Caladium

Caladium en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Caladium, Ailes d'anges, Oreilles d'éléphant, Cœur de Jésus

  • Nom(s) latin(s)

    Caladium

  • Famille

    Aracées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0 ,30 à 1 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Difficile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    5 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Chambre
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Caladium appartient à la famille des Aracées. Originaire des zones tropicales du Brésil, le caladium est connu sous son nom latin. On l’appelle également plus rarement selon la forme des feuilles : ailes d’ange, oreilles d’éléphant ou cœur de Jésus.

C’est une plante vivace bulbeuse qui forme une touffe de 0,30 à 1 m de hauteur et d’étalement selon les espèces et variétés. Le feuillage tombe à l’automne. Les grandes feuilles portées par de longs pétioles sont en forme de cœur, de bouclier ou de pointe de flèche. Elles présentent des couleurs lumineuses, sont unies, striées ou tachetées dans les tons de verts, blancs, crèmes, rouges, roses, ou encore saumon. Leur texture est particulière ; elles sont très minces et quasi translucides.

En fin d’été, des fleurs sans importance peuvent apparaître. Il est préférable de les supprimer pour favoriser l’épanouissement du feuillage.

Le caladium n’est pas une plante rustique. Il se cultive en pot et en bac, de préférence en serre chaude et en véranda.

Lorsqu’il est difficile de lui apporter le degré d’humidité dont il a besoin, le caladium est cultivé comme une plante éphémère dont on se sépare une fois le feuillage flétri.

Attention, le caladium est entièrement toxique. Il est préférable de le manipuler avec des gants.

Espèces et variétés de caladium

Le genre Caladium comprend une quinzaine d’espèces adaptées aux serres et vérandas et des centaines d’hybrides dont les couleurs et les formes du feuillage varient d’une variété à l’autre.

Le tableau ci-dessous présente les deux espèces les plus courantes. Beaucoup de variétés créées ne portent pas de nom spécifique et sont juste appelées caladium.

Caladium bicolor

 Caladium bicolor
  • Feuillage : Beaucoup de variétés possibles pour les formes, les tailles et les couleurs de feuilles. Les feuilles se terminent par un bout en pointe et possèdent de longs pétioles. Mélange de vert, de blanc et de rose / une seule teinte / vert moyen avec des taches ou des veines blanches, crèmes ou rouges / blanches avec des veines vertes.
  • Dimensions : De 0,30 à 1 m de hauteur et d’étalement.
  • Qualités : Originaire du Brésil. L’espèce la plus connue.

Caladium hybride (Caladium x hybridus ou hortulanum)

 Caladium hybride (Caladium x hybridus ou hortulanum)
  • Feuillage : Très nombreux hybrides créés. Feuilles en forme de cœur et de bouclier. Panachures rouges, roses, saumon, vertes, blanches ou crème.
  • Dimensions : De 0,30 à 0,50 m de hauteur. Entre 0,30 et 0,40 m d’étalement.
  • Qualités : Les variétés produites sont très décoratives avec des feuillages très colorés.

Plantation du caladium

Plantation du caladium

Où le planter ?

Le caladium apprécie les terreaux pour plantes vertes ou les terreaux mélangés. Préparez par exemple 1/3 de terreau de feuilles, 1/3 de terre de bruyère et 1/3 de sable fin ou encore ½ de terreau et ½ de terre de bruyère.

Il a besoin de beaucoup de lumière et d'ensoleillement, mais il ne doit pas être exposé directement aux rayons brûlants du soleil. Il supporte la mi-ombre et a besoin d'humidité. Une véranda ou une serre chaude est idéale, mais il peut être cultivé en intérieur si on lui apporte suffisamment de soins.

Une température constante comprise entre 20 et 25 °C lui est favorable.

Évitez les courants d'air et l'air trop sec qui nuisent au feuillage qui aura alors tendance à se recroqueviller.

Quand planter le caladium ?

Rempotez au début du printemps.

Comment le planter ?

Choisissez des pots de 8 cm environ de diamètre pour les petits bulbes et de 15 cm pour les plus gros, avec un fond percé.

  • Idéalement, faites démarrer les bulbes au mois de mars, en les plaçant dans une caissette remplie de tourbe ou de mousse humides. Placez la caissette à une température de 21 °C.
  • Une fois la croissance commencée, rempotez les bulbes.
  • Disposez au fond du pot un lit de billes d'argile, de graviers ou de tessons de grès, afin de favoriser le drainage.
  • Remplissez avec le terreau adapté et placez le bulbe bien au centre et à 2 cm de profondeur.
  • Comblez avec le reste de terreau.
  • Arrosez modérément et placez votre pot au chaud et à la lumière.

Culture et entretien du caladium

Culture et entretien du caladium

Le caladium a besoin d'un degré d'humidité élevé qu'il n'est pas toujours simple d'obtenir dans un intérieur.

Arrosez le caladium en fonction des saisons : modérément au printemps, abondamment en été et stoppez l'hiver. Ne détrempez jamais le terreau, afin d'éviter de faire pourrir le bulbe.

Certains préconisent de bassiner le feuillage, d'autres pas. Si vous optez pour cette humidification du feuillage, utilisez de l'eau tiède et ne séchez pas les feuilles car elles sont fragiles.

Bon à savoir : ne pulvérisez pas d'eau calcaire sur le feuillage du caladium, afin de ne pas créer de taches. N'utilisez jamais de lustrant.

Veillez à maintenir une humidité de l'air. Vous pouvez placer le caladium près d'une fontaine ou d'un bassin intérieurs ou placer le pot sur un lit de billes d'argile trempées.

Faites un apport d'engrais liquide pour plantes vertes tous les 15 jours, du mois de mars au mois d'août.

Respectez la période de repos du caladium, en maintenant le terreau sec et en plaçant le pot dans un endroit sombre, à une température avoisinant 16 °C. Vous pouvez aussi déterrer les bulbes et les placer dans du sable sec pendant leur hivernage qui dure du début de l'automne jusqu'au début du printemps.

Rempotez le caladium à mesure de sa croissance, lorsque ses racines entourent toute la motte de terre (veillez d'ailleurs à bien les étaler dans le nouveau pot). Au bout de deux ans, un bon surfaçage annuel suffit.

Note : beaucoup de sujets ne sont pas rempotés car ils sont utilisés de façon éphémère et ne sont pas gardés après la chute de leur feuillage.

Taille du caladium

Aucune taille nécessaire. Éliminez simplement au fur et à mesure les feuilles abîmées et sèches.

Maladies, nuisibles et parasites

En cas d'attaque de pucerons ou d'araignées rouges, la plante devient poisseuse et se déforme. Enlevez les feuilles trop infestées et augmentez l'humidité de l'air. Si les insectes persistent, vaporisez un insecticide systémique ou du pyrèthre.

Si les feuilles du caladium se ratatinent et se dessèchent, c'est que l'atmosphère est trop sèche ou que la plante est en courant d'air. Vérifiez l'état du terreau ; s'il est trop sec, intensifiez l'humidité en plaçant la plante sur un lit de galets détrempés. Changez la plante de place ou protégez-la en cas de courant d'air.

À l'inverse, par excès d'eau le caladium peut se recouvrir de moisissure. Laissez sécher et espacez nettement les arrosages.

Si la pièce est trop froide, le caladium risque de s'affaisser et ses feuilles de brunir. Augmentez la température de la pièce.

Si le feuillage devient terne avec des couleurs moins tranchées, c'est que le caladium manque de lumière. Changez-le d'exposition.

Multiplication du caladium

Multiplication du caladium

Le caladium se multiplie par séparation des rejets au mois de mars.

  • Détachez délicatement les petits tubercules ayant au moins un bourgeon qui se situent autour du bulbe principal. Aidez-vous d'un petit couteau tranchant et propre, si nécessaire.
  • Saupoudrez les tubercules prélevés de poussière de charbon de bois, afin d'éviter qu'ils pourrissent.
  • Préparez des pots remplis de terreau adapté et rempotez séparément les tubercules.
  • Arrosez modérément et placez vos pots à une température chaude et à la lumière.
  • Cultivez ensuite comme des sujets adultes.

Conseils écologiques

Les variétés de caladium aux feuilles vertes sont les plus faciles à cultiver.

Associez la culture du caladium à celle du dracaena ou du pellaea. La cohabitation de leurs feuillages assure des compositions très réussies.

Placez le caladium dans une salle de bain avec lumière et fenêtre, afin de lui apporter l'humidité dont il a grandement besoin.

Un peu d’histoire…

Le nom caladium vient du mot indien 'kelady'.

Le caladium n’est pas une plante récente. Il figurait déjà dans l’ouvrage Les plantes de serre, édité en 1900 par Bellair et Saint-Léger, deux jardiniers émérites.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides