Épilobe

Épilobe en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Epilobe, Laurier de Saint Antoine, Herbe de Saint Antoine, Osier fleuri

  • Nom(s) latin(s)

    Epilobium

  • Famille

    Onagracées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante comestible ▶ Plante à tisane | Autres plantes médicinales

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 2 m
  • Largeur à maturité

    0,10 à 1,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide
  • Densité

    4 à 6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Prairie Bosquet ou forêt Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Epilobium appartient à la famille des Onagracées. Originaire d’Europe et d’Amérique du Nord, on le trouve dans les régions tempérées du monde entier, les régions arctiques et les montagnes tropicales. On le nomme épilobe, herbe ou laurier de Saint Antoine et souvent osier fleuri.

L’épilobe est une vivace herbacée aux tiges dressées, pouvant atteindre selon les espèces 0,20 à plus de 2 m de hauteur. Il possède un rhizome rampant qui se ramifie beaucoup. Ses feuilles caduques sont étroites et lancéolées, le plus souvent alternes, de couleur vert-bleu. La plante donne des fleurs à 4 pétales rose vif, rose pourpre, violets et parfois blancs. Elles sont disposées en grappes plutôt lâches, avec de longues étamines blanches très apparentes. La floraison a lieu entre mai et septembre, du bas vers le haut de l’épi. Ses fruits, ou capsules, libèrent spontanément à leur maturité de nombreuses graines poilues et légères. La plante mellifère attire de nombreux insectes pollinisateurs qui viennent prélever son nectar.

L’épilobe est rustique ; il se cultive en pleine terre. On l’utilise pour les rocailles, les massifs, les prairies et les clairières, les bordures de plans d’eau, au pied des talus, entre les dallages et les pierres et plus rarement en isolé.

Les feuilles, les fleurs et les racines de l’épilobe ont des propriétés médicinales car elles contiennent des constituants astringents, cicatrisants, émollients et hémostatiques. L’épilobe traite aussi les infections respiratoires et les maux de gorge. Les feuilles s’utilisent en cuisine comme infusion. Les Amérindiens consomment l’épilobe comme une plante potagère (soupe, ingrédient) et pour le tissage de cordes servant aux filets de pêche.

Attention, l’épilobe dont la croissance est souvent rapide peut devenir envahissant, car il se ressème naturellement et crée de nombreux rejets autour de sa souche principale.

Espèces et variétés d’épilobes

Le genre Epilobium est vaste, il comprend près de 200 espèces.

Le tableau ci-dessous présente les espèces présentes en France aux dimensions et nuances variées.

Épilobe en épi ou épilobe à feuilles étroites ou laurier de Saint Antoine ou herbe de Saint Antoine (Epilobium angustifolium)

Espèce type

Épilobe en épi ou épilobe à feuilles étroites ou laurier de Saint Antoine ou herbe de Saint Antoine (Epilobium angustifolium) Espèce type
  • Aspect : Tige de couleur marron-rouge. Feuilles vert moyen, en forme de lance, alternes. De juin à septembre, fleurs roses, pourpres ou violettes, disposées en grappes pointues.
  • Terrains : L’espèce aime les terrains montagneux. Elle supporte bien l’altitude, mais on la trouve aussi en plaine notamment au nord de la France. Elle pousse au bord des chemins, des talus de sable et du ballast.
  • Qualités : Espèce très répandue. La plus grande. Elle peut dépasser 2 m de hauteur.

'Album'

Épilobe en épi ou épilobe à feuilles étroites ou laurier de Saint Antoine ou herbe de Saint Antoine (Epilobium angustifolium) 'Album'
  • Aspect : Fleurs blanches.
  • Terrains : Comme le type.
  • Qualités : Comme le type.

Épilobe des collines (Epilobium collinum)

--

Épilobe des collines (Epilobium collinum) --
  • Aspect : Tige bien dressée, sans lignes apparentes. Feuilles dentées, alternes en haut de la tige et opposées en bas. De juillet à septembre, petites fleurs roses, aux pétales un peu échancrés.
  • Terrains : L’espèce se plaît dans les jardins et pousse dans les rocailles, les rochers et les murs.
  • Qualités : L’espèce donne des fleurs très petites, n’atteignant pas plus de 5 mm de diamètre. Elle n’est pas haute, entre 0,10 et 0,30 m de hauteur.

Épilobe à feuilles de romarin (Epilobium dodonaei)

--

Épilobe à feuilles de romarin (Epilobium dodonaei) --
  • Aspect : Feuilles vert moyen, longues, dentées et poilues. De juillet à septembre, fleurs rose foncé, pourpre, en grappes légères.
  • Terrains : L’espèce se trouve dans les terrains contenant des gravillons et en bordure de cours d’eau.
  • Qualités : Elle est souvent confondue avec l’espèce fleischeri, mais elle est plus grande. L’espèce atteint 1 m de hauteur. Les fleurs durent longtemps.

Épilobe de Fleischer ou épilobe des moraines (Epilobium fleischeri)

--

Épilobe de Fleischer ou épilobe des moraines (Epilobium fleischeri) --
  • Aspect : Feuilles vert clair, allongées et étroites, dentées. De fin juin à août, fleurs parfumées, rose pourpre, avec 4 pétales arrondis et 4 sépales pointus et étroits plus foncés.
  • Terrains : L’espèce se trouve principalement dans les Alpes et le Jura, dans les moraines et les entassements d’alluvions.
  • Qualités : L’espèce atteint 0,20 à 0,40 m de hauteur.

Épilobe hirsute ou épilobe à grandes fleurs (Epilobium hirsutum)

--

Épilobe hirsute ou épilobe à grandes fleurs (Epilobium hirsutum) --
  • Aspect : Feuilles vert-bleu, en forme de lance, opposées, dentées, sans pétiole, recouvertes de petits poils. De juin à septembre, fleurs rose foncé avec des stigmates blancs, disposés en croix.
  • Terrains : L’espèce se trouve fréquemment dans les terrains vagues et les bords de ruisseaux.
  • Qualités : L’espèce se propage de façon très importante. Grande dimension : 0,50 à 1,80 m de hauteur. L’espèce donne des fleurs d’une belle taille, de 2 cm de diamètre.

Épilobe des montagnes (Epilobium montanum)

--

Épilobe des montagnes (Epilobium montanum) --
  • Aspect : Tige ronde et recouverte de poils. Feuilles vert clair, plutôt de forme ovale, dentées par endroits, majoritairement opposées. Fleurs rose pourpre, avec des stigmates blancs disposés en croix et des pétales échancrés.
  • Terrains : L’espèce se trouve dans les parties boisées des montagnes.
  • Qualités : L’espèce atteint entre 0,20 et 0,80 m de hauteur. Elle fleurit du mois de mai au mois d’août.

Épilobe à petites fleurs ou osier fleuri (Epilobium parviflorum)

--

Épilobe à petites fleurs ou osier fleuri (Epilobium parviflorum) --
  • Aspect : Feuilles vert-bleu, en forme de lance, opposées, dentées, sans pétiole, recouvertes de petits poils. Fleurs rose pâle avec des stigmates blancs, disposés en croix et des pétales échancrés.
  • Terrains : L’espèce se trouve fréquemment dans les terrains vagues et les bords de ruisseaux.
  • Qualités : L’espèce atteint entre 0,30 et 0,80 m de hauteur. Elle donne de petites fleurs, mesurant moins de 1 cm de diamètre.

Plantation de l’épilobe

Plantation de l’épilobe

Où le planter ?

L'épilobe apprécie les sols frais, humides, caillouteux. Il pousse bien dans les montagnes, les lisières de forêts, les bords de rivières et les buissons. Toutefois, la plante s'adapte facilement à tous types de sols et la terre de jardin lui convient.

La plante a besoin de plein soleil (pas de sécheresse pour autant), mais supporte la mi-ombre.

La plante est rustique jusqu'à facilement -15 à -20 °C.

Bon à savoir : l'épilobe s'adapte très bien dans les cavités retenant l'eau.

Quand planter l'épilobe ?

Plantez l'épilobe au printemps ou à l'automne.

Comment le planter ?

L'épilobe s'achète en petit godet :

  • Préparez le sol en creusant un trou suffisamment grand.
  • Placez votre sujet bien au centre.
  • Comblez avec le reste de terre et tassez bien.
  • Arrosez copieusement sans noyer le pied.
  • Laissez suffisamment d'espace autour de l'épilobe pour qu'il puisse se développer en colonie.

Culture et entretien de l’épilobe

Culture et entretien de l’épilobe

L'épilobe est une plante très facile à entretenir, qui demande peu de soins.

Arrosez régulièrement et suffisamment pour laisser le sol frais et humide. Vérifiez que la terre reste humide sur plusieurs centimètres de profondeur.

Maintenez l'espace autour de l'épilobe toujours propre et sans mauvaises herbes, pour que la plante puisse s'épanouir et prendre confortablement sa place.

Pendant l'hiver, l'épilobe peut rester en pleine terre.

Taille de l’épilobe

Il est conseillé de couper les fleurs fanées à la fois pour prolonger la floraison en permettant à d’autres fleurs d’éclore et aussi d’éviter la dispersion des graines.

Pas de taille nécessaire.

Maladies, nuisibles et parasites

Les limaces et les escargots raffolent de son feuillage, surtout lorsqu'il est tendre. Enlevez-les des plantes. Retournez la terre pour déterrer les œufs et nettoyer le sol. Disposez de la sciure ou de la cendre pour éviter leur venue ou installez à proximité des morceaux de tuile qui les attireront. Il sera alors facile de les ramasser.

L'épilobe peut être sensible à la rouille et au mildiou, si le terrain est trop humide. Les feuilles se recouvrent alors d'une substance collante sécrétée par les pucerons et des taches brunes ou blanches sur les feuilles. Enlevez rapidement les feuilles atteintes. Réduisez l'humidité. Certains préconisent de mélanger du liquide vaisselle écologique ou du savon, du bicarbonate de soude et de l'eau, puis de pulvériser le mélange sur les feuilles abîmées. Vous pouvez aussi vaporiser un mélange à base de triforine, de zinèbe ou de bouillie bordelaise.

Récolte

En fin de floraison, on peut récolter les fleurs et les feuilles.

La récolte des graines n’est pas facile, car elles sont petites et emmêlées dans des poils abondants et épais. Une capsule peut contenir des centaines de graines. Le plus simple est de récolter l’ensemble de la capsule, de la renfermer dans un sac et de malaxer le tout pour séparer les éléments.

Multiplication de l’épilobe

Multiplication de l’épilobe

L'épilobe se multiplie très facilement par division des touffes au printemps ou à l'automne et par semis en février ou mars.

Division des touffes

  • Prélevez soit de gros morceaux de touffes soit de plus petits, à l'aide d'un couteau propre et tranchant.
  • Plantez les plus gros directement à l'extérieur dans l'emplacement choisi.
  • Plantez les plus petits dans une terrine sous châssis froid, remplie d'un mélange moitié tourbe et moitié sable, afin de favoriser leur reprise.
  • Préparez des godets de 8 cm environ de diamètre, remplis d'un mélange de terreau de feuilles, de fumier et de sable et plantez ensuite les petites touffes séparément.
  • Une fois bien enracinés, transplantez les sujets dans leurs emplacements définitifs.

Semis

Les graines de l'épilobe étant très petites et très légères, maniez-les avec précaution car elles s'envolent très facilement.

  • Préparez des caissettes ou terrines à semis, remplies d'un mélange moitié terreau, moitié sable.
  • Semez les graines en surface et tassez bien la terre au-dessus.
  • Humidifiez légèrement et placez les caissettes ou terrines sous châssis froid, à la lumière.
  • Laissez les plants prendre racine. Pensez à humidifier délicatement et régulièrement.
  • Préparez des godets de 8 cm environ de diamètre, remplis d'un mélange de terreau de feuilles, de fumier et de sable.
  • Repiquez les jeunes plants dans les godets.
  • Plantez-les ensuite en pleine terre aux endroits choisis, au cours de l'automne ou au mois d'avril.

Conseils écologiques

Placez des épilobes à côté de digitales ou de campanules.

Créez de beaux massifs blancs et pourpres en associant des épilobes blancs (Epilobium angustifolium 'Album') à des Gillenia trifoliata, des Knautia macedonica et des pavots.

Si vous souhaitez stopper l'extension de l'épilobe, sectionnez à l'aide d'une bêche tranchante les rhizomes qui s'étendent à la surface du sol.

Un peu d’histoire…

L’épilobe pousse facilement sur des terres brûlées et dévastées. On raconte qu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Londres en fut recouverte et était devenue rose dans tous les endroits où la plante avait poussé et fleuri.

L’épilobe est présent sur l’emblème du Yukon, un état au nord-ouest du Canada.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides