Canne de Provence

Canne de Provence en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Canne de Provence

  • Nom(s) latin(s)

    Arundo

  • Famille

    Poacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant Caduc
  • Forme

    Élancé ou colonnaire
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 10 m
  • Largeur à maturité

    1 à 1,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    1 à 3 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Massif ou bordure Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Arundo fait partie de la famille des Poacées et comporte trois espèces de graminées vivaces et ligneuses poussant au bord des cours d'eau des zones tempérées et chaudes de l'Hémisphère Nord. Leurs tiges épaisses et leurs feuillages larges et linéaires évoquent les roseaux ou les bambous.

La canne de Provence, Arundo donax, est l'espèce la plus fréquemment rencontrée dans le sud de la France (sous la latitude du Sud drômois). Cette espèce se distingue des autres par la plus grande longueur entre les entre-nœuds des cannes. Originaire d'Asie, elle s'est implantée pendant l'Antiquité dans de nombreuses régions du globe, dont le bassin méditerranéen. Sa grande vigueur et son caractère invasif font qu'elle figure sur la liste noire des espèces exotiques envahissantes en France méditerranéenne continentale et sur la liste des plantes invasives en Europe. Au jardin, on plante surtout sa version panachée de crème, plus décorative et moins vigoureuse.

Arundo donax forme rapidement une touffe dense, érigée et rhizomateuse, aux cannes ligneuses et robustes (3 à 5 cm de diamètre), et aux longues feuilles vert franc. Elle peut s'élancer à plus de 6 m de hauteur pour un étalement de 1,50 m ! Elle fleurit en fin d'été produisant des panicules terminales brun pourpre. Sa rusticité est modérée : la souche tolère des températures descendant jusqu'à -12 °C mais le feuillage est grillé dès -8 °C. Les jeunes cannes sont plus sensibles au froid hivernal que celles implantées depuis 4-5 ans. La variété 'Variegata' (syn. Versicolor) se hisse à plus de 2,50 m pour un étalement de près de 1 m et est supposée moins rustique que l'espèce type, quoique certains jardiniers la trouvent tout aussi rustique.

Le feuillage de la canne de Provence fait penser à celui du maïs. Les feuilles linéaires, engainantes et retombantes, vert franc à vert glauque, s'étirent sur 40 à 60 cm pour une largeur de 6 à 7 cm, et se terminent en pointe. Leur bord rugueux est coupant. Elles sont alternes et semi-persistantes : persistantes en climat doux et caduques dans les autres régions. La canne de Provence panachée Arundo donax 'Variegata' offre un feuillage vert clair rayé de vert foncé et marginé de blanc crème qui vire au jaune pendant l'été. Ses jeunes pousses ont des reflets roses.

La floraison intervient seulement en cas d'été long et très chaud. Les chaumes sont alors surmontés de longues panicules plumeuses aux épillets pourprés.

Sa beauté exotique s'apprécie avec un peu de recul, réservez-la aux grands espaces (parc, grand jardin, terrasse XXL). La culture en grand bac peut s'avérer utile pour limiter sa propagation. Le côté « graminée géante » de la canne de Provence est idéal pour structurer le décor, plantée en isolé sur une pelouse ou en fond de massif. Sa haute stature et sa croissance rapide permettent de constituer des brise-vent et des écrans végétaux en quelques saisons et pour un coût moindre que plusieurs arbustes. La version panachée de crème est idéale pour illuminer la mi-ombre. Son enracinement profond et traçant se révèle un allié de choix pour stabiliser les talus et les berges des étangs et des ruisseaux. Ses cannes séchées font de parfaits tuteurs ou éléments de structure du décor.

Variétés de canne de Provence

Arundo donax

var. versicolor (syn. 'Variegata')

Arundo donax var. versicolor (syn. 'Variegata')
  • Floraison : Rare. Idem au type.
  • Végétation : Hauteur : 2 à 3 m et étalement : 1 m. Moins vigoureuse que le type. Feuilles rayées de vert sombre et marginées de crème.
  • Qualités : Silhouette graphique, feuillage lumineux. Moins encombrant que le type.

'Macrophylla'

Canne de Provence 'Macrophylla'
  • Floraison : Rare. Idem au type.
  • Végétation : Même vigueur et stature que le type. Feuillage plus large, vert bleuté.
  • Qualités : Pour les grands espaces. Peu courante.

'Aureomarginata' (syn. 'Golden Chain')

Arundo donax 'Aureomarginata' (syn. 'Golden Chain')
  • Floraison : Rare. Idem au type.
  • Végétation : Moins vigoureuse que le type. H : 2 m et E : 60 cm. Feuilles panachées de jaune clair.
  • Qualités : Pour petits jardins et culture en bac. Mutation de versicolor.

Plantationdela canne de Provence

Plantationdela canne de Provence

Où la planter ?

Installez la canne de Provence en pleine terre si vous habitez dans une région où les températures négatives (< -5 °C) ne durent que quelques jours. En climat continental ou montagnard, choisissez une variété moins vigoureuse que l'espèce type et cultivez-la en bac.

La canne de Provence se plaît au soleil et à la chaleur. Évitez-lui les courants d'air froid. Les variétés panachées craignent le plein soleil qui peut griller leur feuillage. Offrez-leur une exposition légèrement tamisée.

Côté sol, celui-ci doit être frais à humide, fertile et profond. En région froide, la canne de Provence se porte mieux si la terre est bien drainée pendant la mauvaise saison.

Quand planter la canne de Provence ?

Comme nombre de graminées, la meilleure période de plantation se situe au printemps, de mars à juin, après que les risques de forte gelée sont écartés. Dans le Midi, il est aussi possible de l'installer en début d'automne afin qu'elle profite des pluies de saison pendant sa reprise.

Comment la planter en pleine terre ?

Prévoyez 1 plant par m² pour l'espèce type et 2 à 3 pour les variétés panachées.

Travaillez le sol en profondeur sur deux à trois fois le volume de la motte. Amendez-le avec du compost mûr ou du fumier bien décomposé pour l'enrichir et améliorer sa structure, surtout s'il est très compact.

Arrosez copieusement et paillez pour conserver un sol frais et éviter la pousse des mauvaises herbes, certes rapidement peu concurrentielles vu la vigueur de la canne de Provence.

Comment planter la canne de Provence en pot ?

Prévoyez un grand contenant d'au moins 50 cm de diamètre. Utilisez un substrat composé à parts égales de terreau et de terre de jardin, ou à défaut de cette dernière, d'un terreau pour rosier.

Même si la canne de Provence apprécie l'humidité, vérifiez le bon écoulement de l'eau en excès par un ou plusieurs trous de drainage.

Culture et entretien de la canne de Provence

Culture et entretien de la canne de Provence

En pleine terre

Arrosez-la copieusement les deux ou trois premiers étés. Renouvelez régulièrement le paillage pour limiter les arrosages.

Une fois installée, la canne de Provence tolère des périodes de sécheresse car sa racine pivotante va chercher l'eau en profondeur. Sa croissance reste toutefois optimale avec un sol bien irrigué : elle peut alors émettre des cannes de plus de 3 m en une saison !

La canne de Provence est gourmande : apportez-lui chaque début de printemps un fertilisant organique.

En région froide, rabattez les cannes avant l'hiver et protégez la souche avec un épais paillis de feuilles mortes pour limiter les effets du gel. Les cannes de Provence bien implantées sont beaucoup plus rustiques que les jeunes sujets.

Régulièrement, vérifiez que la canne de Provence reste bien à sa place. Éliminez les rejets indésirables qui peuvent parfois bien s'éloigner du pied. Au besoin, cernez la canne avec une barrière anti-rhizomes comme on le fait avec les bambous traçants.

En pot

Arrosez régulièrement et copieusement toute la belle saison : le substrat ne doit pas sécher. Réduisez les arrosages en automne et en hiver.

Apportez un engrais liquide tous les 15 jours d'avril à août.

En région froide, protégez la potée des intempéries hivernales en la plaçant dans une pièce hors gel ou en enveloppant le pot avec plusieurs épaisseurs de voile d'hivernage.

Au début du printemps, surfacez ou rempotez tous les 2-3 ans selon le développement de la canne de Provence.

Maladies, nuisibles et parasites

La canne de Provence se montre particulièrement résistante aux maladies et aux parasites.

Multiplication de la canne de Provence

Multiplication de la canne de Provence

La méthode la plus simple pour la multiplier est la division de la souche au printemps. Replantez immédiatement les rhizomes à leur emplacement définitif.

Il est aussi possible de pratiquer le bouturage dans l'eau en début d'été, à la lumière dans la maison, la véranda ou une serre. Prélevez des tronçons de canne de petit diamètre, environ 1 cm, et de plus d'un an, reconnaissables à leur ramification. Ne les effeuillez pas totalement et placez-les à plat dans une boîte en plastique transparente avec couvercle, avec un fond d'eau (quelques mm). Les racines apparaissent au bout de 3-4 semaines au niveau des ramifications latérales. Ne tardez pas pour repiquer chaque bouture dans un godet individuel rempli d'un substrat de bouturage.

Conseils écologiques

Les hôtels à insectes ont le vent en poupe depuis quelques années. Non seulement ils abritent une foule d'auxiliaires très utiles à la vie du jardin, mais en plus ils intriguent les enfants, avides de réponses à leurs questions, et offrent un intérêt décoratif indéniable. Constituez un petit fagot de cannes de Provence. Leurs tiges ligneuses et creuses sont le refuge préféré des osmies, ces petites abeilles solitaires qui sortent tôt au printemps butiner. Elles y feront leur maison d'hiver mais aussi leur nid cloisonnant l'espace avec un mortier fait de terre et de salive et pondant leurs œufs dans la pâtée pollinique, mélange hautement nutritif de nectar, de pollen et de salive.

Un peu d’histoire…

Le nom générique Arundo viendrait du mot latin 'Arundinem' qui signifie roseau tandis que le nom spécifique donax vient du grec δόναξ qui signifie également roseau !

Hormis son utilité dans le paysage, la canne de Provence trouvait autrefois de nombreuses utilisations dans la vie quotidienne : elle se transformait en cannisse, en paillasson, en couverture éphémère pour les paillotes, les parasols et les auvents, en canne à pêche, en panier, en quenouille. Sa richesse en silice en faisait un liant parfait pour les enduits des maisons en torchis.

Pendant l’Antiquité, on la taillait en pointe et le calame ainsi formé servait pour écrire à sec sur les tablettes d’argile ou à l’encre sur les papyrus.

Depuis la fin du XIXe siècle, les cannes de Provence des roselières du Var fournissent la matière première dans la fabrication des 'meilleures anches du monde' utilisées par les instruments à vent (hautbois, clarinette, saxophone, basson…) pour produire le son. La ville de Hyères rend hommage, à travers le Festival de l’Anche, à cette fine lamelle taillée dans la Canne de Provence, véritable ambassadrice mondiale du département varois.

L’avenir de la canne de Provence est dans la transformation en pâte à papier, dans la lutte contre l’érosion des sols mais également comme combustible pour produire de l’énergie électrique. Cette énergie issue de la biomasse offre de nombreux atouts environnementaux (bilan CO2 équilibré, culture respectueuse du sol car plante peu gourmande en pesticides et en engrais, et combustion peu polluante).



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides