Haricot d’Espagne

Haricot d’Espagne en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Haricot d'Espagne

  • Nom(s) latin(s)

    Phaseolus coccineus

  • Famille

    Fabacées, Légumineuses

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante comestible ▶ Autres légumes

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Grimpant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    1 à 2 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Massif ou bordure Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le haricot d'Espagne est essentiellement cultivé comme plante décorative. Et, en effet, quelle séduction ! Ses tiges volubiles (s'enroulant d'elles-mêmes sur le moindre support) s'étendent sur parfois plus de 4 m de longueur. Elles sont garnies d'un feuillage vert, très frais, abondant, qui accueille, en abondance et durant plusieurs mois, des grappes de belles fleurs écarlates, blanches, bicolores. Ce haricot couvre ainsi superbement les grillages et clôtures mais aussi les pergolas, les tonnelles…

Aux fleurs du haricot d'Espagne succèdent de longues gousses qui, lorsqu'elles sont jeunes, peuvent être consommées comme on le fait des mangetouts. Comme celles du haricot commun (Phaséolus vulgaris), les graines de cette plante sont elles aussi comestibles en frais comme en sec. Certaines variétés ('Cahot', 'Corona'…) sont d'ailleurs réputées pour leurs qualités gustatives.

Bon à savoir : le haricot d'Espagne est cultivé comme une plante annuelle en France mais il s'agit pourtant d'une vivace à la racine tubéreuse. Dans les régions au climat le plus doux, il est donc possible de conserver les plants.

Espèces et variétés du haricot d’Espagne

Les haricots d’Espagne destinés aux jardins d’ornement sont vendus en mélange de variétés. Il est pourtant possible de distinguer ces dernières lorsqu’elles sont commercialisées pour le potager… Tous les haricots d’Espagne sont à la fois décoratifs et gourmands : ils offrent à la consommation des gousses vertes et/ou de graines.

Pour la cueillette des gousses

'Lady Di'

Pour la cueillette des gousses 'Lady Di'
  • Description : 3 m de hauteur. Après une floraison écarlate suit une riche et longue production de gousses sans fil, longues de 35 cm, plates et vertes et de gros grains, rouges tachés de noir.
  • Qualités : Productivité. Haricot sans fil. Résistante à l’anthracnose et à la mosaïque du haricot.

'Liberty'

Pour la cueillette des gousses 'Liberty'
  • Description : Très décorative avec une très belle floraison écarlate. Ses très longues gousses (50 cm) à la chair bien tendre camouflent des grains rouges tachetés de noir.
  • Qualités : Aussi décoratifs que bons !

'Saint George'

Pour la cueillette des gousses 'Saint George'
  • Description : Abondante floraison bicolore (blanche et rouge) qui séduit autant que la quantité de larges gousses, longues de 25-30 cm. Grains bruns marbrés de noir.
  • Qualités : Productivité. Gousses sans fil. Cueillette facile.

'Cahot' ou 'De Soissons'

Pour la cueillette des gousses 'Cahot' ou 'De Soissons'
  • Description : Gros grains blancs, plats, de forme presque carrée
  • Qualités : Spécialité de l’Aisne depuis le XVIIIe siècle. Savoureux. Bonne productivité.

Pour la récolte des graines

'Painted Lady'

Pour la récolte des graines 'Painted Lady'
  • Description : Plants de 2 m de hauteur vivement colorés : tout d’abord grâce à leur floraison rouge et blanche puis avec les grains chocolat moucheté de brun que camouflent des gousses de 20 cm de longueur.
  • Qualités : Cette variété traditionnelle originaire d’Angleterre est connue depuis 1596. Encore appelée 'York and Lancaster', elle doit son nom à la princesse Elisabeth 1er. Cette dernière avait la réputation d’apprécier les maquillages un brin outranciers, une vraie « dame peinte ». Précocité. Savoureuse.

'Scarlet Emperor'

Pour la récolte des graines 'Scarlet Emperor'
  • Description : Tout est énorme chez ce haricot : ses tiges qui peuvent atteindre 4 m de longueur et qui se couvrent de fleurs rouge vif et, surtout, ses grains violet-pourpre mouchetés de noir.
  • Qualités : Connue depuis le XVIIIe siècle, cette variété était alors appelée 'Mammoth Exibition' (elle n’a été baptisée 'Scarlet Emperor' qu’en 1906). Pour climat frais. Très gros grains. Vigueur.

'Orteils du Prêcheur'

Haricot d’Espagne 'Orteils du Prêcheur'
  • Description : Plusieurs variétés de haricots d’Espagne sont réunies sous cette dénomination ayant toutes la particularité de fournir de très gros grains blancs à la chair délicieuse, tendre, onctueuse.
  • Qualités : Autre variété : 'Corona' serait une variété ancienne originaire des Abruzzes et particulièrement appréciée en Italie. Très bonne qualité gustative.

Haricots d’Espagne nains

'Hestia'

Haricots d’Espagne nains 'Hestia'
  • Description : 'Hestia' étonne par son port buissonnant, voire même retombant. Floraison rouge et blanche qui laisse place à de longues gousses sans fil très goûteuses.
  • Qualités : À cultiver en jardinières, dans les massifs, en bordure et même en suspensions. Gousses sans fil. Bien adapté au climat pluvieux.

'Kontra'

Haricot d’Espagne 'Kontra'
  • Description : Cette variété naine offre une abondante floraison blanche. Ses gousses renferment d’énormes graines blanches à la peau fine et à la chair savoureuse.
  • Qualités : Port non ramant. Bonne qualité gustative.

'Pickwick'

Haricots d’Espagne nains 'Pickwick'
  • Description : Ne dépasse pas 50 cm. Superbe floraison écarlate. Gousses de 18 à 20 cm remplies de grains lilas marbrés de noir.
  • Qualités : Trouve sa place aussi bien dans le potager que dans les massifs de fleurs. Port non ramant. Décorative.

Semis du haricot d’Espagne

Semis du haricot d’Espagne

Où le semer ?

Le haricot d'Espagne est une plante facile qui accepte de pousser dans toute bonne terre de jardin, à des températures plus basses que le haricot commun (12 °C) et même en altitude ; en effet au Mexique et au Guatemala, la plante pousse à 2 800 m.

Quand semer le haricot d'Espagne ?

Semez en mai-juin, une fois tout risque de gelée écarté.

Comment le semer ?

Semez les graines en place, par poquets de 3 graines recouvertes de 5 cm de terre maximum.

Donnez de l'air à ces plantes volubiles en veillant à les espacer d'au moins 50 cm des végétaux voisins.

Attention : la plupart des variétés de haricots d'Espagne sont grimpantes et peuvent s'étendre sur plusieurs mètres. Il faut donc prévoir de solides tuteurs pour supporter la masse de leur végétation. En général des rames réunies en tipis font parfaitement l'affaire.

Il est également possible d'avancer la culture en semant les graines des haricots en godet, au chaud, trois semaines avant leur repiquage. Cette technique est parfois nécessaire dans les régions les plus fraîches. En effet, le cycle de la plante est long : 90 à 100 jours entre le semis et la récolte des gousses vertes, 130 à 150 jours pour cueillir les grains frais ou secs.

Curiosité : les graines des haricots d'Espagne (contrairement à celles du haricot commun) sont hypogées : elles ne germent pas à la surface de la terre mais en dessous. Les cotylédons se développent dans le sol et seules les premières vraies feuilles en émergent.

Culture et entretien du haricot d’Espagne

Culture et entretien du haricot d’Espagne

La culture du haricot d'Espagne est toute simple et ne présente pas d'exigence particulière à l'exception de l'arrosage. En effet, la plante demande un apport d'eau suivi, dès la floraison et jusqu'à la formation des graines dans les gousses. Irriguez donc régulièrement la culture et pensez à pailler la culture au pied des haricots afin de conserver sa fraîcheur au sol.

Maladies, nuisibles et parasites

Le haricot d'Espagne semble indifférent aux maladies et aux parasites habituels du haricot commun : anthracnose, graisse, mosaïque… Si, d'aventure, vous constatiez la présence de bruches (de petits coléoptères qui pondent dans les grains dans lesquelles se développent les larves), entreposez les haricots dans le congélateur.

Récolte

Les gousses des haricots d’Espagne se consomment toutes jeunes. Récoltez-les dès que les grains commencent à se former. Elles se conservent 5 jours au réfrigérateur mais peuvent, après avoir été préalablement blanchies, être stockées un an au congélateur. Ces gousses se préparent exactement de la même façon que les haricots verts : cuites à l’eau ou à la vapeur, poêlées, accompagnées d’ail, d’une sauce tomate, d’une anchoyade. On conseille généralement de couper les gousses de haricot d’Espagne en gros morceaux afin de faciliter leur cuisson.

Les grains de ces haricots se consomment frais, demi-secs ou totalement secs. Dans ce dernier cas, laissez-les tremper une douzaine d’heures avant leur cuisson afin de limiter la durée de celles-ci. Ces grains, bien souvent colorés, sont délicieux consommés en salade, en purée, écrasés sur une tartine de pain grillé et aillé. Ils font merveille dans des soupes, notamment dans les minestrones.

Multiplication du haricot d’Espagne

Multiplication du haricot d’Espagne

Bien que vivace, cette plante est cultivée comme annuelle et se reproduit par semis. Récupérer ses graines est un jeu d’enfant puisqu’il suffit de laisser sécher des gousses, de les écosser pour avoir un stock de semences pour la ou les années suivantes.

La durée germinative des graines de haricots d’Espagne est de 3 ans.

Conseils écologiques

Comme toutes les plantes de la famille des Fabacées (autrefois appelées Légumineuses), les haricots d’Espagne ont la particularité d’enrichir le sol en azote. Les racines de ces végétaux sont couvertes de nodosités renfermant des bactéries, les rhizobiums, avec qui elles vivent en symbiose. La plante fournit des substances carbonées (issues de la photosynthèse et diffusées par la sève élaborée jusqu’aux racines) et les bactéries lui apportent de l’azote atmosphérique du sol qu’elles ont la propriété de fixer dans leur corps. Les nodosités se forment et se décomposent tout au long de la vie de la plante ; lors de leur dissolution, elles libèrent de l’azote dans le sol. Beaux et gourmands, les haricots d’Espagne sont donc des engrais verts à utiliser aussi bien dans le potager que dans les massifs !

Un peu d’histoire…

Le haricot d’Espagne est originaire des les hauts plateaux d’Amérique Centrale. Les peuples de l’Anahac, dans le Mexique précolombien, le cultivaient abondamment comme le montrent des fouilles archéologiques réalisées dans les grottes de Tamaulipas où l’on a trouvé des graines de la forme sauvage de haricot d’Espagne.

On ne trouve pas de trace de l’introduction de cette plante en Europe mais elle fit très certainement son apparition en même temps que le haricot commun (Phaseolus vulgaris). En France, le haricot d’Espagne le plus connu est certainement celui dit 'De Soissons', aux gros grains blancs, plats, de forme presque carrée. Fort réputé autrefois sur tout le territoire national, il est cultivé dans l’Aisne dès la première moitié du XVIIIe siècle. On l’appelait localement « Jacquot » du nom du jardinier de l’Abbaye de Saint Léger de Soissons à qui un diplomate espagnol (venu, en 1728, prendre part à une conférence sur l’avenir de Gibraltar) aurait donné des graines de ce haricot. Ce légume sec était alors semé entre les ceps de vigne, au pied de grandes rames. La disparition du vignoble picard, la difficulté à recruter la main-d’œuvre nécessaire à sa récolte expliquent le déclin de la culture de ce haricot à la fin de la Première Guerre mondiale. Aujourd’hui le ce légume est en pleine renaissance : près d’une trentaine d’agriculteurs produisent de nouveau le 'Soissons'. Il s’agit du haricot d’Espagne variété 'Cahot', du nom des cahots, les dispositifs de séchage traditionnels de ce légume.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides