Crossandra

Crossandra en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Crossandra, Crossandre

  • Nom(s) latin(s)

    Crossandra

  • Famille

    Acanthacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,20 à 0,40 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Difficile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    Isolé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda Serre chaude Serre tempérée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Crossandra appartient à la famille des Acanthacées. Originaire des régions tropicales d’Inde, d’Afrique ou de Madagascar, on le nomme le plus souvent par son nom latin crossandra, et parfois crossandre.

C’est une plante vivace arbustive ou sous-arbrisseau, non rustique, au port dressé et compact. Elle peut mesurer plus de 1 m de hauteur et 0,60 m de largeur dans son milieu naturel, mais elle atteint plutôt 0,60 m de haut et 0,30 m d’étalement en intérieur. Ses feuilles sont persistantes, vert foncé, aux nervures bien marquées, brillantes sur le dessus, larges au centre et effilées à leurs deux extrémités (ou elliptiques). La floraison est longue et sans parfum ; elle a lieu du mois de mai au mois de septembre, sous forme de tubes allongés portant 5 lobes qui s’évasent, d’un rouge plus ou moins intense, variant du rouge orangé, au jaune vif et au rose saumon.

En Europe, le crossandra se cultive en intérieur, en véranda ou en serre chaude. On l’élève en pots, afin de pouvoir le rentrer en hiver. Dans les pays au climat tropical, le crossandra donne lieu à une culture intensive pour ses fleurs coupées.

Il vit seulement quelques années, 3 à 4 ans, et peut perdre de sa beauté. S’il dégénère au bout de 2 ans, pensez au bouturage qui remplacera la plante vieillissante.

Espèces et variétés de crossandra

Le genre Crossandra comprend une cinquantaine d’espèces de sous-arbrisseaux, dont le Crossandra pungens et le Crossandra flava (Afrique tropicale, aux fleurs jaunes), le Crossandra guineensis (Guinée, aux fleurs rose-mauve), le Crossandra massaica (Kenya, aux fleurs jaune maïs)...

Le tableau ci-dessous présente les deux espèces répandues dans les jardineries en France, intéressantes pour leur floraison.

Crossandra

Crossandra (nilotica)

Crossandra Crossandra (nilotica)
  • Dimensions : 0,60 m de hauteur. 0,40 m d’étalement. Les feuilles mesurent 10 cm. Les épis font entre 6 cm et 8 cm.
  • Fleurs : La floraison dure 6 semaines, entre le début du printemps et la fin de l’automne. Fleurs rouge terne d’environ 2 cm de largeur qui se dressent au bout d’épis terminaux. Elles se composent d’un tube allongé et de 5 lobes.
  • Qualités : Originaire de l’est de l’Afrique. L’espèce fleurit tôt dans sa croissance ; quelques centimètres suffisent.

Crossandra aux feuilles ondulées, crossandre en entonnoir (undulifolia ou infundibuliformis)

Crossandra Crossandra aux feuilles ondulées, crossandre en entonnoir (undulifolia ou infundibuliformis)
  • Dimensions : 1 m de hauteur. 0,60 m d’étalement. Les épis font 10 cm de long.
  • Fleurs : La floraison a lieu du début du printemps jusqu’au début de l’automne. Fleurs rouge orangé, plus grandes que les autres espèces, qui se dressent au bout d’épis terminaux. Elles se composent d’un tube allongé et de 5 lobes. La variété 'Lutea' donne des fleurs jaune vif, la 'Tropic' des fleurs orange foncé, la 'Mona Walhed' des fleurs rose saumon.
  • Qualités : Originaire de l’est de l’Inde. Espèce la plus courante. Les feuilles ont des bords ondulés. Sa croissance est rapide. Les fleurs de cette espèce expulsent leurs graines à distance, d’où le nom parfois donné de « crossandre à fleurs pétards ».

Plantation du crossandra

Plantation du crossandra

Où le planter ?

Le crossandra apprécie un terreau pour plantes fleuries, une terre de bruyère ou un compost riche, voire acide, bien drainé. Mélangez par exemple 1/3 de terreau, 1/3 de tourbe ou d'écorces et 1/3 de sable grossier ou de perlite.

Il aime une température chaude comprise entre 18 et 21 °C. Il ne doit pas être exposé à une température inférieure à 13 °C. Il est donc nécessaire de le rentrer en hiver, sa période de semi-repos, et de le maintenir à une température de 16 à 18 °C.

Le crossandra a besoin de beaucoup de lumière entre les mois de septembre et de mai. Pendant l'été, réservez-lui un peu d'ombre. Il a aussi besoin d'humidité, sans toutefois être saturé d'eau ou étouffer dans une ambiance confinée.

Quand planter le crossandra ?

Procédez au printemps et en été.

Comment le planter ?

Choisissez des pots percés au fond, de 10 à 12 cm de diamètre pour les jeunes sujets. Vous les changerez par des pots plus grands, au fur et à mesure de la croissance de la plante.

Optez pour de jeunes sujets aux feuilles brillantes et saines, en aucun cas molles.

  • Placez un lit épais de billes d'argile ou de petits gravillons au fond du pot pour favoriser le drainage.
  • Recouvrez avec une partie du terreau.
  • Placez votre sujet bien au centre. Comblez avec le terreau et tassez bien.
  • Arrosez sans excès, en veillant à ne pas détremper le pied.
  • Placez le pot à la lumière.

Bon à savoir : vous pouvez aussi placer le pot sur un plateau rempli de billes d'argile, de gravillons ou de galets humides.

Culture et entretien du crossandra

Culture et entretien du crossandra

Carl Lewis/CC BY 2.0/Flickr

L'arrosage est difficile à gérer, tout excès est fatal à la plante. Arrosez modérément mais régulièrement. Pendant la période de croissance, laissez sécher sur 1 cm d'épaisseur entre deux arrosages. Veillez à laisser le terreau humide pendant toute la période de floraison de la plante.

En hiver, diminuez la fréquence, sans toutefois laisser la plante se dessécher.

Conseil : utilisez de préférence une eau douce et non froide.

Faites un apport d'engrais liquide ordinaire pour plantes fleuries, 1 fois par semaine du mois de juin au mois de septembre.

En été, abritez la plante des rayons directs du soleil. En hiver, rentrez les pots. En dessous de 13 °C, le crossandra ne survivra pas.

Pensez à aérer la pièce, afin d'éviter le confinement de l'atmosphère, tout en veillant à ne pas créer de courants d'air.

Pensez également à nettoyer ses feuilles à l'aide d'une éponge humide, sans toutefois mouiller les fleurs. N'utilisez jamais de produits nettoyants ou lustrants.

Supprimez les feuilles mortes et les fleurs fanées au fur et à mesure.

Rempotez au printemps les sujets jeunes jusqu'à ce que le pot atteigne 16 cm de diamètre. Ensuite, procédez à un simple surfaçage chaque année de 2 à 4 cm d'épaisseur.

Taille du crossandra

Après la floraison, il faut rabattre aux 2/3 tous les rameaux qui ont fleuri.

Pincez les pousses les plus grandes pour favoriser leur ramification.

Maladies, nuisibles et parasites

Les araignées rouges et les pucerons peuvent envahir la plante lorsque l'atmosphère est trop sèche. Coupez les feuilles et les tiges infestées et augmentez l'humidité de l'air. Si les insectes persistent, vaporisez un insecticide systémique.

Si les cochenilles farineuses s'installent sur la plante, enlevez-les à l'aide d'un chiffon ou coton imbibé d'alcool dénaturé.

Les excès d'apports en eau font mourir la plante. Si les feuilles du crossandra noircissent ou tombent, c'est sûrement dû à un excès d'humidité ou de froid.

Si l'ensemble de la plante se flétrit, surveillez les courants d'air ou les gaz polluants auxquels le crossandra est très sensible.

Le froid stoppe la croissance de la plante et fait tomber ses feuilles. L'excès de chaleur ratatine ses feuilles.

Multiplication du crossandra

Multiplication du crossandra

das_sabrinchen/CC BY ND 2.0/Flickr

Le crossandra se multiplie facilement par bouturage ou sinon par semis.

Bouturage

Agissez entre le mois de mars et le mois de juin :

  • Prélevez des boutures de bois non aoûté (encore tendres) sur des rameaux latéraux, d'une longueur de 5 cm à 8 cm.
  • Préparez un grand pot rempli d'un mélange moitié tourbe et moitié sable.
  • Badigeonnez la base des boutures avec de l'hormone de bouturage et installez-les dans le pot.
  • Humidifiez la terre et recouvrez d'un plastique transparent.
  • Placez le pot dans un endroit chaud, autour de 21 °C, à la lumière tamisée.
  • Laissez les boutures émettre des racines pendant 3 à 6 semaines.
  • Lorsqu'elles sont enracinées, placez chaque bouture séparément dans un pot d'environ 8 cm de diamètre rempli de terreau adapté et cultivez normalement.

Semis

Procédez en mars. Utilisez des graines fraîches.

  • Préparez une caissette à semis remplie de terreau adapté.
  • Semez régulièrement les graines et recouvrez-les d'une fine couche de terreau.
  • Arrosez et recouvrez d'une vitre ou d'une toile opaque. Laissez germer dans un endroit faisant 16 °C. Veillez à ce que le terreau ne soit pas sec.
  • Lorsque la germination a eu lieu, retirez la vitre ou la toile et exposez à la lumière.
  • Supprimez les plus petites plantules afin de laisser un espace de 3 cm entre chaque plantule.
  • Repiquez-les avec précaution dans des pots, une fois qu'elles se sont un peu endurcies.
  • Cultivez ensuite normalement.

Conseils écologiques

Le crossandra est utile comme humidificateur naturel pour d’autres plantes telles que les orchidées, mais elle est difficile à associer.

Un peu d’histoire…

Le crossandra a été introduit en Europe au début du XIXe siècle.

En Inde du Sud, les fleurs sont réunies en couronnes, vendues aux abords des temples comme offrandes aux divinités et les femmes en ornent leur chevelure.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides