Linaigrette

Linaigrette en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Linaigrette

  • Nom(s) latin(s)

    Eriophorum

  • Famille

    Cyperacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante de bassin ▶ Amphiphytes (plante de berges)

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,45 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    6 à 12 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

La linaigrette, du genre Eriophorum, est une plante à floraison gracieuse à utiliser en groupes assez denses pour obtenir un bel effet décoratif autour d’un petit plan d’eau. Cette plante contribue à consolider les berges en milieu naturel. Son inflorescence est d’abord vert brunâtre à anthères jaune vif puis, quand elle est parvenue à maturité, elle se transforme en une houppe soyeuse d’un blanc pur, telle une touffe de coton.

La linaigrette à feuilles étroites, Eriophorum angustifolium, vit généralement dans divers types de zone humide, mais le plus souvent en présence de sphaigne dans des tourbières acides, et même dans des tourbières de marais calcaires. Cela suggère que la linaigrette est plus fortement associée aux habitats oligotrophes plutôt qu’aux habitats spécifiquement acides.

La linaigrette à longues feuilles, Eriophorum latifolium, occupe des zones marécageuses, des landes humides dans l’hémisphère nord, la rendant tout à fait adaptée à la culture dans les pays tempérés.

Les deux espèces sont des vivaces qui passent facilement l’hiver sous nos latitudes.

L’aspect de ces végétaux est changeant. Dans les jardins avec un bassin, c’est plutôt une curiosité mais elle est intéressante pour sa capacité à fixer les rives des marais et étangs, sans occulter son beau plumeau blanc dans les paysages aquatiques.

Espèces de linaigrette

Eriophorum angustifolium

Eriophorum angustifolium
  • Nom commun : Linaigrette à feuilles étroites, jonc à duvet, lin des marais
  • Floraison : Les fleurs sont blanches, duveteuses, en épis pendants. Les fleurs comptent 3 à 7 plumets soyeux et blanc de 3 à 4 cm de long, tombants et pendants.
  • Végétation : Les feuilles sont fines, vert foncé, souvent rougeâtres, de 2 à 4 mm de large pour 20 à 30 cm de haut.
  • Qualités : Décorative en paysage aquatique. Rustique, résiste au gel.

Eriophorum latifolium

Eriophorum latifolium
  • Nom commun : Linaigrette à longues feuilles
  • Floraison : Les fleurs sont blanches, duveteuses, en épis pendants.
  • Végétation : Les feuilles vert pâle mesurent de 3 à 8 mm de large pour 30 à 40 cm de haut.
  • Qualités : Décorative en paysage aquatique. Rustique, résiste au gel.

Plantation de la linaigrette

Plantation de la linaigrette

Où la planter ?

Implantez la linaigrette autour d'un plan d'eau, en zone humide, dans un sol meuble gorgé d'eau douce. Fréquente dans les tourbières des pays nordiques, on peut la planter sous 5 cm d'eau, pas plus : les très longs rhizomes s'accrochent bien à la tourbe.

Si E. angustifolium est très adaptable, elle préfère toutefois un sol riche en éléments nutritifs, et si possible acide (mais se satisfait aussi d'un sol neutre à basique), tandis que l'autre espèce, E. latifolium, est moins tolérante à l'acidité, préférant des sols neutres à basiques.

Elle doit bénéficier d'un fort ensoleillement.

Quand planter la linaigrette ?

Idéalement, la plantation de la linaigrette se fait au printemps pour éviter des sols trop frais, mais pas en été, saison trop chaude pour cette plante nordique.

Comment la planter ?

La floraison des plumeaux blancs permet d'obtenir un bel effet décoratif quand elle est plantée en groupe assez dense. Évitez cependant de dépasser une densité supérieure à 6 à 12 pieds/m².

Installez les rhizomes dans un sol meuble gorgé d'eau.

Attention : si le pied de la plante doit se trouver dans un sol gorgé d'eau, la linaigrette supporte mal l'immersion prolongée de plus de 7-10 cm d'eau au-dessus des rhizomes.

Culture et entretien de la linaigrette

Culture et entretien de la linaigrette

Plante très rustique et très résistante, une linaigrette ne demande rien de particulier au cours de sa culture sauf de rester dans un terrain très humide, constamment gorgé d’eau.

Maladies, nuisibles et parasites

Néant, aucun parasite ne vient nuire à la linaigrette.

Récolte

La fertilisation des linaigrettes, des vivaces hermaphrodites, a lieu de mai à juin, on évitera toute récolte avant la floraison.

La hauteur de l'ensemble tige et fleur tombante, aussi esthétique qu'il soit pour décorer les pièces d'eau, reste modeste. La récolte florale permettra de réaliser de petits bouquets secs.

Multiplication de la linaigrette

Multiplication de la linaigrette

La multiplication de la linaigrette se fait par division des touffes, en coupant les rhizomes souterrains, mais elle peut se faire naturellement par les graines dans un environnement stable.

La linaigrette peut être divisée durant toute la période de croissance, du printemps à l'automne. Coupez les rhizomes en conservant une motte de substrat.

Conseils écologiques

Les linaigrettes, des géophytes à rhizome, ont tendance à consolider les berges en terre naturelle par l’entrelacement de leurs rhizomes.

Contrairement au coton, du genre Gossypium, les poils qui poussent sur les linaigrettes sont inadaptés à la fabrication de textile. Néanmoins, en Europe du Nord, elles ont été utilisées comme substitut dans la production de papier, oreillers, mèches de bougies et la constitution de pansements.

Bon à savoir : les peuples autochtones d’Amérique du Nord utilisent la plante dans la cuisine et dans le traitement des problèmes digestifs.

Un peu d’histoire…

E. angustifolium est classée comme « en danger critique d’extinction » en Croatie par l’IUCN, mais paraît être répandue et abondante dans la majeure partie de son aire de distribution. E. latifolium a des populations naturelles plus stables dans son aire de répartition.

En France, la linaigrette à feuilles étroites est protégée dans les régions Centre, Île-de-France, Nord-Pas-de-Calais, Picardie ainsi qu’en Dordogne.

La linaigrette à larges feuilles est protégée sur une grande partie du territoire français : outre les mêmes régions que la linaigrette à feuilles étroites, le taxon est protégé en Basse-Normandie, en Lorraine, dans les Pays de la Loire, en Poitou-Charentes, dans le Limousin et en Champagne-Ardenne ainsi que dans les départements de l’Aveyron, Gers, Lot, Tarn.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides