Osmonde royale

Osmonde royale en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Osmonde royale, Fougère royale

  • Nom(s) latin(s)

    Osmunda regalis

  • Famille

    Osmundacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 2 m
  • Largeur à maturité

    0,60 à 2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide
  • Anti-insectes Certaines plantes ont des vertus répulsives contre des nuisibles ou, au contraire, protègent d'autres plantes en attirant les nuisibles.
    Anti-moustiques : À planter près de vos lieux de vie (terrasse, pergola, table ou jeux de jardin…) pour écarter les moustiques.
    Anti-pucerons : À planter près de vos fleurs fragiles pour les protéger.
    Anti-mouches, anti-limaces et anti-doryphores : À planter à proximité de votre potager pour le protéger. (Les plantes anti-mouches servent à lutter contre des mouches spécifiques qui attaquent les légumes.)

    Pucerons
    Limaces
  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Bosquet ou forêt Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'osmonde royale (Osmunda regalis) est l'une des plus grandes fougères poussant en climat tempéré. Elle apprécie les sols tourbeux, marécageux, les berges des plans d'eau et tout terrain humide où elle peut pousser les pieds au frais. Mais en cas de sécheresse, si elle a colonisé l'endroit depuis un certain temps, elle résiste également en attendant que l'humidité revienne.

Selon les endroits, les conditions de culture et les variétés, elle se développe sur 0,60 à 2 m de haut pour un diamètre similaire. Sa belle ampleur est donc l'un de ses atouts décoratifs quand elle est utilisée comme ornement dans un jardin. Au fil du temps, elle peut devenir véritablement majestueuse et se remarque à juste titre dans un aménagement jardiné.

Comme toutes les fougères, l'osmonde royale ne fleurit pas et se reproduit grâce à des spores et sporanges répartis sur ses frondes. Mais elle a la particularité de produire de mai à juillet des frondes fertiles garnies de sporanges en forme de panicules. Ces derniers sont verts mais arrivés à maturité, ils deviennent orange puis rouille et toutes les frondes qui les portent ressemblent alors à des inflorescences. C'est la raison pour laquelle on surnomme l'osmonde royale la « fougère fleurie » !

Sa croissance demande de la patience, et met parfois à rude épreuve celle du jardinier. Mais quand elle est bien installée, au bout de 2 à 3 années environ, cette fougère repousse fidèlement chaque printemps. Elle est parfaitement rustique. Son feuillage caduc vert clair tourne au roux en automne et disparaît pour laisser de jeunes frondes sortir de terre en début de printemps sous forme de crosses.

Les rocailles fraîches à humides l'accueillent autant que les berges des grands bassins et plans d'eau, en situation mi-ombragée ou ombragée. Cette fougère supporte aussi le plein soleil quand celui-ci reste doux et quand elle a assez d'humidité au pied. Elle se plaît dans les sous-bois frais d'arbres caducs.

Au jardin, elle demande de l'espace afin de se développer correctement. L'abord d'une petite cascade sera une mise en valeur intéressante pour la plante. Évitez la culture en bac ou en pot, même avec réserve d'eau, ce n'est jamais un choix heureux pour cette fougère qui conserve son caractère sauvage.

Note : le rhizome spongieux de l'osmonde royale sert de support à la culture des orchidées.

Espèces et variétés d’osmonde royale

Une seule espèce est recensée, l’osmonde royale.

Osmunda regalis

Osmonde royale

Osmunda regalis Osmonde royale
  • Végétation : L’espèce type monte très haut, à près de 2 m et prend une ampleur similaire en largeur au bout de quelques années. Frondes fertiles devenant orange et rouille.
  • Qualités : La beauté de ses frondes fertiles les fait ressembler à des inflorescences. La saison estivale est celle où l’on peut les admirer. Le reste du temps, le feuillage est décoratif.

'Cristata'

'Cristata'
  • Végétation : Touffe de 1,20 m de haut environ. Frondes aux marges très découpées.
  • Qualités : Frondes plus originales que celles de l’espèce type.

'Gracilis'

'Gracilis'
  • Végétation : Touffe au port rigide, sur une hauteur de 0,60 à 0,80 m. Les frondes se développent sur des pétioles rouges.
  • Qualités : La plus basse variété, utilisable dans les petits jardins car elle prend aussi moins d’ampleur.

'Purpurescens'

'Purpurescens'
  • Végétation : Grande hauteur et largeur, 2 m × 2 m. Frondes colorées de pourpre au printemps.
  • Qualités : Belle animation printanière. Cette variété offre une ampleur similaire à l’espèce type.

Plantation de l’osmonde royale

Plantation de l’osmonde royale

Où la planter ?

Préférez les emplacements mi-ombragés où le soleil ne dessèche pas le sol. Un sol neutre ou à tendance acide est recommandé, cette fougère ne supporte pas le calcaire. Le terrain doit aussi être riche en matière organique.

Selon la variété, un espacement de 0,80 à 1,50 m des autres plantes lui laisse la possibilité de s'étoffer. Ensuite, si elle prend plus d'ampleur, ce sont les plantes voisines qu'il vaut mieux déplacer, ou bien effectuer une division de la souche.

Quand planter l'osmonde royale ?

La meilleure période de plantation se situe au printemps ou en début d'automne. Évitez les périodes de fortes chaleurs où le suivi de l'arrosage sera déterminant pour la reprise de la plante.

Comment la planter ?

La plantation de l'osmonde royale n'a pas de particularité précise. Elle se positionne dans un trou creusé dans le sol, en plaçant le haut de la motte au niveau du sol. Ajoutez si besoin de la matière organique au fond du trou (compost bien décomposé) et recouvrez d'une pelletée de terre avant de placer la motte au-dessus.

Culture et entretien de l’osmonde royale

Culture et entretien de l’osmonde royale

Arrosez régulièrement pour maintenir une bonne humidité du sol, mais sans l’engorger.

En fin d’automne, il est possible de rabattre les frondes sèches au sol et de s’en servir comme paillage, mais les frondes peuvent aussi servir de refuge à la petite faune. Dans ce cas, on les laisse tout l’hiver en place. Le choix se fera selon l’emplacement et le style du jardin (champêtre, sauvage, autour d’un grand plan d’eau attirant la petite faune…). Si vous décidez de garder les frondes sèches sur pied, rabattez-les en toute fin d’hiver en faisant attention de ne pas abîmer les jeunes crosses qui commencent à pointer.

Maladies, nuisibles et parasites

La plante est exempte de parasites et de maladies dans des conditions normales de culture.

Multiplication de l’osmonde royale

Multiplication de l’osmonde royale

Quand diviser ?

La division de l'osmonde royale s'effectue au printemps.

Comment diviser ?

La souche rhizomateuse est séparée en plusieurs tronçons munis de racines à l'aide d'une pelle-bêche tranchante ou d'un outil coupant bien affûté. Les tronçons sont replantés aussitôt.

Conseils écologiques

Adoptez cette belle fougère si vous pouvez lui offrir des conditions optimums de culture. Dans le cas contraire, elle mettra trop de temps à s'installer et vous risquez d'être déçu.

Pour fabriquer du purin de fougères, préférez la récolte des frondes de fougères aigles que l'on trouve en très grande quantité partout sur le territoire, et dont les propriétés insectifuges sont encore plus avérées.

Un peu d’histoire…

L'osmonde royale se rencontre dans beaucoup de pays tempérés ou régions tempérées des pays tropicaux, entre 0 et 700 m d'altitude. Elle est présente en Europe, sur le continent américain, en Asie et en Afrique. Ses propriétés médicinales sont connues depuis longtemps. Elles sont astringentes, diurétiques et purgatives. La plante éloigne également les insectes parasites.

Autrefois dans les campagnes, elle était utilisée pour bourrer les matelas, au même titre que la fougère aigle très haute également. Comme avec cette dernière, on utilise ses frondes sèches que l'on entrelace comme paillage anti-froid autour des cultures sensibles, ou bien on les broie en petits morceaux pour les placer en paillage anti-limace. Récoltées quand elles sont vertes, les frondes peuvent être réduites en purin végétal qui a des propriétés insectifuges.

L'osmonde royale est protégée dans la plupart des régions françaises. Il n'est donc pas question d'aller la récolter en pleine nature. Seules les frondes issues d'une culture au jardin pourront servir à ces différentes utilisations, et même se manger car les jeunes pousses sont comestibles quand les crosses ne sont pas encore développées. Au Japon, ces crosses sont bouillies dans de l'eau et consommées en soupe.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides