Orontium aquaticum

Orontium aquaticum en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Bougie d'eau, Plante bougie, Oronce

  • Nom(s) latin(s)

    Orontium aquaticum

  • Famille

    Aracées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

    Plante de bassin ▶ Totalement immergées

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 0,45 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide
  • Densité

    2 à 4 pieds/m²
  • Profondeur (aquatique)

    Moins de 30 cm Entre 30 et 60 cm

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Plantation isolée Bassin
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière Plante aquatique
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

La bougie d'eau, Orontium aquaticum, également surnommée oronce, plante bougie ou aroïde des marais, est originaire et endémique de l'est de l'Amérique du Nord, et se retrouve de plus en plus dans les étangs, les ruisseaux et les lacs peu profonds. Son appellation de bougie d'eau tient à ses épis blancs crémeux se terminant par un pistil jaune, qui se dressent au-dessus du feuillage vert. En pratique, il s'agit d'une sorte d'inflorescence d'arum à végétation précoce. Orontium aquaticum est une plante aquatique vivace, flottante et rustique, jusque -15 °C.

La plante s'accommode de berges terreuses autant que la plantation sous 20 à 25 cm d'eau.

La bougie d'eau, seule espèce du genre Orontium, est tout à fait adaptée au bassin de jardin. Elle possède de grands rhizomes épais et profonds qui se développent dans l'eau. Les feuilles, à la surface hydrophobe, vert bleuté, en forme d'épée ou de fer de lance, pointues et ovales, se dressent presque verticalement au-dessus de la surface de l'eau, en formant une belle touffe relativement compacte et arrondie, atteignant 30 à 40 cm de hauteur. En revanche, en eau profonde, une partie du feuillage flotte en surface, surtout la couronne extérieure. Les feuilles se renouvellent sans interruption de mars-avril à juin-juillet, selon le climat.

La plante bougie s'épanouit de façon bien particulière, formant une spathe verte qui disparaît rapidement et de minuscules fleurs jaunes regroupées sur un pédoncule blanc, le spadice. Ces curieuses inflorescences ressemblent à de fines bougies dressées dans un écrin de verdure. Leur reflet sur un plan d'eau calme est fascinant.

La croissance de la bougie d'eau est assez lente au début, préférez une exposition très ensoleillée et une situation isolée des autres végétaux aquatiques. Il est possible de l'associer à distance, par exemple, avec des iris aquatiques comme Iris versicolor, avec Pontederia sp., ou des primevères aquatiques

Espèces de bougie d’eau

Le genre est devenu monospécifique après le regroupement de l’ensemble des espèces sous un seul taxon. Toutefois, il existe deux autres espèces décrites, Orontium mackii et Orontium wolfei, mais ces espèces défuntes ne sont connues qu’à partir de fossiles.

Orontium aquaticum

Orontium aquaticum
  • Nom commun : Bougie d’eau, plante bougie, oronce, aroïde des marais, cryptocoryne d’Amérique, massue dorée
  • Floraison : Étonnante, avec des fleurs en forme de bougie, à terminaison jaune différenciée.
  • Végétation : Très belles feuilles dressées, de couleur vert bleuté, de 30 cm de hauteur environ.
  • Qualités : Décorative, une plantation isolée, en îlot, met en valeur l’originalité de cette superbe plante.

Plantation de Orontium aquaticum

Plantation de <em>Orontium aquaticum</em>

Où la planter ?

Plantez Orontium aquaticum au soleil, ou éventuellement à mi-ombre. Le substrat consistera en une terre riche et argileuse, sur environ 35 cm d’épaisseur à prévoir pour assurer un bon développement de la plante.

Attention : la bougie d’eau supporte difficilement la concurrence des autres végétaux, et un sol riche en éléments nutritifs est de mise. Cultivée isolée, elle devient très résistante.

Quand planter la bougie d’eau ?

Plantez-la dans une eau déjà bien réchauffée, à partir du mois de mai jusqu’en septembre.

Comment la planter en bassin ?

  • Pour former une belle touffe isolée et éviter la concurrence d’autres plantes, installez-la dans un panier ajouré ou dans une réserve de plantation aménagée dans le bassin.
  • Immergez le rhizome sous 10 à 40 cm d’eau.

Comment planter Orontium aquaticum en potée ?

Il est aussi possible d’utiliser la bougie d’eau en potée aquatique profonde (un tonneau, par exemple) sur un balcon ou une terrasse. Elle vous surprendra par la durée de sa floraison et son originalité.

  • Choisissez un grand pot étanche en terre cuite ou en plastique, ou un baquet profond en bois.
  • Étalez de la terre aquatique au fond.

Culture et entretien de la bougie d’eau

Culture et entretien de la bougie d’eau

L'entretien consiste en la suppression des feuilles abîmées et des fleurs fanées pendant la floraison. Puis en automne, lorsque la végétation disparaît, coupez le feuillage pour éviter à la glace de fixer la plante.

Cette plante aquatique résiste bien au froid, mais en cas d'hiver rigoureux, il est préférable de pratiquer un hivernage en enfonçant plus profondément le pot dans le bassin pour éviter une longue prise de glace des rhizomes.

Pour des hivers très froids, en deçà de -15 °C en température extérieure, il est souhaitable de sortir les plants pour les mettre à l'abri. Le repos hivernal dure environ 4 mois.

Maladies, nuisibles et parasites

La bougie d'eau peut être attaquée par de petites limaces : immergez totalement la plante pendant quelques minutes pour les noyer ou les détacher et les récolter.

Les limnées sont parfois friandes des jeunes fleurs : une élimination manuelle s'impose.

Multiplication de Orontium aquaticum

Multiplication de <em>Orontium aquaticum</em>

Division

Au printemps, divisez les souches ou bouturez les portions de rhizomes. Laissez les jeunes plants se développer à une faible profondeur d'immersion.

Semis

  • Récoltez les fruits, sous forme de baies, en automne.
  • Semez dans un terreau maintenu humide, les graines germent directement au contact de l'eau.
  • Puis repiquez les jeunes plants au printemps, dans des petits pots ajourés.

Conseils écologiques

L’enracinement de Orontium aquaticum est très développé, elle consolidera une berge si elle est plantée à proximité.

Un peu d’histoire…

Les Amérindiens mangeaient quelquefois les graines et le rhizome en les séchant pour finalement les moudre en une substance de type féculent.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides