Cirse

Cirse en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Cirse

  • Nom(s) latin(s)

    Cirsium

  • Famille

    Cirsium

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    50 à 60 cm

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    4 à 6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Prairie Massif ou bordure
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Cirsium fait partie de la famille des Astéracées, et comporte plus de deux cents espèces de vivaces ou de bisannuelles originaires des prairies des zones tempérées de l'hémisphère Nord. De nombreuses espèces sont qualifiées de mauvaises herbes par leur propension à coloniser l'espace de leur rhizomes traçants ou de leurs nombreux semis spontanés. Deux espèces vivaces, plus « domestiquées », sont couramment commercialisées et cultivées dans nos jardins. Elles ont en commun un port touffu et érigé, un feuillage épineux et une floraison généreuse évoquant les chardons et prenant la forme de pompons roses, mauves ou pourpres. Les fleurs riches en nectar, attirent en nombre les papillons et les abeilles. Elles sont suivies d'akènes à aigrettes soyeuses et plumeuses appelées pappus.

L'espèce Cirsium japonicum, appelée cirse (ou chardon) du Japon vient comme son nom l'indique du Japon mais aussi de tout l'est de l'Asie. Cette bisannuelle ou vivace, selon la variété, forme une touffe de près d'un mètre de hauteur pour 50 à 60 cm d'étalement. Elle fait preuve d'une excellente rusticité résistant à des températures jusqu'à -25 °C. Elle présente de longues feuilles (20 à 30 cm de longueur), oblangues à ovales, vert soutenu, aux lobes profonds et épineux. Ce cirse fleurit d'août à septembre produisant de nombreuses capitules de fleurs roses ou mauves, d'environ 5 cm de diamètre.

Le cirse des rives, Cirsium rivulare est une espèce vivace présente dans les prés humides d'Europe centrale des Pyrennées à la Yougoslavie et l'ouest de la Russie. Elle forme une touffe de 1,20 m de hauteur (voire davantage quand elle se plaît !) pour 0,50 m d'étalement, qui s'étale par des rhizomes peu traçants. Elle résiste bien au froid, supportant des températures avoisinant les -20 °C. Les longues feuilles basales (30 à 40 cm de longueur) sont étroitées, ovales à lancéolées et profondément découpées en lobes étroits et peu épineux. Vert foncé, elles présentent un revers duveteux et plus clair. Ce cirse fleurit à la fin du printemps jusqu'en début d'été près selon le climat, pendant près de 2 mois. Les hautes tiges bien droites, peu ramifiées et peu feuillées, se terminent par des grappes terminales de capitules de fleurs tubulaires, d'environ 3 cm de diamètre, de couleur pourpre plus ou moins foncée selon la variété.

Ces cirses sont des plantes faciles à cultiver en pleine terre. La culture en pot est déconseillée : elles prennent de la place pour un spectacle de seulement quelques semaines, leur feuillage caduc disparaît à la mauvaise saison, ne reste pas forcément très esthétique pendant la saison de végétation et en plus il pique (C. japonicum) ! Au jardin, elles trouveront la possibilité d'exprimer leur beauté graphique et champêtre en arrière des massifs, intégrées à un bout de prairie naturelle, en bordure d'un point d'eau… Mariez-les avec des vivaces faciles comme elles : achillée, alchémille, digitale, euphorbe, géranium vivace, fenouil pourpre, hémérocalle, pavot d'Orient, pivoine herbacée… sans oublier les graminées pour la touche de modernité et de légèreté. L'association des capitules roses ou pourpres avec des roses de mêmes teintes est très utilisée par nos amis anglais. En toile de fond, pensez au pourpre du cotinus, de physocarpus et du sureau pour l'effet camaïeu.

Espèces et variétés de cirse

Cirsium japonicum

'Pink Beauty'

Cirsium japonicum 'Pink Beauty'
  • Floraison : Fleurs rose clair de mai à juin.
  • Végétation : Feuillage peu épineux.
  • Qualités : Variété courante. Florifère.

'Rose Beauty'

Cirsium japonicum 'Rose Beauty'
  • Floraison : Fleurs rose carmin de mai à juin.
  • Végétation : Feuillage peu épineux.
  • Qualités : Variété courante. Florifère.

Cirsium rivulare

'Atropurpureum'

Cirsium rivulare 'Atropurpureum'
  • Floraison : Fleurs rouge sang de mai à août.
  • Végétation : Comme le type.
  • Qualités : Florifère. Ne se ressème pas.

Cirsium arvense : le cirse des champs
Ne pas introduire au jardin : invasif !

--

Cirsium arvense : le cirse des champs Ne pas introduire au jardin : invasif ! --
  • Floraison : Nombreux capitules rapprochés de fleurs tubulaires lilas (2 cm de diamètre), de juillet à septembre.
  • Végétation : Hauteur : 60 à 120 cm. Feuillage épineux.
  • Qualités : Présent dans toute l'Europe. Très beau dans la nature ou en bouquet.

Plantation du cirse

Plantation du cirse

bastus217/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où le planter ?

Les deux espèces de cirse (Cirsium japonicum et Cirsium rivulare) se plaisent au soleil. Cirsium japonicum a une préférence pour les sols légers, frais mais bien drainés voire caillouteux et la chaleur. Cirsium rivulare tolère la mi-ombre et nécessite un sol fertile et bien frais voire humide.

Quand planter le cirse ?

Plantez-le au printemps ou en automne. Pour l'espèce japonicum, préférez la plantation printanière en région froide ou en sol lourd et argileux.

Comment le planter ?

Prévoyez 4 à 6 godets au m².

Désherbez et ameublissez le sol en apportant les amendements nécessaires (graviers ou petits cailloux pour le drainage et la légèreté, compost bien mûr pour la fertilité…). Humidifiez bien la motte avant la plantation. Terminez par un arrosage copieux et un paillage pour l'espèce Cirsium rivulare.

Culture et entretien du cirse

Culture et entretien du cirse

l e o j/CC BY-NC 2.0/Flickr

Arrosez régulièrement et copieusement le temps de la reprise. Ensuite, Cirsium japonicum se contente des précipitations. Au besoin, en climat sec, paillez-le avec des matières minérales (ardoise, terre cuite pilée, pouzzolane…). Paillez Cirsium rivulare en début d'automne et du printemps avec une bonne couche de compost maison qui maintiendra la fraîcheur tout en nourrissant le sol.

Prolongez la floraison en supprimant régulièrement les fleurs fanées. Évitez l'invasion par des semis spontanés en ne laissant pas grainer les dernières fleurs.

Divisez au début du printemps ou de l'automne pour éviter le dépérissement de la souche, tous les 2-3 ans, ou dès que la floraison semble s'essouffler.

Maladies, nuisibles et parasites

Les cirses (rivulare) sont parfois atteints par l'oïdium quand les conditions de culture de ne sont pas idéales (sécheresse, confinement…).

Multiplication du cirse

Multiplication du cirse

isbye./CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Division

La méthode la plus simple est la division des touffes au printemps ou en début d'automne. Replantez aussitôt les éclats situés en périphérique, ce sont les plus jeunes et les plus vigoureux.

Semis

Il est possible de semer le Cirsium japonicum, souvent proposé en mélange de coloris (rose clair et rose foncé). Pour des fleurs dès le premier été, semez tôt, de février à mars, au chaud dans la maison (18 à 20 °C). Utilisez un terreau de semis, indemne de germes pathogènes et semez clair dans une terrine. Couvrez à peine les graines, tassez légèrement et humidifiez sans excès le substrat. Couvrez la terrine pour maintenir l'humidité et placez à la lumière (sans rayons directs du soleil) pour éviter l'étiolement des plantules.

La germination prend trois semaines à deux mois. Repiquez les petits cirses en godets individuels quand ils sont assez grands pour être manipulés. Placez-les progressivement à l'extérieur pour les endurcir. Selon le développement, installez-les en place définitive à la fin du printemps ou en début d'automne.

Bon à savoir : ce semis peut être pratiqué d'avril à juin sous châssis ou en serre froide mais les plantes fleuriront l'année suivante.

Conseils écologiques

Cirsium arvense, le cirse des champs (aussi appelé chardon des champs), fait souvent l'objet de mesures d'éradication car il prolifère rapidement dans les champs cultivés et les pâtures. Une plante peut produire quelques milliers de graines avec une durée germinative de plus de 20 ans ! Elle émet également des rhizomes qui s'allongent de 3 à 4 en une année et qui n'attendent que les labours pour favoriser leur dissémination. Chaque fragment de rhizome redonne une nouvelle plante. Plutôt que l'emploi d'herbicides aux effets certes efficaces mais combien délétères sur l'environnement, il suffit de faucher régulièrement pour éviter la mise et graines et affaiblir progressivement la souche.

La disparition des cirses et des chardons sur les surfaces cultivées et traitées par la chimie de synthèse a un impact direct sur la biodiversité. En effet, leur nectar nourrit de nombreux insectes notamment le papillon « Vanesse des Chardons » encore très répandu. Leurs graines sont appréciées des chardonnerets mais aussi des alouettes des champs dont la population est en régression dans de nombreuses régions.

Un peu d'histoire…

Le nom générique latin Cirsium vient du grec κίρσιον ou kirsion, qui veut dire chardon.

C'est le botaniste allemand Joseph Gärtner (1732-1791) qui caractérisa le genre Cirsium le distinguant du genre Carduus (celui des vrais chardons) par la présence sur les graines d'une aigrette plumeuse, et non seulement poilue comme pour les chardons.

L'utilisation du Cirsium japonicum dans la pharmacopée chinoise remonte à deux millénaires, pour ses propriétés hémostatiques, anti-inflammatoires, diurétiques, anti-infectieuses… Les racines comestibles consommées crues ou cuites, font partie du patrimoine culinaire.

Le réceptacle des fleurs de certaines espèces de cirse est assez gros pour être dégusté comme celui des artichauts. C'est notamment le cas de Cirsium oleraceum, le cirse faux épinard ou cirse des maraîchers, commun dans le nord et l'est de la France, dont on peut également manger les jeunes feuilles cuites, justifiant son appellation courante.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides