Calebasse

Calebasse en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Calebasse, Gourde, Courge pélerine

  • Nom(s) latin(s)

    Lagenaria siceraria

  • Famille

    Cucurbitacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à fruits décoratifs

    Plante comestible

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Grimpant
    Palissable
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 5 m
  • Largeur à maturité

    3 à 5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les Lagenaria comportent 6 espèces annuelles ou vivaces, grimpantes qui semblent originaires d'Afrique. Contrairement à beaucoup de Cucurbitacées, les fleurs sont blanches. On les nomme aussi « les gourdes à fleurs blanches ». Leurs feuilles sont assez malodorantes lorsqu'on les froisse. Les fruits sont des calebasses de tailles et formes différentes dont l'usage ou l'aspect leur ont valu des noms vernaculaires explicites.

Le fruit de la gourde calebasse ou courge pèlerine (Lagenaria siceraria 'Pélerine') possède une forme de poire d'environ 20 cm de haut. Son nom vient du fait que les pèlerins de St Jacques de Compostelle le portaient comme gourde à la ceinture.

La plante annuelle émet de longues tiges velues rugueuses ornées de vrilles et de grandes feuilles alternes, en forme de cœur à la base et légèrement lobées. La surface du limbe est douce au toucher contrairement aux feuilles de citrouilles ou potirons.

Les fleurs mâles et femelles sont séparées sur un même pied (monoïques). Elles sont portées par un pédoncule plus long chez la fleur mâle. Leur corolle blanche parfumée est faite de 5 pétales soudés à la base et se termine en étoile. Les fleurs femelles se distinguent bien grâce au renflement de l'ovaire sous la corolle, qui donnera naissance au fruit après fécondation. Les fleurs ont la particularité de s'ouvrir au crépuscule.

Les jeunes fruits sont souvent consommables mais l'intérêt réside surtout dans l'usage que l'on fait des fruits secs à la fois légers, étanches, robustes, de dimensions et formes très variables. Ces baies renferment des pépins noyés dans une chair douce. D'environ 1 cm de long, ils ont une forme plate, plus ou moins rectangulaire avec des petits renflements aux sommets du rectangle. Leur surface est parcourue de stries plus claires.

Les fruits possèdent des propriétés médicinales et sont de saveur assez fade mais sont consommés en Inde et en Asie du Sud-Est comme des courgettes. Leur teneur en cucurbitacine rend la chair plus ou moins amère. À maturité, l'épiderme (péricarpe) lisse ou couvert de verrues – il ne s'agit pas d'une maladie – se durcit et prend de jolies teintes brunes ou vert tacheté. La chair se rétracte si bien qu'il est possible d'entendre les graines tinter lorsque l'on secoue fortement.

En Afrique, les calebasses de différentes tailles sont coupées par le milieu pour faire des instruments de cuisine (saladiers, cuillères, gourdes) ou pour servir de caisse de résonance aux balafons, au berimbau ou à la kora. Elles sont également faciles à peindre ou à pyrograver et sont à l'origine des maracas dont il a suffi de percer un trou et de remplir de sable pour rythmer les sambas brésiliennes, etc. La variété 'Sennari' forme une petite bouteille de 5 à 15 cm qui sert à transporter le saké au Japon. 'Penguin' servait de récipient à poudre à canon. D'autres s'utilisent comme étui pénien dans les tribus de Papouasie-Nouvelle-Guinée, comme flotteurs pour les filets de pêche…

Le terme Lagenaria vient du latin lagena, « flacon », le lagenarius désignant le fabricant de bouteilles. Siceraria vient probablement du latin siccus qui veut dire « sec » faisant référence à l'usage des fruits secs.

Ne pas confondre : le calebassier (Crecentia cujete) est un arbre d'Amérique tropicale de la famille des Bignoniacées qui produit aussi des fruits de type calebasse.

Espèces et variétés de calebasses

L'American Gourd Society classe les cultivars de Lagenaria siceraria selon différents types :

  • Basket : fruits ronds dont le diamètre varie de 10 à 50 cm et dont l’épiderme peut être lisse ou verruqueux.
  • Bottle : fruits comportant 2 renflements séparés parfois par un col ou 1 seul renflement prolongé par un col se rétrécissant vers le pédoncule, servant respectivement de bouteille ou de poire à poudre. Leur taille varie de 5 cm à 70 cm de haut.
  • Dipper : fruits à l’épiderme parfois très tourmenté comme chez 'Marenka', avec un renflement prolongé par un col de cygne atteignant jusqu’à 2 m chez 'Long Handled Dipper'. Certains ont une forme de massue comme chez 'Club'.
  • Trough ou Snake : fruits de forme allongée évoquant une banane ou un serpent selon la taille, pouvant aller jusqu’à 2 m de long comme chez 'Japanese Long Gourd' qui possède un renflement aux 2 extrémités.

Calebasse gourde (Lagenaria siceraria)

Espèce type

Calebasse gourde (Lagenaria siceraria) Espèce type
  • Végétation : Plante coureuse atteignant 4-5 m de long, à tiges rugueuses et velues, munies de vrilles, à feuilles plus ou moins lobées, douces au toucher mais à odeur désagréable.
  • Fleurs et fruits : Fleurs mâles ou femelles blanches à 5 pétales soudés, de juin à octobre. Parfum de jasmin. Grosses baies charnues comestibles à l’état jeune qui durcit en séchant.
  • Qualités : Originaire probablement du Zimbabwe. Fruits secs pouvant se travailler facilement pour créer ustensiles, instruments de musique…

Type Basket

'Courge plate de Corse'

Calebasse 'Courge plate de Corse'
  • Fleurs et fruits : Fruits ronds aplatis et lisses de 15 à 20 cm de diamètre sur 6 à 10 cm de haut.
  • Qualités : Originaire de Corse.

Type Bottle

Courge pèlerine ou 'Pélerine'

Type Bottle Courge pèlerine ou 'Pélerine'
  • Fleurs et fruits : Fruits verts de 15-20 cm de haut sur 10 de large à la base devenant beige tacheté de brun à maturité.
  • Qualités : Commune en France.

Calebasse 'Indonesian Water Bottle' ou 'Bouteille géante'

Type Bottle Calebasse 'Indonesian Water Bottle' ou 'Bouteille géante'
  • Fleurs et fruits : Gros fruits en forme de poire de 30 à 50 cm de haut.

Calebasse 'Drague'

Calebasse 'Drague'
  • Fleurs et fruits : Fruits vert foncé tacheté de crème dont les 2 extrémités sont séparées par un long col droit ou courbe.

Type Snake

Gourde massue 'Longissima'

Type Snake Gourde massue 'Longissima'
  • Fleurs et fruits : Fruits cylindriques très allongés atteignant 60 à 100 cm de long.
  • Qualités : Fruits jeunes savoureux.

'Banana'

Calebasse 'Banana'
  • Fleurs et fruits : Fruit oblong rétréci côté pédoncule de 20 cm. Poids : 140 g.

Lagénaria 'Verruqueuse de l’Île Maurice'

Calebasse Lagénaria 'Verruqueuse de l’Île Maurice'
  • Végétation : Plante atteignant 4 m de haut.
  • Fleurs et fruits : Fruit cylindrique épais jusqu’à 30 cm de long dont la peau est couverte de verrues, vert clair puis beige.
  • Qualités : Originaire de l’Ile Maurice. Demande beaucoup de chaleur. Les jeunes fruits se consomment après cuisson.

Type Dipper ou siphon

Calebasse 'Maranka'

Calebasse Calebasse 'Maranka'
  • Fleurs et fruits : Fruits dont la base est côtelée tourmentée et le sommet en col de cygne, vert sombre marbré de blanc.

Calebasse 'Amphore'

Type Dipper ou siphon Calebasse 'Amphore'
  • Fleurs et fruits : Comme 'Drague' avec un col atteignant 60-70 cm si vous pâlissez la plante. Base de 22 cm de diamètre et hauteur de 26 cm. Poids à l’état frais : 1,3 kg.

Semis et plantation de calebasse

Semis et plantation de calebasse

Où la planter ?

Ces plantes coureuses exigent de la chaleur et un temps de végétation plus long que les coloquintes mais ne doivent pas rester plus de 3 semaines en godet avant d'être repiquées.

De nature vigoureuse, prévoyez de les faire grimper sur une pergola solide et assez élevée (pensez à la taille et aux poids des fruits qui pendront), un vieil arbre, un grillage ou bien sur un talus notamment pour les fruits ronds ou à col courbe.

Choisissez une exposition ensoleillée ou mi-ombragée et un emplacement au sol riche et bien drainé. La plantation dans un grand bac sur une terrasse reste possible.

Quand semer la calebasse ?

Environ 3 semaines avant le repiquage en pleine terre, soit en mars-avril selon les régions. Les jeunes plants sont mis à germer au chaud pendant 2 ou 3 semaines et se plantent dès qu'il n'y a plus de risque de gelées et qu'ils atteignent 30 à 40 cm de haut.

Comment la semer ?

Semez les graines en godet ou en terre sous châssis, sur couche, sous serre ou directement en place si la température du sol atteint 21 °C (mai). Si vous laissez trop longtemps les plants dans leur godet, les racines deviennent fibreuses et le plant a du mal à reprendre d'une part et à acquérir une croissance harmonieuse d'autre part.

Enfoncez les graines de 2,5 à 5 cm de profondeur, espacées de 15 à 30 cm ou une seule par godet. En pleine terre, les rangs sont espacés de 2 à 2,50 m. Après germination, éclaircissez en laissant un plant tous les 90 cm.

Comme toutes les Cucurbitacées, ce sont des plantes gourmandes qui poussent volontiers, directement sur le tas de fumier. Creusez des trous d'environ 30 cm en tous sens et remplissez avec du compost. Repiquez les plants dans chacun des trous puis recouvrez avec la terre que vous avez extraite. Espacez les plants de 3 à 5 m.

Pour une culture en bac, remplissez ce dernier d'un terreau de qualité.

Culture et entretien de la calebasse

Culture et entretien de la calebasse

Contrôlez les mauvaises herbes autour des plants afin que le feuillage soit bien aéré. Cela évite la transmission de maladies.

Arrosez copieusement après de fortes chaleurs en évitant de mouiller le feuillage.

Aidez les pousses à s’accrocher au fur et à mesure de leur développement.

Taille de la calebasse

Il est inutile de tailler les tiges pour accélérer la floraison.

Maladies, nuisibles et parasites

Le mildiou et l'anthracnose peuvent s'attaquer au feuillage et réduire fortement la production de calebasse voire entraîner la mort de la plante. Évitez de mouiller le feuillage, appliquez un traitement à base de cuivre ou autre fongicide en cas d'attaque.

Récolte

Quand et comment récolter ?

Pour être consommées, les calebasses se cueillent encore vertes et tendres.

Pour une longue conservation des calebasses, récoltez le plus tard possible juste avant les gelées. En général, le feuillage est déjà desséché. Coupez le fruit en laissant une partie du pédoncule pour une meilleure conservation.

La conservation des calebasses

Manipulez les fruits avec précaution et lavez la peau au savon de Marseille. Faites-les sécher pendant 3 semaines en les séparant bien et en les tournant sur chaque face.

Le lustrage à la cire d’abeille renforce leur éclat et les protège de l’humidité.

Multiplication de la calebasse

Multiplication de la calebasse

Quand et comment récolter les graines ?

La fécondation croisée prédomine : la fécondation a lieu entre le pollen et l'ovaire de fleurs issues de plants voire de variétés différentes si bien que l'on n'est pas sûr de conserver la même variété. Sous nos climats, une distance de quelques centaines de mètres entre 2 variétés distinctes garantit une certaine homogénéité des descendants. Les fleurs peuvent aussi s'autoféconder c'est-à-dire être fertilisées par des fleurs du même plant.

Comment polliniser la fleur ?

  • Afin de récolter des graines de la même variété que le plant mère, ligaturez avec du scotch destiné aux travaux de peinture, des fleurs mâles et femelles susceptibles de s'épanouir dans la soirée. Comptez 2 fleurs mâles pour 1 fleur femelle.
  • En fin de journée, cueillez les fleurs mâles dont vous ôtez le scotch puis les pétales afin de bien dégager les étamines. Enlevez délicatement le scotch des fleurs femelles puis badigeonnez leur pistil avec le pollen et refermez la fleur avec le scotch. Si les fleurs ne s'épanouissent pas complètement lors de la suppression du scotch, c'est qu'elles ne sont pas suffisamment mâtures. Apposez un ruban autour du pédoncule de façon à reconnaître celles qui ont été pollinisées manuellement.
  • Attendez que le fruit soit bien sec avant que les gelées n'arrivent pour le cueillir. Patientez au moins un mois pour extraire les graines à moins que la gourde ne pourrisse. Dans ce cas, séparez-les de la pulpe, lavez-les avant de les mettre à sécher dans un endroit bien ventilé sur un tamis. Le séchage est complet lorsqu'elles cassent au pliage. Les graines se conservent ainsi 5 ans.

Conseils écologiques

La courge est idéale pour couvrir de grandes surfaces en peu de temps, faire de l’ombre pour créer une ambiance agréable.

Un peu d’histoire…

Les origines du Lagenaria sont restées longtemps un mystère car on a retrouvé des objets qui témoignent de leur utilisation aussi bien au Pérou 12 000 ans av. J.-C., en Thaïlande, 8 000 ans av. J.-C qu’en Zambie, 6 000 ans plus tard. Cela vient sans doute du fait que leurs fruits flottent et peuvent traverser les mers sans problème pendant plus de 7 mois sans que les graines soient altérées.

On pense que la plante vient d’Afrique et aurait atteint les côtes américaines et asiatiques, il y a 8 à 9 000 ans. Elle aurait été une des premières plantes domestiquées en Amérique, peut-être même rapportées par ses premiers habitants en provenance d’Asie. Les analyses génétiques des formes asiatiques et africaines ont depuis confirmé cette provenance d’Asie des formes américaines.

La plante est citée par Pline l’Ancien (23-79) sous le nom de cucurbita. Elle figure parmi les plantes potagères recommandées dans le capitulaire De Villis élaboré au Moyen-Age sous Charlemagne.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides