Bacopa

Bacopa en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Bacopa

  • Nom(s) latin(s)

    Sutera cordata, Bacopa cordata

  • Famille

    Scrophulariacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,30 m
  • Largeur à maturité

    0,20 à 0,40 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    9 à 12 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Cultivé seul, le bacopa (Sutera cordata ou Bacopa cordata) forme une cascade de végétation, foisonnante et compacte, garnie de nombreuses petites fleurs pendant une très longue période (de mai à octobre, voire plus). Associé à d'autres plantes à floraison estivale, il constitue des potées, jardinières et suspensions bien garnies et hautes en couleurs. Il accompagne les géraniums retombants, les surfinias ou les bidens, mais il est aussi particulièrement apprécié pour fleurir les coins ombragés, en compagnie de bégonias, fuchsias, lobélias, scaevolas et lierres.

Le bacopa est souvent jeté à la fin de la période estivale, mais il s'agit d'une plante vivace qui résiste à des températures descendant jusqu'à -9 °C. En fin de saison, il est possible de le garder et de remplacer les fleurs annuelles qui l'accompagnent par des espèces tenant tout l'automne, voire fleurissant en hiver, comme des pensées, cyclamens, petits chrysanthèmes et autres bruyères. Le plus souvent cultivé en pot, il peut aussi trouver une place dans les massifs du jardin, utilisé dans ce cas comme plante rampante, au pied de diverses plantes fleuries au port érigé, ou dans une rocaille.

Les tiges rampantes ou retombantes atteignent rapidement une longueur variant entre 20 et 40 cm selon les variétés. Poilues et prenant parfois une couleur violacée, elles portent de petites feuilles opposées, vert vif, en forme de cœur et dentelées.

Ces tiges sont couvertes de petites fleurs délicates, tant par leur forme que par leur coloris, apparaissant à l'aisselle des feuilles sur toute leur longueur. Tubulaires à la base, elles se terminent en corolle évasée à cinq pétales bien séparés. Elles se renouvellent du printemps aux premières gelées, et se transforment en petites capsules sans intérêt décoratif.

Variétés de bacopa

La plupart des variétés de Sutera cordata proposées à la vente sont désormais des hybrides qui, s’ils sont reproduits par semis, donnent des résultats irréguliers et souvent moins performants que la variété de départ.

Fleurs blanches

'Gulliver'® blanc

Fleurs blanches 'Gulliver'® blanc
  • Floraison : Fleurs aux pétales bien pleins d’un blanc pur.
  • Feuillage : Petites feuilles vert vif. Les tiges retombantes s’allongent de 40 cm.
  • Qualités : Les petites fleurs blanches sont si nombreuses qu’elles recouvrent presque le feuillage.

'Cabana'® blanc

Fleurs blanches 'Cabana'® blanc
  • Floraison : Fleurs blanches classiques.
  • Feuillage : Petites feuilles vert vif. Port compact, les tiges retombantes ne dépassant pas 20 à 30 cm de long.
  • Qualités : Intéressant pour les petites jardinières.

'Double Vanilla Shake'

Bacopa 'Double Vanilla Shake'
  • Floraison : Fleurs doubles, comptant deux, voire trois rangées de pétales.
  • Feuillage : Petites feuilles vert vif. Tiges à port retombant atteignant 30 cm de long.
  • Qualités : Une nouveauté au port assez compact et à la floraison magnifique… à adopter immédiatement !

Fleurs bleu-mauve ou roses

'Scopia® Great Pink Ring'

Fleurs bleu-mauve ou roses 'Scopia® Great Pink Ring'
  • Floraison : Les pétales sont bicolores, rose très pâle sur le pourtour, rose plus foncé au centre.
  • Feuillage : Petites feuilles vert vif. Les tiges retombantes s’allongent de 40 cm.
  • Qualités : L’originalité de cette variété tient à la double couleur des pétales qui donne l’impression d’un anneau central au ton plus soutenu.

'Lavender'

Fleurs bleu-mauve ou roses 'Lavender'
  • Floraison : Fleurs aux pétales bien pleins de couleur bleu lavande.
  • Feuillage : Petites feuilles vert vif. Tiges retombantes atteignant 40 cm de long.
  • Qualités : Les fleurs larges et très nombreuses complétées par un magnifique bleu-mauve font de cette variété l’une des plus esthétiques.

Feuillage panaché

'Gold'n Pearl', encore appelée 'Olympic Gold'

Feuillage panaché 'Gold'n Pearl', encore appelée 'Olympic Gold'
  • Floraison : Fleurs blanches classiques.
  • Feuillage : Feuilles plus ou moins panachées sur leur pourtour de jaune-vert, parfois totalement jaunes.
  • Qualités : Très lumineuse grâce à son feuillage panaché.

Plantation du bacopa

Plantation du bacopa

Où le planter ?

Plantez le bacopa en pot, en massif ou en rocaille, dans une terre fraîche de préférence, mais surtout riche et bien drainée.

Il apprécie d'être abrité du vent et s'accommode d'une situation mi-ombragée, voire ombragée. Il peut aussi être installé en situation bien ensoleillée, sauf dans le Midi, où il ne supporte pas la chaleur et le dessèchement rapide qu'elle entraîne.

Quand planter le bacopa ?

Attendez avril ou mai, c'est-à-dire une période où les dernières gelées ne sont plus à craindre, pour planter votre bacopa. Il est relativement rustique, mais les plantes achetées en jardinerie sortent de serre et sont souvent bien plus fragiles que celles qui sont installées au jardin depuis plusieurs mois.

Comment le planter en pot ?

  • Installez un seul pied dans un pot de 20 cm de diamètre.
  • Associez le bacopa à deux autres plantes fleuries dans une jardinière de 40 cm de long.
  • Prévoyez aussi un trio de plantes fleuries, dont un bacopa, pour une suspension de 30 cm de diamètre.
  • Choisissez un terreau riche, du type « terreau pour géranium » ou « pour plantes fleuries ».

Vous pouvez serrer un peu plus si vous souhaitez obtenir rapidement un effet compact, mais vous risquez de favoriser les attaques de botrytis et vous ne permettrez pas aux plantes de se développer au maximum de leurs capacités, certaines, très « poussantes », prenant parfois le pas sur d'autres.

Le bacopa peut être cultivé dans des contenants munis d'une réserve d'eau, en particulier quand il est jeté à la fin de la saison estivale avec le reste de la potée, à condition de prendre certaines précautions à l'arrosage.

Comment planter le bacopa en pleine terre ?

Le plant étant généralement cultivé dans un terreau très riche en tourbe avant la vente, il est indispensable de bien imbiber la motte avant la plantation en la laissant tremper dans une bassine d'eau, pour permettre la réhydratation de cette tourbe.

  • Espacez le bacopa de 30 cm par rapport aux autres plantes. Si vous installez plusieurs pieds, plantez en quinconce.
  • N'hésitez pas à apporter quelques pelletées de terreau pour plantes fleuries que vous mélangerez à la terre avant la plantation, pour enrichir celle-ci en éléments nutritifs.

Culture et entretien du bacopa

Culture et entretien du bacopa

En pot

Pour se développer au maximum au cours de la saison, le bacopa doit être arrosé régulièrement, de manière à maintenir le terreau légèrement humide, mais sans excès pour que les racines ne pourrissent pas. Attention au stress hydrique dans les contenants de petite taille, qui se dessèchent vite. Attention aussi aux excès d'eau dans les contenants munis d'une réserve d'eau, qui demandent des arrosages moins fréquents.

Le bacopa nécessite aussi des apports d'engrais liquide pour plantes fleuries toutes les trois semaines entre juin et septembre.

Pour le garder trapu, n'hésitez pas à épointer régulièrement, toutes les trois semaines, l'extrémité des tiges.

Pour soutenir et prolonger la floraison, secouez délicatement les tiges de temps à autre, cela suffira à faire tomber les fleurs fanées et incitera la plante à produire de nouveaux bourgeons floraux.

En pleine terre

Les exigences du bacopa sont moindres en pleine terre. Vous pouvez vous contenter de faire un apport d'engrais en granulés en début de saison et de suivre les arrosages pour éviter que la terre se dessèche.

Si vous choisissez de garder un bacopa toute l'année, vous devez le placer à l'abri des grands froids (une véranda ou une serre maintenue hors gel conviendront parfaitement). Dans ce cas, arrêtez les apports d'engrais et arrosez modérément, en laissant le terreau sécher en surface entre deux arrosages.

Maladies, nuisibles et parasites

Le bacopa peut attirer les pucerons. Une vaporisation d'eau additionnée de savon noir peut suffire à éliminer les pucerons.

Le bacopa peut également attirer les mouches blanches. Il existe des pièges à mouches blanches (encore appelées aleurodes) dans les rayons de traitements bio. Si ces parasites deviennent vraiment envahissants, il est conseillé de passer à un traitement insecticide bio, à base de fleurs de pyrèthre, par exemple.

Le bacopa peut aussi subir des attaques de botrytis (ou pourriture grise), un champignon parasite qui peut devenir très dommageable pour la plante. Il prolifère en climat doux et humide, et en situation mal aérée. Une fois installé dans la plante, il est bien difficile à combattre. La seule méthode de lutte est donc préventive : éviter une plantation trop compacte, éviter les plantes très sensibles à ce champignon qui vont contaminer les autres, comme le cyclamen ou certains bégonias, supprimer les premières tiges atteintes.

Multiplication du bacopa

Multiplication du bacopa

Le bouturage est la technique la plus facile et la plus sûre pour multiplier le bacopa. Elle s'effectue de préférence en début de printemps.

  • Prélevez les boutures : des morceaux de tige de 10 cm de long.
  • Éliminez les feuilles du bas et plantez les boutures dans de petits godets remplis de terreau pour semis.
  • Placez à la lumière et à la chaleur.
  • Maintenez le terreau humide.
  • Rempotez quand les tiges émettent de nouvelles feuilles, signe qu'elles se sont enracinées.

Conseils écologiques

Il peut être intéressant d’acheter vos bacopas chez des horticulteurs que vous connaissez, ce qui vous permettra de connaître les conditions de culture qu’ils ont choisies. Si tous cultivent les bacopas à partir de « cuttings », des boutures enracinées que leur procurent d’autres horticulteurs spécialisés dans la multiplication, certains choisissent un mode de culture plus proche des conditions naturelles. Ils les mettent en culture dès le mois de février dans des serres froides, c’est-à-dire seulement maintenues à l’abri du gel, ce qui les endurcit naturellement et permet d’obtenir des plants plus résistants et florifères.

Un peu d’histoire

Le bacopa (de son nom botanique Sutera cordata ou Bacopa cordata) est originaire d’Afrique du Sud. Dans sa contrée d’origine, cette plante vivace au port rampant atteint 40 à 50 cm de diamètre.

Ce bacopa ne doit pas être confondu avec une autre espèce, Bacopa monnieri, originaire des zones tropicales de l’Asie de l’Est et de l’Inde, qui pousse dans les milieux humides. Ce bacopa indien ressemble au précédent, en moins rustique, et est réputé pour ses propriétés médicinales. Un troisième bacopa (Bacopa caroliniana, indigène dans le sud des États-Unis) est une plante aquatique proposée pour orner nos aquariums.

Sutera cordata a été introduit en France pour ses qualités décoratives ; son utilisation dans la confection de potées estivales est assez récente. Mais cette plante, facile à cultiver et très florifère, est devenue fréquente dans les compositions utilisées pour fleurir les centres urbains comme dans celles qui sont proposées prêtes à l’emploi dans les jardineries.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides