Solanum jasminoides

Solanum jasminoides en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Solanum jasminoides

  • Nom(s) latin(s)

    Solanum laxum

  • Famille

    Solanacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant
  • Forme

    Grimpant
    Palissable
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 10 m
  • Largeur à maturité

    3 à 6 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Solanum jasminoides a changé récemment de nom. Son nom latin est dorénavant Solanum laxum. On lui donne parfois le surnom de Morelle faux jasmin. C'est une grimpante sarmenteuse, sans épine, originaire d'Amérique du Sud (Brésil, Argentine, Équateur) de la famille des Solanacées, comme les pommes de terre. D'ailleurs, les fleurs se ressemblent, petites étoiles brillantes. Cette plante se développe très vite, pouvant atteindre jusqu'à 8 m de haut sur 6 m de large. Le feuillage est semi-persistant ou totalement persistant, cela dépendant des températures hivernales. Les feuilles sont simples, ovales, glabres, lancéolées, de 3 à 6 cm sur 2 à 3 cm. Les inflorescences sont des cymes paniculées portant des fleurs bleu mauve très clair. Elles sont présentes d'avril à novembre, et même en hiver, s'il est particulièrement doux. Le fruit est une baie de 5 mm de diamètre, noire et toxique, mais rarement présente sous nos climats.

Les jardiniers impatients l'adorent, car cette plante est capable d'atteindre sa taille adulte dans l'année… ce qui signifie qu'elle peut être envahissante ! La floraison légère, en bouquets de petites étoiles mauve très pâle, ressort sur un feuillage vert foncé. Lors d'hivers doux, le solanum grimpant continue à fleurir sans discontinuer. Les tiges volubiles s'enroulent autour de leur support, s'agrippent à tout ce qui se trouve à leur portée et, une fois développées, elles s'accrochent seules sur un mur qui présente des aspérités. Le feuillage, persistant ou semi-persistant suivant la rigueur de l'hiver, n'est pas abîmé par la neige.

Un mur au soleil, à l'abri des vents, au sud ou à l'ouest, est idéal pour que le Solanum jasminoides fleurisse abondamment. Si les parties aériennes gèlent à partir de -12 °C, il repart de la souche au printemps suivant. Au-dessous de -18 °C, la reprise est compromise. Pour plus de sûreté, plantez-le en sol drainé, et à l'abri des vents.

La floraison légère, en mini bouquets, apporte beaucoup de charme au jardin ou à la terrasse. Le solanum jasminoides est un arbuste grimpant sans vrilles ni crampons, il lui faut donc un support pour pouvoir grimper. Il se maintient au moyen du pétiole qui se vrille autour des tiges ou des autres pétioles. Ainsi, cette plante s'enroule sur ce qu'elle trouve, ce qu'il y a sur son chemin, grandes vivaces, arbustes, mais elle s'accroche aussi seule, si le mur est en pierres ou en crépi. Laissez-la envahir un petit arbre, jouer les dentelles au-dessus de la porte d'entrée, entrelacer un pilier, cacher un grillage, garnir une barrière, dissimuler un grand mur. Elle peut même servir de couvre-sol !

À défaut de palissage, Solanum jasminoides prend la forme d'un buisson difficile à contrôler, sauf si vous le taillez tous les mois.

C'est une plante parfaite pour le bord de mer, mais attention, elle peut devenir vite envahissante si toutes les bonnes conditions de culture sont réunies.

Espèces et variétés de Solanum jasminoides

Solanum jasminoides (Solanum laxum)

Espèce type

Solanum jasminoides (Solanum laxum) Espèce type
  • Feuillage : Feuilles simples, ovales, glabres, lancéolées, de 3 à 6 cm sur 2 à 3 cm.
  • Floraison : Fleurs bleu mauve pâle.

'Aureovariegatum'

Solanum jasminoides 'Aureovariegatum'
  • Feuillage : Feuillage panaché de jaune.
  • Floraison : Fleurs blanches.

'Album'

Solanum jasminoides (Solanum laxum) 'Album'
  • Feuillage : Feuillage vert sombre.
  • Floraison : Fleurs blanc pur.

'Album Variegatum'

Solanum jasminoides (Solanum laxum) 'Album Variegatum'
  • Feuillage : Feuillage panaché de blanc.
  • Floraison : Fleurs blanches.

Semis et plantation du solanum jasminoides

Semis et plantation du solanum jasminoides

Où le planter ?

Plantez solanum jasminoides au soleil, en tout bon sol bien drainé, à l'abri des vents froids. S'il préfère les sols riches et humifères, il reste toutefois peu exigeant quant à la nature du sol en s'accommodant des terres pauvres et calcaires.

On lit parfois dans la littérature jardinière que le solanum jasminoides se cultive en extérieur seulement dans les régions à climat doux (sud de la France, Bretagne ou côte atlantique), mais à l'abri d'un mur et avec une exposition plein sud vous pouvez le cultiver sans problème dans des régions plus froides. Nous connaissons des spécimens en banlieue parisienne qui prospèrent depuis de nombreuses années.

Sur un mur très lisse, un palissage est nécessaire. Tendez horizontalement des fils de nylon, tous les 50 cm et accrochez-les avec des pitons. Guidez les tiges sur les fils.

Quand planter le solanum jasminoides ?

Plantez-le de préférence au printemps, surtout si vous habitez une région à hiver marqué, afin qu'il ait le temps de raciner avant la période froide. En bord de mer, vous pouvez l'installer aussi en automne.

Comment le planter ?

Faites un trou de 40 cm en tout sens, mettez une couche de 5 cm de graviers en fond si votre sol est lourd et retient l'humidité, puis mélangez une pelletée de compost à la terre. Après avoir fait tremper la motte dans l'eau pendant 5 min, positionnez la plante, rebouchez, tassez fortement, arrosez. Guidez les tiges vers le support. Paillez.

En pot, de 50 cm minimum de diamètre, bien drainé et empli d'un substrat composé de 3/4 terreau et 1/4 de sable, installez la plante, sans oublier de prévoir un support. Arrosez, paillez.

Culture et entretien du solanum jasminoides

Culture et entretien du solanum jasminoides

Surveillez l'arrosage pendant les semaines qui suivent la plantation, et guidez les tiges sur le support, en les attachant si nécessaire.

Dans les régions où les hivers sont froids, protégez la souche en novembre. En fin d'hiver, si les tiges ont grillé à cause du gel, rabattez-les à 30 cm du sol afin de favoriser l'arrivée de nouvelles pousses vigoureuses.

Toute l'année, supprimez les branches désordonnées.

Si vous plantez le solanum jasminoides le long du mur de la maison, faites attention à ce qu'il ne se faufile pas subrepticement sous la toiture, en ardoises ou en tuiles. Il pousse si vite !

Pour la culture en pot, surfacez chaque année, en mars, avec du compost, en même temps que vous pratiquez taille éventuelle, pour favoriser la végétation en bas de la plante.

Taille du solanum jasminoides

Quand tailler ?

Toute l’année, car la végétation a besoin d’être jugulée régulièrement ! Mais la vraie taille a lieu début mars, pour ôter les branches abîmées ou mortes, ainsi que les plus vieilles.

Comment tailler ?

Le solanum jasminoides se prête particulièrement bien à la taille toute l’année car les jeunes tiges sont souples, et la croissance rapide. Il est très facile de ‘trancher dans le vif’ sans nuire à la plante si on est resté un moment sans la tailler. N’hésitez pas à couper ce qui gêne le passage ou vous semble anarchique.

En mars ou en avril, rabattez à 30 cm du sol les branches brûlées par le gel ou le vieux bois : de nouvelles pousses vigoureuses vont apparaître très vite.

Maladies, nuisibles et parasites

Les araignées rouges peuvent parfois attaquer la plante si l'air est chaud et sec, et si elle pousse dans un endroit confiné. Effectuez alors quelques bassinages réguliers pour les éloigner.

Multiplication du solanum jasminoides

Multiplication du solanum jasminoides

Bouturage

Le solanum jasminoides se multiplie simplement, en boutures herbacées, lorsqu'elles sont jeunes et tendres, entre avril et juin. Prélevez des boutures de 5 à 8 cm, saines. Coupez net à l'aide de ciseaux ou d'un sécateur désinfecté à l'alcool. Supprimez les feuilles basales. Remplissez un pot d'un substrat composé à parts égales de terreau, de tourbe et de sable. Tassez. Laissez une cuvette de 1 cm entre le substrat et le haut du pot. Faites des trous, avec le doigt, espacés de 3 cm, enfoncez les boutures, tassez autour. Arrosez, sans mouiller le feuillage.

Installez ce pot à mi-ombre, à l'abri des courants d'air, et, par la suite, arrosez dès que le mélange sèche. Mettez ce pot sous châssis en hiver.

Au printemps suivant, rempotez individuellement chaque bouture, avec le substrat qui a servi au bouturage. Attendez quelques mois avant de les planter à leur place définitive.

Marcottage

Pour multiplier solanum jasminoides par marcottage, optez pour les marcottes en série, que l'on appelle marcottes en serpenteau. Choisissez une branche longue, souple et saine, laissez-la courir sur le sol. Faites des trous de 15 cm de profondeur, tous les 30 cm, à quelques centimètres de la branche, en parallèle. Enterrez des pots en terre cuite de 15 cm de diamètre, emplissez-les de terre de jardin. Faites une légère encoche sur les parties des branches à enterrer, au niveau d'un nœud. Placez les branches dans les pots, à la queue leu leu. Maintenez les branches, au niveau des blessures, à l'aide de crochets enfoncés dans la terre. Recouvrez de terre. Tassez. Arrosez.

Surveillez l'arrosage par la suite, en arrosant lorsque la terre est sèche. Une fois la tige en contact avec la terre, les racines vont se former au niveau des blessures.

Un an après, en principe, les marcottes sont racinées. Vérifiez, et si les racines ont bien empli le pot, sevrez les marcottes, en coupant la tige mère. Mettez les plantes à leur place définitive, avec leur motte. Vous pouvez effectuer ces marcottes sans pot, en faisant courir la tige dans une longue tranchée, plutôt que de la placer dans la succession de pots. Mais le principe des pots évite le rempotage au moment du sevrage, et fait gagner du temps pour la plantation définitive.

Conseils écologiques

Quelques branches fleuries sont du plus bel effet dans un bouquet de verdure ou avec d’autres fleurs, grâce à leur port souple et retombant. Cueillez-les le matin, avant l’arrivée de la chaleur, entre mai et octobre, au moment où la floraison est la plus généreuse.

Ôtez les feuilles qui risquent de tremper dans l’eau, mettez les tiges pendant quelques heures dans un seau d’eau, en pièce fraîche et sombre avant de les mettre en vase.

Un peu d’histoire…

Son nom latin Solanum jasminoides a changé récemment pour devenir Solanum laxum, mais cette nouvelle n'est pas encore entrée dans le langage courant. Il y a peu de temps aussi qu'est apparu son surnom morelle faux jasmin, en fait depuis que cette plante est en vogue.

La famille des Solanacées comprend plus de 1 500 espèces d'annuelles, bisannuelles, vivaces herbacées, sous-arbrisseaux ligneux, arbustes et arbres, caducs ou persistants, certains pouvant être grimpants, originaires du globe en toutes zones. Dont la fameuse pomme de terre, la tomate, l'aubergine mais aussi le tabac, le pommier d'amour ou la morelle noire.

Le terme morelle suggère que les Solanacées sont des plantes noires ou sombres, et dans l'imaginaire traditionnel, il était associé à la mort, au diable et au loup.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides