Æonium

Æonium en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Æonium, Chou en arbre

  • Nom(s) latin(s)

    Æonium

  • Famille

    Crassulacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif | Plante grasse, succulente ou cactus

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace Bisannuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda Serre froide Serre chaude Serre tempérée
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Æonium, qui fait partie de la famille des Crassulacées compte une trentaine d'espèce de plantes vivaces succulentes (dites « grasses ») originaires de Macaronésie (Madère, Canaries et Îles du Cap-Vert) et du Maroc. Certaines espèces, dont l'æonium en arbre, se sont naturalisées dans le bassin méditerranéen, notamment dans le sud de la France, où elles peuvent former d'imposantes touffes buissonnantes.

On le rencontre dans les collines arides, le plus souvent sous influence maritime, jusqu'à 1 200 m d'altitude, sur des sols de nature très différente.

Son nom vient du grec aionios qui signifie « éternel ».

L'æonium forme des rosettes régulières caractéristiques, aux formes et aux couleurs variées, à l'extrémité de tiges ramifiées ou non, ce qui lui vaut son surnom populaire de « chou en arbre ».

Il peut prendre des formes très diverses selon les espèces ou variétés. Ainsi, Æonium arboretum ressemble à un sous-arbrisseau de 0,50 à 2 m de hauteur selon les conditions de culture, aux tiges charnues et ramifiées coiffées par des rosettes de 10 à 25 cm de diamètre, tandis que Æ. tabulæforme, haut de 15 cm, est acaule (sans tige apparente) et développe une seule rosette de 40 à 50 cm.

Les feuilles charnues, dont la couleur se décline du vert franc au vert pâle, presque jaune, et du pourpre jusqu'au noir, en passant par des panachures crème, rouges ou roses, sont parfois épaisses et dures, parfois molles et fragiles.

Les fleurs étoilées, généralement jaunes, mais aussi blanches, roses ou rouges, sont réunies en panicules de forme pyramidale qui naissent au centre des rosettes. La floraison commence au cœur de l'hiver dans les régions où le climat est doux et au printemps dans les régions plus froides.

Épuisées, les rosettes meurent après la floraison, dès que les graines sont mûres. Les autres rosettes prennent le relais sur les plantes ramifiées, mais les espèces qui ne portent qu'une rosette meurent définitivement.

L'æonium est robuste et facile à cultiver. Dans son aire naturelle, sa croissance s'étale de l'automne au printemps, avec une période de repos estivale, lors de la saison sèche. Sous des climats plus humides, la croissance est continue. Il est cependant recommandé de forcer le repos hivernal en cessant presque totalement les arrosages, afin de renforcer sa résistance au froid. Car, bien que vivace, l'æonium est peu résistant au gel. Il peut supporter un gel léger de courte durée, de l'ordre de -2 à - 6 °C, mais toujours en situation sèche.

Dans les régions au climat doux, on peut installer l'æonium en rocaille, en massif ou dans une plate-bande abritée contre la maison, accompagné de plantes tapissantes comme la ficoïde, l'achillée crithmifolia, le phyla, le thym cilié ou hirsute, certains sédums

Il a naturellement sa place dans un jardin méditerranéen, en compagnie d'opuntias, d'agaves et de yuccas.

Partout ailleurs, on le cultivera en pot, dans la maison ou – mieux – en serre ou véranda lumineuse et fraîche (10 °C).

Dans des conditions de culture optimales, cette plante pourra vivre de nombreuses années (il se nomme « éternel » !), formant au fil du temps d'imposantes touffes.

Espèces et variétés d'æonium

Il existe de très nombreuses variétés et cultivars d'æonium, ces derniers ayant une grande facilité à s'hybrider naturellement. Pour cette raison, leur parenté est parfois difficile à établir et est susceptible de variations au fur et à mesure des découvertes botaniques.

Æonium en arbre (Æonium arboreum)

Espèce type

Æonium en arbre (Æonium arboreum) Espèce type
  • Floraison : Panicules pyramidales de 30 cm de long composées de fleurs jaune d’or en mai.
  • Végétation : Hauteur : jusqu'à 2 m en pleine terre ; 0,50 à 0,80 m en pot. Port dressé, peu ramifié. Tiges terminées par des rosettes de feuilles spatulées vert brillant, bordées de cils, de 15 à 25 cm de diamètre.
  • Qualités : Originaire du Maroc. Rusticité : -4 °C.

'Atropurpureum'

Æonium en arbre (Æonium arboreum) 'Atropurpureum'
  • Floraison : Inflorescence en panicule jaune vif d'avril à juin.
  • Végétation : Hauteur : 0,50 à 0,70 m, 1 m en pleine terre. Petit arbre très ramifié, vigoureux. Rosettes sombres, marron ou bordeaux au soleil, de 15 cm de diamètre.
  • Qualités : Résistance au froid : -4 °C.

'Zwartkop'

Æonium en arbre (Æonium arboreum) 'Zwartkop'
  • Floraison : Fleurs en panicules jaunes vifs, d'avril à juin.
  • Végétation : Hauteur : 0,80 m en terre. Rosettes noir profond brillant, surtout en plein soleil.
  • Qualités : Origine horticole. Rusticité : -5 C.

Æonium castello-paivæ

'Suncup'

Æonium 'Suncup'
  • Floraison : Fleurs blanches en été.
  • Végétation : Hauteur : de 0,15 à 0, 20 m. Port buissonnant, feuilles largement panachées de blanc ou de jaune.
  • Qualités : Origine horticole. Rusticité : -2 °C. Cultiver à l'ombre légère.

'Kiwi'

Æonium castello-paivæ 'Kiwi'
  • Floraison : Fleurs en panicules lâches, de 10 à 15 cm de long, blanches ou crème, parfois teintées de rose au printemps.
  • Végétation : Hauteur : 0,30  m. Port buissonnant, tiges grêles, ramifiées. Petites rosettes, feuilles épaisses, les jeunes jaune et rouge, les vieilles vert bleuté.
  • Qualités : Origine horticole. Rusticité : -3 °C. Cultiver au soleil pour observer des changements de couleurs.

'Sunburst'

Æonium castello-paivæ 'Sunburst'
  • Floraison : Ne pas laisser la plante en plein soleil en été, au risque de brûler le feuillage. (2 °C)
  • Végétation : Hauteur : 0,30 à 0,50 m. Tige solide, rigide, feuilles épaisses, lancéolées, largement panachées de bandes jaune pâle, au pourtour rosé. Rosettes de 25 cm de diamètre.
  • Qualités : Origine horticole. Cultiver à la mi-ombre, pour ne pas brûler le feuillage. Rusticité : -5 °C. Cultiver en pot profond.

Æonium à feuilles de sedum (Æonium sedifolium)

--

Æonium à feuilles de sedum (Æonium sedifolium) --
  • Floraison : Petites fleurs jaunes en forme d'étoile réunies en grappes, au printemps ou en été.
  • Végétation : Plante miniature, de 0,15 à 0,40 m de haut. Port tapissant, tiges ramifiées. Rosettes de 2 à 6 cm de diamètre, petites feuilles cylindriques vert-jaune rayées d'une ligne rouge longitudinale.
  • Qualités : Origine : Canaries. Rusticité : -5 °C Cultiver à la mi-ombre ou au soleil modéré. L'un des plus petits de la famille.

Æonium tabuliforme (Æonium tabulæforme)

--

Æonium tabuliforme (Æonium tabulæforme) --
  • Floraison : Au printemps, sur les plantes de 2 ou 3 ans, inflorescence unique en panicule de fleurs jaunes.
  • Végétation : Hauteur : 0,08 à 0,10 m. Tige très courte et non ramifiée rosette en coupe plate, de 40 à 50 cm de diamètre, feuilles duveteuses vert pâle.
  • Qualités : Origine : Canaries. Rusticité : -2 °C. Planter en inclinant la rosette afin que l'eau s'écoule. La plante meurt après la floraison.

Semis et plantation de l'æonium

Semis et plantation de l'æonium

Où le planter ?

Tous les æoniums ont besoin d'un sol bien drainé. Installez-les dans une rocaille bien abritée, sur un talus ou un terrain pentu qui ne retiendra pas l'eau.

Selon les espèces, ils auront besoin du plein soleil ('Zwartkop' et généralement les variétés rouges ou pourpres) ou de la mi-ombre ('Sunburst').

Par grande chaleur et en plein soleil, les rosettes se replient sur elles-mêmes en été.

Dans la maison, l'æonium a besoin d'une lumière vive : même pendant la période de repos, il lui faut du soleil pour conserver sa forme. Une lumière trop faible lui fera perdre ses feuilles et la rosette s'étiolera.

Quand planter l'æonium ?

Plantez-le de préférence au printemps ou à l'automne en pleine terre.

Comment le planter ?

Plantez-le dans un mélange de terreau et de sable grossier, auquel vous pouvez ajouter de la perlite. Ajoutez une couche de drainage au fond du pot (billes d'argile, tessons, gravier…). En pot ou en pleine terre, recouvrez la surface de galets ou de pouzzolane qui accumuleront de la chaleur.

Installez l'æonium dans un pot suffisamment grand pour ne pas devoir le rempoter trop souvent, sa croissance est rapide.

Culture et entretien de l'æonium

Culture et entretien de l'æonium

En pleine terre, l'æonium se passe de soins. Installez un voile d'hivernage si vous craignez des gelées trop fortes.

En pot

Température :

Pour se développer, l'æonium a besoin de chaleur. Conservez-le à une température de 18 à 25 °C durant la période de croissance. Dès que la température le permet et que les gelées ne sont plus à craindre, sortez votre plante en l'accoutumant progressivement au soleil.

En hiver, mettez-le dans un endroit le plus frais possible (environ 10 °C dans l'idéal) pour l'obliger à se mettre au repos.

Arrosage :

Pendant la période de croissance, arrosez suffisamment pour bien humidifier la motte, mais laissez-la toujours sécher sur quelques centimètres entre deux arrosages. Pendant la période de repos, attendez que la motte soit sèche sur au moins la moitié de sa hauteur.

Dans une pièce non chauffée, il est inutile d'arroser en hiver, à moins que le feuillage ne se dessèche, signe de manque d'eau.

Fertilisation :

Vous pouvez apporter de l'engrais pour cactus deux ou trois fois durant la croissance, mais ce n'est pas indispensable pour les plantes rempotées chaque année.

Rempotage :

Rempotez les grandes espèces chaque année au début du printemps. Installez un tuteur si nécessaire.

Les espèces plus petites seront rempotées tous les deux ou trois ans.

Maladies, nuisibles et parasites

L'æonium est résistant aux maladies, la plupart des problèmes venant d'une mauvaise maîtrise de l'arrosage. Des arrosages insuffisants provoquent le dessèchement des feuilles, tandis que des arrosages trop abondants entraînent le ramollissement puis la pourriture de la plante.

Il peut être la proie des cochenilles, qui s'incrustent dans les feuilles serrées, et des escargots.

Multiplication de l'æonium

Multiplication de l'æonium

L'æonium se multiplie facilement par bouturage au printemps.

Prélevez une rosette avec 5 à 8 cm de tige. Veillez à faire une coupe nette. Laissez la plaie sécher pendant 8 jours. Plantez dans un mélange de sable et de perlite. N'arrosez pas tant que les racines ne sont pas sorties (2 ou 3 semaines à 20 °C).

Arrosez alors parcimonieusement et repiquez dans le mélange préconisé.

Conseils écologiques

Surveillez régulièrement vos plantes et ôtez toute trace cotonneuse suspecte, car une infestation de cochenilles sera difficile à éradiquer, d'autant que l'æonium ne supporte pas les traitements anti-cochenille traditionnels.

Vous pouvez aussi pulvériser un mélange d'alcool à 70° et de savon noir. Rincez bien après quelques heures et recommencez l'opération 3 ou 4 fois. Continuez à surveiller car ce remède n'est pas efficace sur les œufs à éclore.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides