Platycerium

Platycerium en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Corne de cerf, Corne d'élan

  • Nom(s) latin(s)

    Platycerium bifurcatum

  • Famille

    Polypodiacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Pleureur ou tombant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 1 m
  • Largeur à maturité

    50 à 100 cm

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    1 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Salle de bain Serre chaude Serre tempérée
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les Platycerium, également connues sous le nom de corne de cerf, ou corne d’élan, sont des fougères qui vivent accrochées aux troncs des arbres (épiphytes) et comptent une quinzaine d’espèces. Elles vivent dans les zones tropicales ou subtropicales d’Afrique, d’Asie du Sud-Est ou d’Australie. Toutes présentent des frondes pendantes divisées atteignant parfois 2,50 m de long.

Platycerium bifurcatum est l’espèce la plus commune employée dans nos maisons. Elle vit assez haut dans les arbres afin de capter le maximum de lumière, sur le littoral australien, en Papouasie-Nouvelle-Guinée et en Nouvelle-Calédonie.

La corne d’élan présente deux sortes de frondes :

  • Les frondes stériles engainantes forment une sorte de coquille brune dressée recouvrant la surface du pot ou le tronc de son hôte. Elles servent de point d’attache à la plante et recueillent les débris végétaux. Vertes et charnues à leur naissance, elles prennent ensuite l’aspect de parchemin en brunissant.
  • Les frondes fertiles, plates et vert cendré sont couvertes d’une pruine banche et sont feutrées. Elles forment des bifurcations évoquant le trophée d’un élan, impressionnantes par leur taille pouvant atteindre 1 m de diamètre. Au bout de quelques années, de larges plages de spores brunes paraissent au revers des extrémités.

Le port pendant et la taille exceptionnelle des frondes font de la corne d’élan une plante spectaculaire pour suspension.

Le nom Platycerium vient du grec platys, « large » et de keras la corne ; bifurcatum signifie « bifurqué » faisant allusion à la forme des frondes.

Espèces et variétés de Platycerium

Espèce courante

Corne de cerf, corne d’élan (Platycerium bifurcatum)

Espèce courante Corne de cerf, corne d’élan (Platycerium bifurcatum)
  • Végétation : Frondes stériles marron imbriquées et dressées formant une sorte de nid à la base.
  • Frondes fertiles : Frondes vert pâle un peu velues bifurquant avec l’âge, jusqu’à 1 m de long, portant les spores au revers.
  • Qualités : Origine australienne, Nouvelle-Calédonie et Papouasie-Nouvelle-Guinée. Très belle plante d’intérieur assez facile à cultiver.

Espèces rares

Platycerium willinckii (P. bifurcatum sp. willinckii)

Espèces rares Platycerium willinckii (P. bifurcatum sp. willinckii)
  • Végétation : Les frondes stériles marron peuvent rester longtemps sans émettre de nouvelles frondes.
  • Frondes fertiles : Frondes fertiles très longues profondément lobées dont les extrémités s’effilochent ou présentent des extrémités en doigts courbes. Forme moins de rejets que l’espèce bifurcatum.
  • Qualités : Originaire de Java. Longueur des frondes parfois spectaculaire. Peu sujette à la pourriture.

Platycerium superbum (syn. P. grande)

Espèces rares Platycerium superbum (syn. P. grande)
  • Végétation : Superbe étagement spiralé de frondes stériles dressées et plissées comme des jupons, atteignant 1 m de diamètre. Plus ou moins lobées, vert luisant, elles tendent à entourer le tronc de l’arbre hôte.
  • Frondes fertiles : Frondes fertiles pendantes et très divisées comme les cornes d’élan, jusqu’à 2 m de long. Tons moins gris que chez P. bifurcatum.
  • Qualités : Native des forêts pluviales de Nouvelle-Galle du Sud et de Queensland en Australie. Actuellement non reconnue en tant qu’espèce. À protéger du vent. Réclame une intense lumière mais pas le soleil direct. Pourrit facilement.

Plantation de Platycerium

Plantation de <em>Platycerium</em>

Où le planter ?

Comme elle tolère des températures assez fraîches jusqu'à -7 °C, en climat doux, vous pouvez l'installer dans un arbre où elle bénéficiera de l'humidité ambiante.

Choisissez un emplacement lumineux mais non exposé au soleil direct ou mi-ombragé, de la maison ou du jardin. L'idéal est de pendre la fougère sous un arbre au feuillage pas trop dense.

Évitez les endroits confinés de la maison car la corne d'élan apprécie les endroits aérés.

Quand planter Platycerium ?

Au printemps.

Comment le planter ?

Plantée dans un conteneur type panier ajouré ou sac de jute rempli de tourbe blonde (sphaigne), la plante résiste davantage à la sécheresse. Sinon, vous pouvez l'accrocher à un tronc de fougère arborescente, à une planche ou à un bout d'écorce de liège que vous liez ensuite au tronc d'un arbre, d'un palmier ou que vous fixez au mur.

Afin de favoriser l'accroche des frondes stériles, plaquez de la mousse ou de la sphaigne sur la motte en la retenant avec du fil de coton (évitez le nylon) et maintenez humide jusqu'à ce qu'elles adhèrent au support.

Les plantes vendues en pot plastique risquent fort de pourrir à terme à moins d'utiliser un substrat très aéré comme celui destiné aux orchidées tropicales.

Culture et entretien de la corne de cerf

Culture et entretien de la corne de cerf

De mai à septembre, arrosez régulièrement le terreau ou la base de la plante entourée des frondes brunes en laissant presque sécher le substrat entre 2 arrosages. Petite astuce : attendez que les frondes se ramollissent légèrement avant d’arroser à nouveau. N’hésitez pas à vaporiser souvent les frondes avec de l’eau distribuée en gouttelettes très fines dès que la température dépasse 21 °C. Lorsque la plante est ancrée sur un bout d’écorce, il est aussi possible de plonger les racines dans un seau d’eau pendant 15 min en été, seulement 2 min en hiver.

Pensez à bien réduire l’arrosage en hiver.

Apportez de l’engrais pour plantes vertes très dilué 2 fois par mois.

La température optimale en hiver est de 13 à 15 °C. Rentrez la plante si nécessaire et rapprochez-la d’une fenêtre tout en la tenant éloignée des radiateurs.

Taille de la corne de cerf

Platycerium peut se tailler toute l’année. Ôtez simplement les frondes desséchées.

Maladies, nuisibles et parasites

Vérifiez que des larves de papillons ou de coléoptères (chenilles ou vers blancs) n'attaquent pas la plante. Ôtez-les avec la main ou appliquez un insecticide de type pyréthrine.

Évitez de faire stagner de l'eau sur les frondes ou dans le pot et d'ôter la pruine des feuilles en frottant avec un chiffon.

La pourriture est fréquente lors d'un excès d'arrosage.

Les cochenilles à boucliers aiment se loger sous les frondes ou à leur insertion. Retirez-les avec un coton imbibé d'alcool ou appliquez un traitement systémique.

Multiplication de la corne de cerf

Multiplication de la corne de cerf

Il est possible de semer les spores mais la multiplication la plus employée est la division de rejets.

Au printemps, séparez les rejets lorsqu'ils se forment avec un couteau ou un greffoir bien aiguisé en évitant de blesser la plante mère. Puis fixez les plantules sur des écorces comme ci-dessus.

Conseils écologiques

Les fougères ont l’intérêt de requérir peu d’engrais, car les feuilles âgées notamment les stériles, se dégradent et produisent de l’humus dans lequel les racines se développent et puisent leurs substances nutritives. Certains producteurs recommandent de jeter les feuilles de thé ou des peaux de banane dans le nid formé par les feuilles stériles.

Les fougères ont aussi l’avantage de rendre l’air des maisons moins sec grâce à l’évapotranspiration des frondes.

Un peu d’histoire…

La plupart des fougères d’appartement proviennent des régions chaudes et humides du globe. Cette catégorie de végétaux possède une origine très ancienne qui connut son apogée au Carbonifère de l’ère secondaire. Succédant aux mousses, ces plantes commencent à s’élever en hauteur mais n’ont pas encore inventé la fleur. Elles se propagent grâce aux spores et n’ont de cesse de rivaliser dans l’efficacité de leurs frondes pour capter le maximum de lumière. Les frondes découpées, ciselées ou entières ont la particularité de se dérouler en forme de crosse lorsqu’elles naissent.

Les fougères employées pour décorer la maison se comportent souvent en épiphytes accrochées aux troncs d’autres plantes. Elles bénéficient ainsi d’un peu plus de lumière qu’au sol et d’une abondante humidité atmosphérique.

Platycerium bifurcatum fut introduit en Europe en 1808.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides