Solanum rantonnetii

Solanum rantonnetii en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Solanum de Rantonnet, Arbre à gentiane, Morelle de Rantonnet

  • Nom(s) latin(s)

    Solanum rantonnetii, Lycianthes rantonnetii

  • Famille

    Solanacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1,50 à 2 m
  • Largeur à maturité

    1,5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    1 pied/ m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Solanum comporte plus de 1 400 espèces végétales herbacées, arbustives et arborescentes d'origine cosmopolite, majoritairement originaires des zones tempérées chaudes et tropicales du globe. Il appartient à l'une des plus vastes familles botaniques, les Solanacées, qui comptent quelques-uns de nos légumes préférés comme les aubergines, les pommes de terre et les tomates mais aussi quelques poisons redoutables : belladone, datura stramoine, jusquiame noire, mandragore, morelle douce-amère

Solanum rantonnetii ou « buisson à patates bleues » comme on le nomme en Amérique du Sud est une espèce arbustive, semi-persistante selon le climat, qui nous vient d'Amérique du Sud, principalement du Paraguay et de l'Argentine. La classification dans le genre Solanum ayant été jugée trop floue par les botanistes, l'espèce a été rebaptisée Lycianthes rantonnetii mais c'est plus souvent sous son ancien nom Solanum qu'elle est évoquée. L'arbuste peut aussi être communément appelé arbre aux gentianes ou morelle de Rantonnet. Sa silhouette buissonnante et arrondie culmine à 2 m de hauteur pour un étalement de 1,5 m. Dans des conditions idéales de culture, climat doux et pleine terre, il peut dépasser 4 m sur 3. Il fleurit abondamment et de façon quasi continue du printemps jusqu'aux gelées, ou en décembre s'il ne gèle pas. Ses parties aériennes sont détruites à 0 °C tandis que sa souche montre une faible rusticité : autour de -5 °C. Hors climat doux, il faut donc le protéger toute la saison hivernale.

Le feuillage vert vif de Solanum rantonnetii est porté selon une disposition alterne, par des rameaux souples et retombants à leur extrémité. Les petites feuilles (6 à 8 cm de long), ovales et lancéolées, sont lisses sur le dessus et velues au revers. Leur bord est légèrement ondulé.

L'arbuste fleurit longuement du printemps à l'automne produisant une multitude de fleurs bleu violet à cœur jaune clair. Ces petites fleurs, d'environ 2 à 3 cm de diamètre, sont typiques de la famille des Solanacées évoquant notamment celles des pommes de terre. Elles sont groupées par 2 à 5 fleurs, en bouquets axillaires (à l'aisselle des feuilles). La corolle tubulaire forme une trompette évasée à 5 lobes et à 5 étamines. Les fleurs sont suivies de baies allongées et pendantes d'abord verdâtres qui jaunissent puis rougissent à maturité. Comme toutes les parties de la plante, elles sont toxiques à l'ingestion.

Le Solanum rantonnetii peut s'utiliser comme un arbuste sous forme buissonnante ou sur tige. En pleine terre, glissez-le dans les massifs de fleurs ou de petits arbustes comme l'abutilon, la lavatère arbustive et pourquoi pas le rosier. En bac, mariez-le avec un liseron de Mauritanie (Convolvulus mauritanicus) dont les fleurs en trompette bleu lavande lui feront un bel écho.

Il peut également être palissé comme une grimpante contre un mur bien exposé ou en appui sur une palissade de bois. Amplifiez son côté exotique en lui associant une bougainvillée ou un Plumbago capensis.

Espèces et variétés de Solanum

Solanum rantonnetii

Espèce type

Solanum rantonnetii Espèce type
  • Floraison : Bleu violet à cœur jaune. De mai à octobre (voire décembre en climat doux).
  • Végétation : Hauteur : 2 et Étalement : 1,5 m. Feuillage semi-persistant.
  • Qualités : Le plus couramment commercialisé. Très florifère.

'Outremer'

Solanum rantonnetii 'Outremer'
  • Floraison : Fleurs plus grosses (4 cm de diam.) et coloration plus intense que le type.
  • Végétation : Comme le type.
  • Qualités : Amélioration du type.

'Alba'

Solanum rantonnetii 'Alba'
  • Floraison : Blanche.
  • Végétation : Comme le type.
  • Qualités : Élégant et lumineux.

'Royal Robe'

Solanum rantonnetii 'Royal Robe'
  • Floraison : Très florifère et parfumée.
  • Végétation : Plus compacte que le type.
  • Qualités : Amélioration du type.

'Variegata'

Solanum rantonnetii 'Variegata'
  • Floraison : Comme le type.
  • Végétation : Feuillage panaché de jaune crème.
  • Qualités : Original. Lumineux à mi-ombre tamisée.

Solanum crispum

'Glasnevin'

Solanum crispum 'Glasnevin'
  • Floraison : Multitude de fleurs estivales de 3 cm de diamètre, bleu violet, cœur d’étamines proéminentes.
  • Végétation : Hauteur : 5 m. Liane à feuillage semi-persistant, croissance rapide. Feuilles ovales, vert foncé (10 cm de long).
  • Qualités : Le plus rustique des Solanums. Rusticité de la souche : -8 °C (courte durée).

Solanum jasminoides

Solanum jasminoides
  • Floraison : Multitude de fleurs étoilées estivales et automnales de 3 à 5 cm de diam. Bleu pâle, blanc pur ou violet selon la variété.
  • Végétation : Hauteur : 6 m. Liane à feuillage semi-persistant, croissance rapide. Feuilles ovales, vert foncé (10 cm de long).
  • Qualités : Très résistante à la sécheresse. Rusticité faible (parties aériennes grillées à -2 °C et souche résiste à de courts gels jusqu’à -5 °C).

Plantation du Solanum rantonnetii

Plantation du <em>Solanum rantonnetii</em>

Où le planter ?

Installez ce frileux en pleine terre seulement si vous bénéficiez d'un climat doux : méditerranéen ou océanique. Offrez-lui un emplacement ensoleillé, chaud et abrité des courants d'air. La mi-ombre est possible dans le Midi, ce qui permettra aux fleurs de faner moins vite. L'arbuste apprécie un sol fertile, léger, neutre à légèrement alcalin. La terre doit rester fraîche pendant la période de végétation mais bien drainée en hiver pour une meilleure rusticité.

Sous climat continental ou montagnard, plantez-le en pot afin de l'hiverner plus facilement.

Quand planter le Solanum rantonnetii ?

Attendez que le risque de gel soit écarté, après les Saints de Glace, pour l'installer en pleine terre ou en pot à l'extérieur.

Comment le planter en pleine terre ?

Laissez 1 m d'espace vital autour de l'arbuste si vous l'intégrez dans massif ou une petite haie d'arbustes.

Immergez le pot pendant une dizaine de minutes dans un seau d'eau afin de bien réhydrater la motte. Faites un trou de deux à trois fois le volume de cette dernière. Disposez une à deux poignées de fumier ou de compost mûr au fond du trou et couvrez avec un peu de terre. Améliorez le drainage, si votre sol est compact et argileux, avec du sable de rivière.

Placez Solanum rantonnetii dans le trou en veillant ce que le haut de la motte coïncide avec la surface du sol. Comblez avec la terre en tassant légèrement avec le pied.

Terminez par un arrosage copieux même s'il pleut, et la disposition d'un paillage.

Comment le planter en pot Solanum rantonnetii ?

Installez l'arbuste dans un contenant d'un volume double au conteneur d'origine, en terre cuite ou tout autre matériau poreux pour améliorer le drainage. Placez une couche de billes d'argile sur ¼ de la hauteur du pot. Comblez avec un substrat léger et fertile de type terreau pour géraniums.

Conservez le Solanum dans la véranda, la serre froide ou toute pièce non chauffée mais lumineuse de la maison jusqu'à ce que les températures extérieures ne descendent plus sous les 10 °C la nuit. Lors de sa sortie en extérieur, placez-le à mi-ombre une quinzaine de jours pour l'accoutumer au soleil progressivement et lui éviter des brûlures du feuillage.

Culture et entretien du Solanum rantonnetii

Culture et entretien du <em>Solanum rantonnetii</em>

Arrosage

Pour une croissance optimale, Solanum rantonnetii apprécie des arrosages réguliers surtout les deux premières années après la plantation ou s'il est cultivé en pot.

En hiver, réduisez les apports d'eau des sujets en pot. Évitez juste au substrat de sécher complètement.

Engrais

Soutenez la floraison exceptionnelle de cet arbuste gourmand. En pleine terre, complétez la décomposition du paillis avec un apport de fumure organique bien décomposée en début de printemps. En sol pauvre et filtrant, renouvelez cet apport en fin d'été.

En pot, le Solanum rantonnetii épuise rapidement les réserves nutritives du substrat. Rempotez-le chaque début de printemps dans un terreau tout neuf. Enrichissez-le avec un engrais retard qui nourrira l'arbuste plus de 3 mois ou ajoutez de l'engrais liquide riche en potasse, à l'eau d'arrosage, une fois par semaine de mai à septembre.

Hivernage

En climat doux, où il ne gèle quasiment jamais, inutile de le protéger.

Si les températures de votre région peuvent descendre jusqu'à -5 à -8 °C sur une brève période (quelques jours seulement), paillez le pied du Solanum rantonnetii avec une couche de feuilles mortes. Les parties aériennes vont être grillées par le gel dès 0 °C, mais l'arbuste va repartir de la souche sans problème au printemps. S'il est en pot, enveloppez celui-ci avec du plastique bulle. Protégez la ramure avec plusieurs épaisseurs de voile en non-tissé enroulées sur une ossature de tuteurs afin que le voile ne touche pas le feuillage.

Ailleurs, arrachez Solanum rantonnetii s'il est en pleine terre, réduisez sa ramure de moitié et placez-le en pot. Rentrez la potée dans une véranda, une serre hors gel ou une pièce lumineuse mais non chauffée de la maison.

Taille de Solanum rantonnetii

Taillez l’arbuste chaque fin d’hiver pour équilibrer sa ramure, favoriser un port compact et une bonne ramification, gage d’une abondante floraison. Solanum rantonnetii supporte bien les tailles sévères. Rabattez les rameaux à 3 ou 4 yeux de la charpente principale.

Une taille avant l’hiver peut être pratiquée sur les sujets encombrants à hiverner à l’intérieur (voir hivernage).

Culture sur tige : sélectionnez la plus belle tige, supprimez toutes les pousses latérales jusqu’au 2/3 de cette tige et tuteurez-la. Entretenez ce mini-tronc en supprimant régulièrement les repousses basales et latérales avant qu’elles ne se développent.

Maladies, nuisibles et parasites

En pleine terre, l'arbuste se montre généralement bien résistant face aux maladies et aux parasites.

En pot, dans une situation confinée et en carence d'eau, un Solanum affaibli peut être la proie d'araignées rouges ou de pucerons. Cultivé en serre, les aleurodes peuvent également le parasiter.

Multiplication du Solanum rantonnetii

Multiplication du <em>Solanum rantonnetii</em>

La méthode la plus simple et offrant un bon taux de réussite est le bouturage de rameaux semi-herbacés prélevés en juillet-août. Trempez-les dans de la poudre d'hormones et enterrez-les de moitié dans un terreau de bouturage. Arrosez et placez le pot à l'étouffée, dans un sachet plastique transparent maintenu hors de contact avec les boutures à l'aide de petites baguettes. L'enracinement prend environ un mois au chaud (autour de 20 °C) dans la serre ou la véranda. Conservez les boutures enracinées tout l'hiver dans un local lumineux à une température comprise entre 10 et 15 °C. Pincez les jeunes Solanum rantonnetii au printemps pour les inciter à se ramifier. Grâce à leur croissance rapide, ils peuvent fleurir dès l'été suivant le bouturage.

Conseils écologiques

Cultivé en pot, Solanum rantonnetii se montre très gourmand en eau pendant la belle saison mais également en engrais car les éléments nutritifs sont lessivés par les arrosages fréquents. Limitez ces derniers en paillant la surface du substrat ou mieux en installant une plante couvre-sol à son pied. Évitez les à-coups de fertilisation en apportant de l'engrais à chaque arrosage avec 1/3 de la dose prévue par le fabricant.

Un peu d’histoire…

Le nom générique Solanum vient du mot latin désignant la plante morelle et signifiant littéralement : plante consacrée au Soleil.

Le nom spécifique rantonnetii a été donné en l’honneur du botaniste hyérois Barthélémy Victor Rantonnet (1797-1871) qui consacra sa vie à l’étude et à l’acclimatation de plantes exotiques.

C’est la position axillaire et non terminale des fleurs du Solanum rantonetti qui a conduit des botanistes, au XXe siècle, à le classer dans un nouveau genre de Solanacées proche du genre Capsicum : le Lycianthes. Ce genre comporte près de 200 espèces américaines ou asiatiques. Des analyses moléculaires plus poussées ont confirmé cette phylogénie à la fin du siècle dernier.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides