Nephrolepis

Nephrolepis en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Fougère d'intérieur, Fougère de Boston

  • Nom(s) latin(s)

    Nephrolepis exaltata

  • Famille

    Polypodiacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,60 à 1,20 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    1 pied/ pot

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Salle de bain Véranda Serre chaude Serre tempérée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Avec ses frondes claires et plantureuses joliment découpées, le nephrolepis est la plus commune des fougères tropicales utilisées pour la décoration de nos intérieurs. Son succès tient à son ampleur généreuse donnée par une multitude de frondes qui jaillissent du cœur de la plante et se renouvellent en permanence.

Cette fougère aime les climats tropicaux humides, où il ne gèle jamais. Elle prospère à l’extérieur en Floride et dans ce type de régions offrant une grande humidité atmosphérique (au minimum 60 %) et jamais moins de 15 °C en hiver. En Europe, elle est exclusivement cultivée en intérieur ou en véranda pour échapper au froid à la mauvaise saison.

Sa résistance, son opulence et sa longévité en ont fait l’une des plantes vertes les plus populaires. Les petits intérieurs comme les grands peuvent l’adopter. Le nephrolepis reste décoratif toute l’année. Cultivé dans de bonnes conditions, il vit de nombreuses années et devient imposant, allant jusqu’à 60 cm de haut pour 1,20 m de large quand il est âgé. Il produit des rhizomes poilus qui ont tendance à surgir hors du substrat. Ces derniers sont à supprimer tous les 2 à 3 ans, en profitant du rempotage et de l’occasion pour diviser la touffe.

Depuis quelques années, le nephrolepis est également apprécié pour son action dépolluante sur l’air ambiant de nos intérieurs. La plante aurait en effet la capacité d’absorber les COV (composants organiques volatils) et en particulier le formaldéhyde et le xylène dégagés par exemple par les colles, peintures, moquettes, meubles en particules agglomérées, cires, produits d’entretien et papiers peints. Un pot dans chaque pièce pourrait ainsi permettre d’assainir l’atmosphère. Mais pour que la plante joue ce rôle, il faut absolument lui donner de bonnes conditions de culture, car une plante en mauvaise santé ne sera d’aucune utilité.

On le place souvent en suspension à cause de ses frondes qui retombent gracieusement sur les côtés. Mais le nephrolepis produit un effet tout aussi décoratif en gros pot installé sur une table basse, un large guéridon ou un coin de meuble. Comme il faut vaporiser le feuillage assez souvent, choisissez un meuble non fragile, ou placez une protection sous le pot.

Le nephrolepis n’aime pas les courants d’air, évitez aussi les endroits de passages fréquents.

Note : les noms de nephrolepis (prononcez les « e » comme des « é »), néphrolépis, fougère d’intérieur et fougère de Boston sont employés de façon indifférenciée dans le langage courant pour désigner la plante. Par contre, regardez le nom latin entier porté sur l’étiquette au moment de l’achat pour savoir quelle variété vous achetez.

Espèces et variétés de nephrolepis

Cette espèce a pour synonyme Polypodium exaltatum. Elle peut être classée dans la famille des Dryoptéridacées ou des Polypodiacées.

Nephrolepis exaltata

Espèce type

Nephrolepis exaltata Espèce type
  • Végétation : Feuillage vert clair, grandes frondes bien développées et très touffues de port arqué. Hauteur de 0,40 à 0,60 m pour 0,80 à 1,20 m de large.
  • Qualités : La touffe grossit d’année en année et la plante vit longtemps. Son ampleur produit un bel effet.

'Aurea'

Nephrolepis 'Aurea'
  • Végétation : Le feuillage est teinté de jaune.
  • Qualités : Cette variété éclaire les lieux, elle s’associe bien avec d’autres plantes d’intérieur à feuillage vert plus sombre.

'Green Fantasy'

Nephrolepis exaltata 'Green Fantasy'
  • Végétation : Cette variété de moindre ampleur se développe sur 40 cm de diamètre environ, elle offre des frondes frisées.
  • Qualités : Feuillage plus original que l’espèce type, et la plante reste plus compacte. À privilégier quand on n’a pas beaucoup de place.

Fougère de Boston ou 'Bostoniensis'

Nephrolepis exaltata Fougère de Boston ou 'Bostoniensis'
  • Végétation : Feuillage vert clair, plante très touffue.
  • Qualités : Elle est appelée Fougère de Boston, mais n’a pas vraiment de différences marquées avec l’espèce type.

Plantation du nephrolepis

Plantation du nephrolepis

Où le planter ?

Les pièces de l’appartement ou de la maison les plus humides conviendront à cette fougère qui préfère les atmosphères chargées en humidité. La salle de bain est donc la pièce à privilégier, mais seulement si elle est lumineuse, donc munie d’une fenêtre.

Le nephrolepis, comme la plupart des fougères, ne supporte pas le soleil direct quand ce dernier est fort. Ne placez pas le pot juste derrière la fenêtre à exposition sud. Reculez-le un peu pour que les rayons directs ne l’atteignent pas.

On peut également placer la fougère dans la cuisine, au salon, dans les chambres, et la sortir sur le balcon ou au jardin pendant l’été. Il faudra alors la protéger des rayons directs du soleil et vaporiser son feuillage chaque jour.

Quand planter le nephrolepis ?

Les plantes d’intérieur s’achètent toute l’année, vendues dans un pot de culture généralement très petit. Ce dernier suffit le temps de leur production en serre mais doit être changé une fois la plante installée dans son nouvel environnement afin qu’elle puisse étendre ses racines et se développer harmonieusement. De plus, le substrat de culture initial chez les producteurs est la plupart du temps très léger, car un engrais arrive directement dans l’eau d’arrosage des plantes. Chez vous, cet apport d’engrais professionnel et très dilué n’existe plus, il faut donc donner un vrai terreau nutritif et un pot plus grand à la plante.

Le rempotage annuel ou tous les 2 à 3 ans est ensuite à effectuer au printemps.

Comment le planter ?

Le nephrolepis demande un pot assez grand et plutôt large car la touffe s’épaissit beaucoup et les frondes s’arquent pour retomber sur les bords. Au fil du temps, d’autres rosettes se forment autour du pied principal.

  • Placez une fine couche (1 à 1,5 cm d’épaisseur) de graviers au fond du pot, pour mieux le stabiliser et faciliter le drainage du substrat.
  • Recouvrez avec un terreau acide (terreau spécial fougères) ou un mélange de terreau pour plantes vertes et de terreau de feuilles.
  • Positionnez la motte de façon à ce que son niveau supérieur arrive entre 2 et 3 cm du rebord du pot.
  • Finissez de remplir les interstices avec le terreau et tassez.
  • Arrosez, puis laissez l’eau s’écouler et complétez si besoin avec un peu de terreau si la motte dépasse de la surface.

Attention, cette plante préfère les sols acides pour pousser, comme la majorité des fougères. N’arrosez pas avec de l’eau calcaire, et ne prenez pas des graviers calcaires pour le drainage du pot. Préférez les graviers de marbre par exemple.

Culture et entretien du nephrolepis

Culture et entretien du nephrolepis

Tournez légèrement (1/4 de tour) le pot tous les mois afin que le développement de la touffe soit régulier sur tous les côtés.

Supprimez les frondes sèches en les coupant à la base et avec précaution pour ne pas blesser les autres avec la pointe du sécateur.

Arrosez très régulièrement toute l'année. Le nephrolepis aime les atmosphères humides, elle ne doit pas souffrir de sécheresse, ni en été ni en hiver à cause du chauffage. Sa motte ne doit pas non plus tremper dans de l'eau résiduelle, sinon les racines s'asphyxient.

Pour augmenter le degré d'hygrométrie, vaporisez le feuillage tous les 3 jours en hiver quand le chauffage est allumé et en été. Effectuez cette vaporisation avec de l'eau non calcaire et plutôt le matin.

Placez le pot dans une soucoupe remplie de billes d'argiles maintenues humides si vous êtes dans une région très sèche en été. L'évaporation de l'eau de la soucoupe humidifie l'air autour de la plante, à condition de penser à remettre de l'eau tous les 3 jours. Si vous voulez un aspect plus déco, échangez la soucoupe pour un cache-pot plus grand que le pot (3 à 4 cm de plus de diamètre) et placez les billes d'argile au fond avant de poser le pot dedans. Il faudra dans ce cas surveiller de près l'arrosage pour que le fond du cache-pot conserve de l'eau en permanence mais sans que le pot de la plante ne baigne dedans.

Apportez un engrais liquide dans l'eau d'arrosage tous les 2 mois environ entre mars et fin octobre.

Rempotez tous les ans quand la plante est jeune, tous les 2 ans ensuite en apportant un complément de terreau de feuilles.

Ne laissez pas la plante dans une pièce froide en hiver. Elle préfère les températures supérieures à 12 °C. En été, elle n'aime pas non plus avoir trop chaud. Bassinez le feuillage (sous la douche ou avec un arrosage en pluie au jardin) pour le rafraîchir. Le bassinage remplace avantageusement un arrosage et permet de réhumidifier entièrement la motte. L'opération enlève également la poussière qui s'accumule sur les frondes.

Taille du nephrolepis

La taille est inutile, seule un nettoyage des frondes sèches soit être régulièrement effectué pour conserver une touffe bien verte.

Si la touffe du nephrolepis contient plus de frondes jaunes et sèches que de frondes vertes, rabattez la plante à 2 cm du substrat. Ce rabattage a pour effet de rajeunir la plante, et c’est l’occasion de séparer les différentes rosettes pour les replanter dans des pots individuels.

Après cette coupe, la patience est de rigueur car la plante repousse en deux à trois mois environ. Ne laissez pas la motte s’assécher pendant ce laps de temps.

Maladies, nuisibles et parasites

En atmosphère trop sèche, la plante peut subir les attaques de parasites tels que les thrips et les araignées rouges. Bassinez plus souvent la plante pour éliminer ces parasites. Si l'attaque est très sévère, traitez avec un produit biologique.

Exposées au soleil direct, les frondes se décolorent. Éloignez le pot du soleil. Par contre, dans un coin trop sombre, elles se flétrissent et la croissance ne se fait plus. Rapprochez le pot d'une source de lumière plus vive.

Multiplication du nephrolepis

Multiplication du nephrolepis

Divisez le nephrolepis lors du rempotage au printemps.

Prélevez, à l'aide d'un outil coupant propre et bien affûté les jeunes rejets autour du pied mère et replantez-les aussitôt dans des pots individuels garnis d'un mélange de terreau et de terreau de feuilles. Ces rejets se voient car ils forment des rosettes différentes du pied mère.

Conseils écologiques

Optimisez les conditions de culture pour garder une plante belle et très touffue. Le bassinage toutes les semaines, tous les 15 jours ou tous les mois est l’un des meilleurs moyens tant que le pot n’est pas trop gros. Mais faites attention à la puissance du jet pour ne pas blesser les feuilles.

Un peu d’histoire…

Le nom de la plante signifie en forme de rein (nephros) et d’écaille (lepis). Il vient du grec. Ce ne sont pas les feuilles qui ont cette forme mais les indusies, ces petites membranes qui recouvrent les sporanges.

Cette fougère est originaire des régions chaudes du sud de l’Amérique du Nord et des îles des Caraïbes. On la retrouve aussi au nord de l’Amérique du Sud, au Brésil et en Guyane. Elle a été importée en Europe au XIXe siècle pour l’ornement des jardins d’hiver, et depuis elle fait partie des plantes d’intérieur classiques.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides