avec de l'eau à laquelle vous pouvez mélanger un fongicide pour éviter la pourriture du collet des futurs sujets.
  • Recouvrez avec un couvercle plastique transparent.
  • Laissez germer et attendez que deux paires de feuilles se développent.
  • Préparez des pots de 6 cm de diamètre remplis de terreau léger et placez chaque plantule dans un pot séparé.
  • Laissez repartir la végétation puis placez vos pots à une température de 18 °C.
  • Rempotez les sujets qui en ont besoin et cultivez comme des sujets adultes.

Division des tubercules

Procédez au mois de mars :

  • Dégagez le gloxinia de son pot et séparez les tubercules à l'aide d'un couteau propre et tranchant.
  • Préférez des fragments ayant 1 ou 2 pousses.
  • Enduisez les plaies de poudre de charbon de bois ou encore de fleur de soufre.
  • Préparez des pots remplis de terreau adapté et rempotez chaque fragment séparément.
  • Arrosez très modérément et cultivez ensuite comme des sujets adultes.

Bouturage de feuille

Procédez entre le mois de mars et le mois de septembre.

  • Choisissez une belle feuille, suffisamment développée, encore jeune et non abîmée.
  • Détachez-la avec son pétiole à l'aide d'un sécateur bien propre.
  • Incisez les nervures principales à l'aide d'un couteau propre.
  • Coupez le pétiole pour qu'il ne mesure plus que 1 cm.
  • Préparez une caissette remplie d'un mélange 1/3 de terreau, 1/3 de tourbe et 1/3 de perlite fine.
  • Placez la feuille à plat sur le terreau et fixez-la avec du fil de fer ou des épingles à cheveux.
  • Laissez tremper la caissette pendant toute une nuit, puis faites-la égoutter une journée.
  • Recouvrez ensuite avec un couvercle plastique transparent ou une plaque de verre et placez la caissette à la lumière, sans toutefois l'exposer aux rayons directs du soleil.
  • Au bout d'1 mois, des bourgeons et des racines se forment sur les nervures incisées.
  • Attendez environ 1 mois de plus pour que les jeunes plantules se forment.
  • Ensuite, repiquez-les et cultivez individuellement comme des sujets adultes.

Conseils écologiques

Ne mouillez jamais le feuillage ou les fleurs du gloxinia lorsque vous arrosez ou que vous créez de l’humidité ambiante. Le feuillage du gloxinia étant délicat, cela provoquerait des taches et un pourrissement quasi immédiat.

Vous pouvez tenter de faire fleurir votre gloxinia une deuxième fois dans l’année, en maintenant la plante sans l’arroser pendant 1 mois après sa floraison, puis en reprenant les arrosages. En général, cela provoque une floraison de printemps, puis d’automne.

Un peu d’histoire…

Le nom gloxinia fait référence à Benjamin Pierre Gloxin, un écrivain botaniste qui vécut à la fin du XVIIIe siècle.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides