Bambou fargesia

Bambou fargesia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Bambou, Fargesia

  • Nom(s) latin(s)

    Bambuseae fargesia

  • Famille

    Poacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Élancé ou colonnaire
    Pleureur ou tombant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    Pour une haie, une motte tous les 60-80 cm

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le bambou (Bambuseae) est une plante persistante de la famille des Poacées (graminées). Il en existe environ 75 genres différents et celui qui nous intéresse ici est le bambou fargesia (Bambuseae fargesia).

Couramment appelés « fargesias », les bambous du genre Fargesia sont pour la plupart originaires de Chine. Ils poussent naturellement entre 1 000 et 4 000 m d'altitude sur les hauts plateaux du Sichuan et du Yunnan, ce qui explique leur bonne résistance au froid (jusqu'à -30 °C pour certaines variétés).

Contrairement au bambou du genre Phyllostachys, le fargesia est un bambou cespiteux (non traçant), ce qui signifie que ses rhizomes - tiges souterraines à partir desquelles poussent les cannes - ne vont pas se développer partout sous terre. Les rhizomes restent groupés au niveau de la motte, c'est pourquoi les bambous fargesias sont d'une part non invasifs et d'autre part poussent en touffe, de manière compacte, sans coloniser petit à petit un terrain.

Si vous plantez un fargesia, pas besoin de couper ses rhizomes tous les ans et pas de problèmes avec les voisins !

Le bambou fargesia se développe lentement et atteindra sa taille adulte en 3 à 6 ans. De petite taille parmi les bambous, il mesure entre 2 et 5 m à maturité. Ses chaumes (cannes/tiges) bien droits et fins poussent de manière serrée. Leurs couleurs diffèrent suivant les variétés et peuvent varier en fonction de l'âge. Le feuillage du fargesia, au port retombant, présente des feuilles étroites et allongées, vertes foncées et brillantes sur le dessus, et plus claires sur le dessous. Concernant la floraison, celle des bambous fargesias est irrégulière et peut prendre des dizaines d'années avant de se manifester, parfois même jusqu'à 80 ou 100 ans.

Non invasifs, esthétiques, pas trop grands, formant une véritable barrière végétale, les bambous fargesias sont particulièrement adaptés pour réaliser une haie de séparation. En pleine terre ou en pot, au jardin ou sur une terrasse, ils permettent de protéger des vents et/ou de créer une intimité visuelle et sonore. Vous pouvez aussi planter un fargesia en sujet isolé, très décoratif dans un massif, au milieu d'une pelouse ou sur une terrasse, avec son aspect touffu et son feuillage gracieux.

Bon à savoir : le bambou est une plante comestible dont les jeunes pousses (turions) se mangent cuites (bouillies ou grillées) après avoir enlevé les gaines dures et fibreuses.

Espèces et variétés de bambou fargesia

Il existe une centaine de variétés de bambou fargesia. Elles conviennent généralement autant pour une plantation au jardin qu'en pot. Les critères qui détermineront votre choix pourront porter sur l'aspect du feuillage et la couleur de la variété, ainsi que sa résistance au froid en fonction de la région où vous habitez.

Voici une sélection des variétés les plus courantes.

Fargesia rufa

Fargesia rufa
  • Taille et port : Bambou de petite taille (2 à 2,50 m maximum) au port trapu
  • Végétation : Feuillage dense. Cannes de couleur cuivrée formant une touffe assez large.
  • Qualités, usages : Idéal planté en haie basse pour son feuillage touffu. Très décoratif également en sujet isolé pour la belle couleur de ses cannes. Il résiste à -20 °C.

Fargesia dracocephala

Bambou fargesia
  • Taille et port : Petit bambou au port retombant, (2,50 m à maturité).
  • Végétation : Feuillage dense.
  • Qualités, usages : Idéal en haie (planter un sujet tous les 80 cm). Supporte très bien la plantation en pot. Très rustique, il supporte -30 °C en hiver.

Fargesia robusta

Fargesia robusta
  • Taille et port : Atteint 2,50 à 3 m à maturité.
  • Végétation : Ses tiges poussent bien droites puis plient harmonieusement au fur et à mesure de son développement. Belle couleur verte éclatante.
  • Qualités, usages : Bambou très esthétique et vigoureux. Bonne résistance au soleil direct et développement rapide. Variété la plus vendue en Europe.

'Pingwu'

Fargesia robusta 'Pingwu'
  • Taille et port : Bambou de taille moyenne (3 m à 3,50 m). Port droit gracieux et élancé.
  • Végétation : Chaumes de couleur rosée.
  • Qualités, usages : Le Fargesia Robusta « Pingwu » est celui qui résiste le mieux à la sécheresse. Vous pouvez le planter quasiment partout car il supporte le soleil direct, à condition de conserver un sol frais (surveillez l'arrosage). Supporte -20 °C en hiver.

'Wolong'

Bambou fargesia 'Wolong'
  • Taille et port : Bambou de grande taille parmi les fargesias, il peut atteindre 4 à 5 m.
  • Végétation : Ses feuilles vertes foncées sont plus larges et plus grandes que celles des autres Robustas.
  • Qualités, usages : Très décoratif, sa grande taille et ses larges feuilles lui donne un aspect plus « tropical ».

Fargesia scabrida

Bambou fargesia
  • Taille et port : Bambou de taille moyenne (2,50 à 3 m).
  • Végétation : Feuilles vert foncé. Cannes très fines, de couleur verte les premières années puis prennent une couleur violet-rouge joliment nuancée en vieillissant.
  • Qualités, usages : La couleur rouge de ses cannes est du plus bel effet en contraste avec le feuillage bien vert de cette variété.

Fargesia denudata

Fargesia denudata
  • Taille et port : Bambou de taille moyenne atteignant 4 m de hauteur.
  • Végétation : Feuillage gracieux et dense aux feuilles vert-pâle de taille moyenne. Cannes vertes quand elle sont jeunes, puis jaune « écarlate » avec l'âge.
  • Qualités, usages : Très esthétique planté seul avec son feuillage très retombant. Craint le soleil direct et ne supporte pas la sécheresse. Plantez-le en situation ombragée et maintenez une bonne humidité de la terre. Supporte jusqu'à -23 °C.

Fargesia murielae (Surnommé « bambou parapluie » ou « bambou pleureur »)

Fargesia murielae (Surnommé « bambou parapluie » ou « bambou pleureur »)
  • Taille et port : De 3 à 4 m. Port retombant en forme de parapluie (d'où son surnom).
  • Végétation : Cannes vert-clair qui deviennent jaunes avec le temps. Feuillage touffu et dense de couleur pâle et lumineuses.
  • Qualités, usages : Exposition soleil-mi-ombre. Idéal en massif pour son aspect parapluie ou en haie pour créer un écran au bruit ou à la vue. Il supporte -29 °C.

'Jumbo'

Fargesia murielae (Surnommé « bambou parapluie » ou « bambou pleureur ») 'Jumbo'
  • Taille et port : Hauteur 2 à 3 m. Port haut et ouvert.
  • Végétation : Variété vigoureuse aux feuilles plus larges que « Murielae » et aux cannes très compactes.
  • Qualités, usages : Variété qui pousse rapidement, idéale en haie contre le bruit ou brise-vue.

'Jiuzhaigou'

Fargesia murielae (Surnommé « bambou parapluie » ou « bambou pleureur ») 'Jiuzhaigou'
  • Taille et port : Bambou au port élancé de 2 à 3 m de haut.
  • Végétation : Petites feuilles vertes foncées et cannes de couleur rouge-sombre à noire.
  • Qualités, usages : La couleur foncée de ses cannes lui donne une belle présence.

Fargesia nitida

'Blue Fountain'

Fargesia nitida 'Blue Fountain'
  • Taille et port : Petit bambou de 2 à 3 m de hauteur. Port retombant.
  • Végétation : Tiges flexibles. Feuilles de couleur vert-clair à vert-foncée.
  • Qualités, usages : Très esthétique planté seul pour décorer un jardin ou en pot sur une terrasse. Résiste à -25 °C.

Plantation du bambou fargesia

Plantation du bambou fargesia

Où le planter ?

En pleine terre :

Vous pouvez planter le bambou fargesia quasiment partout, dans toute bonne terre de jardin. L'essentiel est qu'elle soit fraîche et bien drainée.

Choisissez un endroit adapté à la taille définitive de votre bambou qui peut atteindre jusqu'à 5 m suivant les variétés.

La plupart des fargesias craignent la sécheresse et un soleil direct (sauf les robustas). Pour un développement optimal de votre bambou, plantez-le de préférence en situation mi-ombragée et abritée.

Vous pouvez planter plusieurs sujets pour créer une haie ou un massif. Vous pouvez aussi le planter seul, il occupe bien l'espace visuel avec son aspect touffu et son feuillage retombant. Il s'intègre particulièrement bien au bord d'un plan d'eau (étang, piscine, bassin).

En plantant de nombreux sujets, assez écartés pour laisser des passages, vous pouvez créer une « forêt » composée de touffes de bambous où les enfants pourront jouer et se cacher.

Conseil : une haie de fargesia prendra quelques années avant d'atteindre sa taille adulte (3 à 6 ans). En fonction de votre projet, si vous êtes pressé, privilégiez une variété de fargesia poussant rapidement et plantez des mottes aux tiges déjà hautes, surtout si vous cherchez à créer une intimité visuelle.

En pot ou en bac :

Le bambou fargesia est non traçant et particulièrement adapté pour la culture en pot. Le bambou ne nécessite pas de rempotage donc choisissez un contenant adapté à sa taille définitive.

Choisissez un pot assez grand et profond (50 cm de profondeur minimum), cela permet d'avoir un volume de terre suffisant pour garder la fraîcheur et de la place pour que le bambou se développe correctement.

Quand planter le bambou fargesia ?

Plantez votre bambou fargesia de préférence au printemps (de mars à mai) pendant la période de reprise végétatif. Il aura le temps de s'installer tranquillement avant les chaleurs estivales.

Vous pouvez aussi le planter en été mais préférez le matin où le soir, quand il ne fait pas trop chaud. Puis, surveillez bien son besoin en eau, la terre devra toujours rester humide.

Comment le planter en pleine terre ?

Avant d'installer votre bambou en pleine terre, trempez préalablement la motte dans l'eau et laissez-la bien s'humidifier. Quand la motte ne « bulle » plus, elle est bien humide, comptez au moins une bonne ½ heure. Pendant ce temps, vous pouvez creuser le trou pour la plantation.

Faites un trou plus large que la motte. Comme le fargesia est non traçant, pas besoin d'installer une barrière anti-rhizomes au fond du trou pour en limiter l'expansion.Vous pouvez enrichir le fond du trou avec du compost sur quelques centimètres, pour aider les racines à bien s'installer.

Placez ensuite le bambou dans le trou, assez bas car la motte doit être enterrée sous quelques centimètres de terre. Rebouchez le trou en réalisant une cuvette pour diriger l'eau d'arrosage vers le centre de la plante et les racines. Vous pouvez compléter le rebouchage du trou avec de la tourbe. Sa capacité à retenir l'eau aidera la motte à rester humide et elle apportera à la terre un supplément d'acidité dont les bambous sont friands.

Arroser abondement. La première année, veillez à ce que la terre soit toujours humide (l'hiver également) car les bambous craignent la sécheresse.

Les nouvelles pousses de votre bambou devraient apparaître dès le mois de mai !

Comment planter le bambou fargesia en pot ?

Avant de remplir le pot, vérifiez que le fond est percé. C'est important pour assurer un bon drainage et éviter qu'il ait « les pieds dans l'eau », surtout dans le cas du bambou qui réclame beaucoup d'humidité. Si besoin, percez des trous (avec un perceuse par exemple).

Comme pour la plantation en pleine terre, humidifiez la motte avant la plantation, en la laissant tremper dans un grand bac/seau rempli d'eau.

Garnissez le fond du pot avec des billes d'argile (ou des graviers ou de la pouzzolane) pour assurer un bon drainage. Puis, posez un film géotextile (appelé aussi feutre de jardin) sur les billes d'argile avant de remplir avec la terre. Le film va retenir la terre humide, qui après arrosage a tendance à couler à travers les billes d'argiles et boucher les trous d'évacuation.

Ensuite, installez le bambou et remplissez le pot avec le substrat.

Vous pouvez mélangez pour moitié de la terre végétale et pour moitié du terreau de plantation (ou terreau pour rosiers). Additionnez un peu de tourbe pour l'acidité. Vous pouvez aussi ajouter du sable, des billes d'argiles ou un peu de pouzzolane dans la terre pour favoriser l'aération. Tassez bien la terre.

Par dessus, paillez avec des écorces de pin ou des fèves de cacao broyées. Cela permet de conserver l'humidité en surface et en plus c'est décoratif. L'écorce de pin est intéressante car elle permet d'acidifier la terre.

Arroser copieusement et régulièrement après plantation.

Culture et entretien du bamboufargesia

Culture et entretien du bamboufargesia

Les bambous sont robustes et ne nécessitent pas d'entretien particulier.

Arrosage

Le bambou a besoin d'humidité. Au jardin ou en pot, veillez à ce que la terre soit toujours humide.

Arrosez une fois par semaine en été s'il fait chaud, surtout l'année de la plantation et la suivante.

En bac, le volume de terre est moins important donc sèche plus vite et le bambou sera plus sensible au sec. Arrosez plus souvent et plus abondement.

Arrosez également pendant l'hiver. Il arrive parfois que les bambous meurent pendant l'hiver, mais pas de froid… de soif ! A cause du gel, ils ne peuvent plus absorber l'humidité dont ils ont besoin et se dessèchent. Il faut donc les protéger du froid (paillage et voile d'hivernage) et les arroser.

Bon à savoir : en observant les feuilles de votre bambou, vous pouvez savoir si il a besoin d'eau. Si elles sont bien ouvertes, ses besoins en eau sont satisfaits. Par contre, si ses feuilles s'enroulent sur elles-même et se referment, c'est signe qu'il a soif !

Engrais

Pour favoriser la croissance de vos bambous, vous pouvez amender la terre avec un engrais spécial graminées ou spécial bambou. Il existe également des billes d'engrais à diffusion lente.

Paillage

Le paillage conserve l'humidité en été et empêche la terre de geler en hiver. De plus, il garde la terre propre en empêchant la repousse de mauvaises herbes qui ont également des besoins en eau (et font concurrence).

Le bambou est sensible à la sécheresse, pailler votre bambou en été comme en hiver permet qu'il bénéficie d'un maximum d'humidité.

Hivernage

Le bambou fargesia est rustique, il peut résister à de basses températures mais n'aime pas le gel qui l'empêche de correctement absorber l'eau.

Installez un paillage au pied de votre bambou pour éviter que le gel ne pénètre la terre. Couvrez-le avec un voile d'hivernage de façon à bien le protéger du froid.

Taille du bambou fargesia

Le bambou fargesia ne nécessite pas de gros entretien. Il suffit de tailler les cannes sèches pour lui conserver un aspect esthétique et verdoyant. Vous pouvez aussi couper des tiges non sèches afin d'aérer une touffe un peu dense.

Effectuez une taille d'entretien à la fin de l'hiver, avant la reprise végétative au printemps. Supprimer les chaumes secs et les parties du feuillage abîmées par l'hiver.

Pour les haies de bambous, si vous souhaitez une hauteur régulière, effectuez une taille d'égalisation l'été, lorsque la croissance des nouvelles pousses est terminée.

Maladies, nuisibles et parasites

Le bambou est une plante robuste. Il est peu sujet aux maladies et ne connaît pas de parasites majeurs sauf en cas de mauvaise santé (sécheresse ou au contraire excès d'eau).

L'été, si l'air est très sec, les bambous peuvent se faire infester par les araignées rouges. Pour prévenir ou endiguer leur développement, vous pouvez arroser vos bambous au jet d'eau afin d'humidifier leur feuillage, si possible 1 à 2 fois par jour. Difficile à voir au début de l'infestation, les araignées rouges font jaunir le feuillage et laissent des filaments (toiles) visibles sous les feuilles. En cas de présence massive, il faudra traiter en utilisant un insecticide adapté.

Les limaces et escargots sont aussi à surveiller car ils aiment bien déguster les jeunes pousses de bambous (turions). Si vous repérez des morsures de limaces sur les chaumes, vous pouvez introduire un prédateur (hérisson, batracien) ou disposer des coupelles remplies de bières aux pieds de vos bambous, les limaces en raffolent et vous n'aurez plus qu'à les (dé)loger ailleurs.

Conseil : Il est préférable de ne pas étaler de la cendre autour des pieds de bambous (ce qui est efficace contre les limaces) car cela remonte le pH du sol, or le bambou préfère les sols acides.

Multiplication du bambou fargesia

Multiplication du bambou fargesia

La multiplication du bambou fargesia se fait essentiellement par division au printemps.

À partir de votre bambou, choisissez l'endroit de la touffe le plus approprié pour prélevez des tiges, d'un point de vue pratique et visuel.

En utilisant une bêche, creusez assez profondément et prélevez une motte de terre avec les cannes sur environ 30-40 cm de large et 30-40 cm de profondeur, afin de récupérer un maximum de rhizomes et de racines (qui poussent environ jusqu'à 50 cm de profondeur).

Raccourcissez les chaumes au tiers de leur hauteur et replantez la motte à l'endroit choisi (voir plus haut les conseils de plantation).

Arrosez copieusement.

Conseils écologiques

De mi-avril à mi-juin, vous pouvez fertiliser régulièrement la terre de vos bambous avec du purin d'orties ou de consoude. Utilisez un purin mûr et répandez-le de préférence après une pluie, les bambous l'assimileront mieux.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides