Trolle

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Trolle en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Trolle

  • Nom(s) latin(s)

    Trollius

  • Famille

    Renonculacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,20 à 0,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide
  • Densité

    5 à 8 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Prairie Bosquet ou forêt Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le trolle (Trollius) est une plante herbacée vivace de la famille des Renonculacées, originaire des régions tempérées de l'hémisphère Nord, en Europe, Asie (Himalaya, est du Tibet, Sibérie et Chine) et en Amérique.

On le rencontre dans des habitats riches, à proximité des cours d'eau, dans les forêts de feuillus, les prairies humides en montagne, jusqu'à 2 800 m d'altitude. Le trolle d'Europe a été favorisé par les activités humaines (les prairies créées par l'homme ont permis son développement), mais paradoxalement, ce sont aussi les activités humaines qui font qu'il est en voie de disparition dans certaines contrées aujourd'hui.

Cette plante vivace forme des touffes de feuilles lobées et plus ou moins découpées et dentées d'où émergent de grosses fleurs globuleuses, de 3 à 5 cm de diamètre, jaunes, crème ou jaune orangé, s'élevant jusqu'à 1 m de hauteur et s'épanouissant de mai à juillet.

Ressemblant à une renoncule géante, il se plaît dans les massifs humides et fertiles, au soleil ou à la mi-ombre. Peu envahissant, il forme une touffe plutôt compacte, fleurit facilement et s'installe rapidement.

Très rustique (il déteste même les protections hivernales), le trolle est résistant aux prédateurs et aux maladies.

Bon à savoir : le trolle est protégé dans de nombreux endroits.

Le trolle convient aussi bien aux plates-bandes ou aux rocailles fraîches qu'aux berges de ruisseau et de pièce d'eau. Cultivez le en compagnie de vivaces qui, comme lui, affectionnent les sols frais, même lourds, et supportent la mi-ombre : fougères, sceau-de-Salomon, renouée, jacinthe des bois, primevères japonaises, iris de Sibérie ou ligulaire.

Les trolles précoces sont superbes devant des rhododendrons aux coloris mauves ou violets, ou dans un parterre de myosotis.

Les iris de Sibérie s'accordent avec les plus tardifs. Le trolle d'Europe et le lychnis viscaria, rose carmin, forment également une belle association.

Les fleurs de trolles cueillies dès qu'elles se colorent ont une très bonne tenue en vase.

Attention : toute la plante est légèrement vénéneuse, car elle contient un alcaloïde. Son rhizome est toxique, il contient des substances révulsives.

Espèces et variétés de trolle

Les trolles cultivés aujourd'hui dans les jardins sont le résultat de nombreuses hybridations. Le trolle d'Europe, venu des prés humides de moyenne montagne, mesure 0,50 m, tandis que le trolle de Chine, aux tiges robustes et aux fleurs sphériques, atteint sans problème 0,90 m. Plus tardif, il fleurit en été. Il est très connu par son cultivar 'Golden Queen', à très grandes fleurs jaune orangé. Quant aux trolles hybrides, ils sont intéressants pour leur abondant feuillage, mais aussi et surtout pour leur abondante floraison.

Espèces moyennes et hautes

Trolle de Chine (Trollius chinensis 'Golden Queen')

Espèces moyennes et hautes Trolle de Chine (Trollius chinensis 'Golden Queen')
  • Floraison : En juillet-août, grandes fleurs de 3 à 5 cm de diamètre, en coupe évasée, avec des pétales très fins et dressés, jaune orangé.
  • Végétation : Hauteur : 0,60 à 0,90 m. Touffe de feuilles ciselées et découpées.
  • Qualités : Pour bordures, berges, fleur à couper.

Trolle des montagnes (Trollius europaeus)

Espèces moyennes et hautes Trolle des montagnes (Trollius europaeus)
  • Floraison : En mai–juin, grosses fleurs globuleuses jaune citron, de 2 à 5 cm de diamètre.
  • Végétation : Hauteur : de 0,40 à 0,60 m. Feuillage découpé en 5 lobes, profondément divisés. Tiges dressées non ramifiées.
  • Qualités : Floraison précoce. Bordure de pièce d'eau, associé à d'autres vivaces.

Trollius x cultorum

Espèces moyennes et hautes Trollius x cultorum
  • Floraison : Nombreuses variétés aux différents tons de jaune, fleurissant de mai à juillet. 'Alabaster', crème, précoce. 'Lemon Queen', fleurs géantes jaune pâle. 'Orange Globe', grosses fleurs jaune orangé.
  • Végétation : Hauteur : 0,50 à 0,90 m.
  • Qualités : Trolles hybrides.

Espèce naine

Trolle nain, trolle de l'Himalaya (Trollius pumilus)

Espèce naine Trolle nain, trolle de l'Himalaya (Trollius pumilus)
  • Floraison : En juin-juillet, fleurs simples en coupe jaune lumineux, au revers marqué de bandes vertes.
  • Végétation : Hauteur : 0,15 à 0,30 m × largeur 0,20 m. Petite touffe de feuilles aux lobes peu incisés.
  • Qualités : Pour rocailles, massifs, berges, parterres, bordures.

Plantation du trolle

Plantation du trolle

Où le planter ?

Plantez le trolle dans un sol plutôt lourd, humifère, profond et frais, voire humide, au soleil ou à l'ombre légère.

Il redoute plus que tout la sécheresse estivale, mais apprécie le soleil s'il a les racines au frais. Il se trouvera bien sur les berges d'un étang ou d'un ruisseau, mais ne supporte pas l'inondation prolongée.

Une fois installé, le trolle n'aime pas être déplacé.

En pot, installez-le dans un mélange de terre franche et de terreau de bruyère.

Quand planter le trolle ?

Plantez-le au printemps ou en automne, de février à avril ou de septembre à novembre.

Comment le planter ?

Nettoyez et enrichissez le sol avec un amendement organique avant la plantation.

Installez les plants à 30 ou 40 cm d'espacement.

Arrosez copieusement.

Culture et entretien du trolle

Culture et entretien du trolle

Très rustique et robuste, le trolle peut rester en place plusieurs années sans problème et sans soin particulier.

Arrosez régulièrement et copieusement l'été suivant la plantation. Paillez pour maintenir la fraîcheur du sol. En pot, ne laissez jamais sécher le terreau.

Après la première floraison, rabattez les tiges près du sol et arrosez pour inciter les plantes refleurir en fin d'été. Apportez un engrais plantes fleuries aux plantes en pot.

Rabattez la touffe sèche en fin d'hiver.

Apportez de l'engrais organique au printemps, lors d'un binage.

Si on ne cherche pas à produire de nouveaux plants, la division n'est pas nécessaire. N'y recourez que lorsque les touffes très fortes sont fatiguées.

Maladies, nuisibles et parasites

Par temps sec, mais si les feuilles sont mouillées, que ce soit par l'arrosage ou la rosée, le trolle peut subir des attaques d'oïdium, qui se manifeste par un feutrage blanc sur les feuilles. Enlevez les parties atteintes et gardez les racines au frais sans mouiller le feuillage. Améliorez la ventilation.

Multiplication du trolle

Multiplication du trolle

Le semis est délicat et très long : les graines peuvent mettre un an à germer. Le taux de réussite est faible.

Pour multiplier le trolle, mieux vaut recourir à la division au début de l'automne ou à la fin de l'hiver.

La racine du trolle ressemble à une griffe, séparez-la en plusieurs morceaux munis chacun de départs de pousses ou de bourgeons. Replantez immédiatement. Portez des gants ou lavez-vous les mains immédiatement après avoir touché la racine, qui est toxique.

Conseils écologiques

Avec sa forme globuleuse fermée, le trolle d'Europe ne peut pas être pollinisé par les abeilles et autres gros insectes. Aussi, ce sont des mouches du genre Chiastocheta qui assurent la fécondation. Ces insectes ont la particularité d'être à la fois des pollinisateurs, en pondant dans les fleurs, mais aussi prédateurs, car leurs larves dévorent les graines, une relation mutualiste à bénéfices réciproques.

La plante attire l'insecte par des composés volatils, qu'elle dose subtilement : en effet, elle doit l'attirer suffisamment pour être pollinisée, mais ne pas en attirer trop pour que ses graines ne soient pas toutes dévorées par les larves.

Pour ne pas risquer de se faire dévorer toute sa production de graines, le trolle dispense en outre un composé toxique, qui n'apparaît qu'au fur et à mesure de la consommation des graines, évitant ainsi une trop grande perte tout en nourrissant suffisamment les larves. Car si ces dernières ne peuvent se nourrir, la mouche s'en ira voir ailleurs et la fécondation n'aura pas lieu.

Une bonne raison de plus de ne pas utiliser de pesticides au jardin !

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides