Tulbaghia

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Tulbaghia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Tulbaghie

  • Nom(s) latin(s)

    Tulbaghia violacea

  • Famille

    Alliacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,40 à 0,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Anti-insectes Certaines plantes ont des vertus répulsives contre des nuisibles ou, au contraire, protègent d'autres plantes en attirant les nuisibles.
    Anti-moustiques : À planter près de vos lieux de vie (terrasse, pergola, table ou jeux de jardin…) pour écarter les moustiques.
    Anti-pucerons : À planter près de vos fleurs fragiles pour les protéger.
    Anti-mouches, anti-limaces et anti-doryphores : À planter à proximité de votre potager pour le protéger. (Les plantes anti-mouches servent à lutter contre des mouches spécifiques qui attaquent les légumes.)

    Pucerons
  • Densité

    6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Avec une racine bulbeuse prenant la forme d'un corme (bulbe aplati), Tulbaghia violacea entre dans la catégorie des plantes bulbeuses. Cette vivace herbacée est appelée tulbaghie ou tulbaghia dans le langage courant. Elle est de plus en plus proposée de nos jours en fin de saison dans les jardineries, pour redonner aux massifs de plantes quelques couleurs avant l'hiver.

Le feuillage du tulbaghia est fin, étroit et dressé mais de port assez souple même si les feuilles linéaires restent hérissées et ne se courbent que légèrement. La floraison commence en été au mois de juillet, et se poursuit tardivement jusqu'en octobre. C'est la raison de sa popularité nouvelle. On peut de ce fait acheter des plants en fleurs que l'on dispose dans les massifs ayant de moins en moins de couleurs à cette époque de l'année.

Les fleurs tubulaires sont regroupées en haut des tiges fines dépassant largement la touffe de feuilles, en sortes de grandes ombelles qui font ressembler la tulbaghie à une petite agapanthe. Parfumées, ces fleurs n'arrivent cependant pas à couvrir l'odeur d'ail qui se dégage de toute la plante.

Le tulbaghia fait partie de la famille des Alliacées, et à ce titre a un feuillage et des fleurs de senteur aillée très forte, comme ceux de l'ail d'ornement, du poireau et de la ciboulette. Cette caractéristique peut gêner quand on cultive la plante en pot sur un balcon ou une terrasse. Elle peut aussi paraître trop forte pour certains nez, voire malodorante. Mais en contrepartie, le tulbaghia éloigne les insectes parasites comme les pucerons qui n'apprécient pas non plus son odeur ni les substances dégagées par les racines dans le sol. Ces substances ont également un effet fongicide.

La tulbaghie s'avère donc très utile dans les cultures, au jardin d'ornement comme au potager si le jardinier prend bien en compte le compagnonnage des plantes. Car si l'ail et les plantes de cette famille sont réputés pour protéger la carotte, la laitue, la betterave et le pêcher, ils sont les ennemis jurés des pois et des haricots.

L'ensemble du tulbaghia en fleurs avoisine en général les 50 à 60 cm de haut mais peut aller jusqu'à 80 cm, le feuillage seul atteint environ 40 cm. Bien équilibrée dans son port et dans la tenue de ses tiges florales, la plante est rustique jusqu'à -10 °C. Le tulbaghia résiste à la sécheresse en été, aux embruns et aux sols sableux, il se plaît en bord de mer.

En plus de son utilisation dans les massifs, on peut le planter en rocaille pour donner un peu de relief à la saison estivale, si le sol de cette rocaille n'est pas trop sec au printemps au moment de la croissance des feuilles et hampes florales. Une bordure d'allée sera bien ornée avec cette bulbeuse qui en plus aura tendance à empêcher les animaux de compagnie de s'introduire dans les massifs. À la seule condition qu'elle ne soit pas trop proche de la maison ni le long de la terrasse, toujours à cause de son odeur !

Espèces et variétés de tulbaghias

Une dizaine d’espèces se cultivent en Afrique du Sud, une seule est disponible sous nos climats (Tulbaghia violacea) et une autre se rencontre dans les pépinières anglaises (Tulbaghia simmleri) mais rarement dans nos pépinières. Mais comme la plante est de plus en plus plébiscitée, d’autres espèces et variétés devraient prochainement être proposées aux jardiniers.

Tulbaghia violacea

Espèce type

Tulbaghia violacea Espèce type
  • Floraison : Fleurs violet clair regroupées en partie terminale des tiges, de juillet à octobre.
  • Végétation : Feuillage étroit et dressé, vert moyen, décoratif et semblable à un feuillage de graminée quand la plante n’est pas en fleurs. Il persiste une partie de l’hiver en climat doux.
  • Qualités : Touffe de feuilles très fournie et de bonne tenue, floraison très longue et plante comestible.

'Alba'

Tulbaghia violacea 'Alba'
  • Floraison : Fleurs blanches, assez lumineuses.
  • Végétation : Feuillage identique à l’espèce type.
  • Qualités : La couleur des fleurs se marie bien avec les feuillages vert sombre des arbustes persistants.

'Hazel'

Tulbaghia violacea 'Hazel'
  • Floraison : Les fleurs sont rose foncé à cœur jaune abricot et brun. Les tiges florales sont assez hautes.
  • Végétation : Feuillage effilé plus fin que le type.
  • Qualités : Les fleurs sont très originales et plus grosses que celles du tulbaghia type.

'Silver Lace'

Tulbaghia violacea 'Silver Lace'
  • Floraison : Fleurs violacées portées par de hautes tiges de 60 à 80 cm
  • Végétation : Feuillage vert clair marginé ou strié de blanc crème.
  • Qualités : Les touffes très denses paraissent presque argentées. C’est la variété la plus vendue pour former de belles bordures d’allées.

Tulbaghia simmleri

--

Tulbaghia simmleri --
  • Floraison : Les fleurs sont plus grosses et plus foncées que sur T. violacea. Leur parfum se dégage davantage le soir. Cette espèce fleurit de façon plus précoce, entre mai et la fin août.
  • Végétation : Le feuillage dressé est assez large et charnu. L’ensemble de la plante en fleurs atteint 40 à 50 cm de haut. Elle doit être protégée en hiver, après rabattage des feuilles.
  • Qualités : Cette espèce est assez différente visuellement, et peut servir à compléter une collection ou apporter de l’originalité dans un jardin d’amateur averti.

Plantation dutulbaghia

Plantation dutulbaghia

Où planter ?

Tulbaghia violacea demande un sol bien drainé, plutôt frais au printemps pendant sa reprise de végétation. Ensuite, il est capable de résister à la sécheresse. Évitez les sols qui ne se ressuient pas assez rapidement, et les sols compacts. Cette bulbeuse s'acclimate à toutes sortes de sols, qu'ils soient neutres, à tendance acide ou légèrement calcaires. Elle accepte aussi les sols sableux ou argileux, mais il vaut mieux la planter dans un terrain riche et sableux, très bien drainé.

L'exposition au plein soleil est recommandée pour favoriser l'abondance de la floraison.

Quand planter le tulbaghia ?

La plantation de début d'automne permet de profiter de suite de la floraison, puis de laisser la plante s'installer pendant une année avant la prochaine floraison. Cette plantation se fait à partir de sujets élevés en conteneur, déjà poussés et en fleurs.

La plantation de printemps privilégie le cycle naturel, et se fait à partir des bulbes. Le tulbaghia peut fleurir la première année, ou attendre la seconde pour produire ses premières fleurs.

Comment planter ?

Les plants en conteneurs se mettent en place comme les vivaces, à environ 30-40 cm de distance selon la grosseur des sujets, en creusant un trou légèrement plus grand que la motte, en gardant le haut de la motte au niveau du sol. Rebouchez les interstices avec du terreau et tassez autour avec le pied.

Les bulbes se plantent sous 3 cm de profondeur de terre à 20-30 cm de distance.

En pot, plantez les bulbes plus serrés ou une seule motte d'une plante achetée en gros conteneur. Sur terrasse, faites votre mélange avec de la terre du jardin, du sable et du terreau.

Au balcon, si l'odeur dégagée par la plante ne vous gêne pas, plantez dans du terreau enrichi.

Culture et entretien du tulbaghia

Culture et entretien du tulbaghia

Arrosez régulièrement une à deux fois par semaine au printemps quand il ne pleut pas. La fréquence de l'arrosage baisse ensuite dès que la floraison apparaît. En automne, laissez les pluies se charger de l'humidité du sol.

Coupez les hampes florales défleuries sans toucher au feuillage tant qu'il reste vert.

Sous climats aux hivers froids, coupez les feuilles jaunies en fin d'automne puis apportez un mulch épais sur la souche et tout autour pour protéger la souche qui restera ainsi en terre sans problème. Ce mulch (feuilles sèches plus broyat de bois, déchets de tonte...) enrichit le sol en se décomposant. Si vous n'avez que des feuilles sèches, entassez ces dernières sur une bonne épaisseur.

Sous climat doux, apportez seulement un paillis organique autour de façon à fertiliser le sol.

En pot, apportez un engrais au printemps, juste avant la reprise de la végétation, et arrosez plus souvent qu'en pleine terre pour palier au dessèchement rapide du mélange terreux.

Pour cette culture en pot, protégez le pot des rigueurs de l'hiver en l'emmaillotant avec plusieurs couches de voile d'hivernage mais ne rentrez pas le pot. La plante a en effet besoin d'une période de froid, même si elle n'aime pas les longues périodes de gel. De plus, si vous rentrez la plante, le feuillage restera vivace et dégagera sa forte odeur d'ail dans la maison.

Quand le pot est trop petit, divisez la plante en privilégiant la période automnale après la fin de la floraison, et rempotez dans du terreau neuf.

Au printemps, désherbez pour éviter la concurrence des herbes spontanées, mais faites très attention de ne pas blesser si déterrer les bulbes avec la binette. Évitez de biner sur un diamètre d'environ 30 cm autour de la souche.

Maladies, nuisibles et parasites

La plante est répulsive contre les pucerons et autres parasites. Elle n’est elle-même pas attaquée. Aucune maladie n’est à déplorer en sol bien drainé.

Récolte

Les fleurs de tulbaghia sont comestibles et elles ont une saveur aillée assez forte malgré leur parfum de miel. On les prélève donc en petite quantité quand elles sont épanouies, d’une part pour ne pas dégarnir la plante et parce qu’elles ne se conservent pas une fois récoltées. Trois à cinq fleurs suffisent pour une salade, ou une à deux par part quand on présente la salade à l’assiette. Pour les cueillir, la meilleure méthode est de les couper avec un sécateur à bouquet ou de petits ciseaux de jardin, juste sous la corolle.

Les feuilles de la plante aromatisent également les salades. Il faut cueillir les jeunes feuilles encore tendres en les coupant à la base, et les ciseler finement. Attention à ne pas trop en mettre sous peine d’obtenir une salade trop forte en goût.

Multiplication du tulbaghia

Multiplication du tulbaghia

Quand diviser ?

La division a lieu en automne, après la floraison et quand le feuillage jaunit. La plante peut alors refleurir l'année suivante. Il est également possible de diviser au printemps.

Les jeunes tulbaghies fleuriront un à deux ans plus tard.

Comment diviser ?

La division s'effectue par prélèvement des bulbilles qui se forment en périphérie des bulbes d'origine. On les replante aussitôt.

Conseils écologiques

Plantez des tulbaghias au bout des rangs du potager, mais loin des rangs de petits pois et de haricots qui se supportent pas de pousser à côté des alliacées. Associez aussi la plante avec des rosiers arbustifs ou grimpants pour éloigner les pucerons.

Un peu d’histoire…

Les tulbaghias viennent d’Afrique du Sud où elles sont très courantes, comme de nombreuses plantes bulbeuses qui ornent les vastes prairies sauvages et les jardins. Elles ont été rapportées en Europe par les jardiniers anglais.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides