Exochorda

Exochorda en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Exochorda

  • Nom(s) latin(s)

    Exochorda

  • Famille

    Rosacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
    Arrondi, en boule ou ovale
    Pleureur ou tombant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1,50 à 5 m
  • Largeur à maturité

    2 à 4 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Terre de bruyère Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    1 au m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Bosquet ou forêt Massif ou bordure Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'exochorda, Exochorda. de la famille des Rosacées, est un arbuste originaire d'Asie (nord de la Chine et de la Corée, entre autres), mesurant de 2 à 4,50 m de hauteur dans nos jardins. Cet arbuste très rustique, ravissant, est peu connu donc peu planté dans nos jardins. Les pépinières françaises en proposent une dizaine d'espèces et variétés. Facile à cultiver, souple et gracieux, doté d'une floraison printanière époustouflante, il est un hôte de grande valeur.

Les feuilles sont alternes et caduques. Petites, d'un joli vert pâle, souvent couvertes d'un fin duvet, elles prennent une belle teinte jaune en automne. Branches et tiges sont dressées lorsqu'elles sont jeunes, puis, dans certaines variétés, prennent une forme arquée en vieillissant, donnant à l'arbuste un joli port pleureur. En boutons, elles semblent porter mille perles. Les grandes fleurs, d'un blanc immaculé, s'épanouissent en avril-mai, en racèmes terminaux, à cinq sépales, cinq pétales et quinze à trente étamines. Elles ressemblent à celles du pommier ou du poirier, mais avec une plus grande profusion. Les étranges fruits rouges n'apparaissent que très irrégulièrement dans notre pays. Ce sont des capsules à cinq loges dures et ailées, renfermant une graine ailée, parfois deux.

Spectaculaire, surtout au moment de la floraison, l'exochorda se prête à de nombreux emplois. En haie libre et naturelle, mêlez-le à d'autres arbustes tels que le weigélia, la spirée de printemps, la corête du Japon, le noisetier du Japon, le deutzia, le forsythia, le chèvrefeuille arbustif, le lilas, l'oranger du Mexique, le seringat… En bosquet, placez-le devant des arbustes à feuillage persistant, afin que sa blancheur ressorte encore plus. Plantez des bulbes tout autour, tels des tulipes, des narcissesEn fond de massif de vivaces, associez-le à la pivoine, à l'euphorbe… Peut-être êtes-vous adepte des jardins blancs, qui apportent calme, sérénité, élégance ? Avec ses fleurs immaculées, l'exochorda en est un véritable joyau.

Côté parfum, les fleurs de Exochorda giraldii exhalent une légère senteur fruitée, les autres espèces sont peu parfumées.

Au balcon, ou sur la terrasse, en grand pot de 50 cm de côté minimum, plantez des variétés qui restent compactes et ne dépassent guère 2 m de haut, comme Exochorda macrantha 'The Bride' ou Exochorda serratifolia 'Snow White'.

Les Anglais l'appellent pearlbush, « buisson de perles », car lorsque la plante est en boutons, elle semble couverte de perles. Le nom Exochorda vient des mots grecs exo, externe et chorde, corde, allusion au cordon que portent les graines et aux fibres qui se forment sur la partie externe.

Espèces et variétés d’exochordas

Exochorda giraldii var. wilsonii

 Exochorda giraldii var. wilsonii
  • Végétation – Floraison : 3 m de haut, port dressé et ramure lâche formée de tiges grêles. Jeunes feuilles et pousses rouges. Fleurs blanc pur, légèrement odorantes, en avril-mai.
  • Emploi : Isolé, massif, haie.
  • Qualités : Léger parfum.

Exochorda korolkowii

 Exochorda korolkowii
  • Végétation – Floraison : 4,50 m de haut, port altier, bien dressé. Moins florifère que les autres espèces.
  • Emploi : Parfait en grandes haies.
  • Qualités : Supporte bien les sols légèrement calcaires. Espèce originaire du Turkestan.

Exochorda x macrantha

 Exochorda  x  macrantha
  • Végétation – Floraison : Peut atteindre 4 m de haut. Fleurs blanc pur de 3 cm de diamètre groupées par 6 à 10, en bouquets élégants.
  • Emploi : Isolé, fond de massif, bosquet, haie.
  • Qualités : Forme hybride (E. korolkowii x E. racemosa). Très vigoureux.

Exochorda x macrantha 'The Bride'

 Exochorda  x  macrantha  'The Bride'
  • Végétation – Floraison : Ramure buissonnante, compacte, gracieusement arquée. 2 m de haut maximum. Abondante floraison. Une grande partie des fleurs sont doubles.
  • Emploi : Isolé, haie, avant de massif d’arbustes. Parfait pour les petits jardins et les bacs.
  • Qualités : Le cultivar le plus cultivé. Presque pleureur, tolère un sol légèrement calcaire. Élu plante de l’année 1993 par la Royal Horticultural Society (RHS).

Exochorda x macrantha 'Niagara'

 Exochorda  x  macrantha  'Niagara'
  • Végétation – Floraison : Éblouissant, branches disparaissant sous une myriade de fleurettes blanc pur à œil vert. 3 m de hauteur.
  • Emploi : Isolé, massif.
  • Qualités : Port très compact. Attention, n’aime pas le calcaire.

Exochorda racemosa

 Exochorda racemosa
  • Végétation – Floraison : Port arrondi et touffu. Branches arquées. 3 m de hauteur.
  • Emploi : Isolé, massif, haie.
  • Qualités : Originaire de Chine. Port touffu.

Exochorda serratifolia

 Exochorda serratifolia
  • Végétation – Floraison : 3 m de hauteur. Fleurit début avril.
  • Emploi : Fond de massif, haie.
  • Qualités : Floraison précoce.

Exochorda serratifolia 'Snow White'

 Exochorda serratifolia  'Snow White'
  • Végétation – Floraison : Ne dépasse pas 2 m de hauteur. Port arrondi, très touffu, bien équilibré. Fleurit courant mai.
  • Emploi : Massif, bac.
  • Qualités : Petite taille, port touffu. Parfait pour culture en bac.

Semis et plantation de l’exochorda

Semis et plantation de l’exochorda

Où le planter ?

En toutes régions, car cet arbuste est très rustique. Installez-le au soleil, à mi-ombre dans les régions méridionales, en tout bon sol drainé, humifère, non calcaire – bien que certaines variétés le tolèrent légèrement.

Si vous optez pour une plantation en potée, préférez une mi-ombre.

Quand planter l'exochorda ?

Plantez cet arbuste au printemps ou à l'automne.

Comment le planter ?

En pleine terre :

  • Faites tremper le conteneur dans un seau d'eau pendant 15 min.
  • Dans un sol bien désherbé et nettoyé des pierres et cailloux, creusez un trou de 40 à 50 cm en tous sens.
  • Ajoutez une pelletée de compost à la terre retirée.
  • Rebouchez partiellement le trou, positionnez l'arbuste après l'avoir dépoté.
  • Rebouchez, tassez. Arrosez abondamment.
  • Ajoutez une bonne couche de paillage.

En pot :

  • Choisissez un pot de 50 cm minimum de diamètre ou de côté.
  • Préparez un substrat en mélangeant 3/4 de terreau et 1/4 de sable, enrichi d'une pelletée de compost.
  • Après la plantation, paillez.

Culture et entretien de l’exochorda

Culture et entretien de l’exochorda

Ne vous inquiétez pas si votre plante paraît rachitique, lors de l'achat, c'est son allure naturelle : en deux ans, il va devenir vigoureux, à condition que vous l'arrosiez régulièrement pendant les mois qui suivent la plantation. Pensez à renouveler le paillage, fin juin puis fin novembre. Les années suivantes, arrosez seulement en cas de sécheresse.

En pot, surveillez régulièrement l'arrosage. La terre doit sécher entre deux arrosages. Fin juin et fin novembre, surfacez avec du compost sur 5 cm, et renouvelez le paillage.

Taille de l’exochorda

Quand tailler ?

Taillez en juin, après la floraison.

Comment tailler ?

Intervenez en douceur, afin de ne pas nuire au port élégant de cet arbuste. Éliminez les rameaux en surnombre qui se croisent, nuisant à l’élégance de la silhouette, et le bois mort. Coupez d’un tiers les branches qui ont fleuri, et rabattez à la base, chaque année, deux ou trois vieilles branches. Cette opération encourage la venue de nouvelles tiges et évite à l’arbuste de se dégarnir de la base.

Maladies, nuisibles et parasites

L'exochorda n'est guère sensible aux maladies et les parasites ne semblent pas l'attaquer.

En revanche, si le sol est calcaire, le feuillage peut jaunir, se décolorer : c'est la chlorose.

Récolte

Quand et comment cueillir ?

Ne vous privez pas de bouquets grandioses ; en avril et mai, le matin, à la fraîche, coupez de grandes tiges lorsque les premières fleurs s'ouvrent. Et n'est-ce pas la meilleure façon de tailler ?

La conservation des fleurs de l'exochorda

Si ces branches fleuries permettent de faire des compositions spectaculaires, elles restent élégantes seulement 4 à 5 jours, et à condition de les préparer soigneusement avant de les mettre en vase. Ôtez les feuilles sur toute la partie des tiges qui va tremper dans l'eau. Coupez ces tiges sous l'eau en biseau ou écrasez l'extrémité à l'aide d'un petit marteau. Mettez ces végétaux à tremper dans un seau d'eau, pendant quelques heures, dans une pièce sombre et fraîche, puis composez votre bouquet.

Multiplication de l’exochorda

Multiplication de l’exochorda

Semis

Récupérez les graines en automne, conservez-les stratifiées dans du sable, jusqu'en mars. Puis semez au printemps en terrine, dans un mélange moitié terreau, moitié sable.

Bouturage

Bouturez en juin-juillet. Le bouturage n'est pas facile, mais rien ne vous empêche d'essayer.

  • Coupez une tige saine de 15 cm environ, ayant poussé dans l'année. Supprimez toutes les feuilles du bas, et ne conservez que quelques feuilles du haut.
  • Plantez les boutures dans un pot rempli de substrat composé à parts égales de terreau et de sable, en les espaçant de 7 à 8 cm. Arrosez.
  • Placez le pot à l'ombre. Arrosez dès que la terre commence à sécher.
  • Début novembre, placez le pot sous châssis, ou dans un endroit bien protégé, comme un angle de mur, orienté au sud ou au sud-ouest. Paillez avec de la paille, des feuilles mortes sèches ou des fougères sèches.
  • Un an après, rempotez-les individuellement.
  • Attendez encore un an pour les mettre en pleine terre.

Il est parfois conseillé de commencer la culture à l'étouffée, mais, confinées, les boutures sont sensibles à l'oïdium et à toutes sortes de pourritures. Les plantes issues des boutures ayant poussé en plein air sont beaucoup plus résistantes. Par contre, si les hormones de bouturage ne sont, la plupart du temps, guère indispensables pour le bouturage des arbustes, elles sont efficaces pour certaines plantes ayant du mal à former des racines, comme l'exochorda. Les hormones synthétiques de bouturage, identiques à celles que fabriquent les plantes naturellement, stimulent la venue des racines. On trouve ces hormones en jardinerie.

Marcottage

Marcottez au printemps ou en été :

  • Optez pour une branche basse et souple suffisamment longue pour être enterrée à 20 ou 30 cm de l'arbuste, en situation dégagée.
  • Choisissez la partie qui sera enterrée, enlevez les feuilles sur une vingtaine de centimètres, grattez l'écorce sur 3 ou 4 cm, et faites une légère incision au milieu.
  • Prévoyez une tranchée de 30 cm sur 15 cm de profondeur. Couchez le rameau dans la tranchée, en mettant la partie incisée au milieu. Maintenez ce rameau avec un cavalier fabriqué à l'aide d'un fil de fer assez rigide bien fiché dans le sol, un morceau de bois en forme de fourche ou des crochets.
  • Recouvrez de terreau. Tassez avec le dos de la main.
  • Dégagez l'extrémité, tuteurez à la verticale. Arrosez.
  • Désherbez régulièrement autour afin que la plante ne soit pas étouffée.
  • Deux ans plus tard, lorsque la marcotte est bien racinée, sevrez-la en coupant le rameau avant la marcotte.
  • Rempotez cette nouvelle plante dans un pot, dans un mélange composé à parts égales de terre de jardin, de terreau et de sable, ou directement en place.

Conseils écologiques

Il existe des produits anti-chlorose, mais le plus simple est de ne pas planter cet arbuste si la terre ne lui convient pas.

Un peu d’histoire…

Le genre Exochorda a été créé au milieu du XIXe siècle par le botaniste anglais Lindley après que l’espèce Exochorda racemosa fut découverte en Chine par le naturaliste Robert Fortune. En 1858, John Lindley décrit une première fois le genre, se référant à Spirea grandiflora. Mais il constate, à partir du fruit, une grosse différence, ce qui le conduit à créer un nouveau genre. Donc, si ces deux genres sont très proches, les fleurs plus grandes de l’exochorda et les fruits les distinguent.

Exochorda korolkowii a été découvert en 1878 au Turkestan par Albert Regel, botaniste d’une expédition russe commandée par le colonel Korolkow, d’où le nom de l’espèce.

Exochorda giraldii a été découvert au nord-ouest de la Chine en 1890.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides