Gomphrena

Gomphrena en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Gomphrena globuleuse, Amarantine, Amarantoïde, Immortelle à boutons

  • Nom(s) latin(s)

    Gomphrena globosa

  • Famille

    Amarantacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,20 à 0,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    2 à 3 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Massif ou bordure
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Cette plante annuelle, encore appelée amarantine ou amarantoïde (rappelant ainsi qu'elle appartient à la famille des Amarantacées) est originaire des régions chaudes d'Australie, d'Amérique et d'Asie du Sud Est. Dans ces régions la gomphrena fait d'ailleurs partie de la pharmacopée traditionnelle ; sa racine, réduite en poudre, était utilisée pour ses propriétés antiasthéniques, pour lutter contre le stress et les désordres nerveux ainsi que pour réguler la digestion. Il est impossible de déterminer quand cette une fleur a été introduite en Europe mais elle peuplait autrefois les jardins de nos grand-mères. Celles-ci appréciaient en effet les bouquets frais (de longue tenue en vase) ou secs, confectionnés avec cette « immortelle à bouton ».

La gomphrena forme très rapidement de fortes touffes buissonnantes au feuillage allongé, vert, légèrement duveteux. Ses tiges rigides sont coiffées, de juillet jusqu'aux gelées, de minuscules fleurs enveloppées chacune dans des bractées vivement colorées (de rose, de pourpre, de jaune…) et regroupées en petits épis sphériques. Mellifère et nectarifère, cette floraison attire les abeilles, papillons et autres butineurs. La gomphrena peut atteindre de 15 à 70 cm selon les variétés. Les plus basses orneront joliment les bordures tandis que les plus hautes illumineront les massifs d'annuelles en compagnie de bleuet, de coquelicot, d'ammi, d'acroclinium

Espèces et variétés de gomphrena

Les gomphrenas sont bien souvent commercialisées en mélange de couleur, sans être dénommées. Il est toutefois possible de trouver certaines variétés bien déterminées.

Gomphrena globuleuse (Gomphrena globosa)

'Buddy'

Gomphrena globuleuse (Gomphrena globosa) 'Buddy'
  • Taille : 20 cm
  • Floraison : Floraison blanche ou pourpre.
  • Qualités : Particulièrement recommandée pour confectionner des bouquets de fleurs séchées.

'Gnome'

Gomphrena globuleuse (Gomphrena globosa) 'Gnome'
  • Taille : 15 cm
  • Floraison : Fleurs aux couleurs variées.
  • Qualités : Variété compacte qui se cultive en avant-plan de massif aussi bien qu’en pot. Résiste à la sécheresse et à la chaleur.

'Strawberry Fields'

Gomphrena globuleuse (Gomphrena globosa) 'Strawberry Fields'
  • Taille : 70 cm
  • Floraison : Floraison rouge vermillon.
  • Qualités : Un « champ de fraise »… Comment ne pas céder devant cette magnifique variété de haute taille ?

'All Around'

Gomphrena globuleuse (Gomphrena globosa) 'All Around'
  • Taille : 50 cm
  • Floraison : Fleurs d’un magnifique pourpre.
  • Qualités : Précoce (elle fleurit au tout début de juillet), elle est aussi très florifère.

'Leuchtfunk'

Gomphrena 'Leuchtfunk'
  • Taille : 35-40 cm
  • Floraison : Coloris orange très lumineux.
  • Qualités : --

Gomphrena Qis (Gomphrena haageana)

Espèce type

Gomphrena Qis (Gomphrena haageana) Espèce type
  • Taille : 20 à 70 cm
  • Floraison : Ressemble beaucoup à l’espèce précédente mais avec des épis de fleurs légèrement plus longs.
  • Qualités : Originaire des zones tempérées et subtropicales, en altitude (1 200-1 500 m) de l’Amérique : Nouveau-Mexique, Texas, Mexique.

'Flashing light'

Gomphrena Qis (Gomphrena haageana) 'Flashing light'
  • Taille : 30 cm
  • Floraison : Brassée de tiges bien rigides portant de gros épis de fleurs orangées.
  • Qualités : Parfaite pour les bouquets.

Semis et plantation de la gomphrena

Semis et plantation de la gomphrena

Où l'installer ?

Au soleil ! Même si cette plante préfère les sols légers, même pauvres, elle pousse dans toute bonne terre de jardin à condition que celle-ci soit bien drainée. Si ce n'est pas le cas, n'hésitez pas à alléger le terrain (avec non pas du sable mais des graviers) à l'emplacement des gomphrenas, et à rassembler la terre en une petite butte sur laquelle vous sèmerez et/ou planterez les fleurs.

Quand et comment semer et planter la gomphrena ?

La gomphrena est une plante de pays chauds. Elle peut supporter des températures descendant jusqu'à -7 °C mais, pour s'installer, elle a absolument besoin que le terrain qui l'accueille soit bien réchauffé. Et que les températures extérieures soient douces, tout risque de gelée étant définitivement passé.

En conséquence, cette plante se sème, sous abri et en terrine, en mars-avril, ou en pleine terre, à la volée, en mai-juin. Les plants dotés de quelques feuilles seront plantés (ou repiqués) en les espaçant de 15 à 20 cm selon qu'il s'agit de variétés de haute ou de basse taille.

Conseil : pour faciliter la germination des graines, faites les tremper un ou deux jours dans de l'eau avant de les semer. Les petites semences de gomphrena germent à la lumière. Répartissez-les donc à la surface du terreau sans les recouvrir.

Culture et entretien de la gomphrena

Culture et entretien de la gomphrena

Une fois bien installée, cette plante ne demande presque aucun entretien ! Elle ne nécessite ni taille, ni tuteurage, ni fertilisation. Vous l’arroserez bien sûr, surtout en cas de canicule, mais en veillant à laisser sécher la terre entre deux apports d’eau.

Maladies, nuisibles et parasites

Les jeunes plants de gomphrenas peuvent parfois être grignotés par des limaces et des escargots. Protégez-les par exemple, au printemps, en éparpillant à leur pied quelques granules d'orthophosphate de fer, produit non issu de la chimie de synthèse et agréé en agriculture biologique.

Cette plante peut également être attaquée par l'oïdium, un champignon qui, au printemps et/ou en automne, couvre le feuillage d'un fin voile blanc. Prévenez cette maladie en espaçant bien les plantes de façon à ce qu'elles soient bien aérées. Traitez-la, si l'attaque est vraiment forte, en pulvérisant par exemple sur les gomphrenas, une solution contenant de la fleur de soufre.

Multiplication de la gomphrena

Multiplication de la gomphrena

Cette plante annuelle se multiplie exclusivement par semis.

Les gomphrenas composent de très jolis bouquets, que leurs fleurs soient utilisées fraîches ou sèches. Dans le premier cas, la cueillette a lieu lorsque toutes les fleurs sont épanouies. On effeuille le bas des tiges et on recoupe la base de celles-ci en biseau, sous l'eau du robinet, sur environ trois centimètres. Ces bouquets tiennent de huit à douze jours en vase.

Si vous souhaitez faire sécher les gomphrenas, récoltez-les avant l'épanouissement complet des fleurs. Rassemblez les tiges en bouquets que vous suspendrez à l'air libre.

Conseils écologiques

Disposer un paillage au pied des plantes possède bien des avantages. Ce mulch gêne la poussée des mauvaises herbes ; il permet de diminuer les apports d'eau en conservant la fraîcheur du sol et en limitant l'évapotranspiration. Ce paillage peut être composé de feuilles mortes, de fougères sèches, de tontes de gazon, de foin… Graviers, ardoises ou tuiles cassées, pierres plates peuvent également couvrir le sol. Ce matériel minéral à l'avantage d'emmagasiner la chaleur durant la journée pour la restituer durant la nuit. Parfait pour des plantes amatrices de chaleur comme la gomphrena !



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides