Molène

Molène en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Molène, Bouillon blanc, Herbe de Saint Fiacre

  • Nom(s) latin(s)

    Verbascum

  • Famille

    Scrophalariacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace Bisannuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    3 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Massif ou bordure Rocaille Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Verbascum regroupe plus de 350 espèces généralement bisannuelles ou vivaces mais de courte durée de vie. Le « bouillon blanc » est l’espèce sauvage la plus commune que l’on peut retrouver dans de nombreuses régions, au bord des chemins souvent dans des situations sèches. En hiver et au printemps la plante n’est qu’une rosette de feuilles plus ou moins larges mais caractéristiques par leur texture douce avec le duvet qui les recouvre, donnant une couleur blanc-verdâtre à grisâtre. La floraison se produit en été par de longues tiges pouvant atteindre 2 m avec un épi de fleurs plus généralement jaunes s’ouvrant les unes après les autres. La floraison est longue et un même pied peut émettre plusieurs tiges florales. Ces fleurs sont très visitées par les insectes, dont les abeilles, ce qui en fait une plante écologiquement intéressante.

La molène est aussi très réputée pour ses vertus médicinales, avec des effets bénéfiques sur le système respiratoire en utilisant les fleurs en infusion.

Toutes les espèces sont rustiques et acceptent des sols très divers mais toujours drainant pouvant être caillouteux et secs.

On peut avoir la chance de voir les espèces types s’inviter spontanément dans un jardin, il est alors intéressant de les conserver, en laissant les graines sur les tiges on aura des semis naturels chaque année. La diversité des espèces et cultivars permet leur introduction dans les massifs du jardin ou au potager pour attirer les auxiliaires.

Les pieds ne seront jamais complètement vivaces, soit bisannuelles ou au mieux pérennes quelques années avant de mourir. Il faut alors les ressemer régulièrement.

Espèces et variétés de molènes

Espèces

Verbascum thapsus

Espèces Verbascum thapsus
  • Floraison : Jaune de juin à septembre.
  • Hauteur : 1,50 m.
  • Qualités : Espèce sauvage très fréquente. Médicinale.

Verbascum bombyciferum

Espèces Verbascum bombyciferum
  • Floraison : Jaune soufre de juillet à août.
  • Hauteur : 1,60 m.
  • Qualités : Grandes feuilles laineuses.

Molène faux phlomis (Verbascum phlomoides)

Espèces Molène faux phlomis (Verbascum phlomoides)
  • Floraison : Blanc crème de juillet à septembre.
  • Hauteur : 1,50 m.
  • Qualités : Feuilles plus allongées, vert grisâtre.

Molène d’Olympe (Verbascum olympicum)

Espèces Molène d’Olympe (Verbascum olympicum)
  • Floraison : Jaune de juillet à septembre.
  • Hauteur : 2 m.
  • Qualités : Feuillage gris clair très feutré.

Molène de Chaix (Verbascum chaixii)

Espèces Molène de Chaix (Verbascum chaixii)
  • Floraison : Jaune à centre mauve de juillet à septembre.
  • Hauteur : 1,20 m.
  • Qualités : Feuilles ovales.

Molène de Phénicie (Verbascum phoeniceum)

Espèces Molène de Phénicie (Verbascum phoeniceum)
  • Floraison : Blanche, rose ou violet pourpre de mai à juin.
  • Hauteur : 1,20 m.
  • Qualités : Différents coloris. Floraison de printemps.

Molène noire (Verbascum nigrum)

Espèces Molène noire (Verbascum nigrum)
  • Floraison : Jaune à étamine pourpre de juillet à septembre.
  • Hauteur : 0,90 m.
  • Qualités : Floraison splendide.

Cultivars

'Pink Domino'

Cultivars 'Pink Domino'
  • Floraison : Rose de juin à août.
  • Hauteur : 1,20 m.
  • Qualités : Feuilles ondulées.

'Album'

Cultivars 'Album'
  • Floraison : Blanche de juillet à septembre.
  • Hauteur : 1,20 m.
  • Qualités : Feuilles couvertes de poils argentés.

'Jackie'

Cultivars 'Jackie'
  • Floraison : Saumon de mai à août.
  • Hauteur : 0,50 m.
  • Qualités : Taille moyenne.

'Flush of white'

Cultivars 'Flush of white'
  • Floraison : Blanche de mai à août.
  • Hauteur : 0,60 m.
  • Qualités : Longue floraison.

Semis et plantation de la molène

Semis et plantation de la molène

Où la planter ?

La molène, ou bouillon blanc, se cultive en pleine terre où elle peut enfoncer ses puissantes racines. Elle s'accommode de tous les types de sols drainants et est à son aise dans des terres caillouteuses même sèches en été.

En massifs, elle sera positionnée en arrière plan pour les espèces dépassant 1,50 m en floraison. Mais de courte durée de vie, souvent bisannuelle plus que vivace, il faut prévoir de ressemer pour la replanter ou de la laisser vagabonder dans un jardin naturel.

L'exposition doit être ensoleillée ou à mi-ombre.

Quand planter la molène ?

En automne ou au printemps selon la disponibilité des plants issus de semis. Dans les deux cas, la floraison n'interviendra que l'année suivant la plantation.

Comment la planter ?

Les plants en godet sont plantés soit à l'unité car la rosette de feuilles en large de 50 cm ou par groupe de 3 plantes espacées de 25 cm.

La terre doit ameublie en profondeur avec un amendement en compost bien mûr. Il faut arroser dans une cuvette à la plantation et occasionnellement en été.

Culture et entretien de la molène

Culture et entretien de la molène

Très facile de culture, il y a peu d’entretien sur la molène si ce n’est quelques arrosages en cas de fortes sécheresses et éliminer les tiges florales sèches.

Lorsque la plante meurt à la fin de son cycle de vie, on peut laisser la racine se décomposer dans le sol mais il ne faudra pas replanter au même endroit.

Maladies, nuisibles et parasites

Si les fleurs attirent de nombreux insectes utiles, les feuilles repoussent les ravageurs par leur texture très poilue. Il n’y a donc aucun traitement à faire sur la molène.

Multiplication des molènes

Multiplication des molènes

La molène se multiplie par semis. Vous pouvez récolter les graines en septembre, lorsque la floraison est terminée et que les graines sont à maturité. Les graines sont très petites, il faut les récolter un jour sans vent et les stocker dans des sachets en papier.

Pour germer les graines de molène ont besoin de lumière, il faut les semer en surface sans enfouir. En avril, le semis se fera sous abri dans des caissettes avec du terreau mais sur un lit de sable tamisé. Maintenir humide et la germination se fait en 1 à 2 semaines

Les plantules seront repiquées en godet et pourront soir être plantées en mai au jardin ou patienter le mois de septembre. Dans les 2 cas, la floraison ne sera que l'année suivante.

Conseils écologiques

De nombreux insectes pollinisateurs visitent les fleurs de Molènes. C'est une plante hôte de nombreux papillons dont les chenilles de la cucullie.

Un peu d’histoire…

Les molènes sont utilisées depuis l’antiquité en phytothérapie, mais c’était aussi des « plantes magiques » qui conjuraient les malédictions. Au Moyen Âge une méthode d’extraction des sucs permit de lutter contre la « goutte ».

Le nom Verbascum a pour racine latine Verbena et le nom commun de molène prend sa source dans l’adjectif ancien « mol » pour mou comme les feuilles de ces plantes. De nombreux noms communs auront été attribués aux molènes : herbe de Saint Fiacre, Cierge de Notre Dame, fleur de grand chandelier, bonhomme, oreille de St Cloud, queue de loup, Tabac du diable…



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides